Nouvelle Lune en Gémeaux – 30 mai 2022

Bonjour mes amis !

Comment allez-vous ?

Pour ma part jusqu’à ce matin de nouvelle lune, j’aurais parié que je serais incapable d’écrire un mot tant je me sens remuée dans tous les sens, ma santé s’étant avérée instable sous l’effet des basses vibrations auxquelles je me suis soumise par manque de précaution et j’ai encore beaucoup de mauvaises habitudes relationnelles à transformer dont une tendance fâcheuse à m’occuper plus des convenances sociales que  de mes besoins personnels notamment de retrait, de silence et de repos.

Je suis sûre que beaucoup parmi nous se trouvent confrontés à de tels constats, nous sommes touchés bon gré mal gré par ce qui afflige le monde et nos semblables. Et l’influence peu encourageante de circonstances et d’énergies extérieures peuvent vite nous déstabiliser et nous épuiser. Il n’y a  cependant aucune fatalité d’aborder ce nouveau cycle de façon moins fluide peut-être que le précédent., nous pouvons à tout instant décider qu’il en sera autrement et que nous changerons notre vision des choses afin de rectifier notre trajectoire et remonter courageusement la pente. Les planètes apportent beaucoup de feu, de batailles à mener, il serait sage qu’elles soient d’abord intérieures afin de confronter courageusement les difficultés qui nous empêchent encore d’être rayonnants de bonheur. 

Ainsi ce matin, en appelant à la rescousse toutes les forces de guérison de l’univers, j’ai décidé de me ressaisir moi-même et de ne plus donner prise au découragement qui m’envahit depuis une semaine. L’astrologie nous permet de voir l’amplification des énergies de feu au travers de la planète Jupiter dans le signe du Bélier et de sa proximité avec Mars, planète guerrière de l’affirmation de soi. Cette influence peut être perçue comme une opportunité de nous mettre en mouvement de façon rapide et même un peu impulsive, mais aussi comme un danger d’explosion car l’air et le feu mis ensemble donnent ce genre de réaction.

NOUVELLE LUNE en GEMEAUX 30 mai 2022 à 11h31 UTC soit 13h31 en France

Le feu c’est celui du Bélier, son avantage est, autant que son risque, dans la témérité, le courage et l’audace, le Bélier en nous est impulsif  et ne nous laisse pas le temps de réfléchir, il jaillit de nous comme un geyser. Mais il faut ensuite assumer les éventuels « dégâts » de cet enflammement et, en tous cas, apporter une stabilité pour que l’effet initiateur du renouveau puisse s’inscrire dans la durée ! Avec le recul je vois comment j’ai moi-même laissé s’exprimer avec fougue et même une forme de colère motrice un Bélier qui habituellement se tient bien sagement dans le retrait et le silence. Cela n’est ni mal ni bien dans l’absolu, parfois il est nécessaire de « sortir de nos gonds » quand ceux-ci sont un peu rouillés et ne remplissent plus leur rôle ! Assumons-nous les oppositions et résistances qui seront provoquées par ce changement d’état?

Comme je l’ai dit la dernière fois, l’élément Eau des Poissons qui nous a servi de « diluant » de nos rigidités et de grande ouverture de cœur autant que reconnexion spirituelle cède désormais la place à d’autres énergies plus concrètes.

La Terre du Taureau est passée par là, nous ramenant à des dimensions pragmatiques, objectives car palpables et tangibles, et nous poussant à plus d’ancrage.. L’enracinement passe par l’écoute du corps qui ne peut toujours suivre le rythme que nous lui imposons si nous n’y prenons pas garde. Et que prétendons-nous faire sans un corps en bonne forme? Mercure, planète de la compréhension, étant encore quelques jours en mode rétrograde donc introspectif, nous permet de vérifier et réexaminer de façon plus sereine les besoins de notre corps, de réfléchir à mettre en place les stratégies nécessaires pour satisfaire les exigences physiques et matérielles de nos vies, cela concerne tout ce qui apporte confort, stabilité et sécurité. L’abondance nous est naturellement donnée par la vie, savons-nous la recevoir?

Mercure gouverne cette lunaison ce qui le place au premier plan de nos « outils » en Gémeaux, pour un nouvel apprentissage et une communication plus fluide avec la palpable, le concret, l’aspect pratique des choses de la vie. Dans cette optique, ce qu nous devrions viser ce mois-ci est la légèreté, la simplicité, ce qui nous est facile et confortable,  plutôt que ce qui est trop abstrait, sérieux et compliqué.

Bien sûr cela nous demande encore de transformer nos vieilles habitudes de pensées, et de comportements puisque nous sommes rôdés depuis des  éternités, à travailler dur, résister coûte que coûte et à croire qu’il faut « en baver pour y arriver » (pardon pour ce terme familier). Le changement de nos paradigmes ne peut se faire que dans une conscience continue de notre puissance divine, intérieure, solaire. 

Lorsque je me sens mal, mais c’est parfois au bout de plusieurs jours où les symptômes de maladie, de fatigue, de déséquilibre de mon moral s’ajoutent aux précédents signes d’affaiblissement général, il arrive un moment où émerge de moi une petite voix qui me rappelle que j’ai le pouvoir de tout guérir en un clin d’oeil. Il suffit alors que je répète comme un mantra plusieurs fois à voix haute, en m’en imprégnant, les mots « Je veux guérir » pour que quelque chose se mette en route, une force qui revient, une motivation à avancer de nouveau, une nouvelle façon de voir ce qui me semblait une montagne et cela devient tout naturellement un petit caillou sur le chemin. C’est un travail longue haleine qui demande de la constance et de la persévérance. Mais c’est un moyen efficace de s’extraire des miasmes quotidiens où le mental s’englue. Cela m’évoque une méthode théorique prescrite par Nicolas Boileau pour l’écriture de la poésie mais qui pourrait s’ériger en philosophie de vie:

Avant donc que d’écrire, apprenez à penser.
Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement,
Et les mots pour le dire arrivent aisément.


Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage,
Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage,
Polissez-le sans cesse, et le repolissez,

Ajoutez quelquefois, et souvent effacez.

Boileau, L’Art poétique

La nature nous enseigne aussi cette répétition patiente. Quand je regarde vivre ma petite Maya, je me dis que les animaux sont de grands maîtres. J’ai beaucoup de bonheur à l’observer, elle suit ses rituels de toilette, de repas, de sommeil, de jeux, et elle me fait souvent rire car elle est très curieuse, elle se fige dès qu’elle me voit arriver avec l’appareil photo, genre « qu’est-ce que tu veux toi encore avec ce truc? » ! Et sans faire d’anthropomorphisme, je lui trouve des expressions quasi humaines selon ses regards ! En tous cas elle m’aide de façon précieuse autant par les contraintes qu’elle génère dans ma vie et qui m’obligent à une certaine responsabilisation (donc croissance en maturité), que par ses câlins sans calcul ni condition de rétribution. Quelle chance d’avoir cette petite compagne ! Mais finalement toute cohabitation n’est-elle pas la même source d’enrichissement?

Les tensions exprimées dans les aspects entre planètes nous poussent au changement immédiat, et à nous positionner pour poser des actes et des façons de faire différentes et ce, afin de ne pas reproduire ce que nous connaissons déjà trop bien et qui ne nous donne plus satisfaction. Il n’y a, au fond, rien de tellement nouveau dans les leçons de la vie, les mêmes comportements  produisant les mêmes effets ! 

Comme je l’ai déjà écrit, ce qui se passe maintenant va nous revenir et révéler pleinement ses fruits début 2023. La bonne question est donc: quels bienfaits voulons-nous voir fleurir? Et que pouvons-nous mettre en place maintenant dans notre vie pour permettre l’expansion progressive de nos semences? Les graines plantées maintenant dans le temps présent sont les garantes de ce que nous créons de bon et de beau. mais attention de ne pas nous projeter dans un autre moment que ce temps présent, toute notre vigilance est requise, c’est le présent qui offre tous nos potentiels, demain n’est que virtuel et incréé,  il n’y a rien à différer, ni attendre pour plus tard, ni un lendemain meilleur, ni une meilleure occasion, ni une autre rencontre, ni un meilleur travail, etc. Il ne faut pas mettre en avant, comme un objectif lointain à atteindre, ce qui pourrait être « mieux plus tard » mais bel et bien utiliser les possibilités actuelles et les forces qui sont en nous en accordant toute notre attention à la qualité de l’instant présent, à notre être ici et maintenant, nos forces, nos sensations, nos émotions. Faute de quoi nous pourrions  avoir tendance à attendre d’être prêts, d’être dans les bonnes conditions ou de rencontrer les bonnes personnes. C’est maintenant que nous créons demain.

Forte de cette considération, je décide d’aller ce matin chercher des plantes fleuries  au marché car j’aime orner les fenêtres  de compositions colorées qui m’apportent (et donnent à ceux qui les regardent de la rue) des ressentis de joie, de gaieté et de beauté.  « Abondance de biens ne nuit jamais ! », n’est-ce-pas? Nous pouvons toujours résister à la facilité et au bonheur mais nous avons aussi le choix de transmuter ça et de créer des liens plus joyeux avec le monde extérieur ou avec la vie, tout simplement, et de profiter de cette lunaison pour instaurer de nouvelles manières de communiquer en nous-même et avec les autres.

Je vous souhaite d’entrer dans ce mois avec toute la légèreté et la capacité d’émerveillement, de découverte, de curiosité que nous procurent les Gémeaux, tandis que Mars nous permet d’agir de façon intuitive et spontanée en nous donnant accès à l’expression de nos désirs d’individus. Vénus chez elle dans le signe du Taureau s’allie à Mercure déjà évoqué au début de mon billet, et nous invite à cultiver le calme, la beauté et à accepter une saine lenteur pour jouir de la vie.

A bientôt !

Michka

Pour rester informé(e)

Si le contenu de ce blog vous plaît et que vous souhaitez être tenu au courant des nouvelles publications, vous pouvez choisir de recevoir la notification de nouvel article.


Assurez-vous de ne pas faire d'erreur en entrant votre adresse mail.

Vous devrez impérativement confirmer votre adresse en cliquant sur le lien contenu dans le mail que vous allez recevoir. Si vous ne l'avez pas reçu dans la journée qui suit, vérifiez dans vos courriers indésirables.


Veuillez noter que, en l'absence de confirmation de votre part, aucun mail ne vous sera envoyé et votre adresse sera supprimée de notre base de données au plus tard dans le mois qui suit.

12 réflexions sur « Nouvelle Lune en Gémeaux – 30 mai 2022 »

  1. Bonjour Michka
    Déja Merci. Je viens de lire le début Et Oui ça me parle a Fond.

    Je terminerais la lecture ce soir; Vite nous reconnecté avec la nature.
    Plein soleil ici en Belgique et Froid 5°
    Belle journée
    Amitiés

  2. Bonjour Michka,
    merci pour ces jolies fleurs et ta belle Maya 🙂
    Merci aussi pour le joli programme auquel tu nous invites.
    Beaucoup de joie et de douceur pour toi et tes lecteurs.

  3. Gratitude toujours pour la teneur guidante de vos billets remplis de vos exemples en partage !
    Équilibrer feu, terre, eau … tout cela je le trouve dans la pratique du Qi Gong que j’enseigne aussi à distance, dans les choix des aliments selon ces lois énergétiques Yin Yang et 5 éléments, pareil pour le choix des plantes, des points à automasser : cela fait de bons rituels qui structurent ces nécessités d’ancrage, d’harmonisation.
    Viser le confort est pour moi un bon but.
    Je souhaite à toute la communauté de ces billets une belle lunaison

  4. Merci cher Michka, pour moi aussi belle résonance. J’espère que vous allez vous porter bien mieux avec ses couleurs sur vos bordures de fenêtre, votre belle petite chatte qui a des yeux merveilleux, et des bisous de ma part. Je vous remercie beaucoup pour tous vos billets qui tombe toujours à point . Prenez bien soin de vous je vous embrasse. Julia

  5. Bonjour Michka,
    Oh ouiiiiii,nous sommes bien « secouées » en ce moment…surtout les « hyper-sensibles » comme nous…qui ressentons « beaucoup » plus que d’autres les ‘changements’ d’énergies,de vibrations etc etc….notre « chère » planète qui change de « fréquences »…en plus de ce que nous avons à « vivre » …ça fait parfois un peu beaucoup…c’est mon cas aussi ..en ce moment….Alors je comprends qu’il faut que je m’accorde des temps de « silence » bienfaisant…demande à l’Archange de la guérison de m’envelopper de son rayon guérisseur…à mes Anges de me protéger..etc etc….c’est une aide « merveilleuse »…
    Courage Michka,il y aura des jours meilleurs ..c’est « obligé »
    Bisous et portez vous bien

  6. Bonjour Michka!

    …de tout coeur avec vous dans ces moments de yo yo que vous vivez !

    Ce qui me frappe dans cette carte du ciel, c’est le carré que Saturne (en Verseau) fait aux noeuds de la lune dans l’axe Taureau Scorpion..;
    Des signes fixes, aussi têtus les uns que les autres. Têtu, le Verseau? Oui, je crois, à sa façon d’exiger et de rêver un monde nouveau dans des structures nouvelles, dans le respect des Lois Universelles!
    Têtu, le Taureau, ça, on connaît: obstiné, façon tracteur, opiniâtre, concret.
    Têtu, le Scorpion: il ne lâche rien, et ne démissionnera jamais. Je reçois une enclume sur la tête? Qu’à cela ne tienne! Ca ne me fera pas perdre la tête. Deux aspégic et c’est reparti.
    Alors: je rêve, je tiens, je lâche, je bouge, je ne bouge pas, je ressens, je vois ce qui est derrière le ressenti, je suis dehors et dedans en même temps, je suis exigent et tendre en même temps, bref, un vrai oxymore énergétique. Cela existe t il, la crispation relaxante? Il faudrait l’inventer!
    Ou la relaxation trans-crispative…
    Et le duo Mars Jupiter en Bélier n’apporte pas l’aimable détente dont on aurait besoin!

    Le 30 Mai (hors fête des mères de cette année) on fête la Saint Ferdinand. Roi d’Espagne, certes, c’est leur Saint Louis. Mais ce n’est pas ce Ferdinand là qui m’appelle ce soir.
    Connaissez vous Ferdinand le Taureau? Délicieux dessin animé de Walt Disney de la première époque. Ferdinand est un taureau andalou élevé pour la corrida. Mais il n’en a aucune envie. Il freine des quatre fers pour ne pas écraser un petit lapin, et son bonheur est de respirer les fleurs qui sentent bon…
    Au fil de l’histoire, il apprendra à réveiller le taureau « Yang », combatif, sans pour autant perdre cette tendresse fondante qui est sa signature.
    En ce moment il m’inspire bien!
    Respirer les fleurs, et aller dans ce que vous suggérez avec vos mots (calme, retrait, s’occuper de soi), et être prêt à aller dans l’arène, mais seulement quand c’est le bon moment.

    N’oublions pas pour terminer le célèbre proverbe bovin:
    « Ça finira par aller de meuh z’en meuh »….!

    Bien amicalement

    Jean Pierre

    • Je te relis ici ce matin. Ce feu du Bélier mon As, plus les énergies Taureau et Gémeaux, Mars à peine émergé des Poissons de ma douze et toujpurs en douze… C’est le feu reconstructif d’une renaissance, nouveau job dans l’aide, concret, loin de toute émotion, bien que les émotions ne soient jamais loin ! – et nécessitant les mains, la vivacité, le sens du contact, le goût du petit déplacement et de la diversité Gémeaux. Un grand dynamisme, du mouvement permanent. Le feu du Bélier n’a rien d’agressif ni de guerrier cette lunaison pour ce qui me concerne. Je trouve aussi que dans ma vie, le feu du Bélier m’est toujours sauveur, renaissance… Et qu’il est donc trop souvent à mon goût associé à la frénésie de Mars. Je redoute davantage l’émotionnel Scorpion, une autre guerre marsienne 🙂 !

  7. « chi va piano va sano »
    aussi pour ce passage j’en appelle à la présence bienveillante des astéroïdes
    en bélier avec Chiron j’ai déjà la clé en main
    en taureau Pallas indépendante et combative me soutient sur ce chemin de sagesse
    en poisson Junon me parle d’accouchement, de naissance à venir
    et Vesta déesse du feu sacré de magie
    oui « chi va piano va sano » l’âme agit
    de tout cœur avec vous

  8. Chère Michka,
    Merci pour ce billet bien lucide.
    Petites remarques: La santé se trouve en vous et nulle part ailleurs…
    Vous écrivez:  » « Je veux guérir », mais ça ne marche pas, c’est logique…
    Remplacez cette courte phrase par « je décide de guérir » et là ça marchera! Ne me croyez pas, essayez 🙂 et vous m’en direz des nouvelles…
    D’ailleurs plus loin, en parlant de votre joie de fleurir votre balcon, n’avez-vous pas justement écrit « je décide d’aller ce matin chercher des plantes fleuries  » et alors là vous l’avez fait !!!
    Vivons aujourd’hui pour créer le monde de demain qui est déjà là, nous sommes cocréateurs.
    Joie et Confiance, on va y arriver 🙂

  9. Bonjour,
    Comment faire quand un voisinage malveillant vole vos belles fleurs sur vos rebords de fenêtres ? c’est incompréhensible de subir de basses énergies…quel monde…et pluton en verseau….peu de douceur à venir…ça m’a détruit la journée

    • Bonjour Emma, merci pour votre commentaire.

      Je peux entendre votre contrariété et cependant la réponse est déjà dans la question que vous posez : « comment faire? »
      Car la réponse est en vous, elle est toujours en soi, nichée dans notre immense potentiel d’amour et de paix.
      Cela peut sembler a priori du bla-bla, et facile de vous dire ça mais c’est bien plus que ça et je sais que ça marche : regarder en face la colère qui nous habite, la peur de l’autre, la peur du lendemain et les accueillir.
      Un matin, dans une période sociale très tendue, j’ai découvert la façade de ma maison taguée de vilains symboles. Passée la première stupeur j’ai cherché pourquoi j’avais attiré ça et j’ai fait le constat de toutes sortes de vibrations néfastes en moi. Dont bien sûr la peur collective de voir le monde s’enflammer.
      J’ai relativisé et refusé de céder à la suggestion de mes proches de porter plainte, demander réparation, indemnisation, etc.
      Je ne veux pas être une victime, je veux être responsable de ce que je fais de mes expériences sur cette planète.
      J’ai donc pensé à la personne qui avait vandalisé ma jolie façade et j’ai « entendu » sa vérité, les énergies qui l’avaient conduite cette nuit-là à détruire la beauté d’une façade rénovée (une belle toile pour un dessin obscène en grand format), à exprimer ce qu’elle ne savait dire que de cette façon là. Et je lui ai pardonné.
      « L’Autre’ est une personne humaine simplement comme moi. Imparfaite, corruptible, sensible, perdue parfois…
      J’ai nettoyé le tag et j’ai apaisé mon énergie intérieure.
      Il nous faut du courage pour arriver à nous tenir à distance ou nous extraire de la peur collective et pour tourner notre regard vers la beauté de la Vie, vers ce qui la rend magique. Et une bonne dose de gentillesse avec nous-mêmes pour prendre soin des violentes émotions qui nous traversent.
      Cela ne veut pas dire fermer les yeux sur les bassesses qui, à juste titre, nous indignent mais nous élever au- dessus (avec une vision d’ensemble) afin ne pas nous laisser emporter par ce genre d’énergie.

      Gardez votre cap, Emma, si tel est votre souhait, remettez des fleurs pour vous et pour égayer votre rebord de fenêtre, pour tous ceux que cela enchantera de les regarder. Et demandez à votre être intérieur (ou vite subconscient si vous aimez mieux) de vous montrer la voie de la paix avec vous-même et avec le voleur de beauté.
      Prenez soin de vous et votre monde présent et à venir ne sera fait que de douceur. Il ne peut y avoir de bonheur dans la colère et la rancoeur.
      L’amour est notre vraie nature.

      Michka ♥️

Répondre à Julia Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.