Pleine lune en Capricorne – 16 juillet 2019

Bonjour mes amis !

Bien au-delà de la date imposée par la lunaison, j’avais envie de partager avec vous un petit moment et d’abord vous dire merci pour votre patience et vos messages d’encouragement, je me sens bien entourée par votre compréhension en ces temps personnels de grandes transformations. J’illustre aujourd’hui mon billet par la photo de mon chat Miki dont je tente de suivre l’exemple permanent de paix et de « lâcher-prise » car, en tout état de cause, il est confiant et s’abandonne au sommeil.

Juillet s’est montré dans sa première partie aussi intense que je l’avais senti lors de la Nouvelle Lune, c’est pourquoi il est sage de nous placer au centre de notre vie et veiller à ne pas nous laisser distraire. Cela ne signifie pas être sérieux et refuser la joie ou l’amusement, bien au contraire mais il est salutaire que la joie soit issue d’un élan de notre cœur. Et que la peine soit placée au centre de notre attention afin d’en prendre soin, de l’entourer et de la consoler.

Il est juste aussi de rester en contact souple avec nos grands buts de vie et laisser passer de façon fluide ce qui ne les sert pas ou risquerait de nous égarer.

En notre centre il y a le calme, l’amour et la joie. À l’extérieur de nous, ou même déjà dans notre mental tout simplement, il y a souvent du mouvement et de l’agitation mais la vie elle-même est naturellement dans ce mouvement permanent. Pour ne pas nous laisser déstabiliser, le secret est dans le retour à nous-même.

C’est comme dans l’arcane du Tarot, la Roue de Fortune, plus on est près du moyeu de la roue et moins nous risquons d’être  chahutés lors des changements de cycles, même si au dehors nous voyons l’ordre des choses s’effondrer, même si nous sommes dans des situations tumultueuses ou des relations qui nous bousculent grandement sur le plan émotionnel. Les éclipses sont des occasions de révélations intérieures susceptibles de nous aider à ouvrir notre vision de nous-même et de notre existence et il peut être utile de noter pour nous-même ce qu’elles nous enseignent ou réveillent en nous.

En ce moment particulier où le cycle lunaire se superpose à l’axe Cancer Capricorne qui est notre axe d’évolution collectif, ce qui se passe en nous est relié à ce qui se passe au-delà de nous, au-delà de nos vies elles-mêmes, on parle des énergies karmiques qui se libèrent car quelque chose de très profond est à l’œuvre dans le Capricorne depuis l’entrée de Pluton dans ce signe en 2008. Ce signe est collectif, il ne s’agit donc pas que de nous en tant qu’individus, il s’agit de tous les systèmes hiérarchisés et anciens, Pluton travaille à l’effondrement de ce qui est obsolète.   

Au fil des mois, d’autres planètes se sont rassemblées dans cette même énergie du Capricorne pour nous aider à nous adapter à ces grandes transformations. Ceci signifie que ce qui se passe en ce moment fait partie d’un plan beaucoup plus grand et qui nous interpelle tous différemment selon le niveau de conscience avec lequel nous abordons les choses, ceci peut prendre l’aspect de vrais chamboulements de notre conception de la vie à bien des niveaux, nous pouvons être très perturbés par le fait que rien ne soit plus « comme avant » : notre regard sur le monde, l’évolution de notre sphère affective et relationnelle, notre adaptation au quotidien, notre santé, notre mode de vie… Tout cela se fait selon notre propre cheminement, selon notre propre personnalité, au rythme de nos propres adaptations, certains d’entre nous semblent nager à contre-courant, certains autres résistent pour conserver privilèges et certitudes de jadis, peu importe car finalement, dans l’ensemble, tout cela est juste, aucun de nous n’échappe à ces énergies très intenses qui viennent nous toucher de plein fouet même si nous ne les ressentons pas tous de façon aussi forte.

Aussi essayons de ne plus juger ceux qui à nos yeux n’évoluent pas, ceux qui attirent des choses difficiles, ceux qui n’ont pas de courage selon nos critères, ceux qui luttent pour garder d’anciens pouvoirs, nous ne savons pas quelle est la forme de croissance que le Divin expérimente à travers eux, nous ne savons pas quel est leur but de vie. C’est de nous qu’il faut nous occuper, de nous qu’il s’agit, de nous dont nous avons la seule responsabilité, nous n’avons que nous-même à prendre en compte, nous écouter, nous centrer, faire le mieux possible pour être heureux…et ainsi laisser l’âme qui nous anime apprendre les leçons qu’elle est venue chercher.

Cela ne signifie pas regarder notre nombril en permanence (si joli soit-il !) mais bel et bien interagir avec l’extérieur et les autres à partir de nos valeurs personnelles et de nos inspirations ou envies.

D’où ce centrage nécessaire sur le concret, sur chaque instant, sur les choses simples de nos vies, sur notre corps et ses besoins ou messages, mais aussi sur nos émotions, sur nos élans et aspirations. Il peut être tentant de penser beaucoup à l’avenir et de nous y perdre car il est actuellement sans repères. Seules la foi et la confiance dans le grand plan peuvent nous aider. Ce n’est pas forcément nécessaire d’être « spirituel », des personnes auxquelles ce mot ne dit rien sont pourtant très tournées vers la foi en la vie, en la nature des gens et de la Terre. Et ils sont donc portés vers des énergies créatrices de réalisation et d’enthousiasme alors même que d’autres qui « travaillent sur eux » peuvent se laisser embarquer par leurs doutes au lieu de vivre ce qui est là, tout de suite, présent. Il n’y a pas de modèle préconçu, pas de réponse juste ou mauvaise, il y a chacun de nous, unique en son genre et pourtant relié au tout par le rayonnement qu’il émane, par sa vibration, par sa pensée.

Tout cela est issu de l’axe d’évolution car le Capricorne était l’énergie d’un système de pouvoir pyramidal et hiérarchisé où nous étions tous « logés à la même enseigne » alors que l’évolution actuelle vers l’énergie du Cancer nous appelle à nous fier à ce qui nous importe autant qu’à ce qui nous touche, tout en restant conscients des expériences dont le passé nous a enrichis.

« Faire le deuil » n’est pas une expression en l’air, beaucoup de nos croyances « prennent l’eau », y compris celles qui nous servaient de boucliers contre l’amour véritable.

Parlons d’amour justement…

Vénus, la planète de l’amour, est en Cancer conjointe au Nœud Nord, elle nous indique une voie à suivre, celle de la sensibilité, telle l’énergie du tout petit enfant, à fleur de peau, vulnérable, immature dans sa candeur enfantine mais encore capable de rêver et d’imaginer le meilleur. Retrouvons cette énergie en nous, elle y est parfois bien cachée et protégée par un carcan.
Avec cette Vénus beaucoup de mémoires affectives remontent surtout pendant que la lune qui gouverne la signe du Cancer est dans le signe d’en face, avec l’amas des autres planètes en Capricorne. Avec Saturne, Pluton, le nœud sud en Capricorne, tout notre passé est labouré en profondeur et Vénus en Cancer nous invite à la douceur, au bercement, au repli pour observer mais non pas à l’enfermement. Le Cancer c’est l’énergie du tout petit enfant qui se cache derrière le rideau pour se sentir à l’abri ou invisible. Nous avons besoin de cette protection de nos sensibilités afin de les accueillir, c’est pourquoi le centrage est si nécessaire ; tel est ce repli délicat en nous, avec nous. Il permet une meilleure écoute des autres dans leur part d’émotion, il nous rend plus apte à la compréhension de nos peurs et de nos doutes car nous y embrassons notre fragilité en l’aimant comme nous pourrions aimer un objet précieux auquel nous tenons.

Nous sentons ce qui s’effondre, nous manquons de sécurité et nous pouvons aussi nous sentir profondément attristés par la perte de nos anciens repères dans cette phase de « destruction pour une renaissance »..

Pourtant pendant cette Pleine Lune notre prise de conscience est soutenue par la planète Neptune. Neptune c’est l’Amour divin, l’Amour de l’Univers envers toutes ses créations et créatures, c’est l’énergie de l’infini et de l’illimité. Neptune nous connecte à cet Amour mais pour y accéder, il ne faut pas la placer à l’extérieur de nous. Longtemps nous avons mis Dieu loin de nous et pendant des millénaires nous avons prié ce Dieu  comme une entité hors de nous, sans savoir que nous étions une émanation et une étincelle de cette divinité. Neptune nous reconnecte à cette énergie vaste et généreuse en agissant au travers de nos rêves et de nos idéaux ou de nos inspirations les plus élevées. Mais lorsque nous cherchons au dehors de nous cet amour apr des moyens artificiels nous nous égarons et nous créons une illusion et nous abandonnons à des dépendances qui seront immanquablement suivies d’amères déceptions. Ainsi le passage de Jupiter en carré de Neptune a-t-il déjà révélé nombre de ces illusions et nous a-t-il confronté à des vérités de cette dimension terrestre que nous ne désirions pas vraiment voir. Cette configuration est toujours en action même si elle n’est pas aussi intense qu’elle le fut en janvier et en juin, elle le redeviendra en septembre nous donnant encore une occasion de vérifier où nous en sommes de nos dépendances affectives ou de nos attachements à d’autres fuites dans les paradis artificiels de l’alcool, de la drogue, la sexualité, de l’argent facile ou même à un autre niveau d’une quête spirituelle hors d’atteinte qui flatte notre ego peureux mais nous expose à des retours de bâtons d’autant plus fâcheux que nous aurons manqué de discernement.

Il nous est souvent difficile entant qu’humains d’accéder à cette dimension supérieure d’acceptation et de non jugement de nous-même et des situations. Les concepts de bien et de mal sont utiles pour apprendre à aiguiser notre sens critique mais avec Neptune il ya une dimension de transcendance qui permet de dépasser ces règles de base et ces jugements de valeur. Rien n’est totalement beau ni laid pour le divin, rien n’est cadré une fois pour toutes car si ces notions sont nécessaires pour nous construire dans la personnalité humaine, il est possible grâce à Neptune d’avoir une vision encore plus globale ou le beau et le laid sont acceptés comme de simples expériences. Neptune permet d’aller au-delà du corps, au-delà du rôle social, au delà du visible, au-delà même de la réalité concrète mais pour ne pas se laisser embrumer par l’illusion il est indispensable d’avoir d’abord des racines terrestres bien enfoncées et des valeurs qui se sont appuyées sur ces notions de bien et de mal pour nous-même.
Chacun reconnaîtra dans son parcours personnel comment il s’est construit en fonction de ce qu’il trouvait bien et de ce qu’il trouvait mauvais. Mais aussi de ce qui l’entourait et confirmait son ressenti. Devenus adultes nous pouvons voir par exemple, que ce qui a été dur et difficile nous rendus forts et donc était « bien » pour nous, puisque cela nous a permis de forger notre discernement et de  choisir nos valeurs. Mais pour d’autres ce qui était flou les a précipités dans des expériences a priori mauvaises car ils sont devenus marginaux ou délinquants mais  ces mêmes situations les ont enseignés quand même et, en ce sens, elles furent bonnes quelle que soient les voies qu’ils aient choisi d’emprunter. Le jugement de valeur (« ceci est beau, ceci est laid, ceci est bien ceci est mauvais ») est dépassé au niveau de notre connexion à Neptune qui nous donne une élévation réconfortante, un recul bienfaisant et un regard compatissant pour nous, pour les autres et pour le monde en général.

C’est alors que nous nous sentons pleinement aimés par la Vie, et que l’énergie inspirée par le divin peut circuler en nous et au-delà de nous, dans toutes les situations de nos vies, car si déstabilisantes soient-elles elles prennent du sens dans un plan plus grand.

Voilà dans cette pleine lune une grande occasion de libérer encore des comportements et des croyances qui nous ont beaucoup servi dans le passé mais qui désormais ne sont plus alignés sur le monde d’aujourd’hui. Nous pouvons résister ou nous pouvons nous adapter mais il est encore grandement nécessaire de nous poser, de sentir, de nous reposer aussi physiquement, car nos corps sont soumis à rude épreuve, même s’il nous semble que nous ne « faisons pas grand-chose ». Il est juste et bon de nous accorder des moments de recul, de silence,  de loisirs, de vrai farniente autant que d’observation, de méditation et de contemplation et de sentir une certaine satisfaction de tout ce grand chemin que nous avons tous parcouru !

Respectons notre besoin de calme, de temps, pour intégrer l’énergie de transformation qui nous touche, regardons les petits signes que nous appelons synchronicités et qui témoignent de notre alignement et même si nous nous sentons parfois déprimés, cela est naturel, c’est la preuve que nous avons beaucoup cheminé et qu’il est temps de savourer une pause en nous abandonnant à ce qui est. Il me semble important de nous entourer d’affection et d’amitié et de ne pas rester isolé, c’est pourquoi je vous invite à partager selon vos inspirations vos propres expériences qui feront écho à d’autres dans le même cas.

Je vous dépose ici des pensées pleines de tendresse pour vous, belles âmes,

Michka

PS: Il y a des grandes chances que j’aie fait des fautes, pardonnez moi si tel est le cas, la manipulation du clavier et la fixation de mon attention sur l’écran me fatiguent toujours beaucoup donc je n’ai pas le courage de relire plusieurs fois mon texte mais je corrigerai volontiers si vous me signalez mes erreurs, comme vous avez eu la gentillesse de le faire pour les billets précédents.

À tous un grand Merci ♥

Pour rester informé(e)

Si le contenu de ce blog vous plaît et que vous souhaitez être tenu au courant des nouvelles publications, vous pouvez choisir de recevoir la notification de nouvel article.
De temps à autre, il peut arriver qu'une information soit envoyée par newsletter au lieu d'être publiée sur le site, notamment en cas de dysfonctionnement de celui-ci. Les newsletters sont peu fréquentes (deux à trois par an).

Assurez-vous de ne pas faire d'erreur en entrant votre adresse mail.
Vous devrez impérativement confirmer votre adresse en cliquant sur le lien contenu dans le mail que vous allez recevoir. Si vous ne l'avez pas reçu dans la journée qui suit, vérifiez dans vos courriers indésirables.

Veuillez noter que, en l'absence de confirmation de votre part, aucun mail ne vous sera envoyé et votre adresse sera supprimée de notre base de données dans le mois qui suit au plus tard.

34 réflexions sur « Pleine lune en Capricorne – 16 juillet 2019 »

  1. Chère Michka,
    Un très grand merci pour votre texte inspiré.
    Pour les quelques petites fautes de frappe vous êtes pardonnée 🙂
    Ce qui me fait sourire c’est que, sortant délibérément de ma solitude, je n’arrête pas d’inviter de la famille depuis début juillet, des amis perdus de vue, et cela en toute simplicité, tout juste comme ça, pour papoter, échanger, sans me mettre la pression. Une espèce de besoin intuitif, comme si ces rencontres préparaient à autre chose. Quoi? aucune notion et c’est sans importance, cela est tout simplement…
    Et puis les synchronicités n’arrêtent pas, de toutes petites chose mais tellement délicieuses qui enchantent le quotidien. Gratitude…
    Bel été à vous

  2. Bonsoir Michka,

    J’ai été guidée vers votre site ce soir me demandant si vous aviez eu l’énergie de rédaction pour cette merveilleuse Pleine Lune couplée de son éclipse… Et quel plaisir de découvrir votre partage… Depuis tant d’années si juste et si claire pour les non initiés à l’astrologie, simplement à la recherche d’une compréhension plus profonde de notre présence sur Terre. Et vos écrits donnent du sens à mon chemin, aux épreuves, aux libérations, aux multiples morts pour rejoindre l’essence de ce que nous sommes vraiment. Vous l’évoquez de manière très mesurée dans votre texte mais ces expériences de Vie que nous donne à vivre l’Univers nous amène une perception tellement plus grande, plus sincère, plus authentique de notre « raison d’être ». Alors MERCI, infiniment MERCI, de votre présence à nos côtés. Vous êtes précieuse, prenez bien soin de votre Santé et de vos énergies de Vie.

  3. Chère Michka merci du fond du cœur de ce magnifique texte qui m’apporte souvent la confirmation que je suis sur le bon chemin malgré les peurs et doutes… L’amour /respect de soi nous apporte tjrs une belle connexion avec ceux /celles qui nous entourent et vous faites partie de ces personnes qui nous aident a nous élever , alors SINCÈREMENT « les fautes de frappes » c’est juste du mental moi je vois que votre cœur a travers vos mots/enseignement donc AUCUNE IMPORTANCE selon moi
    Bien Cordialement Isabelle

  4. Bonjour michka
    C avec beaucoup de plaisir que je te lis à chaque lunaison. Merci pour ta patience et ton courage en ces temps chahutés.
    Pour ma part j ai un focus sur le temps que je m accorde par rapport aux autres personnes de mon entourage.
    Par exemple je me prevois une sortie montagne sur 2 jours. avec accompagnatrice certifiée
    .Ma fille vient vivre chez moi et je lui propose de venir avec moi.
    Puis je me rappelle qu’ elle n a pas fait de montagne depuis longtemps et a depuis quelques temps une sciatique.
    Je lui évoque mon inquiétude sur comment va t on gérer si problème..
    C est la quelle s emporte sur le fait que je ne lui fait pas confiance…énervée elle annule sa participation.
    Moi frustrée de la tournure , l envie de partir baisse.
    Je vis régulièrement des situations où si une relation amicale ne fonctionne plus je suis invitée à dire à la personne ce qui ne me plait pas .
    même avec des propos soft cela cre un tsunami en moi.
    J essaie de rester centrer et de lacher prise sur l événement .
    J avais envie de partager mon vécu du moment.c est la première fois que je m exprime intimement sur un commentaire.
    Ps: comme tu m as fait la révolution solaire 2019 ,c en concordance avec ce que tu m as dit.et donc je suis rassurée et je continue d avancer confiante 🙂
    Bises

    • Bonjour Elisabeth et bonjour à tous,
      Il est délicat de confier certaines parties de notre vie sur Internet mais – comme le reste – cela demande de la conscience afin de ne pas trop dévoiler sa vie privée publiquement. Tu le fais ici avec pudeur, Elisabeth et je t’en remercie.

      Il arrive que nous attirions des expériences de type tsunami de façon répétée afin de bien intégrer les leçons qui y sont reliées mais cela est neutre, je veux dire que cela n’est pas critiquable et que seule la façon dont nous percevons ces mêmes expériences les charge de pensées négatives ou les change en opportunités positives. L’événement lui-même peut être déclenché par un passage planétaire mais il reste en soi neutre et peut toujours être perçu globalement comme une épreuve initiatique que notre être intérieur désirait expérimenter.
      Le mental peut s’accrocher et tourner en boucle à cause d’une dispute ou d’un conflit relationnel mais l’amour finit par retrouver son chemin !
      Bravo Elisabeth de garder confiance !

  5. Merci chère Michka que je lis toujours depuis des années … Vos textes en éclairant autrement les choses m’ont permis de clarifier, comprendre, conscientiser bien des choses dans mes vécus de deuils profond conjoint, ma flamme jumelle, il y a un peu plus de 5 ans, ma maman grande handicapée dont j’étais l’unique enfant, il y a presque 3 ans … Et là le vécu de la mort de mon chien grand malade au long de sa vie et pour qui ces dernières années j’avais aménagé la maison en espace maison de retraite. Son accompagnement était réciproque. Il m’a tant apporté avec son amour inconditionnel, son attention permanente, sa volonté de me faire plaisir, ses câlins. Je lui ai donné beaucoup de mon temps pour les promenades, soins (il fallait une alimentation spéciale) et câlins. J’ai souvent culpabilisé en le laissant pour prendre du temps pour moi.
    Là les derniers jours où il montrait envie de vivre malgré des douleurs, limitations, découragements étaient angoissants et me faisait revivre des émotions similaires des accompagnements de mon défunt mari et de ma maman (finalement décédée brutalement une nuit) c’était compliqué. Une aggravation brutale le 15 au soir, hospitalisation, le 16 intervention en urgence pour une hémorragie interne à la rate : cancer, non vu à l’échographie un mois et demi plus tôt. Au vu des métastases nodules trouvés en ouvrant la décision a été prise de ne pas le réveiller mais de m’endormir définitivement pour éviter plus de souffrances inutiles. Même ne sachant pas toute la suite quand je lui ai dit au revoir le 15 le laissant en hospitalisation après avoir aidé à le perfuser, installer dans ma cage, je lui avais donné la permission de partir et assuré qu’il allait retrouver son maître bien aimé et ma maman qui l’a aussi tant aidée par une présence affectueuse.
    Après 37 ans avec 3 chiens me voici à expérimenter une maison vide, silencieuse et une déstructuration de l’emploi du temps et rythmes.
    Pour des raisons matérielles, financières, je ne peux pas envisager de reprendre un animal, j’ai déjà creusé pour lui les réserves.
    Tous mes chiens ont eu besoin de beaucoup de soins pour des choses différentes mais onéreuses.
    Ma vie de femme seule va prendre un nouveau chemin d’expérimentation.
    Merci beaucoup Michka.

  6. Bien chère Michka, un grand merci par tous vos mots qui me permettent de clarifier et de confirmer ce qui se passe en moi. Vous m’invitez ainsi à laisser éclore les possibilités immenses de lumière qui balbutie et hésite encore parfois . Je n’ai pas vu l’éclipse, zut zut, car les nuits de pleine lune, je dors d’une traite !!!
    Je vous souhaite une merveilleuse journée,
    Brigitte

  7. Merci pour votre partage éclairant.
    Ce jour de pleine lune illustre pour moi le avant et après……
    Il y a 3 ans je vendais ma maison et partais du Puy en Velay pour marcher jusqu’à Compostelle. Puis jusqu’à aujourd’hui un temps de nomadisme SDF choisi et assumé. Début février un jour de nouvelle lune je « tombe par hasard » sur une annonce de maison dans une région où je ne connais rien ni personne…..je vais la visiter …elle me trotte dans la tête et le coeur….. la raison me fait repousser le projet…..le cœur me pousse à faire une offre d’achat début juin tjs un jour de nouvelle lune…….attente, patience seront les maîtres mots puisque je devrais attendre la réponse d’un juge reçue hier soir jour de pleine lune éclipsée !!!!!
    Avant dy habiter, je repars marcher sur le Chemin de Genève cette fois ci pour arriver au Puy en Velay. J’irai ensuite chercher mes nouvelles clés. La boucle de mon « errance » voulue et joyeuse sera accomplie.
    Oui je raconte un bout de ma vie…..pour illustrer votre analyse de ces temps de bouleversement. J’ai appris la patience, à m’occuper de moi et de ce fait à mieux m’occuper des autres en leur fichant la paix (sourire)…… ce qui s’offre à moi m’est inconnu, des travaux, une nouvelle à activité pro à créer , laquelle ? A l’âge de ls retraite (rire), J’accueille et je fais confiance. La vie, le Divin me feront de beaux cadeaux comme vous lire et percevoir à travers vous leurs messages.
    Merci d’être là pour nous en faciliter la compréhension.
    Bel été à vous et ceux qui vous lisent.
    Mireille

  8. Oh Merci michka pour tous ces détails rassurants qui me permettent d’appréhender le quotidien avec ce fameux lâcher prise, consciente que rien n’est maîtrisé, meme avec un ego intrusif!!! Je l’aime aussi comme je t’aime car tu fais partie de moi, tu es en moi, là où tout est vibral, beauté, harmonie! Prends soin de toi! Lumiere et Paix pour TOI et pour tous.

  9. Encore et toujours grand merci Dame Sage ! oui ça centre, nettoie en profondeur, dans le relationnel aussi, dans l’acceptation et le lâcher prise nécessaire à l’action positive pour relâcher les tensions. Et la Foi comme bâton. Sat naam ji <3

    • Oups je n’ai pas mis le message pour Mireille au bon endroit…. Bon…

      Maintenant, j’aimerais pour une fois m’exprimer Tout ceci me parle énormément et je réalise encore plus combien nous ne sommes qu’Une Seule et même énergie… avec des manifestations uniques, diverses et variées mais un Seul Grand Coeur qui bat dans le cosmos ! Michka, vous m’avez fait ma révolution solaire en janvier et je la relis réguliérement car j’ai tout retranscrit par écrit… c’est une mine d’or et cela m’a déjà bcp aidée en terme de confiance et de patience… car oui je commence à me sentir mieux… Il y a effectivement de la transformation dans l’air, de nouvelles opportunités très belles et nourrissantes mais aussi une condition physique qui révèle des peurs qui semblent amplifiées… La période n’est effectivement pas facile mais j’observe que les aides presque « miraculeuses » sont là aussi !!! Waouh, nous ne sommes vraiment pas seuls et l’Univers ne veut que notre bien-être et la réalisation de ce que nous sommes venus Etre ici maintenant, ensemble . C’est magnifique !! Merci à vous Michka pour tout ce que vous faites et partagez si généreusement, cette vulnérabilité évoquée est aussi la nôtre et doit être embrassée pleinement, le temps de la projection « à l’extérieur » est terminée,.,,,

  10. Un grand Merci Michka pour ce nouveau bulletin. Je lis les commentaires et prend conscience que nous sommes Tous en Chemin et que Vous êtes un guide sur notre Chemin.
    Je suis née sous le signe du Capricorne et je suis bousculée par toutes ces énergies mais je sais que je sortirai grandi et que encore et encore la Vie me donnera des leçons.
    Je vais aussi vous livrer un peu de mon intimité car j’ai apprécié de lire les messages et témoignages personnels. Je suis d’un tempérament capricieux depuis l’enfance, bien sûr aujourd’hui je gère mieux ce côté volcanique (je suis Auvergnate !) mais il m’arrive encore d’exploser.
    La semaine dernière après un discussion violente avec mon conjoint j’ai eu la révélation claire de cette part sombre de moi-même, j’ai pris conscience de ce pouvoir destructeur qui me pousse à des extrêmes et j’ai pu ainsi demander pardon sincèrement, sans me juger, j’ai pleuré et quelque chose s’est libéré.Je dis un grand Merci à la Vie et à tous mes guides dont vous faites partie Michka, merci aussi à toute cette belle famille qui vous suit.
    Je vous embrasse, prenez bien soin de vous
    Marie-Thérèse

  11. Merci Michka pour votre belle analyse qui est à lire et relire… Je suis en vacances chez ma maman (87 ans) et je (59 ans) passe ce temps dans la maison de mes grands parents où je ressens si fort les changements qui s’y sont succédés, aussi bien matériellement (les lieux ont bcp changé) qu’ humainement (beaucoup de personnes de ma famille sont décédées) et la vie continue pourtant… J’ai des pensées et flash back envers tous les moments vécus ici petite fille et bien après lors de mes vacances avec mes enfants devenus grands et mon conjoint qui y a oeuvré et qui est parti aussi et pourtant j’envisage l’avenir lorsque je prend le temps de me poser à l’ombre du cerisier dans mon fauteuil de toile, je l’espère heureux et calme. Et j’accueille le moment présent sans penser au retour au travail (donc j’y pense puisque j’en parle 🙂 ). Il y a des années j’aurais pesté contre ces moments trop plan plan, désirant au plus fort vivre la vie autrement !!! est ce l’âge qui nous aide à accepter que nos désirs ne soient pas tous exaucés… Merci encore Michka d’être là et de partager toutes vos belles pensées nourrissantes.

  12. Sourires 😉

    Chère Michka,

    Tu nous as concocté un résumé de ce que nous vivons avec grand Art comme à ton habitude.

    Je vois que nombre d’êtres sont venus partager leurs vécus et je m’en réjouis pour eux/elles.

    Je reviendrai probablement te lire comme les lire car il est toujours un premier ressenti général puis un peaufinement de ce qui est… conté là en toute… intimité et simplicité de l’être.

    Je suis heureuse de voir que tu continues à broder l’ouvrage de ta vie avec toujours plus d’attention et de respect pour toi-même tout en partageant avec intelligence avec nous ;-à

    Je vous adresse à toutes et à tous mes pensées bienveillantes et paisibles.

  13. Chère Michka,
    Ton billet de lunaison de juillet répond à bien des questions que je viens de poser à l’univers. ça concerne le bien, le mal, le sens et le discernement. A travers toi, l’univers m’envoie la place d’expérimenter ce qui m’apparaitra plus tard comme éclairant. Au moins, là maintenant, à travers tes mots, je n’ai plus peur d’aller voir de plus près, mon « flou », mes zones d’ombre, mes propres frontières. Je sais que ma lumière y jettera un voile éclairant et aidera mon juge intérieure à faire moins de bruit. Dussè-je encore rencontrer des moments confrontants de la vie, je reconnais que je préfère passer ses caps en jouant à explorer plutôt qu’à me cantonner dans un immobile recueillement. J’ai compris aussi que mon corps a grand besoin de calme, d’intégration d’un milliard de ressentis, de « pas-faire-grand-chose », d’auto-observation,… : mes yeux se sont embués à la seconde où je passais en revue ces lignes de toi. L’émotion s’étale impudique sur ce visage qui t’exprime en même temps une profonde affection, chère Michka.
    Inês

  14. Que dire, si ce n’est MERCI à vous Michka , tout d’abord, vous m’éclairez depuis peu, mais intensément, à vous tous , aussi pour ces partages d’expériences, sans jugement avec empathie ; je me sens bien en vous lisant , comme avec de  » vieux  » amis ; reconnaissant toutes ces parts de moi que j’évite parfois.
    merci
    mémé Annie

  15. Ping : Pleine lune en Capricorne – 16 juillet 2019 / Michka | Sur le chemin de lumière

  16. Merci mille fois pour toutes vos explications qui m’aident énormément à continuer mon chemin et à accepter toutes les transformations qui arrivent. C’est rassurant de comprendre que cela ne vient pas que de moi. Vous êtes une gentille personne qui m’apporte beaucoup. Merci pour tout cela et très bon été…

  17. Bonsoir c’est un signe que je vous lise. Que ce qu’il se passe c’est bel et bien la réalité pour se libérer et être plus heureux. Pour ma part je ressens vraiment une transformation depuis fin d’année dernière. Ça a commencé par 3 accident de voiture dont 2 très violents, j’ai commencé à penser qu’il fallait que je reprenne le contrôle de ma vie et puis les réparations à répétition sur ma voiture et l’affectif à jouee très fort, d’autre pensée sont venu et j’ai pris conscience que je fuyait depuis trop longtemps mes vraies blessures. et en mars j’ai découvert une part obscure tellement obscure que j’en avais peur, j’étais en pleine désillusion. Depuis 2 mois je commence à voir les choses différemment je le sens, j’ai même cette sensation a présent quand je me parle à moi même (par la pensée) qu’en fait cela vient pas de moi. Je manque de confiance en moi encore mais je suis sur d’évoluer. Merci pour tout prenez soin de vous.

  18. Bonsoir Michka,
    Un immense merci pour vos commentaires éclairants que je ne manque jamais de suivre, à chaque Lunaison, tant vous m’inspirez, vous m’éclairez dans mon cheminement, j’adore vos phrases remplies de sagesse et qui résonnent profondément en moi, merci encore, plein de belles choses à vous Michka ainsi qu’à vous tous qui semblez être des poètes tant vos messages sont beaux.
    Serait-ce l’oeuvre de Neptune chez elle influencée par ce bel aspect de notre Lune pleine malgré l’éclipse !
    Manuella

  19. Bonjour Michka

    Infiniment merci pour votre billet de cette pleine lune, dense, précis, et profond! Oui cela va au cœur des choses, et cela m’a touché.

    Quand vous parlez au sujet de l’amour, et de Neptune, cela me touche aussi particulièrement, du fait que mon soleil natal est conjoint à Neptune à moins d’un degré! Ca devient difficile d’être plus « coloré neptuniennement » que ça! Alors je suis de fait extrêmement sensible à ce qui se dégage de tous ces mouvements collectifs ou des intentions dominantes dans notre société, souvent indigestes…

    Le centre de la roue de la fortune, l’essieu de l’agitation, le point d’immobilité bienveillante: de temps à autre « pouf! » je m’y trouve, et c’est délicieux. Soudain, tout respire autour… Merci pour ce focus » là dessus! Et quand je m’y trouve, les miasmes indigestes qui flottent de par le monde sont, à défaut d’aimés (travaux pratiques niveau 2), pleinement acceptés, et tout jugement (et en général jugement signifie condamnation) s’en va.
    Et ça fait beaucoup de bien!

    En vous souhaitant mille plénitudes pour la suite!

    Bien cordialement

    Jean Pierre

  20. Tout simplement magnifique. Merci à vous, chère Michka, d avoir écrit ce texte qui vient apaiser à point nommé un désarroi certain et une grande confusion. Effectivement très bousculée par mes anciens repères qui s écroulent et tentant de m y accrocher comme à une bouée de sauvetage crevée…des douleurs aux épaules qui m ont guidée vers un lâcher prise nécessaire mais si difficile quand rien n est en vue et que je navigue à vue…
    Ce cap intérieur d écoute et de confiance non jugeante que vous me désignez est LA réponse que j attendais. Et hier, belle synchronicité avec un ticket de supermarché à 77,77€ qui m a redonné le sourire dans ce marasme ambiant.
    MERCI et belle route à vous!

Répondre à Manuella ANGELI Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.