Pleine Lune en Verseau – 12 Aout 2022

Bonjour mes amis,

Lors de la Nouvelle Lune du 28 Juillet, dont la carte du ciel est ci dessus, j’étais toute prête à écrire quelques lignes bien qu’étant occupée par la réfection de mon petit nid entrecoupée de bains de mer très bénéfiques. Mais la vie en a décidé autrement car, le lendemain je me suis réveillée avec la vision perturbée du côté gauche et un nuage noir unilatéral devant mon oeil. Impossible d’écrire et de lire. J’ai pensé que ce ci passerait rapidement mais cela a augmenté au fil des jours m’amenant à consulter en urgence. Dès lors j’ai été emportée par le protocole des bilans et des soins qui venait s’ajouter au souci de faire mes cartons et vider mes placards en vue de mon proche déménagement prévu dans six jours, le 18 août.

La carte du ciel montre une grande tension avec un équilibre à trouver entre la frustration causée par les blocages et notre bien réelle envie de changement, chacun étant concerné par sa propre histoire. Et il n’y a pas de réponse universelle autre que cet équilibre délicat à trouver. Pour ma part j’avoue que je n’ai pas réussi à relever le défi haut la main, accablée que je fus par le diagnostic et le pronostic du spécialiste. Quelqu’un d’autre aurait peut-être pris cela moins au sérieux mais je ne suis pas quelqu’un d’autre et, dans cette phase de sollicitation extrême par tous les projets que j’avais mis en route en même temps, peu soutenue par ma sensibilité à fleur de peau, je n’ai pas pris les choses de façon légère et optimiste. Nous faisons tous de notre mieux et moi aussi. La conscience m’aide mais elle ne résout pas tout. Il nous faut toujours oser plonger dans nos sentiments douloureux et affronter le découragement bien humain. Pas de recette miracle sinon de regarder en face la souffrance et la difficulté. Ce que je n’ai pas fait immédiatement par ce que cela m’était insupportable de renoncer à écrire, à faire des études de thèmes, de mettre fin à mes projets immédiats personnels comme apprendre le calendrier Maya, faire des travaux dans mon nouveau logement , faire mes cartons pour honorer le planning prévu… J’ai du faire des choix et c’était le message de cette nouvelle lune du mois de juillet: décider, se positionner en fonction de ce que nous voulons avant tout. Dans mon cas c’est déménager qui s’impose parce que tout est déjà programmé et engendre trop de frais et de contraintes pour annuler le rendez-vous avec l’entreprise qui s’en chargera et avec laquelle je me suis engagée. La patience est la condition obligatoire pour affronter la frustration qu’impose la planète Saturne.


Mais rien n’arrive par hasard, la pleine lune de ce jour éclaire le ciel de façon à nous faire prendre conscience de ce qui est à clôturer.

Le discernement et la sagesse, devant les deux expériences successives de maladie qui se sont succédées rapidement pour moi (Covid en juin puis perte de la vision en juillet) m’amènent à me retirer de la scène Internet et astrologique, malgré les regrets que cela engendre de part et d’autre. Je ne sais pas si ce sera définitif mais je ne désire pas me projeter à plus tard qui n’est pas la réalité présente. Le « plus tard » dépend toujours de la façon de vivre au mieux notre défi présent. Pour ma part, mon défi actuel est de mettre ma volonté à me soigner, à me séparer de trop d’engagements extérieurs et de prendre soin d’un corps qui n’en finit pas de manifester ses besoins et de délivrer des messages bien nets au sujet du chemin que je dois suivre.

Bien que Roland Legrand soit dans l’analyse astrologique assez pure, ce qui ne convient pas à tout le monde, j’ai envie de vous partager sa vidéo de au sujet de cette pleine lune, il explique l’intensité de ce qui nous bouscule et suggère une voie à suivre, de vigilance et d’attention à ce qui se passe pour la planète entière. Mais je sais que vous avez tous vos présentateurs préférés et c’est parfait.

Une autre vidéo comblera peut-être le coeur de ceux qui comme moi traversent des zones très sombres, par l’enseignement de grand maître bouddhiste Thich Nhat Hanh, il y a beaucoup de réconfort à trouver dans ses mots.

Prenez soin de vous, chers amis

Michka