Pleine Lune en Capricorne – 28 Juin 2018

Bonjour à toutes et à tous,

Un grand merci pour commencer, à ceux et celles laissent leurs témoignages et messages, ce sont toujours pour moi comme des pépites d’or, des découvertes précieuses, uniques et enrichissantes ! Et pour toutes les personnes qui me lisent, un remerciement aussi de votre intérêt pour l’astrologie, telle que j’aime la partager dans une vision inspirée… que j’espère inspiratrice !.

Jolie photo nocturne du Château de La Napoule, dans le département des Alpes-Maritimes, où l’été est bien là, mais le clair de lune de ce moment ne porte pas forcément à la contemplation même  si le Soleil éclaire le signe du Cancer, rêveur et imaginatif. Quoique… Si je n’avais qu’un mot-clé à donner permettant de vivre au mieux cette période j’utiliserais celui de retrait dans le sens d’une période qui pousse à un certain retranchement.

Les planètes rétrogrades, la prédominance du Capricorne  dans ce moment de Nouvelle Lune et dans les passages planétaires sur un plus long terme, de nombreux facteurs nous invitent à un certain repli pour un salutaire retour à nous même.

Carte du ciel du 28 juin 2018 à 6 h 53 à Paris soit 4 h 53 UTC

L’éclairage de la Pleine Lune en Capricorne nous viendra certainement de prises de conscience nous concernant. Les planètes en rétrogradation sont toujours au plus proche de notre Terre, comme une invitation symbolique à redevenir proches de nous-même en tant que seul(e) personne à pouvoir donner du sens à notre vécu.

Jupiter rétrograde notamment nous pousse à cette  quête intérieure qui peut prendre des aspects d’inspirations, d’émergence à la lumière de vérités longtemps inconscientes ou qui nous restaient voilées.

Pluton qui est le processus de transformation le plus profond au niveau collectif et individuel, est rétrograde aussi, une invitation à prendre du recul et nous retirer dans des moments de silence et de solitude pour intégrer les changements qui nous touchent sous forme de perte, d’éloignement, de distance, de silence et de deuil. Le soutien du ciel et de la spiritualité est ici de première importance (sextile Pluton Neptune) car il s’agit de nous reconnecter à plus grand que nous, à un plan dont nous n’avons pas les clés de compréhension mais qui exige de nous abandon et confiance.

Neptune en rétrogradation nous inspire des ressentis qui peuvent être flous ou sans repères reconnaissables mais qui diluent nos certitudes, lesquelles sont sérieusement ébranlées u niveau de notre compréhension,  nous ne savons plus très bien parfois où nous situer (Mercure en Cancer cherche sa place) tandis que face à nos réflexions et ruminations sensibles, sont soulevés des secrets et révélées des ombres et des parts sombres de notre psyché dont nous n’avions même pas forcément idée ! (Lune noire en Capricorne).

Tout cela est pour notre plus grand bien même si ce n’est pas de tout repos ! Chiron nous libère de tout ce qui entravait notre affirmation de nous-même en tant qu’être différencié, cela peut ne pas être du goût des autres alors veillons à ne pas être trop impulsifs quand même, d’ailleurs ce serait peut-être dangereux pour nous de nous précipiter (Chiron en Bélier) en fonçant à tort et à travers !

L’impulsivité dans nos comportements est modérée par l’entrée en rétrogradation de Mars  en Verseau.  Mais si quelque chose nous pousse malgré tout à l’impatience et à perdre la maîtrise de nos nerfs, le retour de bâton sera là aussi ! Les choses se passeront de façon anarchique et imprévisible,  c’est à regarder comme une sorte de  gentillesse de la vie pour nous calmer illico presto !  Et inversement si les circonstances ne correspondent pas à nos attentes, pas la peine de nous emballer, le moment est au différé, aux retard et aux contre-temps. Cela a du sens, celui de revenir à l’instant présent, apprendre à nous adapter, à composer avec l’improvisation, la souplesse et l’ouverture dans la confiance en une forme de programme parfait, hors des apparences, auquel nous pouvons nous abandonner.

Saturne lui aussi rétrograde met en lumière le facteur temps dans ce qui est primordial : attendre que le temps soit venu, prendre le temps d’intégrer, occuper son temps d’attente de façon joyeuse et créative, se donner du temps, et dans tous les cas considérer le temps comme un allié…

Saturne reste dans son signe, le Capricorne, jusqu’en mars 2020 et nous ne sommes qu’en juillet 2018 ! C’est dire si nous avons du temps devant nous pour apprendre à mûrir les notions de temps, peut-être aussi de faire la paix avec lui, cesser d’avoir peur du temps qui passe, l’apprivoiser. Car si nous ne sommes pas que des êtres de matière, nous avons cependant choisi de nous y incarner et le temps comme l’espace sont définis par Saturne qui pose des limites, des contenants, car il représente la réalité de cette dimension. Vouloir s’échapper de la réalité est vain, elle nous rattrape par ses lois physiques et de corporalité. Alors plus nous sommes obsédés par le temps qui passe trop vite, plus nous courons en nous plaignant que nous n’avons pas le temps de tout faire et plus, dans ce moment, nous nageons à contre-courant !

C’est la résistance des forces de frottement (comme on le dirait en physique) qui pénalise l’aérodynamisme et génère plus de retard, plus de consommation d’énergie et plus de fatigue pour notre corps humain. Oui, c’est un peu comme en formule 1 : Même si on a un moteur puissant, cela ne signifie pas qu’on ira plus vite qu’un autre véhicule qui  possède un meilleur aérodynamisme ! C’est aussi le principe de Pareto ou la loi du moindre effort !

Notre époque voue un culte au mot « lâcher-prise » pour le Capricorne. Beaucoup savent déjà comme je n’aime pas utiliser ce mot, surtout parce que justement le tout mon comportement relationnel et l’affirmation de mes actes sont dans l’énergie du Capricorne. La symbolique du Capricorne c’est gravir notre montagne personnelle, avec puissance, patience et persévérance donc lâcher-prise en montagne, non merci !  Nos « prises » sont ce qui nous permettent justement de gravir. Je crois que ce mot ne résonne pour moi que dans le sens de lâcher, quitter, se détourner de, ou abandonner tout ce sur quoi nous n’avons aucune prise.  C’est donc plus l’idée de cesser d’exercer un contrôle sur ce qui est hors de notre portée. De ce ft cela nous emmène vers une vision plus grande que le lâcher-prise qui demande un effort de concentration et comporte une obligation: « je dois lâcher prise » est l’expression que je trouve la plus impossible à comprendre, c’est comme demander à un surexcité de se calmer ou à un grand sensible de ne plus avoir de chagrin.

Voilà de quoi cette Pleine lune peut nous faire prendre conscience: nous laisser aller partout et dans toutes les circonstances sur lesquelles nous n’avons aucun con,trôle.Cela va de tenter d’être différent de nous ou bien  aider les autres à aller mieux… à carrément tenter de changer le monde; Que d’énergie qui sera gaspillée si nous ne commençons pas par la douceur de l’écoute de nous, le soin de nous, le temps passé avec nous pour nous, l’amour de nous, la sensualité  et la beauté mises au service de notre vie concrète, Et tout cela c’est l’énergie de l’axe Cancer Capricorne actuel avec le défi de cesser de nous référer à quelqu’un d’extérieur , aux autres en général,  ou à ce qui est dit dans la société ou donné comme consignes dans les systèmes de marketing.

Bref ! Je suis de mon côte très contente d’expérimenter que plus je joue ma vie en mode cool et authentique et moins je me sens stressée, plus je vis selon mon rythme (souvent farfelu)  plus je suis efficace, satisfaite et bien disposée envers les autres !  Ce qui ne veut plus dire « à disposition » comme « avant-quand-je-n’avais-encore-pas-compris !

Comme référence astrologique, j’ai envie de dire que c’est « l’esprit Maison XII » bien vécu. Et justement (intuition et synchronicité) c’est le thème que je prépare dans un nouvel atelier sur Facebook: la Maison XII et ses merveilles.*

Je vous souhaite une belle pleine Lune en gardant la direction à suivre: se retirer afin de se sentir en harmonie avec le reste du monde.

Michka

*Inutile d’apprendre ou de connaître déjà  l’astrologie pour participer aux ATELIERS  nous faisons tous l’expérience de ce secteur dit Maison XII et des autres domaines de vie, de même que nous avons tous TOUS LES SIGNES dans notre thème.

Pour rester informé(e)

Si le contenu de ce blog vous plaît et que vous souhaitez être tenu au courant des nouvelles publications, vous pouvez choisir de recevoir la notification de nouvel article.
De temps à autre, il peut arriver qu'une information soit envoyée par newsletter au lieu d'être publiée sur le site, notamment en cas de dysfonctionnement de celui-ci. Les newsletters sont peu fréquentes (deux à trois par an).

Assurez-vous de ne pas faire d'erreur en entrant votre adresse mail.
Vous devrez impérativement confirmer votre adresse en cliquant sur le lien contenu dans le mail que vous allez recevoir. Si vous ne l'avez pas reçu dans la journée qui suit, vérifiez dans vos courriers indésirables.

Veuillez noter que, en l'absence de confirmation de votre part, aucun mail ne vous sera envoyé et votre adresse sera supprimée de notre base de données dans le mois qui suit au plus tard.

34 réflexions au sujet de « Pleine Lune en Capricorne – 28 Juin 2018 »

  1. Merci beaucoup cherr Michka de
    ces éclairages assez importants pour cette lune en capricorne c’est tout à fait le reflet de ce que je vis !!! merci merci je vous embrasse affectueusement Julia

  2. BONJOUR MICHKA. Je dois vous dire que cette lecture m’a rassuré car je ne me sentais pas très bien . Effectivement vu tout ce qui se passe autour de nous je me posé de sérieuses questions. Donc je vais suivre vos conseils au sujet du (lâcher prise) merci je suis sûre que cela va beaucoup m’aider. Cordialement Josiane.

  3. Bonjour Michka, Je vous lis régulièrement, sans toutefois ajouter un commentaire. Alors, je viens vous remercier pour tous les éclairages que vous m’apportez depuis déjà longtemps. Celui-ci résonne particulièrement en moi, je m’y retrouve totalement. Béatrice

  4. Merci infiniment Michka
    MERCI MERCI MERCI pour aujourd’hui et pour toutes les fois ou je n ai pas pris le temps de vous remercier pour vos bels éclairants et touchants posts

  5. toujours là pour nous éclairer Michka ….cette pleine Lune va être « chaude  » très « chaude » …chaleureuse et heureuse souhaitons le nous et merci à toi

  6. Merci Michka pour ce texte , c’est un baume sur mon coeur …. chaque mot fait écho avec mes ressentis du moment, et ça me rassure et ça m’apaise et ça me soulage ….. Mille mercis !

    • Lau, il n’y a pas de signe favorisé ou défavorisé car nous avons tous du Capricorne, du Verseau, du Lion quelque part dans notre thème, donc nous avons tous à vivre avec ces énergies, cela se fait selon notre niveau de conscience.

  7. OOOOHHH!!!!bonjour Michka, je suis en osmose avec ta description du lâcher-prise, je ressens cela vraiment fort en moi! Merci pour ce magnifique bulletin qui me fait chaud au cœur en le lisant , je vis ce retrait depuis quelques mois, je ressens ce besoin qui se poursuit. Dernièrement je me suis demandée si je ne bloquais pas à rester dans ma bulle et bien non, faire confiance à mon intuition. Tu me rassure avec ces lignes d’écriture magnifiques ! Profite bien de ce superbe lieu de ressourcement… Belle pleine lune et bel Eté, des bises Marie

  8. Si précieux et belle synchronicite que de revenir vous lire au moment où le conseil sera de toute importance. Ça parle se resennt et ça aide. Ce que vous dites. Merci encore bien compris et les astres savent qu’avec vous c’est de l’or.

  9. Merci Micka pour votre magnifique analyse merci pour vos lumières qui nous guident dans ce monde si agité
    Passez de bonnes vacances ❤️
    Pour votre stage ou vos écrits sur la maison 12 que faut il faire pour les lire , car j’ai une de mes filles qui est sagittaire asc sagittaire et cela m’interesse Beaucoup merci

  10. Merci Michka pour cette belle interprétation toujours aussi juste. Je me sens moins seule à aimer vivre au calme et avec moi seulement. J’aimerais adopter un animal mais patience alors… Très belle journée pour vous.

  11. Bonjour Michka,
    Depuis 2, 3 jours je ne vais pas très bien. Je m’interroge sur moi, sur mon devenir, sur qui je suis, ce que je fais là. ..j’ai pensé que c’était la pleine lune qui me mettait dans cette état et bingo.. .
    Mon soleil est à 03’41’37 capricorne, ascendant capricorne à 01’17’05.
    Je vis des problèmes physiques depuis des lustres mais en ce moment c’est l’horreur. 7 interventions suite à une fracture de l’humerus au bras gauche en septembre 2015, scoliose accentuée suite à cette situation etc, etc…
    On me ďit que je suis forte… mais j’avoue que j’ai envie de baisser les bras…
    Merci d’être là pour nous éclairer. ..

    • Comme je vous « comprends » quand vous dites « on me dit que je suis forte… mais j’avoue que j’ai envie de baisser les bras »
      Je l’ai vécu, le vis encore et mon sourire s’envole vers vous car, vous comme moi-même, nous savons qu’il est quelque chose qui nous « dépasse » et fait que nous continuons notre chemin alors même que nous souhaitons qu’il prenne fin.
      Je vous envoie un arc-en-ciel de tendresse pour qu’il éclaire votre présent et vous montre la beauté de la vie dont vous êtes une adorable manifestation.

    • Chère Annie, le courage dans ce cas est justement d’oser se laisser aller, et de « baisser les bras » car c’est le capricorne en nous qui affiche cette force que les autres voient.

      Lorsque nous baissons les bras, nous avouons notre vulnérabilité, nous osons montrer notre sensibilité et notre fatigue alors -seulement alors- nous cessons de lutter contre nous-même ! Et c’est ainsi que nous permettons à la vie de circuler.

      Notre corps meurtri est toujours le résultat de trop de nos résistances et notamment au niveau de la structure (le squelette) qui pour vous est particulièrement visée: la colonne vertébrale avec scoliose parle d’une invitation à s’adapter, l’humérus qui fait partie de la structure osseuse s’est cassé et cette fracture évoque une nécessaire rupture dans votre façon d’embrasser la vie, faut-il résister jusqu’à ce être réduite au farniente, en tous cas la vie nous pousse dans ce sens (burn out, dépression etc. sont des signes de trop de limitations sévères que nous nous sommes imposées) mais nous lui résistons souvent encore et encore; alors elle nous pousse plus fort et de plus en plus fort. Que faites-vous pour vous, ma chère Annie (Soleil et ascendant en Capricorne) qui puisse vous amener de la douceur et de la tendresse dans votre vie?
      Prenez soin de vous et baissez enfin les bras ! La vie s’occupera bien de vous…

      • Merci pour cette analyse, resistance, le maître mot de ma vie, même si j’en suis consciente, j’arrive rarement à me laisser aller, avec ma dernière intervention j’ai compris que j’en faisais toujours trop et que je ne prenais pas assez de temps pour moi.
        Merci Michka de m’avoir répondu ainsi qu’a Lu cet et Marie Paule
        COEURDIALEMENT
        ANNIE

      • Merci Annie pour être venue à parler de toi invitant ainsi Michka à y répondre et nous offrir un sens à ce que tu vis… nous vivons.
        Merci à toi Michka d’éclairer mon chemin
        Avec toute ma tendresse à toutes les 2

    • Bonjour Annie,
      Je te souhaite du courage, de la beauté, de la lumière, ne baisse pas ton bras vaillant et chéri l’autre ! Guylène

  12. merci beaucoup chère Michka, pour tes mots et tes éclairages, ta douceur et ta bienveillance, c’est un réel plaisir et un bien fou de lire tes messages !!! Belle journée
    Annick

  13. Merci Michka ! tous ces beaux textes me font grandir , mais je suis encore  » toute petite « …………..
    belle journée
    Danou

  14. Oh Michka, j’ai beaucoup souri en lisant ton paragraphe « bref… » car cela fait écho en moi, je me retrouve tellement dans ta description en « opposé » à celle d « avant-qui-n-avait-pas-compris ». J’ai beaucoup de tendresse pour elle…
    Je suis de plus en plus émerveillée par la vie qui me présente ce qui doit être vu. Et cet espace temps, et l’impatience avec, qui tombe quand on savoure l’instant présent, quand on est ce présent.
    De cœur à cœur douce Michka.

  15. Merci pour cette lunaison qui me touche d’autant plus que dans mon théme natal j’ai cette opposition cancer capricorne avec mercure et jupiter mon soleil en cancer et saturne en capricorne
    c’est astre me parle beaucoup tout comme cette phrase car oui je vis de la distance avec deux personnes installée depuis hier
    Pluton qui est le processus de transformation le plus profond au niveau collectif et individuel, est rétrograde aussi, une invitation à prendre du recul et nous retirer dans des moments de silence et de solitude pour intégrer les changements qui nous touchent sous forme de perte, d’éloignement, de distance, de silence et de deuil
    J ‘ai vecu du flou hier et l impulsivité qui va avec et les conséquences qui vont avec
    merci

  16. Eh bien 😉 que d’humour est venu à briller dans mes yeux en te lisant Michka !
    Eh oui, tout ce que tu nous contes, décris, est pleinement manifeste dans ma propre vie.
    Surtout ce qui concerne le prendre soin de soi que j’ai més’estimé il est quelque temps et de ce fait m’invite en ce présent au recul, retrait, silence, solitude et connexion à + grand que soi ainsi que les limites, mes limites dans tous les sens du terme.
    Quand à la patience et la persévérance, ces 2 clefs pour tout un chac’un(e), elles me narguent gentiment en me disant « cap ou pas cap ? »
    Bien sûr, la morale de l’histoire c’est qu’il n’est nul autre être plus important que soi.
    Avec toutes ma tendresse à toi et à tes chers lecteurs/lectrices
    Que cette pleine lune irradie cet ici-et-maintenant pour nous en offrir toute la Lumière en acceptant qu’il y ait des « ombres » au tableau qui sont là pour faire ressortir l’essentiel.
    Mariepaule

  17. Merci Micka, c’est la 1ere fois que je commente bien que je suis une fidèle lectrice. Oui car ce soir dans ma voiture, le téléphone a sonné pour un contre temps ce Week-end, des travaux que je devais réaliser avec un ami qui s’est bloqué le dos. Alors mon bélier fonceur a tout de suite pensé : on va mobilisé tous les gens que tu connais et on va le faire quand même, tu n’auras peut-être pas le temps après…Et puis une douce voix m’a dit : et si c’était un signe, si ce n’était pas le moment ce Week-end et si tu faisais confiance et te laissais porter par la vie, plus aujourd’hui qu’hier. Je viens d’arriver et j’ouvre ton bulletin.
    Il y a de belles synchronicités. Oui le temps est un allié, tout viendra au bon moment. Merci beaucoup pour tes mots qui m’accompagnent sur mon chemin de nouveauté ! Douces pensées,
    Amandine

  18. Bonjour Michka!

    Douceur de la lune, romantisme et « saudade » à la portuguaise?
    Pas pour cette fois, dirait on!

    Ce qui m’apparaît fortement, c’est la quantité de planètes rétrogrades: Mars, Jupiter, Saturne, Neptune, Pluton.
    La moitié du personnel astral en rétrogradation! Encore mieux qu’une grève SNCF!
    Alors oui, comme vous le soulignez bien, « c’est dedans que ça se passe »!
    L’action? Pas maintenant.
    L’expansion heureuse? Heu… pas tout de suite non plus.
    La structure? Occupons nous de la structure interne de notre être.
    Le lien cosmique? Trouvons le au dedans.
    La force souterraine de transformation? Bien souterraine en ce moment, on ne voit rien!

    Pour les feux de la saint Jean ou de la Saint Pierre… pas de feu joyeux et dansant dans le pré avec les amis!
    Chantier de restauration du foyer de la flamme de vie au dedans.

    Je me retrouve bien dans ce climat où à l’extérieur « ça veut pas ». Perspectives de l’été très ralenties, atones même, par rapport aux années précédentes. Petit découragement… c’est là où j’ai apprécié vos lignes sur le « lâcher prise ». Comme vous, cette expression tellement utilisée a tendance à m’agacer.
    Oui au lâcher… et cela m’invite à faire zoom avant sur les « prises ».
    Utiles comme vous le dites pour gravir la montagne, et j’ai beaucoup apprécié cette image à laquelle je n’aurais pas pensé.
    Je peux voir par contre les prises que j’ai du mal à lâcher pour continuer la grimpette, parce que je vois pas les points d’appui suivants!
    Parfois avec cette ténacité saturno-capricornienne, la randonnée en montagne se fait escalade, et on a bien intérêt à assurer ses prises!
    … et à faire confiance à la prise suivante.
    Lâcher donc la prise parce qu’il y en aura une autre, encore invisible, pour nous permettre d’avancer!

    Il est des tempéraments qui ont du mal à intégrer la joyeuse et bondissante énergie du bouquetin ou du chamois pour partir à l’assaut des cimes !!

    C’est aujourd’hui la Saint Pierre, que je porte dans mon prénom.
    Solidité, stabilité, minéralité.
    Alors une pleine lune proche de la St Pierre ne va pas inciter à la douce rêverie: « Occupe toi de tes bases »!
    C’est ce que j’entends.
    (Lune conjointe à Saturne?)
    Dans une maison il est toujours plus agréable de s’occuper de la décoration que de vérifier l’état du vide sanitaire. Apparemment c’est une période de vérification du vide sanitaire!
    Et éventuellement d’entretien de la chaudière, des poêles, des canalisations, de l’étanchéité, des fenêtres, etc…
    Est ce là le côté « cancer » de la chose? Une maison douillette doit être d’abord une maison bien bâtie, en tout cas sous nos climats, qui supporteraient assez mal la légère hutte en palme tressée des tropiques…

    Peut être qu’une prochaine lunaison sera plus favorable à la décoration de la maison, à la beauté, aux bouquets de fleurs?

    Alors oui, je « lâche » les attentes extérieures… et je me pose: je ressens très bien cette invitation au non faire efficace, ce n’est pas le moment du faire efficace!

    Une curiosité sur un évènement mondial: serait il absurde de dire que cela influe sur cette glorieuse coupe du Monde de Football ?
    On voit en effet les Dieux, les Maîtres jupitériens comme l’Allemagne, tomber de leur piédestal et… rétrograder joyeusement ! Et même le « divin » Brésil est à la peine. Ce sont des pays improbables qui l’ont vaincue: le Mexique, très plutonien, et l’inoffensive Corée du Sud!
    Ce qui crée des fraternisations improbables: l’ambassadeur de la Corée du Sud à Mexico a été extrait de chez lui, et porté en triomphe par la foule en délire, qui scandait « Coreano, hermano, ya eres Mexicano » (Coréen, frère, te voilà mexicain!)
    Et cela me plaît beaucoup…

    Cette fois encore j’ai été un peu long, je sais que vous m’en excuserez. avec bienveillance…

    Merci encore de vos textes, toujours éclairants et pleins de bon sens aussi!

    En vous souhaitant un doux début d’été

    Jean Pierre

  19. Ping : Pleine Lune en Capricorne – 28 Juin 2018 | Sur le chemin de lumière

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.