Les chats et nous…

chat au crayon 12 2009© dessin personnel

Le chat était vénéré chez les anciens Égyptiens sous l’apparence de la déesse Bastet, femme à tête de chatte. Cette déesse capable de douceur tout autant que de violentes colères, était chargée de la protection du foyer mais aussi de l’accouchement et enfin symbole de la musique et de la joie.

Depuis que j’ai entendu dire (par Jacqueline Bousquet) que de grands maîtres spirituels pouvaient choisir de se réincarner en chat j’ai eu une vision différente de Miki, mon petit compagnon de vie. Non que jusqu’alors je n’aie pas eu de considération pour lui, bien au contraire, je l’aime beaucoup et ne sais pas organiser ma vie sans tenir compte de lui. Il me suit partout dans mes voyages hebdomadaires et je le traite comme un être vivant et sensible, ce qu’il est assurément! Mais cette information m’a renforcée dans la conviction que les chats sont nos guérisseurs, ils sentent nos émotions, nos chagrins et nos énervements et nous en font l’écho.

Ayant lu beaucoup sur les chats et le Feng -Shui, je sais qu’ils se placent dans des endroits choisis de la maison où circulent des courants d’ondes nuisibles pour nous, ils emmagasinent ces énergies et ensuite  se reposent pour se ressourcer et évacuer les nocivités d’où la grande quantité de sommeil dont ils ont besoin.

J’ai beaucoup communiqué avec mes chats, ce que font tous les gens qui vivent seul avec un animal, mais au fur et à mesure  que ma compréhension a évolué,  j’ai cherché plus loin. Grâce à la communication avec les plans subtils, j’ai communiqué avec une petite chatte que j’aimais beaucoup et qui est morte en 2007 car je n’arrivais pas à faire vraiment mon deuil. Et j’ai noué avec mon chat actuel de vraies relations silencieuses et télépathiques, ce qui est bien plus facile qu’avec les humains qui entretiennent toujours des peurs, ont besoin de preuves et fonctionnent avec des arrière-pensées inconscientes ou des résistances.

Miki 12 2011

J’ai même appris à soigner mon chat.  Pas de vétérinaire, pas de médicaments, pas de produits du commerce,  juste des pensées et mes mains pour l’apaiser, parfois des élixirs floraux dans son eau. Le plus souvent   Miki est le miroir de mon propre état, ce que j’ai remarqué toute seule car chaque fois que je m’énervais il devenait insupportable, miaulait sans cesse et faisait des « sottises » genre pipi en dehors de sa litière!!

Donc en me soignant moralement ou physiquement, je soigne mon chat. Pas besoin de prévention par les vaccinations (les vaccinations sont  d’ailleurs en dehors de mon acceptation depuis toujours, y compris pour les enfants et pour moi puisque j’y suis allergique). Je fais confiance à sa capacité d’auto guérison et ce toujours avec succès.

S’il se gratte frénétiquement ou a des parasites, vu que Miki ne supporte aucune traitement chimique (il se contorsionne et me grifferait plutôt que se laisser  soigner) je me suis mise à appliquer ce que j’appelle la « technique du miroir » et je mes sers du décodage  biologique sur lui et sur moi, ça marche très bien. On voit de plus en plus d’animaux ayant les maladies des gens comme le cancer, le diabète et de travailler sur nos propres peurs peut guérir aussi notre petit compagnon.

Autres exemples:

S’il vomit ce n’est pas toujours ou pas forcément parce qu’il a mangé  trop vite mais peut être que « quelque chose de subtil est dur à avaler » ou « passe de travers » aussi dans ma vie. Alors je m’observe et avec l’introspection, je trouve toujours des pistes:  des résistances, des pensées qui en moi font obstacle à la fluidité ou des rancunes qui remontent, des choses « pas digérées »!! Ensuite je caresse le chat et le remercie, oui je sais cela peut faire sourire mais franchement, moi aussi ça me fait sourire …mais de joie!

Quand j’ai de violentes migraines qui me tiennent alitée, mon chat vient près de ma tête et lèche mes cheveux. Au début je refusais et le repoussais parce que je ne comprenais pas le sens de son comportement et le jugeais inopportun  (ah! les préjugés!) . Mais de guerre lasse, un jour où,  épuisée et vaincue par la douleur,  j’ai fini par abandonner toute lutte …Oh surprise! Cette façon de me soigner qui rappelle celle dont le chat, le chien ou beaucoup d’autres animaux prennent soin de leurs plaies, m’a aussitôt calmée et je me suis endormie!

Si vous avez un chat (mais les chiens aussi le font) vous aurez remarqué que si vous pleurez il vient, se love près de vous comme pour vous dire « Hé!! Je suis là, moi et je t’aime ».  Alors la douceur de ce petit être tout chaud et si docile ne peut, si nous laissons passer cet amour, que nous consoler de nos chagrins passagers.

Joeliah, sur son blog,  le Jardin de Joéliah, a écrit un article que j’aime bien et que je vous propose de découvrir ici: La mission des chats dans notre vie

Pour les fans d’astrologie comme moi, faire la thème de son chat (ou de son animal favori) ainsi que la synastrie avec votre propre thème, est fort enrichissant: On voit outre le tempérament du chat, ce que vous et lui avez à vivre et comprendre ensemble! Philippe Regnicoli, astrologue de métier,  vous propose de lire sur sur son site le  Portrait astrologique gratuit de votre animal, allez y même sans connaître l’astrologie, vous trouverez cela au moins amusant de « reconnaître » le tempérament de votre petit compagnon domestique.

Belle journée à tous, mes amis!
Michka

Pour rester informé(e)

Si le contenu de ce blog vous plaît et que vous souhaitez être tenu au courant des nouvelles publications, vous pouvez choisir de recevoir la notification de nouvel article.


Assurez-vous de ne pas faire d'erreur en entrant votre adresse mail.

Vous devrez impérativement confirmer votre adresse en cliquant sur le lien contenu dans le mail que vous allez recevoir. Si vous ne l'avez pas reçu dans la journée qui suit, vérifiez dans vos courriers indésirables.


Veuillez noter que, en l'absence de confirmation de votre part, aucun mail ne vous sera envoyé et votre adresse sera supprimée de notre base de données au plus tard dans le mois qui suit.

8 réflexions sur « Les chats et nous… »

    • Je comprends ce manque et pourtant…Quand nos chats nous quittent c’est qu’ils ont rempli leur « mission de chat » même si cela nous fait de la peine. D’autres animaux viennent dans notre vie et nous apportent ce dont nous avons besoin, y compris leur présence pour faire le deuil.
      Bisous à toi, Aurélie

  1. Bonjour Michka,
    Merci pour ce bel article et pour tous les autres …
    Je vous rejoins totalement sur ce sujet et plus encore puisque les chats augmentent la résistance du système immunitaire, donc moins de maladie y compris pour les bébés, leur ronron fait baisser la tension, … en effet ils parlent à notre corps, à nos émotions, à notre âme. Expérience personnelle : j’ai été gravement blessée à un bras et ne ressentant plus rien, j’avais peur de perdre l’usage de ma main. Mon chat venait se blottir dans mon cou, me mordillait l’oreille, ce qui déclenchait des petites décharges électriques jusqu’au bout de mes doigts. Il a bien ressentit ma peur et m’a montré qu’elle n’était pas justifiée. Ce fût extra-ordinaire, il m’a beaucoup aidé pendant ces longs mois de convalescence. Je nous sens en permanence lié et je ne pourrai plus m’en passer. J’ai eu l’occasion de soigner des animaux et leur affection, leur reconnaissance et leur mémoire dépasse tous ce que l’on pourrait imaginer, bien mieux que l’humain, ils vous ouvrent le coeur et l’âme. Je vous souhaite une très belle journée

    • Bienvenue Nathalie et merci de votre témoignage, voilà un partage personnel très touchant et qui illustre bien comment les chats peuvent avoir des ressources surprenantes pour nous aider.
      Pour vous aussi, une belle journée avec votre ami Chat!

  2. On m’a transféré un lien vers votre site en raison de votre article sur les chats. Je suis OK avec tout ce que vous dites
    J’ai été blessée au pied et ma chatte Benjamine est devenue ma « guérisseure », se couchant contre mon pied. Puis ayant pris de mauvaises positions (involontaires mais bien réelles), Benjamine s’est occupée de ma jambe… en fait du pied jusqu’aux hanches !

    • C’est très chouette Hélène de lire votre expérience, merci! Cela se confirme, nos chats sont nos thérapeutes! Ils ont des qualités de ressentis extraordinaires et finalement beaucoup de dévouement envers nous. Je ne taris pas d’éloges sur leurs dons de guérisseurs en effet. Merci de votre venue ici et de votre témoignage!
      Michka

  3. J’ai perdu Carry avant hier .Petite chatte écaille de tortue , née en Novembre 2006 .
    Au loin ,en rentrant chez moi ,au volant de ma voiture, j’ai vu une forme allongée au milieu de la route , il était 10h30 , elle a croisé une voiture ….Dieu qu’elle était petite sans sa vie , je l’ai prise dans mes mains , elle n’avait même pas un air étonné ou douloureux ou furieux , non elle était sage et pressée de rentrer .
    Elle me laissait parfois plus d’une semaine sans rentrer , je l’appelais ; ma guerrière, ma sauvage !
    Mon voisin et Ami me disait parfois qu’il la rencontrait très loin , à plus d’un kilomètre au fin fond de ses champs de cannes ou elle chassait .
    Elle ne viendra plus se montrer sur la fenêtre de la cuisine , se faisant remarquer pour me rappeler qu’elle était là et qu’elle apprécierait quelques restes de ma cuisine …..c’est vrai qu’elle ne mangeait , hormis les croquettes ,que de la nourriture comme nous , aucune pâtée ou aliments pour chats .
    Je l’ai dis à la seule de ses filles qui vit encore à la maison, Rousse, que sa mère nous avait quitté….elle m’a regardé , a miaulé….je l’ai dis aussi à tous les autres qui sont les  »permanents », ses ami(e)s…. maman Grise, bébé Zorro, Puceronne ,bébé bichique, bébé Blanc et aussi à sa mère Bichique qui promène doucement ses huit ans du plateau repas sur la terrasse , au foyer éteint du barbecue en pierre ou elle dort à longueur de journée .
    Je l’enterrerai demain , au pied du mur au fond du jardin , là ou la haie est très touffue . C’était son chemin habituel quand elle revenait de je ne sais ou….
    Elle me manque déjà beaucoup, je la guette sur le rebord de la fenêtre de la cuisine….ça ne doit pas finir comme ça .
    Tous les matins je dis : Carry c’est un matin comme tu les aimse ce matin!
    Tous les après midi je dis: Carry c’est un après midi comme tu les aimes cet après midi .
    Tous les soirs je dis : Carry ça va être une belle nuit comme tu les aimes cette nuit .
    Je parle au vent , au silence , Carry m’a laissé seul .

    Merci d’avoir croisé ma route , je me demandais ou et à qui je confierai ma peine , le destin a voulu que je vous trouve .
    Je vais copier ce texte pour le coller autre part, peut être dans mon blog……je serais incapable de re écrire une seconde fois tous ces mots !
    C’est un bel après midi chaud comme Carry les aimait , il fait 33° sur la terrasse à l’ombre , la famille des chats est assoupie dans la torpeur sur le carrelage là ou il fait un peu plus frais .

    Il est 15h30 ce 3 mars 2013 , Carry nous manque .

    Michel
    Ile de la Réunion

    • Bonjour Michel et merci d’avoir déposé votre beau témoignage sur le site.

      Je comprends votre peine et le sentiment d’abandon que vous ressentez car nos chats animent et rythment notre vie et nous le savons bien.
      Votre écriture est sensible et délicate, et votre hommage à Carry est magnifique. Je ne doute pas qu’elle soit encore là telle une présence invisible car lorsque nous aimons nous gardons vivants en nous ceux que nous avons aimés.
      Il est quasi 15h 30 en métropole, quand je trouve votre message car nous sommes décalés de trois heures. Et encore merci de votre partage touchant.

      Chaleureusement à vous,
      Michka

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.