Pleine Lune en Verseau – 3 août 2020

Le globe terrestre suspendu de l’île de Nantes

Bonjour mes amis,

Oui, on peut le dire : Je suis très en retard et la pleine lune en Verseau est passée sans que j’écrive, mais cela m’était impossible pour bien des raisons cumulées. Mieux vaut tard que jamais ! La Lune est donc sortie du Verseau et elle se situe désormais dans les Poissons ce qui est pour moi l’expérience (dans ma maison IX) du recul, de l’évasion de l’élévation et cela me va tout à fait bien !

J’ai choisi l’image de la planète Terre suspendue dans le ciel Nantais pour illustrer ce billet. Finalement c’est ainsi que je veux me sentir : « haut perchée » (sourire) même si la gravité terrestre me maintient collée au sol et dans un corps (parfois trop) pesant. J’aime plus que tout l’idée de planer qui me permet de me sentir plus dans les nuages alors que je viens de traverser une zone de grande crise et remise en question douloureuse. Et le Verseau c’est de l’air également, donc le message de la pleine lune collait très bien à cette vision d’une terre suspendue…

Les autres planètes n’ont guère bougé depuis lundi 3 août 2020, c’est pourquoi je me réfère à la carte du ciel de la pleine lune ci-dessous, qui a eu lieu à 15h58 heure UTC, soit 17h58 heure d’été à Paris.

Deuxième partie du cycle, la pleine lune permet de prendre conscience de ce qui est à clôturer, c’est toujours quelque chose qui doit se fermer, décroître, diminuer, s’équilibrer pour se préparer au cycle suivant. Ici le cycle suivant prendra naissance lors de la nouvelle lune en Lion du 19 août 2020 à 02h41m UTC. Le Lion exaltera le Moi

L’axe concerné était lors de la pleine lune : Soleil en Lion – Lune en Verseau. Le Verseau nous relie aux autres et cet axe exprime l’énergie de soi face au social, face aux autres. Dans ce moi-ego il y a de l’amour, du cœur, de la générosité, du désir de briller et du besoin d’amour, mais il y a aussi bon nombre de blessures de l’ego enfermées dans notre passé d’enfant. Et c’est ce qui rend l’axe parfois difficile à vivre car dans le Verseau il n’est plus question de nous mettre en avant mais de nous fondre humblement dans l’humanité. La pleine lune écoulée a donc révélé les déséquilibres de cet axe : soit que nous donnions trop et nous oublions au profit des autres, ce qui est très fréquent dans nos vies car nous cherchons dans ce cas à satisfaire notre profond besoin d’amour et de reconnaissance en nous servant de l’autre. Soit que nous sommes habitués à nous sentir partie intégrante de ce tout et en oublions également nos besoins émotionnels personnels et désirs individuels, ce qui revient finalement au même que précédemment. L’équilibre viendra de la prise de conscience de notre puissance individuelle qui exige que nous restions centrés sur notre cœur, sur la reconnaissance par nous-même, l’estime de nous, le respect de nous, de nos talents et de notre puissance créatrice. Sinon, en décalage de notre axe d’équilibre, nous œuvrons contre nous et nous plaçons en situations de rejet attirant alors l’indifférence ou la vindicte des autres.

Parfois il nous faut refaire cette expérience de nombreuses fois dans nos vies afin d’en intégrer profondément le sens. Et (je confirme parce que c’est mon chemin de vie) ça fait très mal.

La carte montre un double défi récurrent :

Mercure en Cancer quinconce Nœud Lunaire Sud en Sagittaire : Je dirais bien que notre ressenti intime devrait primer pour faire évoluer et transformer les règles, dogmes et autres principes édictés par le passé où notre focalisation visait à « être des gens bien » ou « conformes à notre éthique » mais dans le Nœud Lunaire Sud en Sagittaire il y a un excès de cette vérité et de cette morale, un excès dont nous devons tous nous délecter pour arriver à suivre la petite voix intérieure de Mercure en Cancer.

Je prends un exemple personnel:Mercure en Cancer parle dans mon thème de ma grande sensibilité globale et totalement liée à moi puisque je suis Cancer à l’ascendant. Son message m’avait avertie que si j’allais à Nantes voir mon fils avec mon bagage d’avant genre service à lui rendre, aide à lui apporter (sens de ma maison VI natale). Croyez-vous que j’aie tenu compte de l’avertissement intérieur qui m’exhortait à rester chez moi, en retrait? Non j’y suis allée quand même avec la peur au ventre et sans enthousiasme parce que je pressentais que ça se passerait difficilement pour moi et que je serais blessée au passage. Mais parfois je l’ai dit il nous faut remettre sur le tapis des situations anciennes pour arriver à les transformer. C’est très difficile à accepter intellectuellement mais cela se confirme chaque jour dans nos vies : la répétition est nécessaire pour apprendre, comprendre et intégrer de plus en plus. Et ce n’est que par le vécu concret qu’on intègre pas par la théorie ni la seule pensée.

Voilà pourquoi je vais passer le mois d’août dans le retrait par rapport aux situations relationnelles qui ne sont pas en alignement avec ma sensibilité. J’ai mille fois plus de joie à être seule dans ma bulle, à donner de mon temps à des activités qui me passionnent, l’écriture, les entretiens téléphoniques sur les thèmes astrologiques, les travaux manuels, la cuisine, etc. Ce qui est aussi une façon de gérer l’expérience de ma maison VI en Sagittaire, dans ce secteur qui parle du quotidien, de la manière d’employer ses journées, de notre hygiène de vie morale et physique.

L’autre grand défi présent sur la carte du ciel est le quinconce qui relie la conjonction Vénus Nœud Lunaire Nord à 26° 28 ° en Gémeaux à Saturne rétrograde 27 ° en Capricorne.

Déjà la conjonction Vénus Nœud Lunaire Nord elle-même est difficile à vivre car le Nœud Nord nous attire vers la légèreté et la multiplicité Gémeaux pendant que Vénus désire vivre quelque chose de léger et d’intellectuel, cet assemblage peut donc être un idéal, une perception un peu chimérique de ce que vers quoi nous aimerions aller. L’énergie des Gémeaux pétillante, curieuse et vire-volante avec ce désir de Vénus amicale, intellectuelle et distancée de l’émotion peut difficilement se mettre au concret pour l’instant car elle est en tension avec tout ce qui est émotionnel et touche à la souffrance et l’empathie autant qu’à l’inconscient collectif (carré Neptune Poissons à Vénus Nœud Nord Gémeaux. En en plus car Saturne érige une barrière qui peut être très frustrante, Saturne nous oblige à aller voir en nous comment composer avec la réalité terrestre et il nous enjoint de redéfinir nos valeurs et nos ambitions personnelles et revisiter nos ambitions collectives. Cela fait beaucoup.

Il nous faut replacer cela dans notre vécu. Pour prendre un exemple de nouveau, ayant l’ascendant Cancer, Saturne à 27° rétro du Capricorne traverse ma maison VI, mes relations et notamment ma façon de toujours vouloir porter le bagage des autres alors que je croule déjà sous le poids du mien! Son message est de redéfinir comment rentrer en relation avec autrui en n’endossant plus ses responsabilités à lui, et en prenant vraiment en compte les miennes. D’autre part, Vénus est en Gémeaux dans ma maison XII, secteur qui m’invite au repos, à la retraite, au recul et au repos du mental, toutes choses qui deviennent incontournables si je veux arriver à transformer ma façon de « me plomber » dans mes relations. Quant à Neptune, à 20° des Poissons, il traverse le secteur de ma maison IX celle de l’expansion et de l’ouverture de la conscience. Y’a plus qu’à … Me donner de l’espace et reconnecter la foi, la confiance dans le Tout ( Neptune, en Poissons) en lâchant les anciennes façons de faire ( Saturne à 27° rétro du Capricorne) tandis que le désir de Vénus me pousse vers l’intérieur vers la compréhension et le repos de la Maison XII. Tout cela doit passer par l’effort de manifester concrètement ce qu’on a compris et par l’action, un positionnement ou un comportement différent. Mais en composant avec le temps et de la patience car Mars est impulsif et démarre au quart de tour.

Globalement nous pouvons constater une énorme tension, née à partir du carré d’Uranus, l’air est chargé d’électricité et il est plein de rébellions, de révoltes. Chacun peut s’enflammer dès lors qu’on touche d’un peu trop près à ses acquis, ses idéaux ou ses valeurs. Tout cela crée un stress extrême au moment de la pleine lune. Actuellement le soleil en Lion seul est au carré d’Uranus, ce qui veut quand même dire que notre énergie créatrice est titillée par l’instabilité et les imprévus de la planète Uranus.

Si nous considérons que c’est un bon moment pour regarder ce qui a besoin d’être apaisé la prochaine nouvelle lune nous permettra de rayonner différemment en rayonnant purement et simplement par nos actions. Sinon le passage du feu qui nous attend nous mettra dans un contexte encore plus brûlant et peut-être dévastateur. Il nous reste quelques jours devant nous pour dédramatiser ce qui doit l’être, analyser et nous efforcer de comprendre, faire le point de ce qui est de notre ressort et de ce qui ne dépend pas de nous. Et nous extraire de ce maelstrom avant qu’il ne nous embarque trop loin dans des confrontations encore plus violentes. Mars planète du Bélier créera une grande tension avec la « conjonction de la pandémie » ce qui ne favorisera pas un contexte extérieur et collectif serein, au contraire… Nous avons tout intérêt à reprendre les rênes de nos vies en mains maintenant si notre conscience nous le permet car le retour du Covid-19 correspond bien à la fin de l’été, nous en reparlerons en temps et en heure. Mais nous pouvons observer autour de nous le regain de violences comme celles liées au port du masque, certains prônant celui-ci peuvent se faire agresser violemment et être passés à tabac comme nous en avons vu plusieurs exemples ; d’autres trouvant le port du masque inutile et frustrant et se rebellent contre cette mesure et revendiquent au nom de leur liberté, cela ne peut que s’amplifier puisque tous s’en prennent à se qui se passe « à l’extérieur » sans se responsabiliser eux-mêmes.

Je ne suis pas pour ni contre le masque, je me dis que si celui-ci a une efficacité de protection des autres même petite, alors je peux faire l’effort de le porter, même dans la rue où personne ne respecte la distanciation. Cela ne me protège pas moi mais parallèlement, j’évite le contact rapproché le plus souvent possible pour pallier des contacts trop rapprochés. Les espaces publics ouverts sont bondés et il nous appartient donc de garder nos distances, comme c’est le cas dans la rue, il faut assumer de nous détourner ou de retenir notre souffle quand quelqu’un nous croise à quelques centimètres de notre figure et sans masque. Sauf à avoir une philosophie de confiance aveugle mais là je crains que ce ne soit pas suffisant pour enrayer la progression d’un virus que nous porterons d’un point à un autre et qui pourra toucher les plus faibles d’entre nous. C’est toujours à eux que je songe même si là encore je ne peux éviter l’inévitable. Mais ça c’est moi. Chacun a son avis sur la question.

Je vous laisse après ces constats qui ne sont certes pas réjouissants mais nous ramènent à une réalité bien présente, celle d’un coronavirus qui continue à toucher beaucoup de gens à la surface du globe. Cela fait partie du grand plan, on le sait plus ou moins mais est-ce une raison pour nous en désintéresser ?

Je vous lirai avec plaisir si vous avez envie de communiquer votre avis ou votre ressenti. Je remercie de tout cœur les personnes qui prennent du temps pour écrire, commenter, partager leurs ressentis, tous ces mots sont précieux et porteurs de solidarité.

Bien amicalement à vous,

Michka

Depuis le début du mois de juin je tiens à jour la rubrique « Avec le cœur » et ceux d’entre vous qui le désirent peuvent la consulter à n’importe quel moment pour lire mes partages d’expériences plus personnels.

Pour rester informé(e)

Si le contenu de ce blog vous plaît et que vous souhaitez être tenu au courant des nouvelles publications, vous pouvez choisir de recevoir la notification de nouvel article.
De temps à autre, il peut arriver qu'une information soit envoyée par newsletter au lieu d'être publiée sur le site, notamment en cas de dysfonctionnement de celui-ci. Les newsletters sont peu fréquentes (deux à trois par an).

Assurez-vous de ne pas faire d'erreur en entrant votre adresse mail.
Vous devrez impérativement confirmer votre adresse en cliquant sur le lien contenu dans le mail que vous allez recevoir. Si vous ne l'avez pas reçu dans la journée qui suit, vérifiez dans vos courriers indésirables.

Veuillez noter que, en l'absence de confirmation de votre part, aucun mail ne vous sera envoyé et votre adresse sera supprimée de notre base de données dans le mois qui suit au plus tard.

34 réflexions sur « Pleine Lune en Verseau – 3 août 2020 »

  1. Bonjour Michka, Merci beaucoup de nous faire partager l’avancée de Clément et je vous envoie énormément de courage et de sourires pour la suite… En ce qui concerne ce virus et oui je suis d’accord avec vous, même si c’est contraignant pour certains, il nous faut accepter et respecter les gestes barrières afin de protéger les autres et par la même occasion nous même. L’automne sera compliqué. Je vous souhaite une bonne continuation et prenez soin de Vous

  2. Élévation
    Charles Baudelaire

    Au-dessus des étangs, au-dessus des vallées,
    Des montagnes, des bois, des nuages, des mers,
    Par delà le soleil, par delà les éthers,
    Par delà les confins des sphères étoilées,

    Mon esprit, tu te meus avec agilité,
    Et, comme un bon nageur qui se pâme dans l’onde,
    Tu sillonnes gaiement l’immensité profonde
    Avec une indicible et mâle volupté.

    Envole-toi bien loin de ces miasmes morbides ;
    Va te purifier dans l’air supérieur,
    Et bois, comme une pure et divine liqueur,
    Le feu clair qui remplit les espaces limpides.

    Derrière les ennuis et les vastes chagrins
    Qui chargent de leur poids l’existence brumeuse,
    Heureux celui qui peut d’une aile vigoureuse
    S’élancer vers les champs lumineux et sereins ;

    Celui dont les pensers, comme des alouettes,
    Vers les cieux le matin prennent un libre essor,
    – Qui plane sur la vie, et comprend sans effort
    Le langage des fleurs et des choses muettes !

    Charles Baudelaire, Les fleurs du mal

  3. Bonsoir Michka,je me demande où est partie la joie de vivre en ce moment?C’est peut-être parce-que je suis lion ,et que ma part d’enfance avec ses rires et ses jeux me protège contre la morosité ambiante…

    • Bonjour Christine, c’est une question de choix et nous avons toujours celui de faire cavalier seul dans un contexte ambiant morose mais parfois le « karma collectif » nous impacte et nous devons en tenir compte. Faire comme si la pandémie n’existait pas me semble difficile (et dans une certaine mesure irresponsable) mais cela n’empêche pas de garder la joie de vivre, au contraire, cela peut l’attiser. Notre choix et notre libre arbitre sont toujours au premier plan pour opter vers le contentement intérieur ou vers l’insatisfaction. Y compris dans les pires circonstances. Ceci dit, nous ne pouvons pas voir la joie de vivre à l’extérieur si nous ne la connectons pas d’abord en nous et vous avez raison de rester en lien avec la vôtre.

  4. Merci Michka de communiquer avec nous au travers de l astrologie,envers et contre tout. Bon courage dans cette épreuve que vous traversez , mon coeur est avec vous
    Je pense à vous , cette période douloureuse que nous traversons au niveau individuel et mondial qui exige de chacun un changement profond ds notre coeur et nos comportements. Je vous embrasse. Anna

  5. Merci, Michka ton information astrologique , liée a ton expérience dans l’ ici maintenant , éclaire mon besoin de mieux me connaitre, mieux m’accepter comme je suis. Tu me permet de relier le travail que j’ai entrepris sur moi même à l’Univers ,à l’Energie Cosmique , à l humain .Je profite encore d’avantage des joies simples de pouvoir contempler nos montagnes, les arbres, la nature , les fleurs …lire le poème partager par Magali , les mots de chacun. Tu as créé autour de toi un magnifique réseau , comme une toile d’araignée pleine de gouttes de rosée, éclairée par un rayon de soleil que a la brise agite doucement.
    Merci à toi et à chacun
    bonne continuation , au plaisir de vous lire
    mémé Annie

    • Bonjour Annie, j’aime beaucoup l’image de la toile d’araignée perlée de gouttes de rosée et que le soleil éclaire tandis que la brise l’agite doucement, je la vois juste à te lire, merci, c’est beau…

  6. Bonjour Michka,
    C’est impressionnant … vos analyses de la conjoncture astrale sont d’une telle justesse et d’une telle profondeur que j’ai le sentiment que vous n’écrivez que pour moi
    J’aime votre liberté de penser et la délicatesse avec laquelle vous nous poussez vers nous-mêmes
    les meilleures pensées à vous et pour votre fils.
    Anne

  7. Merci Michka et aux personnes qui vous lisent , je me sens tellement en phase avec vous tous, cela fait chaud au coeur de partager , de rencontrer des sensibilités que l’on se croyait seul à vivre. Chacun nous faisons notre chemin mais il est bon d’être éclairé sur sa route par des petites lanternes de joie, d’espérance, d’amour.

  8. Merci Michka pour être qui tu es, pour la belle inspiration que tu partages et que tu suscites. Je communique rarement ici, je lis avec intérêt mais ne m’exprime pas. Et là l’idée d’être une petite goutte de rosée pouvant participer me parle et me donne envie de me placer à côté des jolies gouttes déjà présentes. Prends bien soin de toi. Prenez bien soin de vous.

  9. Merci cher Michka ce billet est tout à fait pour moi révision de ce que vous m’avez dit en faisant mon thème révolution. Je ressens beaucoup d’électricité dans l’air .. effectivement. Concernant les masques il faut garder en conscience que nous ne sommes pas des enfants et que chacun doit prendre sa responsabilité mais sans agresser ce qu’il décide autrement. Il faut surtout désinfecter ses masques avant de mettre , Car une amie scientifique à analyser et mis en culture six masques que des personnes avaient porté d1 heure à 8h. Déduction bactéries : streptocoque, Escherichia coli, staphylocoque staphylocoque doré. Bon à savoir. Donc mettre une huile essentielle avant le port du masque.
    Merci cher Michka je vous embrasse et vous dis à très vite. Julia cancer ascendant Sagittaire

  10. Merci bcp pour toutes ces informations, toujours aussi utiles et précieuses. Pour cette pandémie, en effet il est important que chacun-e prenne réellement conscience de l’impact individuel sur l’ensemble du groupe, c’est bien là me semble-t-il une de caractéristiques du signe du Verseau.

  11. Merci Michka pour tous vos mots qui apaisent mes maux en cette période de grande instabilité , suite à ma décision de m’éloigner de mes frères et sœurs afin de retrouver ma lumière.
    Le poème de Baudelaire est magnifique, merci Magali

  12. Bonjour Michka, Merci beaucoup de nous faire partager vos émotions
    , je lis avec intérêt mais ne m’exprime pas.
    Je suis tres sensible à la base
    Merci de suscité en moi ce courage
    merci d etre ..
    je vous envoie énormément
    de courage et de lumiere prenez soin de vous..
    Janine vierge ascendant capricorne

  13. Ping : Pleine Lune en Verseau – 3 août 2020- Michka | Sur le chemin de lumière

  14. je pense à vous Michka et cela me fait du bien de ressentir et partager ces liens de coeur entre vous et les lecteurs et lectrices de ce billet.
    merci.

  15. Bonjour Micka,
    Comme toujours bien percutant.
    « L’équilibre viendra de la prise de conscience de notre puissance individuelle qui exige que nous restions centrés sur notre cœur, sur la reconnaissance par nous-même, l’estime de nous, le respect de nous, de nos talents et de notre puissance créatrice. Sinon, en décalage de notre axe d’équilibre, nous œuvrons contre nous et nous plaçons en situations de rejet attirant alors l’indifférence ou la vindicte des autres. »
    Je viens de vivre la vindicte des autres, enfin d’un autre hier soir…donc ce passage me parle…mais pourtant j’ai eu l’impression que c’était justement parce que j’étais trop dans l’authenticité, la véracité de moi-même et que l’autre en face qui nie cela, ne se voit pas réellement comme il devrait..(envahi par des peurs) m’a rejeté car c’est plu facile plutôt que d’affronter la situation de plein fouet et qui exigerait une totale remise en question de sa part…Je ne sais pa si c’est clair ce que je dis mais du coup, j’ai eu l’impression d’avoir révéler qd même ma puissance et pourtant j’ai été rejeté…qu’en penses tu?

    • Bonjour Véronique,
      Il est à noter une différence entre juste « être nous-même dans notre vérité et notre authenticité » et attendre que l’autre se voie  » tel qu’il est  » et se remette en question. Car dans cette deuxième éventualité il y a un processus très subtil de contrôle de ce que l’autre « devrait » voir de lui ou devrait faire. Mais ce n’est pas adéquat de projeter sur l’autre ce que nous croyons qu’il devrait affronter ou remettre en question. Nous ne savons pas du tout ce qui est facile ou pas pour l’autre. Cela n’est pas un problème de s’affirmer et d’être rejeté, c’est une expérience qui nous apprend les relations, car nous attirons immanquablement l’équivalent de ce que nous envoyons. Si je me sens rejetée ou même si c’est vrai que l’autre me rejette, la question à me poser c’est: A quel moment moi je ne me suis pas respecté/e,ou bien ai-je été intolérant/e par rapport à l’autre? Ou parfois à quel moment me suis-je coupée de l’amour en moi et ai-je été trop désireux/se de m’affirmer aux dépens de l’autre?
      Notre puissance ne peut pas trop être l’objet d’un concours ou d’une compétition. Car subtilement l’autre sent que nous essayons de nous imposer à lui.
      Si l’autre ne nous convient pas, nous avons le choix de nous éloigner de lui mais ce n’est pas recommandé de croire que nous savons mieux que lui ce qui serait bon pour lui. Et ça c’est difficile à faire!
      Michka

      • Bonjour Michka,
        Réponse bien éclairante….merci…effectivement « Mais ce n’est pas adéquat de projeter sur l’autre ce que nous croyons qu’il devrait affronter ou remettre en question. Nous ne savons pas du tout ce qui est facile ou pas pour l’autre » c’est ce que j’ai fait. Et effectivement je ne me suis pas respectée dans cette relation car nous avons des valeurs tellement extrêmes…Que même si une attirance/attachement pour lui, ce n’est clairement pas possible de vivre quelque chose d’harmonieux avec lui.Visiblement pour lui non plus, vu la violence de son rejet à mon égard….Merci pour ton éclairage et effectivement c’est difficile à faire de ne pas croire ce qui est bon pour les autres hiihihi belle soirée

  16. Merci Michka pour ce travail d’éclaireuse de ce que nous vivons
    l’élévation est bien le premier soin à avoir …
    la confrontation à la notion de soi et les autres est générale, elle passe par le masque, les gestes barrières … refusés comme une attitude d’enfant, d’ado et sur fond de théories complotistes = peurs entretenues …
    Je suis sereine derrière mon masque, je ris chaque fois qu’il m’arrive d’éternuer derrière lui « tranquille » pour les effets …
    J’avais en accompagnant dans son combat mon époux en fin de vie eu à porter un masque, constamment pour le protéger, j’ai beaucoup appris alors et là ) présent ce n’est pas un problème pour moi quelques heures en public …
    faire la paix en soi d’abord !

  17. Bonjour! Je suis de tout coeur avec ce que tu vis…
    En ce moment ,c’est important aussi de nous protéger !
    Moi aussi, je trouve ça difficile le port du masque.
    Et de penser quand tout ça va t’il se terminer ?
    Restons dans l’amour , arrêtons de projeter si , si un vaccin sera mis à la disposition de tous . Je suis antivaccins avec tout ce qu’on dit a ce propos. C’est malheureux de se faire du capital avec cette grosse bébite … Rêvons que tout va bien pour chacun!!!
    Qui peut-être ce résorbera d’elle même…
    BONNE JOURNÉE chère Michka

  18. Bonjour Michka!

    Merci encore cette fois pour vos regards si justes sur le lien entre les Astres et notre vie!

    Oui, ça secoue, ça électrifie, ça tangue, ça tremble, ça voudrait rire un peu mais ça n’y arrive guère, ça fait come ça peut, ça aime, ça veut aimer, ça trébuche, ça fond, ça s’englue, ça se relève, ça pleure, ça s’obscurcit, ça s’éclaire, ça ferme, ça crie, ça craint, ça craque, ça ouvre, ça se méfie, ça se confie, ça se perd, ça se retrouve, ça s’agite, ça veut la paix, ça désespère, ça ré-espère, ça y va fort, ça vit fort, ça veut fort…
    Quel menu!
    Il n’y a pas de menu enfants, avec juste des frites du soda sucré et une confipote. Pas moyen de régresser, avec tout ce qui nous est donné!
    Les plats sont forts, épicés, parfois lourds, dans la grande cuisine céleste. Et les vitamines d’âme ne sont pas enrobées dans du glucose goût orange!

    Aujourd’hui 6 Août est fêtée la Transfiguration. Un drôle de concept.
    On imagine facilement un phénomène de foire, où Jésus soudain « flash » apparaît dans un halo de science fiction technicolor. Je crois que c’est à l’envers: extérieurement rien n’a changé, mais les apôtres présents ont soudain « vu » qui Il était, et leur cœur en a été tout ébranlé. Ca secoue.

    Puissions nous voir aussi ce qui est en jeu dans notre monde mis à l’épreuve, au delà des apparences! Vers un peu de sagesse?

    Et quand les dents de sagesse poussent, ça fait mal…

    En vous souhaitant le meilleur!

    Bien amicalement

    Jean Pierre

  19. Bonjour Michka,
    je lis vos billets dès qu’ils arrivent dans ma boite et à chaque fois, je reçois des éclairages sur ce que je peux vivre, ressentir, chercher à atteindre… Là, je travaille le détachement, à être et rester moi dans l’amour et la bienveillance, sans porter les points des autres, de ma famille, de mon conjoint. J’ai commencé le nettoyage dans mes relations, je m’applique à me réaligner chaque fois que j’en ressens le besoin.
    Plusieurs fois j’ai voulu vous contacter pour que vous m’expliquiez mon thème astral, pour comprendre un peu plus vos messages, mais les restrictions financières, depuis ma mise en invalidité, me limitent sur ce point. Je dois apprendre à patienter, ceci fait partie de mes exercices pratiques pour être la meilleure version de moi même.
    Merci pour le temps que vous passez pour nous malgré votre quotidien bien chargé .
    Joelle, une Verseau asc balance

    • Bonsoir Joëlle
      Je vous remercie de votre témoignage. je reviens seulement sur la deuxième partie: Focaliser sur les restrictions financières est porteur d’énergies plutôt basses et génère encore plus de manque. Et si vous essayiez de focaliser plutôt sur votre désir, si celui-ci est important pour vous, il vous viendra des idées inspirées pour trouver le moyen de le satisfaire. Par exemple demander quand même et voir ce qui peut être négocié ou faire l’objet d’un échange.

      D’autre part, pourquoi avez-vous besoin de vous imposer des défis plus que la vie ne vous en propose déjà. Qu’est-ce que cela peut être la « meilleure version de soi-même » ne sommes-nous pas déjà créés parfaits dans notre multiplicité?

      Y a t-il une « valeur à atteindre » ou une « expérience à vivre » avec l’acceptation de nous dans toutes nos facettes? Vous êtes déjà la meilleure version de vous-même me semble -t- il … Il n’y a rien d’autre ni personne d’autre à devenir, juste être vous-même tout simplement.
      Et il me paraît que c’est super déjà!

      • Merci
        Il est vrai que j’ai toujours été exigente. C’est également ce qui m’a sorti d’un cauchemar puis ce qui a fait que je suis là aujourd’hui.

  20. Bonjour Michka,

    Cette pleine lune , concerne mon axe maison XII (pour la lune) et maison VI (pour le soleil). Et les trois planètes Jupiter Pluton Saturne en maison XI. Mars en maison I natal , Mercure en maison V, mais qui va passer en VI. Venus en maison IV natal. Alors ma difficulté serait de savoir, ou je mets mes priorités , michka, c’est une vraie difficulté, puisque tout est en opposition…Mars et le soleil dans des énergies de feu me poussent à agir, mais parfois les maisons les secteurs de vie comportent des énergies yin ou yang incompatibles avec la visite des astres…Cela peux créer une réelle confusion, si on considère que l’astrologie est un barometre , une boussole d’actions, de pensées, d’émotionnel…En l’espèce, dois je privilégier le social, l’intime, le quotidien, les responsabilités ou la légèreté…quel est serait l’ordre…le guerrier pacifique est perdu :-)))))) merci bonne semaine

    • Bonsoir Wyl
      Ce qui est à privilégier c’est toi, dans la réflexion, l’introspection (XII) en équilibre avec ton investissement quotidien (VI) tandis que beaucoup de planètes insistent sur ta place et tes valeurs (Vénus transite la IV, Mercure est encore dans le Cancer sur ta V)
      Neptune en transit floute les Poissons et c’est pour dissoudre ce qu’il y a lieu d’atténuer, la confusion demande de rester en attente jusqu’à ce que les choses redeviennent nettes. Foncer dans le brouillard ne serait pas prudent !
      Mars en I et soleil en VI peuvent te donner de l’impatience et de l’impulsivité mais tu verras bien si c’est trop, si cela te crée de la fatigue (soleil transite en VI) et si cela pénalise ta santé ou ton énergie vitale. Chiron est en transit sur la I, respecte les limites que t’impose ta propre énergie.
      Seule l’écoute de toi t’indique la bonne réponse pour toi et plutôt que de coller aux astres en transit, il vaut alors mieux écouter ce qu’on ressent de juste pour soi même. Tu es sensible donc tu sais faire ça…
      Bises, Wyl
      Michka

  21. Bien chère Michka,
    Je vous suis depuis bien longtemps sur votre billet d’astrologie, mais jamais je n’aurai imaginé votre vraie vie.
    Vous êtes une telle grande Ame. Combien pourrions nous, pourrais-je, apprendre de vous.
    Alors que vous allez cesser ces messages, moi j’arrive….
    Je veux vous dire toute mon admiration, ma tendresse, tant de femmes doivent se reconnaître quelque part…
    Ecrivez vous des livres. Quelles lecture me conseilleriez vous pour m’élever dans votre voie. Je ne suis qu’au début du chemin.
    J’aimerais être votre élève. Acceptez toute ma reconnaissance et mes remerciements.

    • Bonsoir Jocelyne,
      C’est très généreux de votre part. Merci.
      Mais je n’ai pas grand mérite car je suis juste « comme tout le monde ».
      Et ma vie personnelle n’a d’intérêt que dans ce modeste contexte de partage.
      Je ne saurais vous conseiller des livres car il ne me semble pas qu’il y ait une vérité commune à tous, chacun sa voie. Ce qui est vrai pour l’un sera faux pour l’autre.
      Pour moi la meilleure école c’est la pratique, et l’écoute de soi donne bien des réponses sur le chemin unique et spécifique qui convient à chaque personne en particulier. Pas de mode d’emploi, de manuel, de voie collective de réussite et d’évolution…
      Laissez-vous aller, la vie vous apportera tout ce dont vous avez besoin. Et ce n’est pas moi qui sais ce qui est bon pour vous.
      Merci de votre intérêt pour mes petits billets !
      Michka

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.