L’équanimité

krishnamurti, page FB des amis de la terre et de la vieBonjour mes amis,

Concernant l’attentat qui a eu lieu contre le journal français Charlie Hebdo, je désire ce matin écrire ici mon point de vue qui s’éloigne du courant général. J’accepte de ne pas rentrer dans le rang, d’être « spéciale » et de ne pas cautionner ni juger. Bien que je me tienne systématiquement à l’abri du monde de l’actualité, il arrive que les pires nouvelles, véhiculées à outrance par les médias et par les réseaux sociaux, me parviennent quand même, avec décalage, et c’est très bien ainsi. Je suis bien trop sensible pour prendre de plein fouet ce genre de nouvelles sans y laisser un peu de mon équilibre mental et émotionnel. Vous aussi peut-être vous trouvez-vous submergés par toutes ces douleurs de l’inconscient collectif qui remontent au travers de ces actes de terrorisme, et de la révolte gronde en vous, d’où l’utilité pour moi d’un recul, du temps que je mets à rester en silence pour trouver le sens d’actes qui sont si violents et cruels  que j’ai du mal à rester dans ma conscience plus cosmique. Ainsi, j’ai cherché dans le retrait intérieur, des réponses, celles dont j’avais besoin, et j’ai vu que d’autres personnes, avant moi ou comme moi, ne se sentent pas appelées à prendre parti pour un clan ou une cause. Cela m’a réconfortée. Continuer la lecture

L’homme est à l’image du soleil

ascendant

Bonjour mes amis!

Le Soleil, auquel nous ne prêtons souvent qu’une attention distraite, est non seulement notre source naturelle de  lumière  mais il soutient toute la vie sur la planète et dans notre système solaire. Pour les Humains que nous sommes, le soleil est notre source vitale d’énergie, il rythme notre vie de tous les jours: le matin, nous regardons le ciel pour voir si le soleil va briller et le soir, après son coucher, nous allons nous reposer. Je lisais sur un site  destiné à comprendre le fonctionnement du luminaire que, « malgré la place privilégiée qu’il occupe auprès de nous, le Soleil n’est, malgré tout, qu’une étoile banale parmi tant d’autres ». Je ne suis pas en accord avec cette vision minimaliste car le Soleil est bien plus, il est le point de départ de la vie dans notre système astronomique,  par sa lumière et sa chaleur, son magnétisme, mais bien au-delà de cet aspect physique, il est le reflet de la divinité et  il peut nous inspirer en tant que modèle. Continuer la lecture

« Que ta main gauche ignore ce que fait ta main droite… »

mains-crazy-frankenstein.comAccompagnant cette image que j’ai trouvée amusante pour illustrer mon propos, voici un texte qui parle de nos deux niveaux intérieurs, lesquels sont parfois en dualité. Lorsque nous sommes en face d’un choix cette  distinction entre nos deux natures se révèle parfois avec acuité, ce qui était justement l’objet d’une  récente réflexion sur « quel choix est le bon pour nous? » où je schématisais verbalement ces deux « personnages » par « à droite » et « à gauche ».

Avec,  en parfaite synchronicité sur la nécessité d’apprivoiser l’intellect pour mieux ressentir la voix de l’Être profond,  une pensée particulière pour Amélie. Et pour vous tous mes joyeuses salutations

Michka

« La plupart des traditions associent symboliquement la droite au bien et la gauche au mal. Ce symbolisme de la droite et de la gauche, on le retrouve dans la parole de Jésus : « Quand tu fais l’aumône, que ta main gauche ignore ce que fait ta main droite. »
Pour bien interpréter cette parole, il faut comprendre que la main droite et la main gauche représentent les deux natures de l’être humain : sa nature supérieure et sa nature inférieure. Quand la main droite, la nature supérieure, veut « faire l’aumône » (expression qu’il faut prendre dans un sens très large de faire le bien), elle doit se montrer prudente, afin que la main gauche, la nature inférieure, ne vienne pas dresser des obstacles ou détourner l’action à son profit. C’est un principe de stratégie : on n’a jamais vu des généraux étaler devant l’ennemi les plans de bataille qu’ils sont en train de préparer. Donc, non seulement la main droite doit faire preuve d’intelligence afin de mettre au point les meilleurs projets, mais elle doit veiller à les protéger des manœuvres de la main gauche. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Vos périodes de calme sont indispensables pour votre santé et votre bonheur

femme_027
Aujourd’hui en France « il pleut, il vente, il mouille, c’est la fête à la grenouille » , ce qui donne plutôt envie de rester bien au chaud et au sec en lisant tranquillement ce  texte réconfortant, publié dimanche dernier par John Smallmann
Je vous souhaite une belle journée et, quelles que soient vos occupations et activités, pensez à prendre un petit moment de calme, juste pour vous!
Michka

Saul, transmis par John Smallman

« Comme vous le savez bien nous sommes tous un — l’humanité, les autres citoyens de l’Univers, et tous ceux qui résident dans les royaumes spirituels. Cependant, sur Terre, il est très difficile pour la majorité d’entre vous, la grande majorité d’entre vous, d’acquérir une véritable compréhension de ce que cela signifie réellement. Vous expérimentez la vie en tant qu’individus ayant des besoins individuels — logement, vêtement, nourriture, repos, un revenu — et vous imaginer comme un avec toute vie sensible, sans parler de vos voisins immédiats, est pour le moins énigmatique. Et pourtant cela a du sens, parce que vous pouvez voir que ce que fait l’un affecte souvent quelqu’un d’autre ; et vous éprouvez de la compassion pour la souffrance des autres, ce qui ne serait pas le cas si vous n’étiez pas tous connectés, si vous n’étiez pas tous un.

Puisque tous sont un, le réveil est un événement collectif — un événement pour lequel vous vous êtes préparés depuis longtemps, et maintenant ce moment approche. Vous avez déjà entendu cela, à de nombreuses reprises, et pendant que vous attendez dans l’expectative et n’en voyez aucun signe ça devient un peu comme une mauvaise blague. La frustration et la déception ont troublé beaucoup d’entre vous, ce qui par moments sape votre foi. Mais ces périodes passent, et votre foi se renforce à nouveau car vous maintenez votre intention et vous nous permettez de vous offrir secours et conseils dans vos intermèdes quotidiens de calme et de prière.

Pendant ces périodes, qui sont indispensables à votre bien-être, vous produisez un effet extrêmement puissant sur le champ d’énergie divine qui enveloppe la planète, parce que vous interagissez avec lui en ouvrant votre cœur pour recevoir l’abondance d’Amour qui constitue le champ d’énergie dans lequel vous avez votre existence éternelle.

Souvent, peut-être la plupart du temps, vous ne sentez pas ou ne percevez pas ce champ ; mais il vous enveloppe toujours, et il se montre lorsque vous faites des choix qui vous apportent la paix et qui soulagent votre stress ou votre anxiété. Vous n’êtes jamais seuls, vous n’êtes jamais privés de soutien, bien que dans la dimension physique ce soit incontestablement l’opposé qui est vécu. Mais quand vous acceptez cette expérience et que vous vous rendez, son intensité diminue, car en renonçant vous permettez au champ d’énergie divine de vous renforcer et de vous fortifier. Et vous vivez cela comme une réduction de la peur, de l’anxiété ou du stress, qui ressemble à la libération que vous ressentez dans ces intermèdes quotidiens de tranquillité.

On n’insistera jamais trop sur l’importance de prendre régulièrement du temps tous les jours, pour être seul, calme et détendu, afin de permettre au champ d’énergie divine de fusionner toujours plus pleinement avec le vôtre. Plus ces champs d’énergie s’intègrent, plus facilement vous pouvez vous détendre dans l’Amour qui vous étreint, en le laissant vous imprégner puis s’écouler à travers vous pour interagir avec tout se qui se trouve dans votre voisinage, avec tout le monde sur la planète, et avec la planète elle-même, renouvelant ainsi votre unité avec toute la création.

Vous êtes des êtres divins parce que Dieu vous a créés comme tels, et cet état est immuable, éternel. Vous avez juste oublié comment accéder à cet état, et vous réveiller c’est y accéder une fois de plus. Ensuite vous le reconnaîtrez et vous vous reconnaîtrez vous-mêmes comme l’être divin que vous êtes. C’est un état ​​merveilleux, bien au-delà de ce que l’on peut décrire ou de ce que vous pouvez imaginer tant que vous croyez à cette illusion que vous ressentez comme si réelle et solide, et tant que vous la soutenez. Vos périodes quotidiennes de solitude tranquille vous amèneront toujours plus près de cet état naturel à mesure que diminuent le stress et les angoisses de la vie de tous les jours.

Au début, votre esprit sera occupé par des pensées qui vont se précipiter pour remplir l’espace que vous essayez de créer pour être calmes et paisibles, car il est habitué à l’agitation et se sent mal à l’aise quand il est calmé. Ne jugez pas que vous êtes dans l’erreur ou en échec quand cela arrive, parce que vous avez formé l’intention de calmer votre esprit et avec de la pratique vous réussirez. Contentez-vous de persister, en acceptant tout ce qui arrive — peut-être des courants de pensées que vous voudrez juger malsains, inappropriés ou méchants ! — parce que votre mental égoïque fera tout son possible pour attirer votre attention en usant des tactiques de choc les plus étranges et les plus troublantes dans le but de reprendre le contrôle de votre attention.

Néanmoins, ces périodes de paix tranquille et ininterrompue deviendront les éléments les plus importants de votre journée, car avec la pratique elles s’approfondiront et s’intensifieront ; votre esprit sera moins souvent perturbé par des trains de pensées qui vous emportent dans une agitation intérieure gênante quand vous vous y attardez automatiquement et sans en être conscients. Quand revient la conscience, car elle reviendra, ne vous blâmez pas. Réjouissez-vous plutôt qu’elle soit revenue, et honorez-la de l’avoir fait. Vous réprimander ou vous juger comme étant dans l’erreur ou pas à la hauteur c’est juste suivre un autre train de pensées gênantes, jusqu’à ce que votre conscience revienne une fois de plus.

Au cours de ces périodes que vous mettez à part tous les jours pour la tranquillité de votre esprit, demandez de l’aide et des conseils — et vous les recevrez. Souvent, des angoisses ou des soucis qui vous troublaient vont se dissoudre au cours de ces périodes tranquilles. Les problèmes qui en sont la cause peuvent ne pas être résolus, mais vous vous sentirez plus en paix et plus à même d’y faire face. Vos périodes de calme sont indispensables pour votre santé et votre bonheur, alors faites-vous plaisir en vous autorisant à prendre du temps pour elles.

Avec tellement d’amour, Saul. »

Page d’origine : http://johnsmallman.wordpress.com/2013/03/03/your-quiet-periods-are-essential-for-your-health-and-happiness/

Savoir se retirer, devenir l’Hermite du Tarot

© Lame du Tarot de DE NYS

Depuis le début du mois je me sens tout à fait dans cette figure de l’Hermite, ce sage  qui chemine en prenant  son temps. Parfois le silence et le retrait nous sont nécessaires. Avez-vous remarqué cela?  Quand nous sommes trop sollicités, nous avons besoin de nous mettre « hors circuit » pour nous recharger en prenant du temps pour nous, pour faire le point ou simplement nous reposer, nous détendre dans le calme.  Souvent nous nous en rendons compte  quand nous avons dépassé la limite de ce que nous pouvions faire  ou donner sans nous appauvrir ni nous épuiser. Savons-nous repérer les signes avant coureurs,  quand nous nous sentons  fatigué/e/s ou mal à l’aise, n’avons-nous pas déjà rompu l’équilibre entre donner et recevoir, entre le temps passé à servir les autres et le temps nécessaire à nous ressourcer?

L’Hermite du Tarot tient haut devant lui sa  lanterne qui éclaire son chemin mais aussi celui de ceux qui le suivent, proches de lui. Il se dirige seul et s’appuie sur son bâton, recourt à ses propres forces. C’est, dans son expression la plus autonome, par choix conscient  qu’il devient solitaire, parce qu’il reconnait en lui toute la lumière dont il a besoin. Il maîtrise et utilise  son potentiel d’éclairage intérieur et d’auto guidance où trouver les réponses. S’il est parfois dans la peine, le sentiment de solitude peut alors  lui peser même s’il garde  la conscience qu’il n’est jamais seul au sens en raison de sa connexion à son être supérieur, le Soi décrit par Jung. Il en prend la responsabilité comme il assume celle de sa vie et de ses actes. Il aime les autres de cœur à cœur mais n’est pas en attente  de leur aide.

Lié à Chronos, le Maître du temps et à Saturne, la planète de la lenteur et des limites, il n’est pas dans la précipitation du monde, il avance discrètement et lentement mais sûrement. S’il évoque un vieillard, c’est pour la sagesse des Anciens, leur rythme calme, patient et leur quête de paix. Il est digne, solide, structuré et sérieux en analogie avec le Capricorne de l’astrologie. L’Hermite est comme Saturne l’autorité bienveillante qui se relie au masculin, il fait une introspection en se tournant vers le passé et retire la leçon des expériences vécues.

Dans les tirages de tarot, L’Hermite est une lame qui conseille de se poser, de prendre tout le temps nécessaire afin de mûrir ce qui doit l’être. Parfois nous avons des pas à faire et des ponts à franchir, il faut ensuite intégrer les nouveautés ainsi qu’ajuster les nouvelles situations, les transformations, les remises en question. Dans cette grande période de crise, de conflits sur notre planète, de bousculades dans nos habitudes, de doutes, de questionnements et de pertes aussi, par rapport à nos anciens repères, l’Hermite nous fournit un havre intérieur de paix, fait de structure et de discipline librement choisies. C’est un moment de retrait en soi où sont toutes les réponses, un moment de concentration.

 

arcane-9Dans le Jeu « Le Tarot de Marrakech renaît de ses cendres… (1Jeu) », de Colleuil et Valladié, la lame 9 se nomme « Le Pèlerin » . Celui-ci « recherche la source, il quitte la loi des hommes pour aller vers la loi cosmique (arcane 10). La lumière traverse toutes choses: le soleil, la lanterne, le bâton. Bâton de lumière évidemment et celui qui saura la retenir saura la retransmettre! Voilà sa mission, il posera de la lumière sous les pieds de ceux qui cheminent à ses côtés. Marcher dans ses propres pas est le premier pas de l’alliance avec l’autre.

Il marche à contresens d’une caravane que l’on distingue au loin car il remonte à la source. Seul. Mais sa solitude est habitée. On n’est jamais seul quand on est avec soi-même. Le Pèlerin porte en lui toute la sagesse de l’univers. Il enseignerait volontiers au Saltimbanque que pour aller vers les autres, il faut être capable d’aller vers soi-même, se connaître, se reconnaître et pour cela, choisir l’exil. Exil volontaire, loin des tentations et des sollicitations sociales.

Le soleil diffuse onze rayons car c’est dans le pèlerinage vers sa source intérieure que l’on trouve sa force (arcane 11). La présence du Cobra dans cet arcane est particulièrement suggestive. Le serpent sacré vit en solitaire dans la jungle ou dans les déserts arabes. Il symbolise la transcendance du temps… »

  Au fil de la vie,  nous traversons cet archétype de l’Hermite et, souvent, c’est  d’abord dans un sentiment d’isolement et de tristesse mais quand la maturité est notre quotidien, en raison de notre âge biologique et des cycles que nous avons achevés (la carte porte le chiffre 9, lié au bilan) notre sagesse intérieure ne s’offense plus du vide laissé par le silence ni l’absence, il n’y a plus d’absence dans l’Hermite, sa solitude est calme et pleine de lui même et de ses expériences qui l’ont enrichi, il remplit son temps, l’utilise pour sa quête intérieure et sa spiritualité. Il assume sa vie et reste cependant dans l’interdépendance avec les autres. Belle symbolique d’autonomie, d’intériorité et  d’individualisation!

Deux textes de Mikhaël Aïvanhov me semblent bien en résonance avec ce sujet::

« Donner et recevoir. On ne peut donner que si on a reçu ; et quand on a reçu, il faut être capable de donner. Toute la vie est fondée sur cette sorte de mouvement perpétuel : l’acte de recevoir engendre naturellement celui de donner ; et tandis que l’on donne, on ne doit pas cesser de recevoir pour pouvoir continuer à donner.
Il y aurait tellement de choses à dire sur la signification et l’importance de ces deux mots, recevoir et donner ! De qui recevoir, comment recevoir ?… À qui donner et comment donner ?… Il faut apprendre à recevoir du Ciel et à donner à la terre. Ce qui suppose qu’on sache immédiatement s’adapter aux circonstances et changer de polarité. Cette qualité peut s’appeler la souplesse. Être souple nécessite de rester toujours vigilant, attentif, afin de n’attirer que les courants qui descendent du Ciel vers la terre et d’en devenir les conducteurs. Tous nos organes, toutes nos cellules doivent s’imprégner de l’importance de cette mission, recevoir et donner. »
« Quelquefois, vous pensez : « Mais à quoi cela sert-il que je prie, que je médite, que je m’efforce de vivre dans la lumière et la pureté ? Cela n’apporte rien à qui que ce soit, on ne s’en aperçoit même pas. » Eh bien, vous vous trompez ! Du moment que vous avez fait des efforts pour vivre dans l’harmonie, dans la lumière, votre présence seule apporte quelque chose de précieux dont vous ne pouvez pas mesurer l’influence. Même si vous restez inconnu, caché, l’amour et la lumière qui émanent de vous sont recueillis par des entités invisibles qui s’en nourrissent, et ces entités peuvent aussi les transporter très loin pour sauver des créatures qui appellent à l’aide.
Dans son immense sagesse, l’Éternel n’a rien laissé d’inutile. Quand des personnes se rassemblent pour prier, combien d’esprits peuvent venir puiser en elles des quintessences qui serviront à la guérison des maux de l’humanité ! Pensez-y, et tout à coup votre existence prendra un sens nouveau. »

Je vous souhaite  de belles périodes de ressourcement dans la paix, le silence et la sagesse si tels sont vos désirs.

Michka