Pleine lune en Capricorne – 24 Juin 2021

Bonjour mes amis, 

Bienvenue pour l’interprétation de cette pleine lune en Capricorne. La clé de sagesse et de bonheur de ce signe est dans l’éloignement, la prise de distance, laisser partir le passé et nous détourner de ce qui nous rend malheureux ou nous fait du mal. Le maître de cette deuxième phase de lunaison est Saturne, la planète qui nous donne le sens des responsabilités, la maturité et la sagesse, et qui se trouve en rétrogradation ce qui signifie qu’elle nous pousse à l’intériorisation et à un retrait en nous-même. D’emblée, nous allons le voir: Nous pouvons décider comment traverser cette période très intense de transition qui va bien au-delà de la pleine lune de ce jour. Et la suite sera à l’image de ce que nous aurons choisi de vivre.

Pour illustrer mon article, j’ai choisi une photo de mon amie Nadine qui adore parcourir les montagnes environnantes et notamment accompagner les moutons à l’alpage lors de la transhumance en Juin. C’est une image que je trouve très belle et qui m’inspire, j’y perçois la  tranquillité et la force de la nature dans la montagne (ce qui rejoint la solidité et la stabilité de l’énergie du Capricorne)  laquelle montagne est légèrement voilée par la brume diffuse (et je pense aux brumes de Neptune, la planète qui dilue ce qui est trop dur ou ce dont les arêtes sont trop saillantes en nous enrobant d’un voile dont le flou adoucit le tableau). C’est là que le troupeau profite de l’herbe verte et abondante de la fin du printemps et du début d’été, bien encadré par les chiens de berger, attentifs et majestueux. Cette perception de la montagne m’ouvre une porte vers mon temple intérieur où le calme et le silence et m’aident à prendre de la hauteur par rapport à l’agitation du monde et tel est le principal message que je reçois pour cette pleine lune.

Bien que le Capricorne ne soit pas une énergie tellement légère et même si elle se révèle très puissante, voir dure, je ressens dans ce moment un choix possible entre deux extrêmes avec encore beaucoup d’ouverture possible à la paix, l’amour et la douceur mais ce choix dépend de chacun et il se peut que nous ne soyons pas disposés à le faire. Cependant je trouve que les deux éclipses précédentes (l’éclipse lunaire du 26 mai et encore davantage l’éclipse solaire du 10 juin) les énergies nous ont préparés, elles ont été très turbulentes, voire violentes, nous avons pu nous sentir chahutés par des imprévus, des choses qui ne se sont pas déroulées selon nos espérances et, pour beaucoup d’entre nous, il y a eu des remontées énormes d’émotions profondément enfouies, mais aussi la réapparition de nos vieux modèles de fonctionnement qui résistaient en nous. L’expérience a pu nous prouver que quelque chose n’était plus d’actualité et que retenir l’ancien pouvait générer plus de peurs que de joies. J’ai rencontré beaucoup de gens qui se sont sentis très fatigués, laminés, comme si leur corps était devenu soudain très vieux, avec des douleurs articulaires ou une grande lassitude, sans entrain, dans une lourdeur rare. Bien que nous sachions tous que ceci est dû à la modification de la fréquence vibratoire de la planète et que nos corps doivent s’adapter, nous avons pu vivre ce dernier mois de façon difficile. Moi je me suis perçue comme prise quelques jours dans le tambour d’une machine à laver en programme essorage, j’ai évoqué le mot « fracassée » quand j’ai parlé de mon ressenti à mes proches, car j’ai eu dans mon corps des symptômes durs à supporter et continus qui ont quelque peu entamé mon moral. Et tout cela était adapté pour éliminer nos résistances (je constate que j’en ai encore beaucoup, c’est incroyable, je ne m’étais pas rendu compte à quel point j’étais rigide, dans mon armure protectrice (rire). Mais au milieu du cycle, lors de ces heures précédant la pleine lune, tout semble s’alléger doucement. La douceur du soleil en Cancer nous réchauffe et peut-être aussi nous console.

J’ai senti tout cela mais ce n’est pas forcément perceptible par tous de la même manière et c’est naturel. Donc si rien ne vous correspond dans cette présentation, c’est que nos expériences sont différentes, acceptez-le comme parfaitement approprié et ne prenez que ce qui fait résonance en vous. Il en est de même pour le reste de mon interprétation. Ne jugez pas de là où vous en êtes du chemin que votre âme veut explorer, tout est juste et ne comparez pas, ne mettez pas de pression, honorez votre parcours, toutes les voies d’accès à l’éveil que nos êtres ont choisies sont justes.

Mon premier regard sur la carte du ciel s’est trouvé attiré par les figures harmoniques d’évolution spirituelle (grands cerfs-volants et grand rectangle) qui nous appellent à nous élever au-dessus des contingences matérielles et duelles afin de  » décoller le nez du guidon » et prendre du recul pour mieux transformer ce qui doit l’être bien au-delà de notre personnage humain, tout en commençant par aimer celui-ci. Ce n’est pas un paradoxe, il n’y a pas de possibilité de créer dans le monde extérieur ce que nous n’avons pas encore créé pour nous et en nous. L’image de la montagne paisible entre en écho à cette perception de nécessaire retour à soi, en soi et dans un silence qui permette l’écoute intérieure.

J’ai choisi de vous présenter d’abord ce qui est tendu dans le ciel et qui a pour but d’instaurer une dynamique et une transformation. Mal acceptés et mal vécus par nous, ces aspects de tensions nous conduisent au conflit, à la douleur et à la violence sous différentes formes. Ensuite j’ai dessiné une carte avec les grandes figures spirituelles en expliquant comment les mêmes aspects de tension peuvent être utiles afin d’avancer en nous sentant allégés et joyeux. Car Sature rétrograde en Verseau nous promet la récompense lorsque nous acceptons de suivre ses enseignements avec humilité, maturité et un dévouement au service de la communauté. Il nous invite à cesser de nous regarder le nombril , de nous apitoyer sur notre sort et de nous poser comme des victimes. Assumons de tenir les rênes de notre monture si nous ne voulons pas qu’elle parte dans tous les sens !

Les aspects de tension, dynamiques et transformateurs:

1/ Uranus et la croix en T à Saturne en Verseau et Mars en Lion

Je ne peux pas passer sous silence ce carré en T que fait Uranus car c’est un facteur de grande tension collective et, bien sûr, il n’est pas si simple de s’extraire et de planer au-dessus des contingences si nous n’avons pas acquis une certaine maîtrise émotionnelle et surtout si nous ne sommes pas animés par une certaine foi en autre chose de plus grand que nous. Mais il est également question d’amour ici, car l’axe Lion Verseau fait état d’une façon d’aimer (et de s’aimer) avec soit la prédominance des blessures égotiques de Mars en Lion qui veut toujours plus de preuves qu’il est digne d’amour et de considération. Tandis que le Verseau nous demande d’être soucieux de l’ensemble de la communauté humaine et d’apprendre l’amour universel. C’est aussi un axe de créativité: soit je crée pour moi, pour me valoriser et je retire de mes actions une fierté personnelle qui satisfait mon orgueil; soit je crée avec les autres ou pour les autres par ma participation modeste mais sincère à l’œuvre collective telle que cela nous est demandé dans l’ère actuelle où nous espérons que l’union de nos forces permettront le changement créatif vers un mode plus humain et plus solidaire.

La croix en T est une figure de tension très forte qui nous oblige à prendre position, elle est toujours constituée de deux carrés (ici Uranus carré croissant de Saturne que nous avons déjà vu; et Uranus carré de Mars décroissant). C’est une figure qui peut créer de la violence, de la rébellion et même des émeutes car Mars en Lion s’échauffe facilement s’il ne sait pas gérer son égo, dans ce cas on est loin des cerfs-volants et du grand rectangle harmoniques dont je vous ferai ci-dessous la présentation mais cela dépend de nous seulement. Mars est la planète qui nous permet de décider de notre comportement et de nos actes. C’est à chacun de choisir ce qu’il veut créer dans sa vie et dans le monde, selon qui il veut être. Uranus maitrise ce grand carré et c’est la planète du bouleversement de nos structures rigides afin de provoquer l’éveil, l’émancipation et la libération. Uranus insuffle beaucoup de tempête et de changement dans nos paysages intérieurs et extérieurs, il chamboule les habitudes et les acquis (en Taureau), il déloge les sécurités auxquelles nous étions bien accrochés et déstabilise nos routines de toutes sortes créant des événements imprévisibles auxquels seules notre adaptabilité et notre fluidité peuvent nous permettre de trouver du bon ! En tous cas, avec ces deux carrés nous devons décider de ce que nous voulons faire et sans doute bien méditer sur ce qui compte pour nous. Nous devons voir ce que nous sommes prêts à assumer en nous pour participer à créer une société plus humaine peut-être (Saturne rétrograde en Verseau) sinon c’est beaucoup de souffrance en perspective en raison des combats d’egos et de pouvoirs mais aussi de l’incapacité de traiter nos histoires émotionnelles. Car en face du Taureau il y a le Scorpion et c’est là qu’une porte virtuelle de libération se trouve dans cette croix en T pile en face de la position d’Uranus: la libération viendra notamment quand nous cesserons de vouloir réprimer nos ressentis ou faire taire nos émotions, il faut impérativement les regarder en face, affronter ce que nous n’avons pas voulu voir en nous (parce que nous ne l’aimons pas, nous trouvons ça laid, comme la violence, la colère, l’abus de pouvoir, la manipulation et la haine) afin de le guérir à la lumière de l’amour. Faute de quoi nous verrons ces énergies enfouies remonter des profondeurs à notre insu et nous manipuler, voire même détruire (Scorpion) ce à quoi nous sommes attachés (Taureau). Cet aspect de tension du grand carré est attisé par Mars passionné et agité par le feu du Lion. Uranus n’a pas de soutien dans ce moment et son signe est au contraire en quinconce aussi au Nœud Sud, quelque chose du passé est vraiment à réveiller pour être transmuté. Cette croix en T aura un effet accru à la période de Noël car l’axe d’évolution collective passera dans ces énergies du Taureau et du Scorpion pour dix huit mois.

Bien vivre ce carré en T c’est s’autoriser à s’émanciper des anciennes habitudes surtout nos habitudes de facilités valorisées par le mode de vie collectif qui prédomine encore à présent (le gaspillage alimentaire, la surconsommation, être assistés financièrement par le système et ne pas faire d’efforts déterminés pour nous en libérer), cela passera par accepter une forme de maîtrise et de contrôle de nous-même en changeant notre vision des choses tant individuellement au niveau matériel que socialement. On en a déjà parlé, la dissonance de Saturne et d’Uranus se prolongera encore longtemps (jusqu’au printemps 2022) et il nous faut accepter que ce soit ainsi. Nous avons à faire à un choix entre nos habitudes d’hier et l’avenir différent que propose Uranus pour demain. C’est une histoire de conscience personnelle et une remise en question radicale de nos inerties et de notre passivité qui nous pousse à reproduire toujours la même chose pour les mêmes effets sur la planète et sur notre bien-être à tous.


Ce qui est en dehors de ces figures d’envol spirituel, ce sont les trois planètes lentes : Pluton en Capricorne, Neptune en Poissons (assorti de Jupiter dans son signe) et Uranus en Taureau. Le message des trois planètes en question nous est déjà connu mais je vais insister sur Pluton car c’est dans le Capricorne que se passe la Pleine lune de juin.

2/ Pluton en Capricorne depuis 2008 et jusqu’en 2023


 Pluton nous envoie un rappel à devenir de plus en plus authentiques, à ne pas faire semblant d’être qui nous ne sommes pas, par exemple pour coller à des attentes sociales ou relationnelles. i je reprends ce que j’ai écrit ci-dessus, il devient évident que par exemple être écologique dans nos pratiques quotidiennes, notre alimentation, peut nous marginaliser car nous ne collerons plus à la norme ni à l amasse de gens qui s’alimentent sans réflexion et cautionnent la culture avec pesticides. Mais être soi-même c’est plus que s’accepter, plus que s’accueillir, c’est s’honorer en tant qu’enfant de la Terre et assumer notre parcours singulier, celui que nous faisons avec ses difficultés autant que ses joies. Pluton exige de nous persévérance et discipline dans notre vie et nous place face à nous même et à ce qui compte pour nous et notre cercle intime (car il s’oppose à Vénus en Cancer). L’expérience dans cet axe nous  fait également ressentir les forces de pouvoir que nous exerçons sur les autres dans nos relations en fonction de nos désirs (l’autorité, les attentes rigides) ou bien que nous autorisons les autres à nous imposer. C’est souvent très subtil, ce sont les endroits, les relations et les situations où nous n’utilisons pas notre pouvoir et puissance personnels et que nous interférons contre nous ou contre l’autre. Cela aussi demande des prises de conscience. Pourquoi rester dans des situations où nous ne sommes pas épanouis et tenter de les contrôler ou de faire semblant pour plaire?

C’est aussi ce qui se joue au niveau des forces exercées par les États et les systèmes quels qu’ils soient dès lors qu’ils s’appuient sur une structure pyramidale où la base est sous la dépendance du « sommet ». Et inversement où le sommet règne sur les couches qui vont jusqu’à la base.  C’est le principe même de la hiérarchie qui est remis en question par Pluton en Capricorne. Il y a toujours dans la hiérarchie une notion de pouvoir, de devoir, d’obéissance, de discipline  et une d’obligation. Ceci est dit sans rien de péjoratif, car ces systèmes ont aussi eu leur nécessité et présenté un intérêt mais ils ne correspondent plus au nouveau paradigme dans lequel chacun doit se réveiller et assumer de s’accomplir pour participer à servir le tout en offrant le meilleur de lui-même. Le temps est à la responsabilisation, même si nous voyons bien  que ce monde n’en est pas encore arrivé à ce stade et même s’il nous arrive de douter que cela soit possible un jour, y compris dans nos vies tellement nous sommes interdépendants les uns des autres.   Pluton agit pour détruire impitoyablement les égos et les ombres du Capricorne. Il faut juste patienter. À l’œuvre depuis 2008 pour déstructurer puissamment tout ce qui est rigide en nous et dans les systèmes collectifs, Pluton en alliance avec Saturne et Jupiter en Capricorne l’an dernier a apporté par exemple , l’expérience collective de la pandémie de Covid qui a joué un grand rôle dans la remise en question collective et ce n’est pas fini.

Pluton, qui n’est pas spécialement léger, est en opposition à Vénus en Cancer lors de cette phase de Pleine Lune en Capricorne. Qu’on le veuille ou pas, quelque chose se transforme inéluctablement en nous et autour de nous pour revisiter notre façon d’aimer et nos attachements dans ce qu’ils gardent, en Cancer, de trop enfantin ou trop naïf ou de quelque chose d’encore très égocentrique et immature en nous qui pousse à trop ramener les choses à notre besoin affectif sans tenir compte de celui de l’autre. Il se peut aussi que ce soient nos valeurs telles qu’ héritées de notre famille qui soient à remettre en question. Sinon Pluton nous appelle tous à un retour sur nous (il est rétrograde) et c’est peut-être l’occasion de faire un examen intérieur de conscience, pour reconnecter la vérité grâce à la remontée de nos émotions d’enfants ou de souvenirs qui nous touchent. Il est toujours question avec Vénus transitant le Cancer de retrouver un bout du passé, d’en rechercher la valeur, la sensibilité et l’émotion (quelle que soit cette émotion, agréable ou pas) et en opposition avec Pluton il faut vraiment la regarder bien en face afin d’en extraire une énergie de régénération. Surtout quand nous avons une planète ou notre ascendant dans ces signes (Cancer et Capricorne) en thème natal car les valeurs qui nous sont chères sont touchées par ce transit.

3/ Le défi de la pleine lune en Capricorne

Quand le soleil éclaire la lune c’est un moment de plus grande clarté possible. Ce mois-ci ce dont il s’agit le plus c’est de sentir ce qui se passe en nous et d’opérer une prise de conscience de comment harmoniser au mieux notre volonté d’expression sociale (Capricorne) et notre intériorité sensible et fragile (Cancer). Se responsabiliser et être authentique, c’est aussi ce à quoi nous convie la pleine lune en Capricorne transitant le signe où Pluton fait depuis 2008 face au Cancer d’où rayonne actuellement le Soleil. Grandir encore et encore et, dans cette croissance, amener à la lumière ce qui dans notre inconscient est resté bloqué ou que nous avons retenu par peur ou par fragilité- assumer nos émotions et en prendre la charge en nous engageant dans ce processus fermement et avec persévérance (Capricorne) autant qu’avec bienveillance et confiance (Cancer), sans  être rigides ni trop sévères envers nous-mêmes – maîtriser les humeurs et nos réactivités qui dénotent qu’une souffrance passée n’est pas encore résolue et admettre enfin que cette maîtrise viendra uniquement de l’acceptation de ce qui est réalisable et de réaliste.- lâcher les vieux rêves d’enfant visant très loin dans l’imaginaire mais qui n’ont pas d’ancrage dans cette dimension.- admettre que le monde extérieur soit à fleur de peau et oser nous positionner fermement en nous-même, dans une certaine distanciation émotionnelle par rapport à l’extérieur. Ceci afin de ne pas basculer dans des prises de positions collectives qui nous entraîneraient dans encore plus de peur, de douleur ou de rancœur destructrices et allant à l’encontre de notre épanouissement. Si la lune en Capricorne nous semble dure, observons nos résistances, à quoi essayons-nous de rester accrochés du passé, à quels comportements instaurés dans notre enfance et dans lesquels finalement, même si ce n’était pas le grand bonheur (et même si c’était très dur), nous nous sentions en sécurité? Car l’enfance quelle qu’elle fût est la période où nous avons construit notre sentiment de sécurité (que celui-ci soit solide ou pas). Le mot d’ordre est ici de prendre soin de nous en dedans et de gérer notre émotionnel. Sinon la réactivité sous le coup de l’émotion et de la susceptibilité ou de l’hypersensibilité  peut être un facteur de conflit avec autrui ou même de rupture au moment où la lune passera en conjonction à Pluton le 26 juin.

Le soleil en Cancer : rayonner notre lumière dans sa gentillesse et sa douceur


Entré dans ce signe le 21 juin, premier jour de l’été ou solstice d’été pour l’hémisphère Nord et solstice d’hiver pour l’hémisphère Sud, le soleil éclaire donc désormais le signe du Cancer, énergie sensible et émotive, liée au passé, à l’enfance et en analogie avec la maison IV qui évoque notre environnement familial mais aussi l’ambiance de notre foyer et les valeurs sur lesquelles nous nous sommes construits lors de notre arrivée dans notre famille terrestre. Notre tendance est de reproduire de façon plus ou moins consciente l’ambiance de notre milieu natal car de cette première période de vie que fut l’enfance, nous avons élaboré un sentiment relatif de sécurité dans cette incarnation. La maison IV c’est notre socle et notre base, peu importent son aspect et sa solidité. Chacun son enracinement et c’est bien ainsi. Le soleil en Cancer réveille une sensibilité que nous avons tous quelque part dans notre thème, plus ou moins consciente et plus ou moins bridée, le Cancer est un point fragile et d’humeur instable dont on est plus ou moins affecté. Mais à l’âge adulte, nous avons parfois enfermé notre vulnérabilité sous des couches de protection,  jusqu’à ne plus la sentir ce qui peut nous rendre distants et froids dans notre armure et c’est le Capricorne qui a pris toute la place. Pour d’autres, elle est encore au contraire si vive qu’il faut apprendre à la reconnaître afin de la consoler et de la protéger. La mélancolie et la nostalgie se révèlent alors comme des indices de ce besoin de sécurité affective et de protection : Assumer de prendre soin de soi sans rendre les autres responsables. Voilà de quoi nous parle l’axe de cette pleine lune. Le soleil transitera le Cancer jusqu’au 23 juillet et Pluton exercera sur lui cette opposition de façon plus ou moins directe tout le temps mais particulièrement dans les derniers jours.

4/ L’axe des nœuds et la conjonction Mercure Lune noire au nœud Nord

Il s’agit d’un tiraillement possible si l’opposition est vécue comme un conflit entre les énergies du Sagittaire dogmatique et parfois arrogant et celle des Gémeaux légère et sans complication qui aime s’amuser et rester à la surface des choses. La tension comprise dans cette opposition peut venir du fait que nous ayons trop d’exigences envers nous-mêmes, que nous restions accrochés à des idéaux de liberté, d’indépendance ou des concepts et dogmes abstraits et moralistes qui nous enferment au lieu de nous permettre d’exercer notre libre arbitre en toute confiance. L’air des Gémeaux est joyeux et pétillant, il aime se divertir et s’amuser, rire et se distraire. Pourquoi continuerions-nous à nous accrocher à ce qui nous complique la vie et nous rend si coincés dans l’important et le sérieux?

5/ L’opposition Saturne en Verseau à Mars en Lion

Sans conscience ni ouverture d’esprit, une personne peut ne voir et ne mettre en œuvre que la composante de frustration égotique de cet aspect d’opposition et cette frustration sera à son comble par rapport à ce qu’elle attend de la société tandis qu’elle sera enfermée dans de grands idéaux et tentera de convaincre les autres qu’elle seule a raison et qu’eux n’ont rien compris. Pas de dialogue ni de conciliation possible.

6/ Le carré de Mercure et Neptune

Toujours en place ce carré sème une sorte de flou dans le discernement. Il peut induire des illusions et des erreurs de jugement. Mal vécu, il empêche de voir les pièges de Neptune et nous expose à de grandes déceptions si nous essayons de croire dans les histoires que nous raconte un mental embrumé par des rêves irréalisables. Lorsque nos pensées et nos paroles révèlent encore notre propension à croire ce que nous aimerions voir plutôt que ce qui est réellement sous nos yeux et évident le danger est grand de nous fourvoyer. Mercure n’est plus rétrograde mais il demeure très flouté et incertain dans son analyse e ce carré met en garde ceux d’entre nous qui planons trop haut ou trop loin des réalités concrètes. Ne prenons pas trop de risques tant que règne ce brouillard car nous pourrions en regretter les conséquences, le conseil de ce carré est de rester ancré dans un non-engagement très propice à Mercure en Gémeaux et bien réfléchir avant de décider quoi que ce soit d’important. Ce carré sera à son maximum d »exactitude le 7 juillet, attention aux contrats signés pour les locations de vacances et aux déplacements sur les routes à cette époque ! Lorsque Mercure entrera en Cancer le 12 juillet l’aspect de défi disparaitra.

Les aspects de soutien, harmoniques et facilitateurs

Après avoir dessiné juste les aspects de tensions pour nous mettre sous les yeux ce qui nous tire et nous dynamise, j’ai fait la même chose pour faire apparaître les grandes figures géométriques harmoniques. Le grand rectangle harmonique et le grand triangle de feu sautent aux yeux! Le triangle de feu étant à la base de la création des deux cerfs volants. Ces figures harmoniques ont en commun de ne créer aucune obligation, ce sont comme des opportunités d’envol de l’Esprit, une occasion de comprendre plus largement et de prendre du recul mais si nous sommes plus formatés à souffrir qu’à saisir ces occasions de nous élever au-dessus des miames de la vie, il se peut que nous n’en profitions pas. Il se peut même que beaucoup de personnes aient tant de mal à gérer les tensions dynamiques expliquées plus haut que la puissance de tiraillement au sein même de ces figures harmoniques les empêchent de s’en servir. C’est pourquoi, plus que jamais j’en appelle à l’écoute de ce qui vous fait écho et vous exhorte à ne pas insister si cela ne vous parle pas. Mais pour tous les autres voici une analyse de ces figures

1/ Analyse du grand rectangle:

Analyse du grand rectangle harmonique qui propose son potentiel de compréhension spirituelle par les trigones: L’acquisition d’une confiance ou d’une espérance dans notre expérience passée (Nœud Sud Sagittaire) peut soutenir notre action avec créativité, passion et dynamisme (Mars en Lion) tandis que des révélations et des éclairs de compréhension peuvent nous parvenir (Mercure+ Nœud Nord + Lune Noire en Gémeaux) par l’introspection et la réflexion ou la redéfinition de nos références personnelles, sociales ou humanistes (Saturne rétro Verseau).

La condition d’une perception facilitée est donnée par les oppositions sous forme de prises de conscience: Il faut pour cela prendre en compte notre ego mais avec amour et non pas avec l’orgueil (Mars en Lion) et l’amener à collaborer en tenant compte des limites soit sociales, celles qui sont imposées à tous ou bien en tenant compte des réalités qui sont bonnes pour nous, avec leurs limites humaines. L’axe des nœuds lunaires nous donne une vision précise de ce qui est à concilier: Notre pensée concrète et nos liens avec notre entourage, les dialogues avec nos amis, cela concerne toute l’information que nous recevons et échangeons et qui favorise notre ouverture d’esprit (Mercure+ Nœud Nord + Lune Noire en Gémeaux) , notre compréhension, notre apprentissage, toutes ces informations qui nous aident à mieux apprécier le chemin dans la perspective d’un allègement et d’une libération. Et ce en alliance harmonieuse à des principes abstraits ou moraux ou encore de nobles valeurs auxquels nous adhérons librement ce qui peut être de également dans l’acceptation de nous conformer à une éthique, ou à des lois humaines et spirituelles que nous approuvons.

La mise en pratique est confirmée par les interactions planétaires en sextile: Allier ces nobles valeurs morales (Nœud Sud Sagittaire) et les règles auxquelles nous acceptons de nous soumettre pour le bien de tous, en nous basant sur notre intégrité intérieure individuelle (Saturne rétrograde en Verseau) ceci donne une possibilité de bien nous intégrer dans la société du moment, sans heurts ni tensions, par choix, car l’aspect de grand rectangle repose sur l’harmonisation des divergences.

2/ Le triangle de feu

La constitution des cerfs volants est basée sur un triangle de feu qui leur est commun. Le grand triangle de feu est une figure qui relie par des trigones le Bélier (Chiron) le Lion (Mars) et le Sagittaire (Nœud sud) en si n’attire pas de dynamisme puisque c’est une figure de facilitation, on peut rester inerte et indolent face à lui alors qu’il facilite la créativité ou la création (Mars en Lion) soutenues par l’audace, l’entreprenariat et l’initiative du Bélier qui ose se montrer mais aussi porté par la foi et l’enthousiasme du Sagittaire.

3/ Analyse des deux cerfs volants

  • pour le premier des cerfs volants, ce triangle de feu est complété par deux sextiles à la planète Saturne rétro en Verseau créant l’opposition Saturne Mars déjà expliquée ci dessus: Saturne est plus fort que Mars et il est rétrograde donc il est fort à parier que les contraintes sociales obligent chacun à contrôler son égocentrisme mais bien intégrée, cette tension est très bonne pour créer des conditions favorables à une introspection bénéfique soit sur le positionnement social que nous voulons avoir soit sur les limites personnelles que nous désirons respecter; et à partir de là, laisser émerger des positionnements suivis d’actes tels que nous voulons les poser, en apportant de la générosité, de la joie et de l’amour au monde, tout en respectant notre singularité. Mal vécue l’opposition révèle les frustrations causées à l’orgueil comme décrit plus haut. Nous le voyons, il faut vraiment « vouloir » nous positionner dans le sens de l’action aimante et créatrice d’amour pour nous servir de ces opportunités et nous élever en vibrations, sinon nous n’en percevons que le difficile et hélas, l’actualité nous montre de biens tristes excès où chacun revendique pour son nombril sans penser plus loin.
  • pour l’autre cerf volant, le triangle de feu est complété par deux sextiles à la conjonction Mercure+ Nœud Nord + Lune Noire en Gémeaux. Ce qui met en valeur l’opposition déjà bien perçue lors de la précédente nouvelle lune en Gémeaux.

Mercure n’est plus rétrograde, je le rappelle ici, et il donc peut de nouveau s’extérioriser en paroles et en mouvements, on l’a vu lors de la fête de la musique en France le soir du solstice, et même un peu avant, l’appel à se libérer des contraintes est très fort mais les représailles des forces de l’ordre sont également d’une grande puissance. Cela peut donner lieu à beaucoup de légèreté et de satisfactions mais il ne faut pas faire n’importe quoi. Car Mercure n’a pas encore pleinement retrouvé sa clarté d’esprit naturelle et Neptune dilue subtilement dans l’air collectif (Poissons) encore beaucoup d’utopies et d’illusions qui peuvent flouter la pensée et la communication de Mercure. Voilà peut-être pourquoi cet idéalisme Neptunien a poussé beaucoup de personnes au débordement (l’énergie des Poissons manque de discernement et de limites) et le carré Mercure Neptune en appelle justement à ne pas s’emballer, ne pas croire n’importe quoi, avoir de la jugeotte et du bon sens. Donc si nous gardons bien ce petit avertissement à l’esprit et que nous ne nous laissions pas abuser par les tentations d’évasion et de rêveries qu’insuffle dangereusement Neptune, nous pouvons exploiter cette grande figure du cerf volant en nous distançant par la pensée qui peut se distraire de façon raisonnée (Mercure en Gémeaux) et une forme d’élévation (nœud sud en Sagittaire) sans débordements ni trop plein de colère ou d’émotions (Poissons).

4/ Jupiter rétrograde en Poissons et Neptune en Poissons

Une fois que nous cessons de retenir ce qui nous rend malheureux, il est facile de rêver à ce qui est plus grand et plus beau au-delà de la sphère concrète sans toutefois en faire un nouveau cheval de bataille ! Avec Jupiter en rétrogradation en Poissons nous pouvons nous relier intérieurement au sens que prennent nos ressentis et nos aspirations les plus élevées mais aussi à notre vision du grand plan prévu pour nous dans les hautes sphères (là c’est vrai, il nous faut chercher en nous-mêmes ce sens). Jupiter rétrograde est en harmonie à cette pleine lune, il favorise ce qui est de l’ordre du laisser partir l’ancien qui nous faisait du mal, du laisser faire la vie et laisser les choses advenir d’elles-mêmes. Nous retrouvons ici complètement la nécessité de nous délester pour accéder au sens de nos rêves ou de notre foi mystique (les Poissons sont notre connexion au Cosmos, à Dieu ou au Tout). Jupiter nous montre comment nous avons eu raison d’espérer et de croire en l’amour inconditionnel, en l’acceptation (dans le sens de la non résistance et du non jugement) des événements tels qu’il se sont présentés qu’ils fussent douloureux ou très agréables. Car le sens de tout ce que nous voyons sur terre nous dépasse et fait appel à la notion de karma collectif.

De même, Neptune en harmonie avec Pluton et Vénus en Cancer peut si nous le voulons, nous faciliter l’accès harmonieux à l’acceptation (c’est intentionnellement que je n’utilise pas le mot « accueil ») de tout ce qui oppose l’individu aux autres et à la société. Ce soutien éclaire complètement l’amour inconditionnel que Dieu, le Tout ou l’univers rayonnent sur nos actions qu’elles soient individuelles ou collectives. A notre échelle personnelle, cet aspect aide grandement à cesser de regarder les autres au travers de nos filtres de jugements critiques non constructifs et permet d’aimer les gens pleinement, tels qu’ils sont y compris avec ce que nous aurions trouvé de mauvais en eux, auparavant. Là encore il s’agit de voir en grand, dans une vision spirituelle et laisser chacun vivre son cheminement sans nous attrister pour lui quand il nous semble qu’il s’expose à se faire du mal ou quand il en fait à d’autres personnes. Nous n’avons pas dans cette sphère d’existence la capacité de tout savoir sur les rouages qui ont amené les personnes à devenir ce qu’elles sont Telle est la véritable compassion: JE COMPRENDS mais je ne juge pas et je ne cherche pas à changer quoi que ce soit en l’autre. Je ne suis pas obligée de l’aimer chaleureusement et encore moins de l’encourager si je ne me sens pas en affinité avec lui (Lion) mais dans cet axe, j’accepte d’être humble et de ne pas prendre parti pour ou contre l’autre, car je comprends la notion du libre-arbitre qui nous a été donné à tous. Et surtout je comprends que je ne suis pas forcément différent de l’autre, moi aussi je suis simplement en train de faire l’expérience d’être Humain(e).

Pour conclure j’aimerais vous partager une prière que Aurore Roegiers a partagée sur son profil Instagram, car j’entre vraiment en résonance avec elle, moi aussi je me sens bien dans le service. Merci, Aurore, d’avoir accepté de jouer ton rôle de transmission et de nous partager ces mots issus de ton livre ESPOIR

Aurore est visible avec son joli sourire et ses transmissions sur You Tube où elle diffuse de nombreux encouragements des guides, à qui veut bien les entendre ! https://www.youtube.com/channel/UCgt5Lxz-bosNQEvQ6cvwL7Q


Mes amis, je vous envoie toute ma tendresse pour traverser le plus légèrement et sereinement possible ces temps de grande métamorphose. Vos réponses et réflexions sont toujours les bienvenues, comme autant de reflets et de couleurs de notre Humanité Commune, éclairée par la Lumière.

Michka

Pour rester informé(e)

Si le contenu de ce blog vous plaît et que vous souhaitez être tenu au courant des nouvelles publications, vous pouvez choisir de recevoir la notification de nouvel article.


Assurez-vous de ne pas faire d'erreur en entrant votre adresse mail.

Vous devrez impérativement confirmer votre adresse en cliquant sur le lien contenu dans le mail que vous allez recevoir. Si vous ne l'avez pas reçu dans la journée qui suit, vérifiez dans vos courriers indésirables.


Veuillez noter que, en l'absence de confirmation de votre part, aucun mail ne vous sera envoyé et votre adresse sera supprimée de notre base de données au plus tard dans le mois qui suit.

13 réflexions sur « Pleine lune en Capricorne – 24 Juin 2021 »

  1. Merci Michka, plein d’enseignements dans ce post très long ! Je le lis aujourd’hui, jour d’aménagement dans ma nouvelle maison. Je peux dire que je tourne le dos au passé avec beaucoup de sérénité depuis que j’ai fait de la la place en moi pour la lumière, l’amour et surtout la confiance en en la vie que je sens, prend de plus en plus soin de moi. J’ai eu des moments difficiles mais avoir fait la paix avec eux m’apporte beaucoup de joie aujourd’hui. Je ne peux qu’être en profonde gratitude pour tout ce que j’ai vécu et qui a fait de moi la femme que je suis aujourd’hui !

  2. Merci Michka pour ce partage éclairé et éclairant.
    C’est réconfortant de savoir que je ne suis pas la seule à souffrir de douleurs et de lourdeur dans mon corps et de ressentir une fatigue tant physique que mentale.
    Cela me pousse à aller à mon rythme, à suivre mes envies et aussi à me tenir éloignée du bruit et de la fureur du monde !
    Je suis très concernée dans ma vie familiale à la nécessité de mettre un grand coup de balai dans les croyances qui m’ont été inculquées.
    Mais il est parfois compliqué de saisir où se situent les blocages ou la rigidité !? Et remplacer les vides laissés par l’amour sans contrôle ni jugement n’est parfois pas aussi aisé qu’on le souhaiterait !
    Bonne traversée à tous

    • Coucou Marie-Christine, j’adhère avec joie et légèreté à ton point de vue « il est parfois compliqué de saisir où se situent les blocages ou la rigidité « . Je me dis qu’en nous détournant de ce qui nous fait du mal, nous trouvons une forme de libération, parce que nous ne pouvons rien changer dans le blocage et la rigidité (ou la peur) en agissant contre elles; mais en regardant du côté de ce qui nous attire, nous avons une porte de sortie , un peu comme la lumière du soleil qui peut nous donner l’envie d’aller dehors voir le temps qu’il fait ailleurs que dans notre antre obscure 😀

      • Et bien nous avons pas mal d’averses et venons de passer une semaine avec des alizés bien fort, avec des rafales à 35 Noeuds. Et bien sûr, nous avons froid puisque le mercure n’atteint plus 25°….(lol). Nous avons sorti les petites laines et les shorts à manches longues!

  3. bonjour Michka
    Je ressens bien tout ce que tu as décris. Celà fait en moi un tourbillon , et une nouvelle compréhension que je n’avais pas auparavant. Elle chamboule mes croyances, je sens que c’est mieux pour moi.
    merci pour tout ton travail afin de nous aider à comprendre et aller vers le mieux
    bonne journée

  4. Merci, Michka !
    Quel beau message ! et très approprié pour moi, ce jour.
    J’apprécie Aurore et je lis son livre ESPOIR, avec délectation.
    Je t’embrasse fraternellement et t’envoie de belles pensées !
    Mad

  5. Merci pour cette excellente analyse si bien détaillée dans tous les aspects portés par la Pleine Lune ! La puissance des énergies à l’oeuvre est de plus en plus intense depuis le début de l’Année 2021 et s’amplifie à chaque lunaison : pas de répit ! Le plan prévu se poursuit à travers un long processus et connaissant le but nous pouvons l’accompagner en conscience avec plus de facilité , ce qui n’empêche pas d’être bousculé pour autant !
    Notre petit « moi » doit s’effacer pour que le Soi divin devienne
    Le temps orchestré par Saturne nous y amènera de toute façon bon gré ou malgré et nous n’avons pas d’autre choix que d’accepter d’évoluer
    Merci encore pour tous vos bulletins que j’apprécie beaucoup !

  6. Bonjour Michka. Merci infiniment pour ce post que j ai lu une première fois cette nuit pendant une insomnie… je me suis rendormie un peu plus confiante…merci de me permettre de comprendre que les traits rouges d une carte du ciel sont des aspects de tension qui permettent d évoluer…je m offre aujourd hui un programme assouplissant pour textiles délicats…apres l essorage, ca me fait du bien et pas question de me suspendre pour me faire sécher avec des pinces a linge sur le nez, non non, je vais aller me faire sécher dehors en balade à l’air libre. Merci infiniment pour tout ce que cette analyse m a apporté. Elle me redonne courage. Je vais la lire et la relire avec plaisir et laisser infuser aussi.
    J espère que ses ennuis de santé n empêcheront pas Jean-Pierre, « notre » spécialiste des saints du calendrier d’écrire son opus habituel, car je me régale à chaque fois.

  7. Merci pour votre génétosité, pour l instant j en ai lu qu une partie.
    C est parlant… je suis envahie depuis plusieurs jours d emotions profondes.
    Merci pour ce texte qui pourra nous soutenir pendant une longue période à relir plusieurs fois et par chapitre ,-)

  8. Que d »échos en moi ont retenti à la lecture de ce que vous offrez si généreusement, un coeur qui bat pour faire battre le mien !
    j’avance à tous petits pas, je ne peux pas aller plus vite, tout me semble précieux à mes yeux et m’ atteint en eaux profondes. Fragile je prends soin de moi et reste attentive aux endroits où je suis appelée à poser le pied, sûre d’y être accompagnée. j’accepte ce défi incommensurable qui se présente devant moi, je mesure le chemin déjà parcouru qui m’a conduite à ce rdv.
    Je m’accepte et je m’aime telle que je suis
    Amour et Compassion sont mes Maîtres mots pour me guider dans ce passage étroit qui mène à cet autre côté de moi-même où je me sens attendue depuis bien longtemps
    De tout cœur avec vous tous, je vous aime

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.