Pleine lune en Vierge – 27 février 2021

Bonjour mes amis,

J’aurais aimé écrire mon billet de pleine lune un peu avant le jour J mais je suis tombée en panne d’énergie créatrice et d’inspiration. Un certain besoin de repli ou de repos, un petit coup de fatigue, rien de bien grave mais impossible de faire plus vite, il était nécessaire que j’attende d’être ressourcée après des expériences sur le plan de la santé et de la vitalité qui m’avaient affaiblie. Ceci exprimé, j’ai du plaisir à partager encore aujourd’hui ces quelques lignes avec vous qui êtes là, mes fidèles amis et lecteurs ou lectrices Merci de vos présences si réconfortantes et de votre intérêt pour mes petits articles.

Maintenant, en comprenant que la voie de libération passe par l’acceptation pleine et bienveillante de ce qui se présente à nous, nous sommes plus souvent portés à nous retirer de situations qui nous causent de l’ennui ou de la fatigue. En bref, nous commençons à nous respecter et à faire davantage confiance aux autres aussi, à ne pas présumer de leur potentiel évolutif. Car nous sommes tous dans le même navire.

Le mot-clé de cette pleine lune est « mutation ». L’axe Vierge Poissons est un axe qu’on appelle mutable, ce qui signifie qu’il relie des signes qui permettent la mutation, l’évolution et l’adaptabilité. Les circonstances du moment peuvent donc nous sembler parfois fluides quand nous arrivons à nous laisser porter par le courant, en toute simplicité, ou plutôt instables et difficiles à appréhender si nos conditionnements mentaux nous freinent (peurs, suppositions, préjugés, etc.). Nous sommes globalement dans cette phase de grande transition et transformation collective depuis longtemps et nous le savons

Mais beaucoup d’énergies planétaires de 2021 (Uranus carré de Saturne; Neptune carré de l’axe des nœuds lunaires, pour ne citer que ces aspects) sont dynamiques et proposent que nous nous positionnions sans cesse à partir de nous-mêmes dans cette mouvance. Le rythme est rapide et l’intensité forte. Nous sommes donc nombreux à avoir envie de nous reposer, de nous évader, prendre de vraies vacances et de dire « stop! » quand nous avons le sentiment de ne plus « avancer » (ce qui est une illusion car la vie en nous n’est pas figée, elle est en perpétuel mouvement) ou qu’il y a bien trop de situations ou relations qui s’avèrent difficiles et se produisent en même temps. Nous pouvons aussi aspirer très puissamment à nous libérer de nos habitudes anciennes, surtout celle de nier notre désir d’être heureux, tranquilles, au calme, sans stress, indépendamment de ce que les autres vivent et souffrent. Et pourtant nous restons encore souvent piégés dans des engagements ou croyances qui nous ont formatés et auxquels nous avons adhéré d’abord par ignorance, ensuite par obéissance ou peur. Peur de déplaire, de décevoir, d’être mal jugés et laissés pour compte. Souffrir avec le monde ne l’aide pas. Croire que nous n’avons pas de prise sur des situations qui nous font souffrir n’aide personne non plus, c’est vrai que nous ne pouvons changer les faits mais nous avons toujours le libre-arbitre de les voir comme des apprentissages, des occasions de grandir et de mûrir.

Tout ceci s’explique bien car le soleil est entré dans les Poissons dernier signe de la roue zodiacale, les Poissons représentent une énergie de  grande sensibilité et émotivité, qui nous rendent influençables et perméables aux émotions des autres, instables et parfois perdus, sans repères, flous et passifs. Avec, dans le contexte actuel particulièrement, des moments où nous pouvons nous sentir envie de tout « laisser tomber » et sommes, pour certains d’entre nous, tentés de sombrer dans les profondeurs émotionnelles qui nous envahissent. Vénus est aussi entrée en Poissons, dans ce signe de l’infini, du cosmos, du mystique, de la totalité. Cela peut donc nous aider à nous connecter au Grand Tout, et aux grands courants collectifs en nous invitant à aimer avec plus de grandeur d’âme, aimer tout ce qui est, dont nous même évidemment et sans restriction. Vénus exprime ici un amour qui englobe l’ego avec compassion et irradie bien au-delà de lui, en allant à la rencontre de son octave supérieure, Neptune.

La lune en Vierge a bien à faire ! Regardant la carte du ciel, pas besoin de connaître quoi que ce soit à l’astrologie pour repérer le croissant de lune, placé bien seul face aux autres planètes et recevant d’elles des messages sous formes d’aspects très tendus:

  • Opposée au Soleil elle permet de garder les pieds sur terre et un équilibre, elle peut déjouer tout ce que les Poissons comportent de pièges, de dépendance aux émotions des autres, d’illusions, de romantisme amoureux invétéré (et donc de souffrance potentielle). Bien vécue, elle nous ramène dans le concret, le réel, les faits, le présent, les détails de la vie, du quotidien, de notre santé, elle nous rappelle les rituels de tous les jours dont notre corps a besoin et nous permet de rester dans cet amour illimité à condition de garder les pieds sur terre. Mal perçue elle nous pousse au contrôle, à rester sur la défensive, à nous mettre de la pression pour tout gérer surtout si la Vierge est déjà forte dans notre thème. Elle développe en nous alors la discrimination au sens péjoratif du mot au lieu de permettre notre discernement et d’apprendre avec sagesse. Notre esprit critique est mal utilisé, et la plupart du temps c’est à notre détriment car la Vierge a une grande aridité et peut nous entraîner dans l’excès contraire à la compassion, c’est celui de vouloir trop bien faire, de ne pas s’accorder droit à « l’échec » ou du moins à ce que j’appelle moi des expériences moins agréables, auxquelles elle a coutume d’associer une forte dévalorisation et une auto-critique destructrice plutôt qu’évolutive ou constructive. L’équilibre pourrait venir de cette parole intérieure « magique »: j’aime ce que j’apprends. C’est du moins ainsi que je le perçois.
  • En carré de l’axe des nœuds lunaires, comme Neptune d’ailleurs, la lune en Vierge pourrait vouloir aller trop vite, en faire plus, ou faire mieux pour jouer sa partition « plus vite que la musique » et de ce fait, s’isoler encore davantage du monde et de la symphonie collective à laquelle nous sommes pourtant tous venus participer avec ce que nous sommes.
  • En quinconce à Saturne (qui est lui-même en conflit avec Uranus), je sens ici que nous pourrions être sujets à tellement de frustration imposée par les réalités (dont des réalités sociales) que la pression pourrait être quasiment insoutenable. Cela m’évoque spontanément ce passage du Livre des Transformations de l’hexagramme 60 : La limitation:

« On ne doit pas pratiquer avec persévérance la limitation amère.

Les limites sont pénibles, mais elles conduisent à la réussite. En économisant dans la vie courante, on se prépare à affronter les moments de pénurie. En faisant retraite, on s’épargne l’humiliation. Des limites sont également indispensables à l’harmonie des conditions de l’univers. La nature a des limites précises pour l’été et pour l’hiver, pour le jour et pour la nuit, et ce sont ces limites qui donnent son sens à l’année. De même, l’économie, en fixant des limites précises aux dépenses, assure la conservation des biens et empêche que les hommes ne subissent des dommages. Toutefois, il est nécessaire d’observer la mesure jusque dans la limitation. Si l’on voulait imposer des limites trop sévères à sa propre nature, elle en souffrirait. Si l’on voulait pousser trop loin les limitations imposées aux autres, ils se révolteraient. C’est pourquoi, même dans la limitation, des limites sont nécessaires. »

Source externe: http://wengu.tartarie.com/wg/wengu.php?lang=fr&no=60&l=Yijing

  • De même en quinconce à Chiron en Bélier, la lune en Vierge appelle à une telle évolution individuelle que les désirs de nous libérer coûte que coûte de nos blessures ou de vivre selon nos pulsions et nos envies pourraient, pour un temps, créer tant d’impulsivité et de rébellion que nous en oublierons peut-être de laisser de la place à l’affectivité et la sensibilité qui nous sont offertes par le ciel en Poissons. Le défi est d’allier la confiance en nos propres initiatives (Chiron en Bélier) et notre capacité de voir ce qui ne nous concerne pas dans les émotions ambiantes (lune en vierge), le résultat de ce défi bien rempli est de nous sentir ancrés dans notre réalité concrète – la nôtre en dépit de celle du monde extérieur -et de ne pas en être affectés. Car le potentiel de cette Pleine Lune en Vierge est de nous apporter de la régularité et de la discipline pour vivre et être efficace dans le ici et maintenant

Même s’il n’est pas dessiné sur la carte du ciel, le grand triangle de terre qui relie les énergies du Taureau (avec Uranus et Mars), la Vierge (avec cette Pleine Lune) et le Capricorne (avec Pluton*) facilite notre retour à la nature et notre contact avec la terre en tant que notre mère nourricière (Taureau) et soutient notre incarnation ainsi que notre vie matérielle et concrète (Vierge) en nous donnant la solidité et la persévérance du Capricorne. La planète est notre terrain de jeu et d’expériences mais aussi notre jardin car la terre souple et fertile du Taureau nous apporte beaucoup d’abondance. C’est pourquoi j’ai illustré ce billet de fin de saison par mes petites jonquilles qui ont ouvert leurs corolles rayonnantes sous l’effet d’un soleil déjà printanier, parmi les petits sapins que j’ai adoptés à Noël. Je les offre à la vue de tous ceux qui passeront par ici car leur grâce ne m’appartient pas, je souhaite qu’elle vous inspire à vous aussi la douceur et la sérénité qui émanent de la beauté de la Nature.

*Comme je l’ai déjà écrit, l’influence de Pluton dans le Capricorne, replacée au niveau de chacun de nous, exige de façon implacable que nous nous prenions en charge, que nous assumions nos responsabilités pour nous-même, Pluton fait un travail de sape et de destruction profonde pour que nous puissions tous (et de plus en plus) nous soustraire aux croyances d’avant, aux systèmes traditionnels. Cela induit de fortes remises en questions sur toutes nos pensées d’origine collective. Pluton allie cette force de destruction massive à la puissance d’endurance du Capricorne pour nous permettre de finalement lâcher le passé et de puiser dans la solitude et la méditation, l’intériorité de notre être, les seules réponses qui soient bonnes pour nous mêmes.

Je suis heureuse d’avoir pu rassembler ces quelques lignes sur ce que je ressens en ce matin, écrire me plaît et m’éclaire moi aussi sur tout le potentiel de chaque expérience. Je vous convie à vous exprimer à ma suite afin de témoigner de ce que la période vous inspire comme vécu, si vous parvenez à vous placer dans le flux, ou au contraire s’il vous paraît bloqué, déstabilisant et remuant ou d’autres choses encore comme la perception d’un challenge, d’un défi, une opportunité qui vous semblent intéressants.

Je vous envoie des pensées chaleureuses qui remplissent mon cœur en ces temps de grande transformation où nous sommes si reliés dans la difficulté autant que dans l’amour.

Michka

Pour rester informé(e)

Si le contenu de ce blog vous plaît et que vous souhaitez être tenu au courant des nouvelles publications, vous pouvez choisir de recevoir la notification de nouvel article.


Assurez-vous de ne pas faire d'erreur en entrant votre adresse mail.

Vous devrez impérativement confirmer votre adresse en cliquant sur le lien contenu dans le mail que vous allez recevoir. Si vous ne l'avez pas reçu dans la journée qui suit, vérifiez dans vos courriers indésirables.


Veuillez noter que, en l'absence de confirmation de votre part, aucun mail ne vous sera envoyé et votre adresse sera supprimée de notre base de données au plus tard dans le mois qui suit.

34 réflexions sur « Pleine lune en Vierge – 27 février 2021 »

  1. Bonjour , je voulais simplement vous dire que pour moi qui pratique l’astrologie depuis plus de 30 ans , ni la Lune , ni le Soleil ne sont en carré aux noeuds lunaires . L’orbe étant trop important , déjà pour un carré et d’autant plus avec les noeuds . Bonne journée …

  2. Bonjour Laurence
    C’est tout à fait exact au niveau des calculs traditionnels et je ne donne pas ici un cours d’astrologie, seulement un ressenti individuel et unique de ma perception, laquelle n’a aucune prétention de détenir une vérité absolue. Je l’ai déjà dit je pratique l’astrologie mais ne m’en tiens pas à ses limitations mathématiques.
    Merci pour votre remarque qui prend soin de préciser que vous privilégiez l’aspect « accepté pour son orbe » par ce qui est établi dans les livres. Et qui est donc très une astrologie puriste et rigoureuse . De ce fait, votre intervention ici illustre assez bien l’opposition qu’on voit dans cette pleine lune entre l’ouverture aux énergies sensibles et symboliques (ancrage à Neptune et donc Poissons) et la rigueur du mental méticuleux (très dans l’énergie de la Vierge) qui précise des détails, et peut être désire s’attarder ce qu’elle considère comme des « erreurs ».
    Roland Legrand, astrologue connu et respecté pour son enseignement, a coutume de dire quand il prend des libertés avec les orbes dans ses vidéos, qu’il s’en fiche et qu’il dit ce qu’il veut, ça me fait toujours beaucoup rire.
    Evidemment en raison du principe même de cette ouverture totale à ce qui est, j’y vois moi un aspect de complémentarité intéressant (en redonnant les bases des symboles et des calculs). C’est ce constat qui me permet en permanence de reconnaitre et d’honorer chacun dans son expression, son unicité et sa fabuleuse humanité.
    Bref, ce premier témoignage cela m’enthousiasme beaucoup, il permet de voir nos différences de positionnements à toutes les deux, en tant qu’individus. Dans l’ouverture du cœur, personne n’a tort ou raison, tout est accueilli sans avoir besoin d’en débattre.
    Bonne journée aussi, Laurence ♥

  3. Merci chère Michka

    Quel plaisir de vous lire !
    Quelle époque d’apprentissage sur soi!
    Jamais dans ma vie je me suis sentie si sereine malgré des restrictions et difficultés actuelles.
    Merci encore et portez vous bien,
    vous et tout ceux qui vous lisent.

    • Bonjour Rini, je suis contente de lire que vous avez atteint cette sérénité, vous êtes une grande Sage. J’en profite pour vous dire que j’aime beaucoup vos dessins tels qu’ils sont présentés sur votre site, ils traduisent bien votre sensibilité et votre passion.
      Merci de votre présence fidèle ♥

  4. merci chère Michka pour votre partage, encore une fois il est enrichissant et en adéquation avec notre vécu … accepter ce qui est, être créateur dans notre vie de la vison et de la manière dont on apprend des évènements et des rencontres de notre existence… Aujourd’hui je me rends compte avec cette crise que nous sommes tous reliés et que nous avons une o- porte – unité de transformer nos vie en accordant nos actes à nos valeurs, et en partageant en échangeant nos visions s’agrandissent et l’horizon devient plus lumineux …
    avec ma gratitude et mon amitié
    Annick

  5. Merci beaucoup Michka pour ce dernier billet qui résonne fort à chaque ligne. Bien que je ne sois pas calée en astrologie, vos mots vibrent à chaque ligne. Je suis Poissons et je peux vous dire que cette période bousculeuse me contraint à me centrer plusieurs fois par jour, à savoir de me poser en pleine activité tant je sens la tempête des ondes me chahuter. Une fois bien ancrée, juste à observer tout ce qui EST, dans l’acceptation de cette vague, l’apaisement est nourricier.
    Je suis ravie de ressentir nos mains, les unes dans les autres, nos corps unis, dans ce grand cercle d’Amour que l’on sent grandir de plus en plus.
    Bonne pleine lune chère Michka et à la prochaine!
    Myriam

  6. Merci beaucoup chère Michka analyse claire concise comme d’habitude éclairante enveloppante stimulante qui m’aide énormément. Je me sent assez sereine dans cette période. Permettez-moi de vous envoyer des belles énergies de guérison je vous embrasse julia

  7. Un grand merci Michka pour toutes ces lignes, ressentis, expressions, faconde qui me permettent d’affiner mon ressenti très instable en ce moment… J’ai sans doute à lâcher davantage pour être davantage

    • Bonjour Brigitte, oui lâcher n’est pas toujours simple car nous sommes bien remués en effet et la peur peut nous empêcher de nous laisser aller. Soyons douces envers nous -mêmes ! ♥

  8. Merci Michka pour vos paroles.
    Comme c’est mon anniversaire aujourd’hui, et qu’en plus je suis née un samedi, je prends les jolies jonquilles pour moi !
    Pour ma part je glisse sur l’eau dans ma petite embarcation sans craindre ni le vent ni les écueils. Tout est bien ainsi, il suffit de l’accepter, ne pas vouloir tout comprendre – ça c’est notre besoin de pouvoir 🙂 – et c’est ce que cette période si particulière m’apprend chaque jour. Elle m’enseigne la patience, la confiance, la gratitude envers cette Vie qui bat dans le coeur de chacun.

      • Merci chère Michka ! Et belle navigation à vous! Je sais que vous savez naviguer à vue, vous arriverez à trouver un port d’attache que je vous souhaite être un havre de paix 🙂

  9. Merci Michka …j’apprecie Toujours votre regard et vos commentaires…
    Très précieux pour moi!
    Je suis dans une période où je perçois plus de lumière intérieure et extérieure…votre analyse m’aide beaucoup pour me recentrer!

  10. Merci Micka c’est toujours avec grand plaisir et intérêt que je reçois, lis et partage vos commentaires lunaires et astro … en tant que signe du poisson je retrouve très fort ce que vous décrivez … cette période si puissante si difficile parfois et en même temps clairement si libératrice… comme s’alléger de poids qui rendent à la fois la légèreté mais aussi la profondeur de l’être… en se sentant de plus en plus possiblement authentique sincère aimant et en lien avec la vie, à travers le lien et l’échange avec soi , l’autre , l’infini vivant … dans l’ouverture et la compassion … un grand merci

  11. Michka, quelle jolie consonnance que votre prenom
    Merci pour vos ecrits et vous espere en bonne forme.
    Il est vrai que par cs temps difficlies qui n’est pas impacté, je ne crois guere que cela existe.
    Je suis du signe de la vierge, ascendant verseau avec une lune en cancer! Quel programme.
    Je souhaiterais connaître si il est possible de vous rencontrer pour une etude detaillee de mon theme.
    À vous lire, cordialement
    LB

    • Bonjour Liliane, je crois comme vous que personne ne peut être exempté de l’influence des énergies cosmiques et que nous sommes tous impactés mais la façon de vivre l’expérience actuelle n’est reste pas moins profondément singulière suivant notre tempérament et notre vibration du moment.
      Pour ce qui est d’une étude astrologique, je vous propose de me joindre en privé par l’adresse électronique que vous trouverez en cliquant sous ma photo en page d’accueil. Alors à bientôt peut-être !
      Michka

  12. Chère Michka, merci beaucoup pour votre texte sur cette pleine lune qui brille à quelques jours de mon anniversaire. Ma sensibilité Poissons m’aide à naviguer dans ce moment que je ressens comme un recentrage sur l’essentiel. Ouvrir mon cœur sans crainte, apprendre à me respecter et dire non. Gratitude d’avoir un jardin à entretenir, quelle sagesse nous transmet Mère Nature ❤️ Je vous embrasse.

  13. Bonjour si Chère Michka, « Dans l’ouverture du cœur, personne n’a tort ou raison, tout est accueilli sans avoir besoin d’en débattre  » c’est tout à fait toi Michka depuis le temps terre où j’ai fait ta connaissance… » la rigueur » de ne pas nous transmettre ton billet un jour avant la PL parce que « en panne d’énergie créatrice et d’inspiration » …c’est cette humanité là que je recherche en étant abonnée à tes billets, vraie , audible pour tous et surtout cette Inspiration qui nous parle, nous éclaire et nous guide sur nos chemins respectifs…Alors Grand merci chère Ame, je t’embrasse Claire

    • Bonjour Claire, je vois que tu as lu les commentaires ! 🙂
      Merci de ton message et de ton témoignage de « re-connaissance », c’est vrai que pendant ces dernières années, j’ai appris à coller de plus en plus à mes réels ressources plutôt qu’aux attentes d’un entourage dont je percevais sans cesse une inflation des demandes auxquelles je n’étais pas apte à répondre (d’ailleurs qui le serait?) 😉
      Je vieillis et, en termes de sagesse, ce n’est pas malheureux !
      Bises à toi aussi depuis les montagnes des Alpes !

  14. Bonjour Michka, ta simplicité et ta capacité à accueillir les différents avis m’émerveille et me remplie de joie. Oui je vais y arriver aussi , me respecter , dire simplement ce que j’ai a dire , m’autoriser , merci à toi.
    Merci , aussi pour tous ces témoignages qui m’invite à continuer.
    méméAnnie

    • Bonjour Annie et bien sûr que tu vas y arriver ! Lorsque nous commençons à cibler une voie qui nous apporte plus de légèreté ou de paix, nous nous sentons motivés et nous obtenons immédiatement le retour des choses par effet miroir. De même que « Qui sème le vent récolte la tempête », qui sème l’amour et la paix récolte une vision plus paisible du monde, cela ne veut pas dire uniforme mais nous restons stables face à l’extérieur. Notre intérieur est déjà plein de tout ce que nous désirons, à nous de nous en servir !

  15. Bonjour Michka!

    Un petit retard pour vous remercier une fois de plus pour votre billet éclairant et humain!
    J’ai fort apprécié le lien avec le Yi King, et « mettre une limite à la limitation même » m’a beaucoup parlé.
    La limitation sans limites, voulant « purifier » l’humain conduit à un intégrisme, qu’il soit religieux, spirituel, hygiéniste, moral,, etc. Et on voit ce que ça a pu donner! (La Genève de Calvin, l’Angleterre de Cromwell, la Charia pure et dure, le Maoïsme hystérique et « pur », et actuellement le « Sanitarisme » ambiant, version encore inédite de la même chose, qui dépasse largement le simple étage de la santé, mais devient hautement politique, c’est à dire impliquant des choix de société, de collectif, de contrôle, etc.).

    De la sorte, puisque nous sommes en Carême, j’ai voulu m’imposer des restrictions diverses, obéissant à ce que vous signalez d’un des choix possibles de la Lune en Vierge, un côté « intégriste » justement.
    Puis quelque chose m’a dit (Neptune en Poissons sans doute?), « Non mais tu ne trouves pas que l’ambiance est déjà assez « Carême », « Jours Maigres  » et « Mercredi des Cendres » comme ça? Tu veux t’en rajouter? »

    Alors j’ai compris que je voulais trop en faire, et qu’il n’y en avait pas besoin cette année. « Oui mais ce serait une belle victoire sur toi même »!

    Certes mon ami. Mais depuis bientôt un an nous collectionnons les petites , microscopiques victoires, jour après jour, en ne nous laissant pas embarquer par l’hypnose générale et l’accablement démoralisé qui flotte telle une brume languide et débilitante. Du moins j’essaye!
    C’est le sens, le « conseil » de beaucoup de vos billets: revenir à l’intérieur, au ressenti, au juste, à l’harmonieux, sans se faire aspirer par la tourmente extérieure!

    Avec un jeu de mots plus ou moins approximatif, nous pouvons voir apparaître aussi un des côtés difficiles du Poisson, qui de par sa (trop) grande réceptivité, fais que nous pouvons attraper toutes les énergies qui traînent sans savoir par où ça rentre, et alors ça nous colle de partout.
    « Je poisse, tu poisses, il poisse, nous poissons, vous poissez, ils poissent »…

    Alors, rester « propre », se « décoller » de tous les miasmes qui traînent, et qui réveillent les nôtres aussi, et aller nager dans des eaux éclaircies!

    En vous souhaitant ainsi qu’à toutes vos lectrices (et tous les lecteurs) une belle arrivée de printemps, au dehors comme au dedans!

    Bien amicalement

    Jean Pierre

    • Merci Jean-Pierre pour vos « jeux de mots » qui en disent long sur les choses, en ayant presque l’air de rien, et dont j’apprécie toujours l’humour et l’authenticité !

    • Pour compléter ce que nous disions sur la « limitation amère », j’ai entendu ce soir une phrase de Nietzsche qui disait comme en écho, « La souffrance dans la souffrance, c’est le non-sens de la souffrance » car s’il est vrai qu’une certaine discipline ou rigueur peut être salutaire, rajouter nous-mêmes de la souffrance à ce qui est déjà une expérience difficile, cela n’a aucun sens. Pourtant c’est un peu ainsi que nous avons tous été conditionnés à faire toujours plus, toujours mieux, à « souffrir pour être belle/ beau » ou bien à « travailler dur pour vivre » suivant ainsi les croyances de nos ancêtres- mais la Vie elle-même n’apporte-t-elle pas la juste dose d’épreuves pour notre croissance et notre apprentissage, sans qu’on ait besoin de se flageller davantage?…

  16. L’énergie de vos mots résonne en moi.
    Merci
    Je suis à mon écoute, je vais dans la nature et j’ai besoin de ressentir les sensations de mon corps.
    C’est un réel changement pour moi
    Merci pour vos partagés, ça m’aide à grandir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.