Nouvelle lune en Scorpion – 28 Octobre 2019

© Harmonie avec la nature de Suzanne Saint-Ours

Chers amis lecteurs et lectrices,

Soyez bienvenus sur mon site pour cette Nouvelle Lune en Scorpion. L’illustration que j’ai choisie parle déjà pour moi, cette toile découverte sur le site de Suzanne Saint-Ours est intitulée « Harmonie avec la Nature » et je trouve magnifique ce promeneur solitaire dans la forêt avec ses couleurs automnales. Gratitude à cette dame de nous montrer ses créations sur Internet… ♥

Le Scorpion c’est (pour l’hémisphère Nord) ce moment de l’automne où les arbres se dépouillent de leurs feuilles mortes et où la terre traverse une phase de désagrégation avant d’entrer de plus en plus dans sa phase d’endormissement hivernal. À l’identique, l’énergie astrologique du Scorpion est faite pour nous pousser à l’introspection, à rentrer en nous-même, à y descendre en profondeur. Et cela où que nous vivions sur la planète ! Car nous avons tous le Scorpion quelque part dans notre thème !

Révélations intérieures

La Nouvelle Lune, vous le savez, c’est le début du cycle, c’est un moment de démarrage, cela peut être d’abord confus pour nous car le ciel est noir et la lune n’est pas éclairée par le soleil. Mais nous pouvons déjà sentir grâce au Scorpion, ce qui va émerger comme transformations, changements radicaux et métamorphoses car la Pleine Lune précédente, du 13 octobre, a donné des signes avant coureurs en nous bousculant plus ou moins intensément. En effet Mercure (planète de la communication et de la compréhension)  et Vénus (planète de l’attraction répulsion  et des valeurs) y séjournaient déjà.

C’est un moment pour nous positionner différemment, intérieurement, cela peut se faire à cause de changements ou des séparations et des pertes symboliques ou réelles, choisies ou non, mais radicales et probablement non programmées. Le plus fin limier du zodiaque qui fait partie intégrante de chacun de nous  (j’ai nommé le Scorpion) a pu nous permettre d’anticiper les choses par nos prémonitions, car c’est le signe où nous sommes les plus lucides et clairvoyants !

Quand nous écoutons cette énergie nous « sentons venir » et sommes moins durement confrontés à la réalité quand l’inattendu survient, ce peut être aussi l’inespéré si nous envisageons la vie avec une vision confiante, toute crise pouvant être une source de libération. Depuis que la lune noire est entrée en Poissons et a été conjointe à Neptune, nous avons tous eu des avertissements, des inspirations, des signes, des informations intérieures et au mieux, nous les avons écoutés, même si rien n’était encore très visible, le voile peut maintenant se lever de plus en plus.

Le mois de la métamorphose

Ce mois-ci, il pourrait être difficile d’échapper à ce que le Scorpion nous montre comme deuils à faire. Bien sûr, nous avons le choix : accepter ou résister, aimer ou haïr. C’est le tout ou rien du Scorpion ! Le mode d’expression du Scorpion est fixe, c’est-à-dire que nous y manquons certes de flexibilité et d’adaptabilité mais nous y avons de la puissance, de la détermination et une grande capacité à nous régénérer au travers des crises.

La souffrance peut être grande si nous décidons de résister au changement salutaire qui nous est proposé et elle peut aussi nous obliger finalement à baisser les armes. Lutter ne sera pas trop possible sans y laisser des plumes, la planète Mars (notre guerrier intérieur qui sert à nous affirmer) est en Balance, une énergie pacifiste et pas du tout guerroyante et Mars se trouve dans une grande tension avec la planète Saturne, qui limite les choses, les redéfinit en nous envoyant des symptômes de frustration, qu’il me paraît quasi malsain d’essayer de contrer davantage la tension révélée. Car tant va la cruche à l’eau qu’à la fin elle se brise.

Au mieux, cet aspect nous permet d’arrondir les angles des situations de notre vie en nous rappelant que la paix ne peut être qu’une démarche et un positionnement intérieurs choisis et décidés. Alors la persévérance et la stabilité patiente du Capricorne et de Saturne seront nos alliés.

Ce qui me semble le meilleur pour traverser ce moment, c’est de nous référer à qui nous sommes, à ce que nous voulons construire dans la durée mais aussi à ce qui nous passionne et nous remplit, ce qui nous nourrit profondément même s’il nous semble que nous ne l’ayons pas toujours à disposition en cette période. Il n’est pas question de complaisance inadéquate par rapport à nous ni par rapport aux autres et encore moins de compromis virant à la compromission. Acheter la paix par la soumission n’est plus un bon plan.

En marche pour 2020

Dans cette configuration du ciel toutes les tensions (et donc les problématiques) mais aussi tous les freins, retards engendrés par le Capricorne  sont là pour nous aider à faire des choix adéquats selon l’axe d’évolution collective, à nous dynamiser, elles nous poussent à agir pour nous-même : Retrouver notre propre autorité, prendre notre seule responsabilité pour être dans le soin de soi. Personne ne le fera à notre place et nous ne pourrons compter que sur nous-même mais aussi ne nous référer qu’à nous-même pour les conséquences de nos actes.

L’aspect décroissant de carré Mars à Saturne évoqué ci-dessus peut donc être vécu comme négatif et difficile si nous fonctionnons encore sur un système ancien où il était de bon aloi de privilégier l’autre, de l’épargner afin de ne pas lui causer de déception ni du déplaisir ou l’excuser tout le temps de ses erreurs sans jamais écouter notre besoin à nous. En fait, la vérité cachée est un peu moche : Parfois nous négocions encore l’harmonie et l’amour. La dernière Pleine Lune nous a déjà proposé cette prise de conscience dans l’axe Balance Bélier. 

Lors de la Nouvelle Lune nous semons des graines… Que voulons-nous récolter ? Que voulons-nous éliminer de notre jardin ? Symboliquement, nous avons pu passer beaucoup de temps à verser du désherbant sur nos plantations…

Le Scorpion est très fort pour révéler nos mensonges personnels et nos supercheries.

Et Pluton en Capricorne veille à ce que ça change !

Ainsi, ce n’est pas « l’autre » qui nous manipule c’est nous qui nous racontons des histoires au sujet de relations ou de situations qui nous déplaisent mais dont nous ne sortons pas quand même, sans doute parce qu’il faut du temps pour plonger dans nos motivations inconscientes : comme avoir la récompense du bon élève, la reconnaissance d’être une belle personne, bref, redorer notre blason parce que nous ne savons pas encore le trouver beau tel qu’il est. C’est assez retors mais c’est une réalité très ambiguë de notre psyché : nous faisons à l’autre ce qu’on voudrait que nous voudrions qu’il nous fasse.  C’est plus vrai de nous le donner en direct.

Quand nous commençons à comprendre les choses qui se trament dans les souterrains de notre personnalité humaine, l’ego en prend « un bon coup dans l’aile » et nous devons le consoler et commencer à nous occuper de lui car il est très souffrant. C’est à ce moment-là que nous commençons vraiment à grandir et à nous émanciper des conditionnements anciens de « faire plaisir, d’être gentil et poli ou correct ».

Alors, c’est quoi l’altruisme ?

L’altruisme vrai n’a peut-être pas grand-chose à voir avec ces discours d’un autre temps. Car au fond tous ces « prêchi prêcha » n’ont pas rendu notre vie intérieure plus heureuse ni notre vision du monde extérieur plus lucide et personne autour de nous n’a bénéficié de nos sacrifices.

Ce qui a pu nous faire le plus croître et nous développer, a contrario, ce sont les pas que nous avons faits à la rencontre de nous, dans l’écoute de nos émotions et des nos fragilités et leur respect, le chemin parcouru à la redécouverte de l’être qui nous guide de l’intérieur pour vivre ces expériences si riches, appelons cela notre âme, notre cœur ou le divin en nous, appelons-le comme nous voulons mais c’est toujours la source de l’amour et de la créativité en nous !  Beaucoup d’entre nous appellent ça « travailler sur soi » moi j’appelle ça « apprendre à s’aimer » pour apprendre à aimer la vie et les autres.

Ce ciel de nouvelle lune nous montre donc ce que nous n’avons pas pu (ou pas voulu) voir en nous, le Scorpion est une énergie d’eau vaseuse, marécageuse, donc trouble car elle correspond à notre inconscient. Mais à sa surface s’enracinent pourtant de très belles fleurs, par exemple les nénuphars et les lotus…Il y a donc de la vie potentielle à partir de nos eaux profondes.

Sensibilité exacerbée

Ce mois-ci, le grand carré en rouge sur la carte peut symboliser un cadre et des enfermements dont il est nécessaire de sortir, et sous l’angle le plus positif, cela peut être l’occasion d’une vraie intégration en nous d’informations sensibles. « Sensibles » le mot est juste, hyper sensibles même !

Pour certains d’entre nous, qui sont privilégiés par leurs énergies natales, il sera possible de se trouver profondément ancrés en soi-même et stables (malgré les odeurs de vase pas forcément confortables !) soit, au contraire pour d’autres, il sera plus souvent question de traverser la période avec une sensibilité à fleur de peau, ils se sentiront réactifs et agressifs ou dans une grande défensive … C’est OK ! La défensive aussi vient de cette énergie où on a tendance à attribuer à l’autre des arrière-pensées ou des intentions sans vérifier, juste parce que nous projetons sur l’autre et sur le monde nos propres pensées et croyances. Si nous ne nous sentons pas confiants en nous, nous entretenons cette vibration de manque de confiance et attirons à nous des personnes dont nous ne verrons que les abus de pouvoir, les manipulations, le côté pervers, cruel, violent, etc. Il est fort probable que de regarder alors en nous-même révélerait les mêmes choses : nous nous manipulons en nous racontant des histoires ressassées depuis des années,  nous nous plaçons en victimes au lieu de reprendre notre souveraineté et notre autorité et nous nous auto sabotons gaillardement tout en accusant l’extérieur de ne pas nous aimer et de ne pas nous donner de place. Avec Pluton et Saturne dans le Capricorne se sont des attitudes qui pourront de moins en moins être admises car l’humanité s’éveille vers autre chose que ces énergies de souffrance.

La vérité, c’est que nous avons le choix de notre vision : Nous pouvons choisir de stagner, de descendre et de sombrer, ou bien de changer, de nous ouvrir et de guérir. Et avoir le choix c’est bien embêtant au fond, c’est plus facile de nous plaindre.

S’abandonner au flux avec confiance

Ce mois de lunaison en Scorpion peut nous faire vivre des séparations retentissantes et des fins douloureuses surtout si nous n’avons pas fait de chemin vers nous, vers l’écoute des émotions enfouies en nous et que nous sommes restés très dépendants, ou très fusionnels (rien de mieux que la fusion pour s’engluer dans la confusion !) trop dans la projection vers l’autre, vers l’extérieur…. Tout n’est qu’expérience et cheminement et il n’y a rien à  juger…

Donc les ruptures, s’il en est, peuvent être pratiquées avec respect et douceur, dans l’amour inconditionnel, la communication non violente, la compassion ; car le Scorpion en nous « sait » que la fin et la mort ne sont que des passages vers des renouveaux et des renaissances qui visent à de plus en plus de libérations et de plénitude.

La planète Jupiter toujours dans son signe rayonne la foi et l’expansion, c’est Jupiter qui soutient le mieux notre confiance.

Il est temps de vivre intensément au présent

Sur un plan concret, la place est donnée au changement, à l’imprévu, aux surprises mais aussi à des révélations. L’opposition de la Nouvelle Lune en Scorpion et de la planète Uranus en Taureau est exacte à 4° de chaque signe. Uranus est ce qui doit changer, Uranus nous réveille, nous secoue, nous déstabilise, il est le tonnerre, l’éveilleur au sens de l’ouverture de nos canaux de visionnaire, il nous insuffle l’injonction permanente de l’autonomie, de l’émancipation, de la transgression.

Avec Uranus il est question de désobéissance pour obéir à sa propre créativité et inventivité. En Taureau il est dans le quotidien, dans le pragmatique mais il vise aussi une qualité de chaque instant présent, dans la joie de vivre, dans le plaisir.

L’opposition entre l’éveilleur Uranus et la conjonction Soleil Lune (Nouvelle Lune)  peut être vécue dans un équilibre, comme une complémentarité. Réfléchissant avec humour (et amour) sur cette configuration astrologique, je me disais qu’on peut très bien se faire plaisir avec une pause gourmande ou sensuelle (un bain, un massage, un câlin…) pour traverser une période qui génère en nous une émotion difficile et douloureuse ou un sentiment passager d’abandon. Mais ce peut être aussi une promenade en solitaire dans la nature comme l’illustre le tableau de Suzanne au début de mon billet.

Bien sûr, si nous sommes coincés dans les innombrables conditionnements du mental (et ça nous avons le droit aussi), comme des considérations philosophiques, des normes ou conseils alimentaires, sanitaires, écologiques, et pire encore peut-être les obligations qu’on se donne, le devoir et bla bla bla) un tel retour au bonheur de vivre sera proscrit (« tellement égoïste, ma brave dame ! »), le corps et ses plaisirs encore plus. Evidemment tout cela n’est que mes intimes convictions : la liberté d’être, l’autonomie de penser, l’espoir, l’optimisme. Profiter de vie dans le présent intensément.

L’axe Taureau Scorpion est pour moi un axe où on expérimente à plus d’un titre la jouissance et les messages du corps, y compris par l’émotion et où nous sommes ramenés au contact avec la terre et la matière, dont notre corps physique fait évidemment partie au même titre que notre mental et nos sentiments. Tout est cohérent et il n’y a pas de séparation à mes yeux dans cet ensemble.

Bientôt Mercure sera en rétrogradation

Si possible je reviendrai vous écrire sur ce sujet car j’adore les périodes de rétrogradation de Mercure qui s’allient très bien à ma nature « sauvage » et introvertie (ce qui est différent d’ « asociale », car je suis au contraire profondément connectée au monde et aux gens mais plutôt dans leurs facettes invisibles …)

Je vous remercie de tout cœur de votre confiance, de tout l’amour au sens large qui émane de vous, de votre fidélité, de votre intérêt passager ou réitéré pour mes petits billets et de toutes vos belles présences !

Et souvenons-nous, le Scorpion en nous c’est l’énergie du phénix qui renaît sans fin de ses cendres. Chaque fin est donc en même temps un début dans le cycle de la vie.

Belle Nouvelle Lune à tous, dans le retour aimant et clairvoyant en Vous ! 

Michka

Pour rester informé(e)

Si le contenu de ce blog vous plaît et que vous souhaitez être tenu au courant des nouvelles publications, vous pouvez choisir de recevoir la notification de nouvel article.
De temps à autre, il peut arriver qu'une information soit envoyée par newsletter au lieu d'être publiée sur le site, notamment en cas de dysfonctionnement de celui-ci. Les newsletters sont peu fréquentes (deux à trois par an).

Assurez-vous de ne pas faire d'erreur en entrant votre adresse mail.
Vous devrez impérativement confirmer votre adresse en cliquant sur le lien contenu dans le mail que vous allez recevoir. Si vous ne l'avez pas reçu dans la journée qui suit, vérifiez dans vos courriers indésirables.

Veuillez noter que, en l'absence de confirmation de votre part, aucun mail ne vous sera envoyé et votre adresse sera supprimée de notre base de données dans le mois qui suit au plus tard.

32 réflexions sur « Nouvelle lune en Scorpion – 28 Octobre 2019 »

  1. J’aime toujours autant vous lire, même si je ne l’écris pas toujours. Je vous remercie cette fois, de tout mon cœur, pour cette magnifique analyse qui me touche particulièrement, et que je vais lire, relire, et méditer, très égoïstement, pour mon plus grand bien. Vénus en scorpion !

  2. J’aime ce tableau, qui me parle d’un chemin bien balisé que je peux donc emprunter en toute sécurité –
    Seule il y a de grandes chances que je m’y retrouve ! …. alors mains dans les poches je m’y risque en toute confiance …….
    Gratitude de l’univers pour votre Beau message Merci Michka

  3. Ping : Nouvelle Lune en Scorpion – 28 octobre 2019 – Michka | Sur le chemin de lumière

  4. bonjour Micka et mille merci , quel bonheur de lire ce qui résonne avec tant de justesse. ce dimanche d’avant Nouvelle LUne fut vécu dans les larmes pour moi, car quelque chose est délibérément sortie du tréfond de mon âme.. l’émotion est venue d’une musique , d’une chanson qui réveillait un pan de ma vie . je l’ai écouté , écouté , chanté en pleurant toutes les larmes de mon être pendant plus de 2h. ô oui, j’ai libéré , je pensais que c’était loin tout çà. ainsi j’ai accueilli et puis , dans le silence du matin du 28 , j’ai exprimé à la personne reliée à cette mémoire par mes mots écrits. je me sens bien et en paix. même si d’autres mort et renaissance nous attendent.. merci la vie , merci à vous Michka pour votre Lumière et amour bienveillant. oui c’est le beau chemin , de soi à Soi ….je vous embrasse fort..

  5. Chère Michka,
    Je suis incapable de vous dire à quel point ce billet résonne pour moi, il me semble que vous lisez en moi comme dans un livre ouvert…. Je garde précieusement vos mots pour les relire et méditer. Gratitude également pour la si belle illustration du Phoenix, dont la seule vue m’emplit d’énergie positive. Merci pour votre générosité, je vous embrasse !

  6. Mille douceurs émanant de mon cœur pour tous vos mots qui accompagnent notre cheminement et notre expérience terrestre. Vous êtes une très belle personne et soyez bénie pour tout cela. Avec un bouquet de Lumière et des pensées d’amour

  7. MERCI ; qu’elle émotion, quel vibration, en plus les deux images me font un tel écho. Je suis bouleversée, déjà la dernière fois, je n’ai pas osé , vous écrire, mais là MERCI.
    Merci à Dieu , l’univers ou n’importe le nom, et merci à vous d’être ce « canal  » Lumineux et Bienveillant , qui me permet de me libérer de mes entraves.
    Merci, à vous tous et toutes vos commentaires, sont plein de petites Lumières , sur mon chemin.

  8. Bonjour Michka et merci pour tous ces mots plein d’espoir. Je lis tous vos billets avec grand intérêt et j’y trouve toujours un apaisement. Cette fois, je suis confrontée à des doutes, à un manque de confiance face à une situation que je vis et je prends conscience grâce à ce que vous nous écrivez, combien tout ce qui m’arrive extérieurement n’est que le reflet de tout ce que je n’ai pas encore résolu intérieurement. Alors oui, je me mets en introspection pour m’élever vers des régions qui me montreront que je suis parfaite telle que je suis et que la confiance en mes parents divins me fera accepter ma vie telle qu’elle est pour mon plus grand bien. Oui j’en ai assez de résister et de souffrir…. l’heure est vraiment venue de l’abandon…. Merci Michka d’être là pour me rappeler tout cela. Je vous embrasse.

  9. Merci Michka,
    je me prépare à quitter la maison où j’ai vécu avec mes filles (maintenant grandes) depuis 7 ans pour aller rejoindre l’amour de ma vie, mais cette transformation est accompagnée de son cortège de tristesse, de résistances et nostalgies, et en prenant conscience de ton billet je décide de me mettre dans l’énergie de cette renaissance en confiance et en accueillant mes émotions avec bienveillance.
    J’espère que l’écriture de cette chronique vous à ressourcée plutôt que vous épuisée et je vous envoie des ondes de gratitude et de fraternité.
    Bises, Trudy

  10. bonjour, Merci. J’attends votre prochain partage à propos de la rétrogradation de Mercure étant moi-même sauvage, solitaire, introvertie et suis-je asociale pour autant ??
    Les changements sont en cours, déménagement cette semaine, entre-deux et emménagement janvier 2020, de l’Ain au Morbihan… avec confiance car ce sont mes décisions et des peurs bien sûr !
    Merci.

  11. c’est toujours enrichissant et éclairant, j’aime lire vos écrits et vos intuitions, car elle fond écho à nos vécues…
    merci infiniment chère Michka pour ces partages !
    je vous embrasse
    Annick

  12. Merci Michka, la clarté de ton billet fait un bel écho en moi. Toujours le même plaisir de te lire.
    Ce petit mot surtout pour un clin d’œil pour ce mois d’anniversaire qui vient et que nous partageons. De cœur à cœur.

  13. Merci Michka pour tes mots, ton regard, ta Confiance et la Beauté de ton Cœur … J’ai été bouleversée par le film »Hors Normes », sans doute pour les êtres concernés par ce chemin présenté dans le filme mais, et ce fut une surprise, parce que j’y ai pris conscience que je suis « hors normes », que j’ai su taper ma tête contre les murs de mon mental (jusqu’au coma pour fracture dans la tête, mais bien d’autres casses encore coté droit du corps) et que j’ai aussi été sauveur abusif des autres (joué par Cassel ) au risque d’oublier ma propre personne … C’est , à mon ressenti, exactement ce que tu m’offres à voir avec le jeu des planètes … et quand Ca se révèle … Wouah !!! Merci de ta confirmation astrale de mes découverte récentes … Bises

  14. merci pour ce bel article
    je suis tout à fait dans cette situation et tes écrits me font du bien et me poussent à prendre ma vie en main
    je vais m’accorder le droit de penser à moi et prendre les meilleures décisions possibles
    merci
    merci
    bonne continuation plein de belles choses pour toi
    continue à nous accompagner et partager tes ressentis
    à bientôt
    amicalement
    marie claude

  15. Être déjà une vieille dame ……et n’ avoir toujours pas réussi à se donner la priorité. ..!
    Merci Michka pour ce texte lu et relu ….Merci pour nous rappeler qu’il est urgent d’apprendre à s’aimer …..
    Merci pour ce beau tableau qui me rappelle que j’ai toujours eu envie de peindre …..et ai toujours fait passer des tas d’autres choses avant ….et bien souvent les choses des autres !
    Mon ascendant scorpion et moi-même, allons donc encore essayer de reprendre notre autorité ……nous émanciper de nos enfermements …pleinement conscients de notre responsabilité !
    Prenez bien soin de vous Michka et encore merci !

  16. Un très grand merci Michka pour ce partage si juste si fin élaboré de l’énergie actuelle du scorpion … je m’y retrouve très bien en ce moment et d’autant avec l’ascendant scorpion dans mon signe astral… merci pour cette analyse précieuse… il reste à distiller cela … énergies +++ dans l’automne à vous et à nous toutes et tous. ☀️

  17. Bonjour Michka

    Merci infiniment encore pour ce long texte, tonique et subatomique! Vous connaissiez de près le Scorpion, je crois! Alors c’est du direct. Zoum. Et vous réussissez à manifester cet oxymore rare à atteindre: la douceur sans sucre! J’apprécie beaucoup…

    Le premier cliché que vous partagez me touche… non pas à cause de ce que cela représente, mais à cause du nom de l’artiste. Saint Ours. Une branche de ma famille est originaire d’un minuscule hameau qui s’appelle Saint Ours! Le clin d’œil est amusant, en cette période où s’est aussi fêté mon anniversaire. Retour aux sources, retour à La Source ancestrale en amont des ancêtres eux mêmes, et tous leurs bagages souffrants. (Ah, le transgénérationnel!)
    J’irai sans doute y faire un tour ces prochains jours…

    Nouvelle lune du 28 Octobre. Saints Simon et Jude, dit le calendrier.
    Mais qui est donc ce Jude?
    Au départ, il était nommé Judas aussi, mais pour le pas le confondre avec Judas l’Iscariote, le « vilain traître », ou en a fait Jude puis Jude Thaddée.

    Jude dit Thaddée, est « le patron des causes désespérées ». Ca tombe bien, en ces temps tendus, avec ce grand carré exigent qui se dessine dans la carte du ciel, et cet Uranus non moins secouant.

    En Amérique Latine son culte s’est beaucoup développé. Il est ainsi une des églises anciennes de Mexico, San Fernando, qui a été débaptisée il y a quelques années pour être re-consacrée à San Judas Tadeo, comme on dit là bas!
    Cause désespérée = sans espoir.
    Et il est tellement facile de perdre espoir, espoir d’ouverture, et se croire condamné à patauger ad vitam aeternam dans le marécage! J’en sais quelque chose…

    Alors le cocktail » Nouvelle Lune + Saint Jude Thaddée + Scorpion », devrait être un proche cousin du « Guarana + Baies de Goji + Vitamine C + Gingembre » !

    Bon. Par ailleurs, les Granules de Phénix en 30CH n’étant malheureusement pas disponibles pour la transformation résurrectionnelle totale en trois jours, il sera plus sage, même si c’est plus long, de suivre vos indications!

    Encore merci!

    En vous souhaitant le meilleur!

    Jean Pierre

  18. Adorable Michka 😉

    Voilà… Entrer de pleins pieds dans le présent… Faire table rase du passé pour reNaître sous un nouveau… Jour.

    Oui, renaître comme le Phénix de ses cendres c’est bien quelque chose qui se vit dans ma vie… comme en toute vie 😉

    Accepter de mourir pour voir fleurir la fleur de toute vie qui ne demande qu’à s’épanouir sous le soleil de notre amour envers soi-même.

    Oui, période riche en toutes sortes de révélations 😉 mises à jour 😉 de mes fonctionnements et manières d’être.

    Vous décrivez merveilleusement ce qui se trame là… sous les étoiles 😉

    Je vous remercie pour cette magnifique illustration et pour votre partage, qui, une fois de plus 😉 éclaire divinement mon Chemin 😉

    Bien à vous ainsi qu’à tous vos lecteurs/lectrices,

    Tendresse du coeur à coeur 😉

  19. Merci Michka pour vos billets toujours un plaisir de vous lire !! une petite anecdote un oiseau s’est posé hier sur mon rétroviseur de voiture proche de moi il avait besoin de repos sans doute ? il est reparti après avoir volé autour de moi j’aurai pu le toucher comme familier cette belle nature !

  20. Bonjour, Neptune dans les « eaux vaseuses » du Scorpion, pour toute une génération – la mienne, selon vous c’est un effet nettoyage, dissolution de la vase ? Il est immergé plutôt à l’étroit ? Il nourrit ou au contraire dissout le phénix ? Il rend confus sur le cycle morts-renaissances ? Un rêveur chez un scrutateur, cela m’intrigue un peu. Merci si vous prenez le temps de répondre

  21. jamais un message n’a été aussi pertinent au regard de ce que je traverse actuellement . Il m’aide beaucoup à attenuer la souffrance en me permettant de comprendre ce qui se passe réellement et de me détacher de mes anciens schémas …c’est un peu …violent certes, mais si la libération est au bout du chemin, alors j’accepte…
    merci infiniment à vous d’être l’accompagnante d’un si long cheminement….

  22. C’est toujours intéressant.
    Jeudi dernier j’ ai été voir un film où la thématique du phénix était très présente.
    Dimanche il y avait un salon «autour du vin et des terroirs», très nature, quelques moutons et j’y ai acheté quelques tasses en grès.
    Tout cela pour dire et illustrer à quel point tes explications tombent à pic.

    Je pense qu’il n’y a pas beaucoup de vrais asociaux, on a siçplement tous besoin de plus d’intimité que ce que nous offre la société.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.