Pleine Lune en Scorpion – 23/24 avril 2024

Bonjour à tous et bienvenue sur mon blog pour découvrir en bref les énergies du moment! La photo choisie illustre les célébrations de la Fête du Wesak* au Sri Lanka.

Le Soleil est entré en Taureau le 20 avril, éclairant désormais le ciel de son énergie, valorisant l’élément Terre après le Feu du Bélier et son effet est d’incarner sur des bases solides ce qui a été entrepris dans le signe précédent. Qu’avons-nous vécu, lancé, inauguré dans les premiers jours du cycle et comment cela peut-il s’ancrer de façon plus durable dans la réalité?  La Lune arrive à l’apogée de sa trajectoire mensuelle et la phase de Pleine Lune en Scorpion est destinée à faire le bilan de ces quinze jours écoulés mais aussi à préparer la Nouvelle Lune suivante pendant cette quinzaine qui est faite pour trier, transformer, transmuter ce qui est périmé.

Le Taureau est un signe de Terre, spécifiquement relié à la terre meuble du jardin, qui rapproché à la Nature, donne les conditions propices à la germination. Dans le mois du Taureau, toute l’énergie de cette Nature est concentrée et mobilisée pour donner à la graine semée un enracinement stable et durable. Il en est de même de nos élans et intentions émis plus ou moins consciemment dans la phase Bélier, nos intentions vont maintenant trouver leur mise en forme. Et comme l’éclipse solaire du 8 avril 2024 a révélé nos « programmes personnels » nous allons désormais voir leur mise en œuvre au fil des mois de printemps et d’été. 

Le point sur cette Pleine Lune en Scorpion

Dans le signe du Scorpion, faisant face au Taureau, nous aspirons à une profonde régénération, c’est un signe sensible, mais parfois ambivalent et trouble car il émerge de notre inconscient. La Lune en Scorpion avive cependant notre clairvoyance et notre lucidité, ce passage peut être celui de l’ombre à la lumière, car il nous invite à nous reconnecter avec un pouvoir invisible en nous et qui nous apporte une forte détermination et le désir puissant de remettre en question nos attitudes et croyances obsolètes afin d’avancer vers plus de sérénité. Nous sommes appelés à laisser mourir ce qui ne sert plus à rien, à ne pas nous y entêter ou nous y accrocher. Pluton, le maître des lieux, en Verseau exige ce travail des profondeurs, demande impérativement l’émergence en nous d’idées nouvelles, libératrices et tranchant nettement sur ce que nous voulions jusqu’à présent. L’idée de participer au monde par notre individualité singulière fait son chemin.

La pleine lune de ce jour peut nous permettre de nous élever au-dessus des contraintes et du chaos ambiant, car le Scorpion a le pouvoir de planer comme un aigle, majestueux et puissant, en s’élevant au-dessus du monde physique, le Scorpion apporte une compréhension au-delà des apparences, plus lucide sur les choses ​tandis que le Taureau s’en tient à la matière et à la réalité. La transformation favorisée par l’éclairage ​e​t la prise de conscience de la Pleine Lune nous donne du courage, de la force et une capacité à trouver un équilibre entre la vie concrète et nos sentiments profonds.

Mercure rétrograde en Bélier 

Peu de choses ont changé depuis mon dernier billet mais Mercure, qui est encore rétrograde, va enfin reprendre sa marche directe. L’ambiance a pu être pour le moins changeante et déstabilisante dans l’énergie du moment, changements inopinés, retards, manque de clarté dans la communication, ordres et contre ordres, pannes informatiques, etc. nous avons pu tester l’effet de cette rétrogradation de bien des manières « extérieures » dont la leçon était d’observer en nous comment le feu du Bélier se manifestait: colère, impulsivité, impatience, volonté contrariée, ou au contraire apprentissage d’une certaine paix intérieure face au chaos ambiant. C’est en voie de répit pour le moment mais Mercure redeviendra rétrograde dans les autres signes de feu afin de nous faire encore travailler sur notre dynamisme et nos ambitions, et la façon dont nous nous comportons face à l’action. Que se passe-t’il pour nous quand nous sommes empêchés, retardés ou contrariés dans ces actions?

La conjonction Jupiter Uranus en Taureau

Cette réunion de Jupiter et Uranus a eu lieu précisément dimanche 21 avril à 2h23 UTC à 21° du signe du Taureau. Ce n’est pas un scoop et il ne s’est probablement rien passé de très significatif cette nuit-là pour nous car les effets de ces rencontres planétaires commencent à se faire sentir avant le jour de leur rendez-vous et perdurent ensuite quelque temps. Cependant, en comprenant ce que font ces deux planètes nous pouvons mieux appréhender ce qui nous est proposé comme opportunité et de ce fait moins résister au changement. Ou encore mieux, le choisir directement en toute conscience 

Que dit cet aspect? Il a lieu tous les 13/14 ans. La dernière fois c’était en 2010 et la rencontre de ces deux planètes s’est faite dans le signe du Bélier. C’est ce que j’ai dit plus haut. Le Bélier précède le Taureau, nous avons lancé quelque chose de spécial (sans le savoir peut-être) et cela a contribué à marquer ces 14 années. Le Taureau va désormais ancrer ce qui a été commencé.

Avez-vous le souvenir du mois de juin 2010, où il se serait passé pour vous un événement inaugurant le cycle ?

Pour moi par exemple c’est très net, en juin 2010 je me suis installée dans la petite commune de moyenne montagne où je loge encore, je me souviens à quel point j’étais stressée et impatiente de voir les travaux avancer, et avec le recul du temps cela a été un pas déterminant  dans ma vie, j’ai changé de contexte géographique (je vivais au bord de la mer), sentimental (je me suis rapprochée de quelqu’un que j’aimais) et social (la montagne est pour moi propice à l’intériorisation et à la stabilité mais aussi symboliquement à une certaine rigueur de vie qui me convient). J’ai donc posé de nouvelles bases pour ma vie actuelle. Je vois l’ampleur de ce qui a été inauguré par cette décision et la justesse de ce choix par rapport à mon chemin de vie (en Bélier c’était pour moi, dans le secteur de la réalisation de soi, de la vocation, de la destinée!). La conjonction Jupiter Uranus apporte toujours du mouvement car Uranus est destiné à nous libérer et nous émanciper de ce qui nous bloque ou nous limite inutilement, tandis que Jupiter agit comme un amplificateur qui officialise les changements ou libérations en question. Cette fois-ci en Taureau il s’agit de notre rapport à la vie concrète et matérielle en allant dans le sens de l’abondance et de la croissance y compris par la stabilité et la sécurité, les plaisirs simples de la vie, le besoin de joie de vivre et de paix mais avec Uranus les innovations et événements inattendus ont pu entraîner en même temps une déstabilisation et une inquiétude dues au fait qu’Uranus agit en créant surprises et imprévus, ce que 

Jupiter attise actuellement puisqu’il est un facteur d’augmentation et de pléthore. Tout le monde n’aime pas les surprises mais certains d’entre nous les adorent ou en sont coutumiers selon le placement de la planète Uranus dans notre thème. L’ayant moi-même à l’ascendant, je suis accoutumée depuis ma naissance (et même avant d’arriver au monde, j’ai semé de la déstabilisation!) aux ébranlements de toutes sortes, surprises et opportunités improbables et inespérées. Mais aussi… beaucoup de nervosité !

Voyez dans quelle maison est la conjonction dans votre thème c’est très intéressant. C’est là que le coup de canon est donné pour concrétiser ou officialiser une opportunité qui se présente: nouvelles relations, nouvelle acquisition, nouvelle rencontre affective, nouveau travail, découverte intérieure d’un talent nouveau, ou arrivée d’un événement qui orientera beaucoup votre futur.

C’est dans le secteur des projets que s’est faite la conjonction en Taureau dans mon thème, et entre autres l’occasion d’avoir un petit bout de jardin en location pas loin de chez moi s’est présentée fin mars. Une révélation, ce lopin de terre situé au milieu d’autres jardins, avec son très vieux cabanon pour les outils dont je fais la rénovation pendant que le vent encore glacial et quelques flocons de neige m’empêchent de commencer vraiment le jardinage. Voilà un beau projet qui se réalise: avoir un petit jardin où semer des graines, où mettre des fleurs et cultiver des légumes, sans oublier que ce sera un petit coin pour m’asseoir tranquillement sans autre voisinage que les oiseaux ! Tout ceci entrant dans un contexte plus large où je vois se dessiner mes prochaines années de façon plus paisible et bien entourée par mes proches car c’est le Taureau qui le dit.​ ​

Plus généralement, cet aspect nous invite au recentrage sur nous, sur notre corps, notre bien-être physique et matériel, et notre joie intérieure en acceptant le mouvement et le changement. Ce que nous faisons actuellement est de poser la première pierre d’un cycle de treize/quatorze ans environ. Des occasions  se présentent, saisissons-les en suivant notre instinct ou notre appétit de vie, de joie et de paix, et elles nous apporteront dans la suite des  découvertes qui peuvent être intérieures ou extérieures mais portent toujours en elles une libération et une construction positive malgré les remous perceptibles dans le premier temps. ​Pourtant ​​n​e devons pas rester passifs ni attendre ​d​e​ miracle. ​I​l nous faut suivre notre cœur, fai​r​e confiance à ​notre intuition et garde​r les yeux ​bien ouverts sous cette influence​ pour saisir les promesses de Jupiter.

*Pour terminer ce billet, je vous rappelle ci dessous la célèbre Grande Invocation, prière qui est très en lien avec le Wesak, jour de réunion entre les énergies bouddhiques et christiques.

« Du point de Lumière dans la Pensée de Dieu,
Que la lumière afflue dans la pensée des hommes,
Que la lumière descende sur la terre.

Du point d’ Amour dans le Cœur de Dieu,
Que l’ Amour afflue dans le Cœur des hommes,
Puisse le Christ revenir sur Terre.

Du centre où la volonté de Dieu est connue,
Que le dessein guide le faible vouloir des hommes,
Le dessein que les Maîtres connaissent et servent.

Du centre que nous appelons la race des hommes
Que le Plan d’ Amour et de Lumière s’épanouisse,
Et puisse-t-il sceller la porte de la demeure du mal.

Que Lumière, Amour et Puissance restaurent le Plan sur la Terre »

A bientôt, mes amis, prenez grand soin de vous et profitez de la vie dans le temps présent!

Michka

8 réponses

  1. Bonjour Michka!

    Merci pour ce double billet, lunaire et jupitéro-uranien!
    La dernière semaine a été très secouante pour moi, dans le bon sens pour une fois… le taureau a été tout content! Et le scorpion n’a pas coupé les cheveux en quatre, comme il sait si bien le faire parfois!
    Et la conjonction J-U se faisant dans ma maison 1, pas très loin de l’ascendant, j’en vois déjà quelques effets. Pourvu que ça dure!

    23 Avril: Saint Georges, nous dit le calendrier.
    Il fait partie du club sélect des « terrasseurs de dragons », dont le membre le plus connu est l’archange Michaël.
    La différence: Michaël est une énergie pure, non incarnée. Saint Georges est sur son cheval. Pour terrasser notre dragon intérieur, avec lui nous pouvons nous appuyer sur notre force vitale et instinctive (le cheval) si nous y avons accès!
    Alors cette pleine lune en Scorpion me paraît tout à fait assortie, du moins pour moi, à la mise en lumière du dragon, et son apprivoisement, dans la stabilité et le « bon sens » du Taureau!
    Saint Georges aurait été un soldat romain comme Saint Maurice ou Saint Martin. De ce fait, il évoque ce « combat » que nous sommes invités à mener avec les forces qui nous tirent vers le bas, en trouvant la bonne façon de le mener, avec fermeté mais sans violence: la bombe atomique dans le « scorpion style » serait particulièrement inutile, par exemple!!

    Il existe d’autre « terrasseurs de dragon », en l’occurrence des « terrasseuses »: Sainte Marthe à Tarascon, Sainte Radegonde à Poitiers… Même « la femme de l’Apocalypse », de Saint Jean, avec un serpent sous ses pieds. C’est l’indication d’une autre façon, encore, de faire se travail.

    Et aujourd’hui, c’est la Saint Fidèle: jolie invitation à rester fidèle à la part la plus précieuse de nous mêmes!
    Et demain c’est la Saint Marc. Ah, le Lion de Saint Marc!

    Décidément la période est très chamanico animalo spirituelle:
    -Un taureau (la terre)
    -Un scorpion (signe d’eau)
    -Lequel sait devenir aigle (l’air)
    -Un cheval
    -Un lion (le feu)
    Comme si les quatre éléments étaient réunis symboliquement en peu de jours pour nous rassembler, nous réunifier par le dedans (avant de le faire par le dehors, mais apparemment dans le contexte mondial, il y a pas mal de boulot pour ce faire).

    En vous souhaitant, Michka, le meilleur en ce temps de floraison tauristique, ainsi qu’à vos lectrices et lecteurs!

    Bien amicalement

    Jean Pierre

    1. Gratitude à tous les deux
      Michka pour ta capacité d’analyse toujours brillante et sensée et Jean Pierre pour ce rappel des quatre éléments et notre dragon intérieur qui nous maintient dans l’illusion
      Sympathie
      Nelly

  2. ❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️
    Un immense merci pour ces analyses éclairantes
    Merci Chère Michka pour ce beau travail
    Merci aussi à Jean-Pierre

  3. Merci pour ce billet
    lu avec retard car j’étais à gérer dans mon émotionnel le passage sur la date des 10 ans du décès de mon conjoint …
    Et en même temps la croissance de tous les projets des graines semées qui émergent …
    Cette invocation donnée que je connais depuis des dizaines d’années je l’utilise beaucoup
    sa vibration m’aide à élever mes vibrations.
    Merci Michka pour le bulletin et belle lunaison

  4. Merci Michka de nous rappeler cette belle invocation. Bon jardinage! Ici au Québec, il a neigé encore hier après avoir eu une journée à 20 degrés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.