Pleine Lune en Cancer- 6 janvier 2023 à 23h59 UTC

Bonjour mes amis, c’est avec grand plaisir que je vous rejoins en ce jour de pleine lune. J’ai à cœur de remercier toutes les personnes dont j’ai reçu les messages, les témoignages de fidélité, de confiance, de gratitude et d’affection, je les ai accueillis comme autant de sortes de « cadeaux du ciel » pour les traditionnels vœux de ce nouvel an du calendrier Grégorien. 

La lune suit son cycle qui est arrivé à son apogée dans la nuit (hier à 23h59 UTC soit à 0h09 pour la France), période du mois lunaire où nous sommes conviés à contempler dans la conscience ce qui se passe en nous et autour de nous. Ce mois-ci c’est surtout vers nous-mêmes que les énergies cosmiques nous invitent à nous tourner. 

Regardons de plus près la carte du ciel:

…Et restons positifs même si les énergies du Capricorne sont généralement vécues comme lourdes et trop lentes par beaucoup d’entre nous. En outre le Soleil qui nous donne notre énergie vitale est allié à Mercure rétrograde, ce qui nous pousse plutôt à l’intériorisation et à une forme de retrait dans la solitude ou le silence, même si nous ne devenons pas forcément casaniers ou ne nous retirons pas dans un cloître. Il est plutôt question de faire référence en permanence à notre petite voix intérieure, aller chercher en nous les réponses qui guideront nos choix.

Dans cet axe Cancer Capricorne, je sens bien qu’il y a une voie de facilitation:

–  d’un côté la sensibilité de nos émotions avec la pleine Lune chez elle dans son signe, le Cancer, et près d’elle, la Lune noire qui nous remémore des sentiments enfouis de l’enfance, cela peut être l’occasion de révélations intérieures sur notre réactivité subjective, nous pouvons encore aujourd’hui démarrer au quart de tour, non pas à cause de la colère mais avec une forme de protection défensive contre une adversité réelle ou imaginaire, une protection contre la souffrance connue dans le passé et dont nous avons gardé la mémoire, même si elle est enfouie sous des couches et des couches de contrôle de soi . Le meilleur de cette pleine lune réside dans l’accueil, l’énergie Cancer excelle dans l’écoute de soi, elle nous donne une guidance intérieure inspirée par la bienveillance et la douceur. C’est par nous-même que tout commence et tout se crée. Comment? En mettant de la tendresse sur nos peurs, de la gentillesse pour consoler nos chagrins et déboires, de l’encouragement à grandir en confiance.

– de l’autre côté le Soleil, conjoint à Mercure rétrograde en Capricorne, génère du poids, du sérieux et de l’introspection. Le but, si on veut jouer à en attribuer un,, pourrait être de nous amener à un état de maîtrise émotionnelle et de maturité, ce qui est différent du contrôle que nous tentons d’exercer sur nos sentiments ou ressentiments que nous jugeons comme mauvais. Le Soleil et Mercure rétrograde  en Capricorne nous offrent l’occasion d’une profonde réflexion et d’une communication plus sérieuse avec autrui puisqu’elles s’appuient sur un désir de sagesse, de pondération et de durabilité. Le Capricorne nous donne cette qualité de connaissance de ce qui rend les choses et les situations pérennes. Ceci s’applique spécifiquement au domaine d’expérience (ou maison astrologique) que le soleil traverse actuellement dans ce signe. Notre interrogation peut ainsi s’étendre aux choses de la vie ou aux relations dont nous étions sûr(e)s qu’elles nous apportaient un sentiment de sécurité, et auxquelles nous étions particulièrement attachés.

La pleine lune de janvier peut nous montrer ainsi un sentiment de détachement émotionnel dont nous ne serions pas cru capables jusqu’alors.

Ce qui peut nous soutenir pour arriver à ce niveau de prise de conscience est:

– d’abord de nous autoriser nous même ( Uranus rétrograde), à être simplement heureux de ce que nous avons déjà dans l’instant présent, pour cela il nous est proposé d’aller vers cette partie de nous qui nous est peut-être encore un peu inconnue, et  qui diffère des concepts collectifs que nous avions acceptés jusque là (au sujet de « comment nous devrions être »). Il nous est proposé de changer nos croyances intérieures, notamment celles sur notre capacité à créer de la simplicité, du naturel, de la joie de vivre et du calme (je le redis encore une fois, d’abord en nous). Peu importera alors l’extérieur. Non pas que nous nous en coupions et fassions semblant d’y être indifférents, au contraire, la sensibilité de ce qui se passe à l’extérieur va devenir l’occasion d’une expansion de notre conscience et nous participerons ainsi à l’élévation globale de la conscience collective. Il s’agit donc de devenir des vrais pionniers de la conscience et cela se fait en hauts et bas, cela s’apprend par l’amour de la vie tout simplement avec ses rythmes et ses montagnes russes !

Si nous restons « scotchés » dans un sentiment d’impuissance, dans la protection ou la résistance (ou pire encore dans une rébellion) par rapport à nous-même (autocritique ou culpabilité non constructives)  et/ou par rapport au monde extérieur et à son chaos grandissant, nous ne pourrons pas œuvrer en cette année 2023 à la construction des lendemains meilleurs auxquels nous aspirons pour nous, pour nos proches et pour toute l’humanité.

Tout cela est encouragé par le Nœud Nord en Taureau, dont je rappelle pour mes nombreux lecteurs qui ne connaissent pas l’astrologie, que ce point du thème est collectif, c’est l’expérience que nous gagnons à faire actuellement: d’aller vers des modes de vie plus proches de notre nature humaine, plus simples, plus en contact avec le respect de la planète et de ses ressources, plus dans  le respect de l’abondance terrestre. Et sur un plan psychologique, le  Nœud Nord en Taureau nous permet de rester en paix malgré les multiples tensions qui s’exercent autour de nous et qui nous communiquent des vibrations émotionnelles comme la peur, la colère, les violences dues à l’agressivité, etc. Tout ce qui a agressé, ou agresse encore, notre sensibilité est invité à s’apaiser en cultivant des attitudes personnelles de détente, de laisser aller, laisser advenir sans s’y impliquer exagérément. Nous savons désormais que ce que à quoi nous résistons persiste alors que ce que nous laissons couler selon le rythme prévu par la Vie nous traverse en ne nous affectant pas durablement. 

– Comprendre et accepter que le détachement émotionnel ne soit ni une séparation, ni de l’indifférence, c’est de la neutralité bienveillante. Le Verseau (où se trouvent Vénus et Saturne et où arrivera bientôt Pluton) nous donne l’équanimité, cet état d’esprit apaisé qui ne prend pas parti quelle que soit la sensation intérieure ou le sentiment (agréable ou désagréable) que nous inspirent les situations que nous traversons. Dans l’équanimité il y a un cheminement de détachement émotionnel et d’acceptation et du fait de la gouvernance d’Uranus il y aussi une vision confiante et élargie de ce que l’Humain représente au sein de l’Univers. Les grands philosophes l’ont compris depuis longtemps, notre vérité intérieure est ce que nous devons suivre. 

– Ainsi n’y a t-il aucun salut à espérer de nous placer dans un état de victime parmi les victimes ou de nous prendre pour un sauveur pour essayer de changer le monde. Ce n’est pas ce que la Vie nous demande. L’Univers et l’école de la Terre nous proposent simplement d’être heureux en exerçant l’esprit de modération en toutes choses et en faisant confiance à notre étincelle divine intérieure qui nous relie harmonieusement à Tout Ce Qui Est.

– Mars rétrograde a beaucoup retardé l’élan d’action et nous prive encore un peu de notre motivation à manifester nos désirs par des positionnements extérieurs et des actes. C’est un temps bien fondé de préparation et d’élaboration par la réflexion. 

Le symbole Maya associé à l’heure de la Pleine Lune est Ben autrement nommé Le voyageur du Ciel  et je trouve que la similitude des symboles astrologiques occidentaux et de la sagesse des Mayas galactiques est merveilleuse.

L’énergie du glyphe est celle de l’explorateur entre Terre et Ciel. La sagesse lumineuse de ce sceau nous rappelle que nous sommes de passage ici, dans le Physique, que nous venons du Cosmos et que nous avons un message angélique à retrouver en nous puis à transmettre. Le Voyageur du Ciel est relié à la Terre par son expérience et il doit être attentif à changer sa manière de voir le monde et d’entrer en relation avec les autres. Son courage lui vient de la remise en question des vieilles croyances. Il nous donne des opportunités de croissance intérieures en nous permettant d’aller explorer les parties de nous qui sont inconnues et mystérieuses. Nous sommes des voyageurs du Temps et de l’Espace, armés de courage, destinés à nous déplacer dans les paradigmes et à prendre des risques dans nos vies en  regardant celles-ci comme des voyages sacrés.

L’ombre de ce symbole est la tentation de nous retirer tels des ermites, en état de méditation ou de solitude à la poursuite de chimères, c’est peut-être en raison des difficultés que nous avons à maîtriser les domaines de notre vie de tous les jours et cela est très naturel au fond. Le message de sagesse de cette expérience de l’ombre du  Voyageur du Ciel est l’équilibre entre nos besoins physiques et spirituels. Partager notre énergie d’amour en rendant service nous fait sortir de l’isolement et nous permet d’émaner notre lumière. Beaucoup peuvent alors être touchés par cette grande lumière qui émane de nous.

Ce qui nous guide est le Dragon Rouge ou imix

Il représente  la mère universelle, la Terre nourricière, tout ce qui nous nourrit de façon primordiale: l’abondance de la Vie.  Pour nous sentir guidés il nous faut donc d’abord accepter de recevoir cette abondance que nous donne la Vie et d’en être le réservoir afin de prendre soin de nous et des autres. Pour cela nous avons à croire qu’en toutes circonstances, la Source veille toujours sur nous et  que nous aurons tout le nécessaire pour vivre nos vies afin d’aller de l’avant avec toutes les ressources qui se présentent à nous en permanence.

Attention à la tentation de ne pas nous sentir dignes de ce que nous donnent les autres et d’être gênés. L’amour nous traverse et nous sommes des parties d’un circuit par lesquelles l’amour circule, ce ne sont pas le don ni le gain les preuves de cet amour mais  la découverte, la compréhension  et l’acceptation de ce que nous sommes, les parties intégrantes d’un circuit où coule l’amour. Plus nous nous donnerons cette permission d’être ces êtres là  et moins nous chercherons la sécurité extérieure et la reconnaissance. 

Alors, que cette pleine lune nous permette à tous d’explorer nos terres intérieures inconnues et d’y trouver l’amour afin de transmettre notre vérité au monde en exprimant sincèrement nos sentiments.

Je vous souhaite de belles révélations et vous dis à la prochaine fois !

 Michka

Pour rester informé(e)

Si le contenu de ce blog vous plaît et que vous souhaitez être tenu au courant des nouvelles publications, vous pouvez choisir de recevoir la notification de nouvel article.


Assurez-vous de ne pas faire d'erreur en entrant votre adresse mail.

Vous devrez impérativement confirmer votre adresse en cliquant sur le lien contenu dans le mail que vous allez recevoir. Si vous ne l'avez pas reçu dans la journée qui suit, vérifiez dans vos courriers indésirables.


Veuillez noter que, en l'absence de confirmation de votre part, aucun mail ne vous sera envoyé et votre adresse sera supprimée de notre base de données au plus tard dans le mois qui suit.

18 réflexions sur « Pleine Lune en Cancer- 6 janvier 2023 à 23h59 UTC »

    • Merci mille fois Michka!

      Vos messages sont chaque mois très inspirants, et soutenants les ressentis. Mes meilleurs vœux à vous, de bonne santé, de lumière et douceur !

  1. Je « commente » sur le plan purement pratique, mais important car il faudrait corriger la date : nous lisons dans le titre 6 janvier 2022 ! suivie de 23 h 59 – d’où peut-être l’oubli de « 23 » pour l’année ! Je pense surtout à ceux qui découvrent le site, cela peut les perturber….
    Merci Michka pour cette page qui nous dévoile clairement l’exigence du moment sur le nécessité de faire circuler l’amour, l’énergie de la vie., la joie…

    Michèle

    • Oh merci ! Vous avez bien vu ! D’ailleurs mon premier calcul fait pour le 6 janvier 2022 m’a montré que le ciel n’offrait pas une pleine lune ce jour-là, mais j’ai oublié de corriger le titre; j’ai toujours un temps de décalage avec les changements temporels: changement d’année civile; changements d’heure, etc. Et je me trompe souvent… Voilà c’est corrigé, encore merci !

  2. Je vois bien 2023, parfait , c’est « la réalité » ! !
    Ma Chère Michka, c’est extraordinaire… Voilà : j’ai décidé hier (le 6) que, aujourd’hui, justement, samedi 7 janvier, « j’exprimerai sincèrement mes sentiments », pour la 1ère fois, à la personne que j’aime…. (ce soir ! ). Et à la fin de votre article, je lis votre conclusion, sous forme de voeu :
    « .Alors, que cette pleine lune nous permette à tous d’explorer nos terres intérieures inconnues et d’y trouver l’amour afin de transmettre notre vérité au monde en exprimant sincèrement nos sentiments. »
    Cette « synchronicité », pour moi, brille comme une lumière divine !
    Je vous la transmets, ce sera la « carte de voeux » 2023 du coeur !
    Michèle

    • Bonjour Michka. Un grand merci pour cette nouvelle lecture de la carte du Ciel qui me parle particulièrement. Avec un peu de retard, mais il paraît qu’on a tout le mois de janvier pr ça, je te souhaite une année 2023 lumineuse, pleine de douceur mais aussi de belles énergies et de joie. Merci infiniment pour ta belle présence éclairante, à l’image d’une étoile qui guide les voyageurs que nous sommes, comme les marins sur l’océan.
      Je t’embrasse de cœur à cœur.
      Jocelyne

  3. Belle Année 2023 Que la santé du corps du cœur et de l’âme soit réunis dans une belle lumière. Toute ma gratitude. Je vous embrasse affectueusement. Julia

  4. Merciiiiiii, j aime cette impression de ressentir avec le cœur ce que tu écris. Une vraie Lumière de Paix pour moi.
    Je trouve ton écrit clair, pur comme une douce brise.
    Merci MéméAnnie

  5. Au milieu de la haine, J’ai trouvé qu’il y avait en moi un amour invincible
    Au milieu des larmes, J’ai trouvé qu’il y avait en moi un sourire invincible
    Au milieu du chaos, J’ai trouvé qu’il y avait en moi un calme invincible
    J’ai réalisé à travers tout cela que,
    Au milieu de l’hiver, il y avait en moi un été invincible,
    et cela me rend heureux, […] — Albert Camus

    retourner à soi, retourner à la Terre, y trouver les ressources pour préparer le renouveau. Je vous souhaite une belle année, chacun chacune au contact du meilleur de soi, le protéger et le partager !

  6. Merci Michka…nous sommes comme des rivières qui ne font que d’aller de l’avant…allons- y…n’allons pas à vontre- courant de crainte d’y laisser beaucoup trop d’énergie…pour rien d’ailleurs je vous souhaite une jolie et pleine Peine Lune à vous chère Michka et à vos lecteurs et lectrices…. Bien cordialement Martine de Nancy

  7. Chère Michka,

    Merci infiniment pour l’abondance de votre texte profond et plein,
    Vos écrits sont les bienvenus.
    Bien à vous
    Christine

  8. Gratitude pour vos analyses, toujours pertinentes, sensibles, éclairantes, et qui plus est, très bien écrites 🙂
    je me régale à chaque fois, et souvent je relis plusieurs fois votre billet au cours de la lunaison pour voir ce qui résonne, à chaque fois un peu plus finement,
    Dorothée

  9. MERCI Michka je garde bienveillance envers soi, accueil et douceur et cela fait un beau travail pour ce mois. Amitiés et merci à ceux qui ont laissé un messge. Claudine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.