Nouvelle lune en Bélier – 24 mars 2020

Hello, mes amis,

C’est avec une grande joie que je vous retrouve pour décoder la première nouvelle lune de l’année zodiacale et que je vous offre à cette occasion la vue de mes petites fleurs qui reviennent, vigoureuses et précoces, dans leur très grand pot où elles s’étalent de plus en plus chaque année au printemps.

Je suis enchantée de lire vos commentaires et de reconnaître des personnes avec lesquelles j’ai eu des contacts directs par le passé, ici ou ailleurs. Mais quel bonheur aussi de lire les témoignages des nouveaux venus dont quelques messieurs qui manifestent leur discrète présence, et au milieu de toutes ces dames, je les trouve  encore plus remarquables (sourire).

Après mon billet de vendredi intitulé « C’est le printemps » et qui, plutôt que d’évoquer les petites fleurs et l’éveil de la nature, se connectait à l’actualité remuante du monde, j’ai senti que j’avais traversé et transcendé les énergies de la peur, de la révolte et de tout ce que j’ai décrit comme inquiétant pour moi en résonance avec le début de la pandémie de Covid-19.
Finalement j’ai perçu que ces émotions du collectif n’étaient pas toutes à moi (par exemple, la peur de la maladie et de la mort ne sont pas les miennes) mais qu’elles venaient secouer d’autres choses dans mes valeurs conscientes (comme l’obligation conditionnée de me comporter toujours de façon sérieuse, adulte et « responsable »). L’ambiance de la masse réveille donc nos propres peurs mais aussi ce à quoi nous sommes conditionnés comme nos valeurs sociales ou personnelles.

Soit nous nous y nous accrochons et cela suscite de la résistance donc de la fatigue et des émotions plus violentes comme la colère, soit nous faisons un autre choix, celui de nous en occuper honnêtement (et c’est un des messages de la conjonction Saturne Pluton : rester ou devenir intègre et authentique face à notre structure interne profonde comme faire face aux structures collectives que nous avons créées) : En les observant, en les écoutant, les accueillant et exprimant notre vérité intrinsèque sans masque (jeu de mots) nous nous autorisons à les libérer.

Pour ma part, d’écrire ma révolte m’a permis de m’alléger considérablement, j’ai pu me réaligner encore plus qu’avant sur la conscience de l’amour et j’ai pris de la hauteur avec humour et légèreté. Vous avez été plus nombreux à écrire ici et à partager votre avis – et je vous en remercie car c’est tellement précieux –  Dehors, dans mon petit quartier tout est devenu calme et pourtant je sais que, au-delà de l’apparence, la vague qui est passée crée beaucoup de remous plus loin et que ceux-ci vont de nouveau s’amplifier dans le futur. Mais ce qui est salutaire est d’expérimenter le présent. Car c’est en lui que nous faisons le mieux l’exploration de notre plein potentiel. Actuellement, je sens émerger (parce que l’énergie a changé comme les planètes le montrent bien) un apaisement chez un grand nombre d’entre nous car nous avons utilisé en conscience ce qui se présentait ; mais en parallèle pour d’autres, le confinement crée énormément de tensions et des émotions violentes qui remontent et dont je vais parler plus loin.

Cet apaisement ne signifie pas que je ne reçoive plus d’informations par mon « canal » intuitif, bien au contraire ! Il y en a encore plus qu’avant. Mais comme elles ont besoin de s’ordonner je dédierai bientôt une page que je prépare dans ce but  et qui s’appellera « Avec le Cœur » car j’aime bien le sentiment que seul le Cœur peut voir clair, et unifier en nous ce qui est égotique et transpersonnel.

Équinoxe 20 mars 2020

Lors de l’équinoxe de printemps, pour le début de toute l’année zodiacale à venir, la carte du ciel délivre un message intéressant. En effet le Soleil, entrant dans le premier signe chaque année et donnant le ton à notre intention (pour ce nouvel an) notre élan peut être imprégné (consciemment ou pas) de ce message de feu et d’action, mais aussi d’impatience et d’agressivité. Cette année lors de l’équinoxe du 20 mars à 4h49 heure UTC le Bélier a commencé à diffuser son énergie de feu et la lumière du soleil a éclairé ce qui nous permettra de sortir doucement mais sûrement de l’inconscient des Poissons, de la confusion, de l’illusion, de la brume, de la léthargie, du flou, de l’enlisement émotionnel et de l’immersion collective. 

J’ai remarqué que déjà lors de l’arrivée du printemps vendredi,  alors que la colère s’exprimait et se répandait encore sur les réseaux sociaux, Moi je rejoignais l’énergie d’autres plus en conscience qui ont commencé à exprimer un son de cloche apaisant et rassurant. Et c’est le message de ce ciel avec si on le désire une clé d’initiation (lune noire) une clé de guérison et d’émancipation (Chiron en Bélier). Le soleil en Bélier donne un éclairage des forces en présence pour y puiser courage et audace sous la version la plus agréable ; ou bien fait émerger la colère et un égoïsme incontrôlables dans une situation qui nous muselle (ce qu’on voit par la tension qui s’exprime au travers de l’axe d’évolution collectif alors que la vie s’éveille, le printemps fait monter la sève et… la pression aussi). Ensuite chacun fait ce qu’il veut de cette énergie et peut s’en servir pour transgresser la loi ou détruire et il y a bien sûr une voie du milieu .

Nouvelle Lune du 24 mars 2020

Voyons maintenant ensemble pourquoi la Nouvelle Lune de ce mardi 24 mars (à 9h28, l’heure UTC, soit 10h28 à Paris) nous permet peut-être d’accéder à la joie du printemps et à la douceur d’être en vie, tout en s’assortissant de la conscience de participer pleinement à une expérience collective qui nous fait vivre des moments d’intense transformation.

Même sans connaître un seul mot d’astrologie regardez la symbolique que montre directement l’observation de la carte du ciel : D’une part, le dessin par les nombreux traits bleus (aspects harmoniques) promet de la sérénité et des soutiens planétaires qui facilitent et « permettent » mais n’obligent pas ; et d’autre part les traits rouges également nombreux et dont quatre sont superposés en un seul aspect nous montrent une dynamique de changement imposée par les circonstances et par l’émergence du nouveau, avec force et vigueur dans le Bélier, en signe de feu, de passion, d’impulsivité. En effet la tension générée par le carré en T (le triangle rouge que nous voyons sur la carte du ciel) est très difficile à supporter et on ne peut pas lui résister, nous avons l’obligation de nous positionner et d’agir, nous ne pouvons que l’utiliser et nous y soumettre donc nous avons LE CHOIX de ce que nous déciderons d’en faire. Mais cependant, nous n’avons pas des semaines pour réfléchir de quel côté nous allons décider de basculer.

Mercure  en Poissons

– Notre plus grande qualité est notre discernement : Cela commence par un dialogue intérieur profond avec nos ressentis pour voir où nous en sommes et décider de ce que nous ne voulons plus vivre ou subir et qui soit lié à nos anciens engagements ou attachements.

 – Ce travail de réflexion aurait du être déjà fait dans la rétrogradation de Mercure en Poissons des semaines précédentes, c’est l’avantage de s’aligner sur les planètes et d’en connecter les subtilités par intuition. Maintenant il est question de se placer d’un côté ou de l’autre et vite car le Bélier est une énergie qui fonce, qui fait émerger et sourdre de façon impulsive soit notre intuition laquelle sera aussi connectée aux soutiens planétaires qui nous ont bien préparés dans les mois précédents, soit des comportements et énergies violentes si nous nous sommes cramponnés à nos croyances, habitudes, conforts, ou que nous avons continué à nous reposer sur les anciennes structures directement ou indirectement selon ce que nous avons cautionné : profits de la banque = notre attachement immodéré à l’argent ; surproduction massive = gaspillage, nos peurs de manquer dans tous les domaines ;  embrigadement politique et religieux = notre manque d’autonomie affective ou spirituelle et notre absence ou retard de maturité à penser par nous-même, etc. Enfin je suis sûre que parmi les lecteurs de ce jour il ne reste personne qui n’ait déjà eu cette conscience de notre lien-miroir au collectif. 

Uranus en Taureau :

Défi : Accepter le changement inattendu et tout ce qu’il en découle d’instabilité et comprendre, admettre que tout changement qui se fait sans crier gare déclenche une perte de contrôle dont nous avons peur. Mais il est question de profondes et durables modifications de nos vies de tous les jours. Cela a déjà été annoncé/ expliqué depuis des mois : Uranus en Taureau ne revient que tous les 84 ans donc la plupart d’entre nous n’ont jamais été soumis à ça ou ne s’en souviennent peut-être pas (c’était de 1934 à 1941). Et ça dure en tout sept ans comme je l’ai déjà écrit. Uranus c’est à la fois le génie et les coups de tonnerre.

Respirez ! Nous en avons déjà eu un petit avant-goût en mai juin 2018 puis Uranus s’est posé en Taureau et a commencé vraiment son boulot de révolution à partir de Mars 2019, donc on a déjà « fait un an » (rire) !

Vous souvenez- vous en quoi vous avez déjà apporté des bases nouvelles pour la suite de votre vie à partir de mars 2019 ? Moi oui et je trouve vraiment passionnant d’observer comment nos actes visant à construire différemment notre vie, à la « révolutionner » entraînent des changements en chaînes durables et portent vers des choix plus stables, plus paisibles, qui nous ramènent à notre nature physique d’Humains.

Ça va durer jusqu’en avril 2026. Il peut être chouette de vraiment saisir l’occasion pour commencer à nous adapter à des réductions et des restrictions dont l’économie mondiale va manifester l’énergie sous peu…Ne cherchons pas des coupables quelque part. Les systèmes explosent. C’est normal et les planètes se fichent de nos états d’âmes. Si nous sommes là, nous avons aussi le choix d’en tirer parti pour évoluer nous-mêmes et faire évoluer nos sociétés.

Il y a eu l’avant Covid-19 et il y a aura l’après. Mais pas tout de suite, ça va prendre du temps et la traversée ne sera pas facile pour l’humanité.

Changer nos habitudes, pour nous qui sommes ici qui avons accès à cette information, c’est aller vers la simplification concrète et matérielle, l’arrêt du gaspillage, la gestion du recyclage, et moi, avec un sourire intérieur, je me dis que bientôt on trouvera peut-être de nouveau des vêtements d’une qualité durable ou faits à la main et dont l’obsolescence ne sera pas programmée.

La surproduction commence à attirer ses effets négatifs pour ceux qui l’ont programmée : Par exemple, pour faire de la place, les véhicules neufs de 2018 et 2019 sont maintenant cédés à plus bas prix pour faire de la place à la fournée 2020. L’intelligence aurait peut-être été de ne pas en construire de nouveaux mais ça, les « grands » de l’industrie ne l’ont pas appliqué. Tant mieux pour ceux qui profiteront de ces offres.

C’est pareil pour tout : En faisant mes courses de « première nécessité » samedi, j’ai trouvé en déstockage des « papillotes tout chocolat noir » (miam, j’adore !) soldées pour faire de la place aux futurs chocolats de Pâques. Donc je profite de ce que le temps présent me montre de simple, de sympa et de bon. Chut ! Ne me dites pas que le chocolat noir n’est pas de « première nécessité » car pour moi il l’est 🙂 . Et cela participe à l’expérience de la gourmandise qui régale les papilles de l’humaine que je suis. Uranus en taureau vient aussi nous ramener à écouter le corps, les sens, notre rythme naturel et la reconnexion à la Terre. C’est pourquoi beaucoup écrivent leur joie de regarder la campagne par leur fenêtre en d’entendre les oiseaux chanter. 

Uranus en Taureau c’est exactement le contraire de l’exode rural et du choix de « rentrer dans son HLM pour manger du poulet aux hormones » (comme le chantait Jean Ferrat). D’ailleurs, le maire de Lans-en-Vercors (petite commune de montagne dans le département où je vis) s’inquiète de l’afflux des propriétaires de résidences secondaires, qui n’avaient pas envie de passer leur période de confinement dans les grandes villes. C’est un exemple qui peut évoquer que les villes vont peut-être se désengorger davantage au fil de l’évolution vers le retour à la nature.

Trêve de plaisanterie, le retour à soi en tant que vivant, et la reconnexion à la campagne, la nature, le jardin, les petites fermes écologiques…C’est tout le contraire de la production en gros qui pollue et génère tant de souffrances animales pour nourrir la population mondiale. Enfin vous le savez, c’est un mensonge éhonté : car des dizaines de millions de personnes sont menacées de famine dans le monde alors que d’autres trop bien nantis rejettent le contenu de leur assiette pleine avec une moue dédaigneuse et que les poubelles des états occidentaux regorgent des déchets alimentaires générés par la surproduction et la surconsommation.

Uranus en Taureau déstabilise la société et les individus pour les ramener à ce qui est simple, sain, naturel, beau, calme, dans la douceur de vivre, et non compliqué, non destructeur, non violent. Il y a du boulot !

Que se passe t-il hors de notre vue ?

Mars est le maître de cette nouvelle lune en Bélier ; et Mars c’est un guerrier. Bien sûr, notre Mars personnel n’est pas toujours un guerrier destructeur, il peut être un guerrier pacifique, un guerrier responsable et fidèle, ou un guerrier sensible ! Je ne sais pas si vous vous en souvenez mais il y a quelques semaines j’ai écrit un billet intitulé «Dernier quartier de la lune » où j’avais éprouvé le besoin de communiquer des choses que je sentais importantes à anticiper. Dans cet article je vous ai longuement expliqué que Mars entrerait en Capricorne le 16 février et qu’il serait comme un activateur qui déclencherait des réactions en chaînes en passant en alignement avec toutes les planètes qui se trouvent en Capricorne. 

A ce moment là j’ai écrit : « D’une façon positive, ce déclenchement peut être de nous préparer à des moments forts, de nous détacher de nos attentes et d’abandonner nos idées préconçues qui engendrent des comportements de blocage. Chiron et la lune noire moyenne au début du Bélier peuvent nous faire vivre cela plus difficilement, une sorte d’incapacité à voir clairement les choses, et Mars est le maître du Bélier (…) beaucoup de tension et d’ambiguïté. »

« Jupiter en Capricorne qui active depuis décembre 2019 et pour toute l’année 2020 une augmentation de cet amas planétaire sera touché par Mars en alignement à 22° le 20 mars 2020 : un moment de croissance possible vers une résolution ou vers une aggravation des choses qui se préparaient. »

Bon, c’est facile à comprendre, nous y sommes ! La planète Mars agit comme de l’huile sur le feu et « active » au fur et à mesure de son avancement en Capricorne des énergies collectives qui étaient comme « en dormance » depuis longtemps, cela touche naturellement toutes les structures des états, des nations et cela va d’autant plus vite que les planètes qui sont en Capricorne sont très rapprochées les unes des autres.

Sur le plan mondial :

On peut le voir ainsi. D’abord une épidémie puis une pandémie qui commence à entraîner des causes sanitaires, où les hôpitaux et systèmes de santé sont remis en question. Peu à peu la vie se cristallise, s’immobilise : Avec des fermetures de frontières puis des fermetures d’établissements privés, publics, puis des mesures de plus en plus drastiques pour endiguer la progression du virus mais où l’économie est au point mort. Nous pouvons croire que nous allons nous en relever et reprendre comme si de rien n’avait été (c’est l’effet de la lune noire qui nous pousse à nous voiler la réalité et nous maintient dans une vision idéale où nous n’aurions qu’à rester passifs et attendre).  C’est ce que beaucoup de gens croient. Mais ce que nous voyons n’est que la partie émergée de l’iceberg. Il suffit de se dcumenter sur les autres plans que celui purement sanitaire pour comprendre que l’effondrement est là et que nous n’en sommes qu’au tout début.

Alors que la santé et les blessures de tous les plans (tout ce qui n’est pas « sain ») sont manifestées par Chiron en Bélier et que la Lune noire dans ce même signe nous montre les ombres, ce que nous ne pouvons pas expliquer, ce qui est caché, ce qui peut aussi générer des peurs compulsives qui s’expriment avec virulence, la nouvelle lune vient toucher tous ces aspects de nos vies d’individus et de la vie collective. Tout ce qui nous est obscur c’est possiblement ce que seuls les initiés savent en lien avec ce qui n’est pas en bonne santé dans les systèmes, mais ça nous l’avons déjà bien compris. On ne nous dit pas tout 😉

Ainsi la Nouvelle Lune révèle au niveau de chacun que ce qui n’a pas été traité consciemment, par une approche thérapeutique ou psychologique de notre part, peut remonter sous forme de colère, de revendications, de rébellion.  Ce qui implique, lorsque ces mêmes individus n’acceptent pas de changer et de se prendre en charge, des comportements inadaptés à leur bien-être mais aussi au bien-être commun et oblige une forme plus dure de répression ou de prendre des mesures plus sévères pour endiguer les débordements qui mettent en péril la santé ou les biens collectifs. C’est ce qu’on peut observer chaque fois qu’un individu  déborde et se montre incapable de maîtrise et de respect des règles, il est mis devant la conséquence de ses choix. Et dans toutes les sociétés quelles qu’elles soient, celui qui ne respecte pas les règles est condamné à réparer. Il n’y a donc rien à dire de plus, chacun génère son propre karma.

Sinon nous pouvons utiliser cette nouvelle lune en nous recentrant sur nous et en prenant soin de ne pas laisser la colère nous envahir car elle mettrait en péril notre équilibre, celui-là même dont nous avons besoin pour supporter les conséquences des frustrations engendrées par l’époque tumultueuse. Ce qui est difficile pour certains c’est de ne pas se laisser embarquer par l’ambiance collective.

Il y a donc deux positionnements possibles en tant qu’individu même dans un contexte aussi tendu : Le Bélier est un signe qui se vit à différents niveaux d’identité dont le premier est dans la manifestation de l’égoïste pur et dur qui ne fonctionne qua dans l’ego et veut absolument voir ses désirs satisfaits dans l’immédiateté. Pour nous libérer de cet état-là, si nous l’identifions, essayons de diminuer le vouloir-à- tout-prix, et l’hyper volonté d’obtenir et de conquérir. Le niveau le plus élevé est dans le rôle de pionnier qui a une vision et qui,  au-delà de la volonté qu’il s’applique à lui-même, est autonome et devient un exemple et un guide pour les autres en leur montrant une nouvelle voie vers l’émancipation, vers la libération.  Pour arriver à ce stade il nous faut du courage et de la patience. Entre les deux pôles, nous avons à travailler la persévérance car le Bélier commence beaucoup mais ne mène pas forcément ses élans et entreprises à terme. Nous pouvons aussi avoir à coopérer dans le sens de l’harmonisation de nos relations, et à vérifier que nous sommes en contact vrai avec autrui dans un esprit de conciliation et non de revendication. Les configurations actuelles en tension sont là pour nous demander de nous positionner, d’agir en fonction de nos choix et de bien vérifier que cette expression de nous est celle du Nous authentique et aspirant à se libérer de contraintes mais pas à n’importe quel prix ni de n’importe quelle manière.

Neptune en Poissons :

Pas question de tenter d’échapper à quoi que ce soit ni de tergiverser, ou louvoyer. Pas possible non plus de s’égarer dans de grandes chimères car sinon, gare à la chute à l’arrivée. Mais nous pouvons cependant trouver un refuge dans le repli pour nous recentrer sur nos aspirations les plus nobles, ou pour prier, méditer, mais aussi pour nous relier les uns aux autres dans les énergies de compassion (merci à ce confinement sanitaire, solidaire et salutaire !)

Neptune est notre plus grand soutien: Rester dans la foi et l’espérance au-delà de ce que nous percevons dans la vie matérielle, laquelle n’est sûrement pas le domaine à privilégier en ce moment. Neptune apporte une unification en nous car cette planète englobe le beau et le laid, dans un tout où il n’y a ni bien ni mal, ni séparation ni jugement. Ce sentiment d’être réunis soutient beaucoup d’entre nous en permettant notre reconnexion à nos idéaux et notre ascension dans des niveaux vibratoires plus élevés où la peur n’a aucune place et s’incline devant l’Amour.

Je vous embrasse bien fort, mes amis.
Ensemble continuons à nous nous tenir dans la cohésion.

Michka

Merci pour ce beau coquelicot, avec un bisou spécial à Margot ! Enfin, merci à Sabine et Louise de nous offrir un moment d’Eveil de l’âme tous les mardis soirs à 18 h heure française sur la chaîne You Tube de ADN-Nouveau paradigme, ce qui nous apporte un grand soutien 

Ci dessous la dernière rencontre de l’Eveil de l’âme et, rejoignez-nous le soir de la Nouvelle lune, Mardi 28 et les mardis suivants, un autre soin aura lieu

Pour rester informé(e)

Si le contenu de ce blog vous plaît et que vous souhaitez être tenu au courant des nouvelles publications, vous pouvez choisir de recevoir la notification de nouvel article.
De temps à autre, il peut arriver qu'une information soit envoyée par newsletter au lieu d'être publiée sur le site, notamment en cas de dysfonctionnement de celui-ci. Les newsletters sont peu fréquentes (deux à trois par an).

Assurez-vous de ne pas faire d'erreur en entrant votre adresse mail.
Vous devrez impérativement confirmer votre adresse en cliquant sur le lien contenu dans le mail que vous allez recevoir. Si vous ne l'avez pas reçu dans la journée qui suit, vérifiez dans vos courriers indésirables.

Veuillez noter que, en l'absence de confirmation de votre part, aucun mail ne vous sera envoyé et votre adresse sera supprimée de notre base de données dans le mois qui suit au plus tard.

39 réflexions sur « Nouvelle lune en Bélier – 24 mars 2020 »

  1. Merci du fond du cœur
    Vous êtes un être de lumière nous avons de la chance de vous avoir vous êtes notre soleil
    Prenez soin de vous

  2. Je me reconnais dans ton billet, en premier via Neptune et Uranus et après, ou ensemble plus justement, avec tous les autres astres … alors je me ré-enfonce douceur dans mon fauteuil, je me ré- écoute et j’ose entendre l’Amour de Moi, la Confiance en la Vie et cela diffuse …
    Merci Michka, pour tes analyse et regard apaisés, j’y puise réconfort et renforce ma Foi, ma vibration chante avec ma Paix…
    A très bientôt

  3. Merci pour vos écrits, merci de votre présence,
    Ensemble continuons à vivre avec la conscience du présent, comme cadeau juste.
    Merci

  4. Bonjour,

    MERCIII MIchka, tellement beau juste, alignée centrée. Cela fait du bien de vous lire. Oui Louise est magnifique, merci de partager et de contribuer à votre part de Colibris pour un meilleur monde.
    Corona, couronne en sanskrit Karuna= compassion…:-)…

    Pour nos âmes magnifique orportunité d’évolution.

    Amen, Namste. Lumineuses et chaleureuses pensées

  5. Merci à vous, je vous lis depuis quelques années, j’attends toujours votre billet… Sur cette nouvelle lune, vous mettez si bien en mots tout ce qui se déroule sur les plans personnels, collectifs et autres., que je me suis sentie concernée directement en plein coeur, une nouvelle partie qui se réveille, celle en attente depuis si longtemps… Oeuvrer autrement maintenant.
    Cela nourrit l’âme et resitue bien notre souhait de positionnement.
    Alors encore une fois MERCI !

  6. Encore un très grand merci Michka. Tes billets sont comme une colonne vertébrale lorsque l’on sent que je m’affaisse ou que je pourrais (re)commencer à m’affaisser ! Tu m’es d’un très grand soutien…à travers le sens profond de tes paroles, bien sûr, mais aussi et peut-être d’abord et surtout à travers toute l’énergie lumineuse qu’elles véhiculent jusqu’à nous. Je t’embrasse fort. P.S : encore beaucoup de choses à peaufiner et à terminer car tu l’as (re)dit dans ce billet, le Bélier commence beaucoup de choses mais ne les finit pas et je ne veux plus être seulement ce Bélier qui s’éparpille ! Lorsque ce sera fait je ne manquerai pas de faire appel à toi comme prévu

  7. Bonjour Belle Michka,

    merci encore et encore de tes billets. Je me sens totalement connectée et en harmonie avec ce que tu publies.
    L’énergie de destruction est une énergie de transformation. Soutenons cette transformation vers plus de lumière, d’amour, de responsabilité, de solidarité, de gratitude envers tous nos membres de la société qui nous permettent de continuer à vivre à cette période, mais aussi tous les jours en temps de paix!
    Gratitude, Interconnexion, compassion, prières de soutien pour toute la création.
    Lumière et paix à toi Michka,
    Trudy

  8. Merci Michka pour ce billet très complet et inspirant ! Merci pour tout ce que vous offrez afin que chacun puisse prendre sa part à sa manière. Nous voyons bien lors de crises comme celle que nous vivons mondialement aujourd’hui que nous sommes tous inter reliés – et que l’évolution de chacun servira l’évolution collective.
    Mille bénédictions ! Sat Naam !

  9. Ping : Nouvelle Lune en Bélier – 24 Mars 2020 – Michka | Sur le chemin de lumière

  10. Bonjour Michka et merci pour ce texte apaisé. Je n’ai pas pu lire vos 2 précédents messages jusqu’au bout. Trop de colère, légitime, mais qui venait amplifier ma propre angoisse. Alors je me suis éloignée pour conserver le peu de sérénité qui me restait. J’ai même pense me désabonner… Trop radical! J’ai donc pris du temps Maintenant, après quelques jours de distance aussi avec -presque- toutes les informations concernant le corona virus, je me sens plus sereine et j’ai décidé d’ouvrir votre mail qui de nouveau comme avant ce chaos, a eu en moi un écho positif. Je vous en remercie et je vous embrasse. Prenez bien soin de vous. Francine

  11. Bonjour Michka!
    Merci pour ton aide spirituel ,ton amour du cœur!
    Merci pour ta lumière !
    Je t’embrasse xx
    Passe une bonne journée !

  12. Merci Michka !!

    Nous sentons tous que cette période est un tournant majeur, générant terreurs, inquiétudes et nostalgie. Mais nous ne sommes pas obligés de plonger tête baissée dans la drame ambiant permanent. Il y a la joie brute et simple du printemps qui vient nous rappeler ce que nous sommes, fondamentalement.
    Quelle richesse !

  13. Bonjour Michka et merci pour tout ce que vous partager avec nous.
    Je ne laisse pas souvent un commentaire. Toute la fin 2019 et ce début 2020 j’avais l’impression d’être dans le tambour d’une machine à laver et de vivre dans l’urgence avec des peurs héritage de l’enfance, surtout celle de manquer. Depuis le 16 mars, comme beaucoup d’autres j’ai dû fermer mon cabinet, donc plus de rentrer d’argent! Et maintenant , j’ai l’impression dêtre rentrée à la maison, plus du tout de peur de manquer de quoique ce soit. J’ai la sensation d’être en connexion avec qui je suis, centrée, alignée, en connexion avec les autres.
    Je ressens une grande confiance en la Vie, en l’Humain avec tous ces élans de solidarité. Et vos billets Michka m’aident énormément.
    A vous, à chacun d’entre nous, à tous les êtres sensibles quels qu’ils soient, j’envoie tout l’Amour que j’ai dans le coeur.

  14. Je lis ces mots je les conscientise et m’y retrouve. Recentrage et reconnexion à soi. Nous sommes ombres et lumières et ce moment vécu nous fait passer à des extrêmes au niveau des émotions. Le calme revient petit à petit car nous revenons à l’essentiel. Je me sens muter même si j’ai encore des comportements du passé (peur de manquer, besoin de faire le plein, plein de vitamines, plein de réserves plein d’activités…) Je pense que cela va se calmer peu à peu grâce au confinement que je bénis. Je voulais quitter mon travail, à la banque, je ne me sentais plus en phase, et hop confinement. Ils veulent que je travaille mais j’ai un enfant en bas âge et je ne veux plus remettre les pieds dans leur système. Je veux tout changer. Je profite de ce calme pour réfléchir à mon futur dans ce nouveau monde. Je suis aussi bavarde que toi je te suis depuis des années et tu éclaires mon chemin. Merci =)

  15. Merci Michka c’est toujours un plaisir de vous lire !
    mes réflexions :
    masque obligatoire comme dans le chamanisme pour mieux rencontrer les « esprits » l’au delà, obligeant à chercher au delà du premier coup d’oeil … le regard perçu est plus important miroir de l’âme … plus authentique qu’un faux sourire …

    gants pour toucher la nature en « prenant des gants » au lieu de brutaliser

    distances pour ne plus être grégaires … retrouver sa singularité …

    salutations à distance : obligation de verbaliser … choisir des mots plus authentiques … verbaliser, verbe créateur de l’intérêt , verbe exprimant l’Amour … obligeant à différencier : éros, agapé, philia, ludus, pragma, storgé, xénia, évitant mania
    voir https://fr.wikipedia.org/wiki/Mots_grecs_pour_dire_amour

    bien sûr ça pourra être différent … selon la conscience, le choix de transformation ..

  16. MERCI POUR CE MAGNIFIQUE MESSAGE. OUI RELIONS NOUS TOUTES ET TOUS DANS LA PAIX L’AMOUR LE BIEN ETRE QUI NOUS APPORTERA LE PLUS GRAND BIEN. L’EGREGORE DU LÂCHE PRISE ET DE L’AMOUR. AVEC TOUTE MON ADMIRATION. QUE LE MEILLEUR SOIT. CORDIALEMENT.QUE LA PAIX DE DIEU SOIT AU CENTRE DE NOS ETRES.

  17. Bonsoir
    Merci infiniment michka, tout est dit avec tellement de clarté, gratitude.
    Au plaisir de vous lire encore et toujours…

  18. Merci du fond du coeur, chère Michka pour cet éclairage ! Nous sommes bien à un tournant qu il s agit de négocier: merci d en rappeler l urgence, l impérieuse nécessité et le détachement qui doit l accompagner car il sera, qu’ on le veuille ou non, qu’ on y soit préparé ou pas. Grâce à votre analyse, je me sens un peu mieux armée pour y faire face! ( pour reprendre le registre guerrier de mars).
    Belle santé à vous et vos proches.

  19. Merci, Merci, Merci … tes mots comme les premiers rayons du soleil, viennent sécher mes larmes de réveil, me rappellent ma Foi et ma Joie de vous savoir tous là, quelque part, tout comme moi, dans ce même état … Merci !!!

  20. bonjour Michka et à, tous,
    que de plaisir de vs lire
    et de me remplir de tout mon corps, mon âme, mon esprit de cette belle Nourriture.
    Merci pour ce Don
    Danou

  21. Merci, Michka, pour votre texte. Cette nuit j ai brutalement été réveillée par une phrase comme prononcée a voix haute :  » le Rocher du coeur flotte sur l océan de l inutile » voici qui rejoint bien vos propres paroles. Allez ouste au travail! Y a toujours de quoi faire dans ce vaste domaine…ou ne rien faire, selon.

  22. Bonjour Michka,
    Le temps est suspendu. La carte du ciel indique en effet une prédominance des énergies de terre et d’eau, yin et de réceptivité, dans la partie ouest de la carte du ciel, introspection…Et ce soleil en Bélier , le printemps qui annonce un réveil, de l’action…Je ressens fortement cette tension entre un besoin de VIVRE , d’expulser une énergie brulante de vie, surtout sexuellle :-)))) ce confinement refoule l’expression de des besoins physiques sexuels , surtout lorsqu’on est célibataire… les besoins primaires , manger, respirer, s’accoupler…sont malmenés et réveillent des peurs de survie. Alors neptune nous aide à sublimer, à élever nos consciences physiques à un niveau plus spirituelle. En ce moment je tiens bon ce confinement par la création artistique et la spiritualité, avec le risque de m’endormir…heureusement cette énergie bélier depuis quelques jours m’ a réveillé, j’ai repris confiance en moi après ces chocs, peurs, tristesse, confusion, vagues à l’homme. Je suis un guerrier , j’ai endossé mon armure , me suis vite ressaisi, pour combattre cet ennemi invisible Monsieur Coronavirus et ces soldats sournois et invisibles. L’homme dispose d’ armes redoutables : le courage, l’intelligence dans la recherche, la solidarité et la FOI. Des millions d’âmes d armes s’unissent pour vous faire reculer et abdiquer. Le prix à payer est élever, mais Mars Pluton détruit pour reconstruire. Une éradication de cette pandémie , un avertissement des cieux pour que l’Homme fasse émerger désormais en lui le beau, le lumineux, l’amour pour les prochaines générations. Un moment difficile pour l’Homme pour qu’il cesse de détruire les merveilles de la Nature, j’espère qu’il comprendra cette fois-ci…Saturne limite, fruste, rétablit l’ordre moral et son copain voisin du jour Jupiter amplifie ces situations…Belle conquête spirituelle intérieure à vous tous, rester bien ancrer dans la réalité , celle liée à la beauté de la nature, aux sourires de vos enfants et des personnes agées…quant à moi, j’ai trouvé un moyen d’assouvir mes pulsions martiennes primaires et calmer ma libido …en vous écrivant avec mon coeur , bisessss wyl

    • Bonjour wyl
      Vous exprimez tout haut, merci c’est courageux!… ce que mon amoureux (confiné chez lui comme tout le monde) exprime tout bas: le désir charnel qui s’amplifie, l’impérieuse nécessité de transcender l’instinct martien alors que son énergie le met sous tension dans un contexte qui demande patience, attente et même prudence.
      L’inconfort ne vient pas seulement des règles à respecter et c’est là aussi le message de Jupiter qui amplifie le sérieux de notre rôle en Capricorne et nous promet pour l’an prochain des récompenses (une libération) si nous supportons bien la charge actuelle. Mais l’instinct est bridé aussi par la sagesse mature de Saturne qui exige de nous d’être responsable, de prendre le temps de réfléchir (et ça,  » réfléchir avant d’agir » le Bélier fonceur ne le fait pas! ) tandis que le passage de Mars et de Jupiter sur le nœud sud nous ont peut-être aidés à bien prendre la mesure de nos engagements passés et à voir les conséquences de ceux-ci dans le présent. Pourquoi? Pour continuer une profonde remise en question et une régénérescence de nous-mêmes, une transcendance, oui merci Pluton ! Et en effet Neptune nous aide par l’imaginaire, par la spiritualité, le rêve vers lequel nous restons tournés pendant qu’au dehors Covid-19 continue son œuvre de destruction, déstructuration et que commencent peu à peu à se diluer sous nos yeux (parfois inquiets parfois incrédules parfois plein d’émerveillement) les anciens modèles sociaux, politiques, économiques. Cela se fait doucement mais sûrement. Merci wyl, merci à tous d’être là.
      Michka

  23. Bonjour Michka !

    Bonsoir plutôt !
    Merci une fois de plus pour votre billet… c’est toujours une belle nourriture que de vous lire !

    Je crois que je serai un peu « astro » aujourd’hui, c’est ce qui vient!

    Quel drôle de thème ! Un magnifique « modèle bol » ! Je ne sais pas si vous êtes attentive aux « figures » que dessinent les planètes dans un thème. J’aime bien y accorder de l’attention, quand il y en a ! Un beau bol, donc, et tout le monde au dessus de la ligne de l’ascendant. Dans l’hémisphère sud, si je ne dis pas de bêtises !
    Du visible, de l’action, de la secousse, de la « Bélier Attitude » !
    La planète incisive en est Jupiter, qui « pousse » toutes les autres. Activée vigoureusement par Mars, comme vous le signifiez fort justement !
    Avanti popolo !

    Et tout en avant de ce bol, Vénus en Taureau.
    « Oh, laissez moi un peu profiter de la beauté sensuelle du monde, du goût des cerises (les fleurs sont déjà là), du contact des pieds nus sur l’herbe du matin, toutes les révolutions et les cataclysmes n’annuleront jamais le lever du soleil, la caresse du vent et le chant de la rivière. Et le bisou de ma bien aimée (ou de mon bien aimé). »

    Le carré en T me percute beaucoup. Tout de même, un tel amas serré serré Soleil-Lune- Chiron-Lune Noire, plus serré encore qu’un caffè ristretto italien ! En double carré aux Nœuds de la Lune sur l’axe Capricorne Cancer.

    Alors, les gars, on y va ou on y va ?
    C’est maintenant. On ne peut plus tricher. Les vieilles structures capricorniennes rouillées, rigides, sèches, s’enflamment, fondent, s’infectent. L’intime, le Cancer, le chez soi appelle. Il appelle tellement que la loi nous oblige au confinement à domicile.

    Ah tu voudrais continuer à fuir, à t’étourdir de Disneylands, de Shopping et tout ça ?
    Non. C’est chez toi que ça se passe !
    Ton chez toi « extérieur » (ta maison) et ton chez toi « intérieur » : ton être.

    Au plus profond de l’être, le message est invité.
    24 Mars : vigile du 25 (comme c’est original), exactement comme le 24 Décembre on fête déjà Noël qui est le 25. Et qu’est donc le 25 Mars ? L’Annonciation. Oui : 9 mois pile avant la Noël.
    La Salutation de l’Ange.
    Cette Nouvelle Lune est ainsi pour moi empreinte d’une infinie douceur, au-delà des aspects enflammés du Bélier.
    L’Annonciation : c’est le moment où L’Archange a salué Marie. Je te salue Marie, pleine de Grâce.
    Alors aussi l’Ange de chacun nous salue.
    « Je vous salue, chacun, chacune, plein, pleine de grâce. »
    Afin que vous receviez en votre intérieur le germe d’amour.
    Depuis si longtemps il a été nié, avili. La terre n’en peut plus ; l’humanité non plus ; alors c’est l’épreuve.
    « Je vous salue, chacun, chacune, plein, pleine de grâce. »

    Neptune en Poissons pourrait bien dire cela aussi…

    Depuis le début de ce confinement, je me sens, curieusement, plus réveillé que jamais.
    Je ne comprends pas tout… Nous n’en sommes qu’à une semaine de confinement ; je ne sais pas si je ne plongerai pas dans quelque marécage dans quinze jours si cela se prolonge !

    La nature. Les choses, les actes simples. L’amitié.
    En quoi puis je être utile en ces temps troublés ?
    Une petit voix me répond « en étant pleinement vivant ».
    (Bélier, Printemps…!!!)

    Alors je m’y applique…

    Belle Annonciation à toutes et à tous ! (puisque j’écris le 25)

    Cordialement

    Jean Pierre

    • Bonjour Jean-Pierre,
      Merci de votre commentaire (moi aussi j’aime vous lire!) mais je n’ai pas compris le sens du mot « vigile » (sauf si « vigile » a été choisi par l’écriture automatique de votre clavier dit « intelligent » et qu’il a remplacé le mot « veille » que vous souhaitiez peut-être exprimer?…). Pour tout le reste, je crois que j’ai bien suivi 😉 et c’est un enchantement de lire votre poésie printanière et astrologique ! Et j’approuve le « soyons pleinement vivants » tout en entendant « l’Annonciation » d’un futur meilleur…
      Merci de tout cœur.
      Michka

      • Bonjour Michka!

        En effet le mot « vigile » veut dire « veille ». Ce n’est toutefois pas une correction automatique du clavier: c’est le mot exact que l’on utilise pour parler des veilles de fêtes religieuses catholiques!! Vigile de Noël de Pâques, aussi parce qu’on y veillait en effet tard (messe de minuit). J’extrapole simplement en « créant » la vigile de l’Annonciation, que plus personne ne célèbre (dans quelque couvent recueilli?!!!), et qui n’a jamais donné lieu à des cérémonies nocturnes la veille au soir!
        Voilà!
        En vous souhaitant une très belle journée pleine de fleurs!
        Jean Pierre

  24. J’ai découvert ce site grâce à Michka. MERCI Michka pour cette rencontre avec vous et avec Louise et Sabine. Vos messages me nourrissent. Vous mettez des mots qui pourraient être mes mots … Vous avez des mots justes pour dire cette évolution tant espérée vers un « Monde » plus humain- divin, plus Juste, joyeux, fraternel, naturel, magnifique de simplicité où il fait bon vivre pour TOUS. MERCI

  25. Merci Jean Pierre, c’est génial, j’ai eu l’intuition avant de demander de chercher ce mot et je n’ai trouvé que le sens moderne. agent de sécurité! Mais dans tous les cas, « vigile » me fait songer en extrapolant par la  voie du jeu de mots à « vigilance  » donc Annonciation = veiller à bien voir dans neuf mois ce qui sera là et en attendant, retenir l’information !
    A bientôt  ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.