Nouvelle Lune en Lion – 1er août 2019


Source de l’image: https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/5/5f/Huangshan_steps.jpg

Bonjour mes amis,

Comment allez-vous ?

Je suis très heureuse de vous retrouver. J’ai beaucoup apprécié vos commentaires et vos messages privés, vous vous êtes dévoilés et révélés très sensibles et authentiques dans vos témoignages, j’ai trouvé ces échanges magnifiques. Tous vos mots sont toujours précieux, une sorte d’encouragement à continuer malgré mes nombreux questionnements et je vous en remercie beaucoup !

Il m’apparaît désormais que je ne peux écrire que si je me sens « connectée » dans le cœur avec vous mes lecteurs et, justement ce mois-ci « avec le cœur » on est vraiment dans l’énergie du Lion, celle qui règne sur cette première nouvelle lune d’août. Nous avons tous le Lion quelque part dans notre thème, avec ou sans planète. Bien sûr, sont particulièrement concernés par les énergies du mois les natifs du signe du Lion définis par leur Soleil natal, mais aussi les Lunes en Lion, les Ascendants en Lion ou, comme moi, les Nœuds Sud en Lion (qu’on oublie souvent de citer mais qui ont énormément de Lion en eux). Qui que nous soyons, nous avons cette connexion au Lion, au feu solaire de notre enfant intérieur-e, avide de jouer, de créer, de s’exprimer, de briller pour être vu-e et apprécié-e, c’est cette part de nous qui a envie d’aimer et d’être aimé, qui demande des encouragements, de la reconnaissance, pour acquérir l’auto estime et la confiance en soi. Il y a en chacun de nous un ego, une personnalité, qui demande à s’extérioriser de façon centrée et authentique. Parfois nous dépassons la mesure et nous revendiquons beaucoup, et même trop c’est vrai, en jouant des drames, du théâtre tragique ou comique, parfois nous avons au contraire tendance à nous mettre en situation de rejet car nous n’avons pas du tout envie d’aller sur le devant de la scène nous exposer à des déceptions comme notre enfant intérieur-e en a déjà connues. Mais le plus souvent, arrivés à l’âge de la maturité, nous avons compris que notre vision des choses est ce qui va faire la différence. « Ne pas en faire une affaire personnelle » préconisent les Accords Toltèques….

L’affectif dans le Lion est d’abord un système basé sur l’attente extérieure, l’attente d’être aimé pour oser rayonner et briller, et c’est naturel car sans l’amour d’un père et d’une mère, ou d’un entourage qui le valorise un tant soit peu, l’enfant n’aurait pas pu survivre.

Lorsque l’enfant est rassuré il peut jouer, créer, oser se montrer et se sent nourri/ rempli par l’amour. Il en est de même pour nous, ce qui serait difficile serait de nier en nous ce besoin d’être approuvé et encouragé car c’est de cette reconnaissance elle-même que naît l’amour de soi : oui, nous avons besoin de nous sentir aimé-es ; oui, nous avons besoin de nous sentir approuvé-es dans ce que nous vivons ou nous exprimons ; oui, nous pouvons accueillir notre ego un peu blessé, un peu cabossé et surtout nous devons ne pas le bannir, ni vouloir le reléguer aux oubliettes, car il est notre construction première, notre structure d’humain, nous sommes notre ego, c’est lui ce qui nous distingue des autres et nous permet en même temps d’apporter notre  pierre personnelle et unique à l’édifice collectif. L’ego est l’écrin du divin.

Parfois ce besoin humain de reconnaissance déborde, il nous titille le cœur qui se sent blessé par l’indifférence des autres, mais c’est une question de point de vue. Car si nous reconnaissons ce besoin en nous, nous pouvons aussi le satisfaire, être fier-e de nos avancées, de nos progrès comme des expériences difficiles que nous avons su traverser.

Comment se présente cette Nouvelle Lune qui se déroulera à 3h 12 UTC, ce qui donnera, selon notre fuseau horaire, soit le 31 juillet en fin de nuit, soit le 1er août au tout début de la journée. Pour la France ce sera à 5h12…

Après une pleine lune qui a soulevé beaucoup d’énergies de remise en question et de nécessaires prises de consciences émotionnelles, et beaucoup de défis, voici une nouvelle lune de feu, le feu est ce qui nous pousse à l’élan, à l’action, au positionnement.
La conjonction des deux luminaires en Lion donc déjà tout feu tout flamme, est encadrée par deux autres planètes dans la même énergie : Vénus qui nous parle de nos valeurs, de notre façon d’aimer et de Mars de l’expression de notre individualité.

Alors que Vénus en Lion stimule notre perception d’accorder de la valeur à des choses et des situations qui nous passionnent, qui nous donnent envie de créer, mais aussi nous donne des désirs inspirés par l’élan du cœur, un élan intuitif et réceptif ; Mars en Lion, le conquérant d’amour, nous pousse à agir et affirmer ce qui nous porte dans des actes concrets. Le Lion est une énergie naturellement égocentrique, donc elle prend sa source dans notre centre, nous nous devons (par amour pour nous en tant que création divine) de partir de notre centre pour aller vers l’extérieur.

Au concret, avec tout ce feu, il y a évidemment l’été et sa canicule, l’été et ses fêtes, ses vacances. Mais au figuré il peut y avoir aussi le risque de gonflement de notre ego, qui du coup deviendrait un peu démesuré. Soit il souffre, et donc revendique un retour d’amour, il crie et pleure, en tapant du pied, soit il fait l’opposé et se place nombril en avant pour se mettre tellement sur le devant de la scène qu’il est dans l’excès, la personnalité peut se sentir flattée, vue, reconnue, elle devient sûre d’elle-même, dans une confiance un peu fière, au détriment d’un équilibre, d’une modération qui serait plus salutaire pour nous et pour nos relations car le Lion c’est aussi l’amour que nous offrons à nos proches et recevons d’eux.  

Ces positions de Vénus et Mars en Lion peuvent nous « éveiller »  si nous sentons que nous sommes dans une sorte de représentation, notre charisme est certes visible et reconnu et c’est stimulant, mais le danger serait de jouer un  rôle  basé uniquement sur ce rayonnement. Ce qui stimule un nouveau positionnement, c’est un carré à Uranus en Taureau. Uranus nous ébranle, nous éveille, nous secoue pour nous faire sortir de nos torpeurs et de nos routines. Et ceci est une tension dynamisante pour un changement, la chaleur et la générosité du Lion nous touchent car c’est l’énergie du Soleil brûlant du Lion. C’est une indication que dans le domaine où se trouve Uranus, il y a du changement en cours, nous avons à nous éveiller à ce changement pendant cette nouvelle lune. Cela touche donc le Lion en nous, le Lion courageux, le Lion bienveillant et généreux, le Lion blessé et qui se sent rejeté. Mais les natifs du Lion et les Ascendants vont vraiment être aux premières loges pour prendre cette force d’Uranus qui est comme un coup de tonnerre, un ébranlement.

Par exemple, à 8° du Lion, la NL tombe pour moi dans la maison II astrologique, ce sont mes talents, mes ressources matérielles et immatérielles et ma façon de les gérer ou des utiliser au mieux de mes possibilités. Vénus et Mars en Lion c’est le niveau émotionnel qui est touché tandis que Uranus qui transite le signe du Taureau à 6° traverse (pour 7 ans, ce n’est pas rien !) ma maison XI, celle des projets et des amitiés, des réseaux auxquels je me relie mais aussi de ma créativité collective et des causes que je soutiens. Ce carré est très révélateur de mes peurs d’enfant en Lion (où j’ai la Lune Noire et Pluton en conjonction au Nœud Sud), c’est vrai que mon enfance fut dure pour moi et qu’il n’y eut même pas de place pour être officiellement « reconnue » lors de ma naissance. Mais ce sont des choses sur lesquelles un apaisement s’est posé au fil des transformations profondes induites par mon signe Scorpion et par l’installation progressive en Lion au long de ma vie d’un besoin de vivre l’amour véritable, alors ce carré est une opportunité de pointer là où j’en suis par rapport à mes projets, comment les soutiens bienveillants de mes amis (au sens très large du terme) peuvent être des catalyseurs d’éveil, de changement, notamment dans mon processus de quitter une maison dont l’achat fut clairement décidé pour combler un sentiment de manque d’amour. Je n’ai plus autant ce sentiment, je peux donc m’émanciper doucement, le Taureau est une énergie lente sans prise de tête qui nous emmène hors de nos entiers battus mais sans brusquerie. Et nous avons sept ans devant nous, c’est cool, non ?!

Cette poussée volcanique peut-être très vivifiante en positif ou négatif, c’est du costaud !

À part ces planètes et luminaires en Lion, et Uranus en Taureau, toutes les autres planètes sont rétrogrades et nous poussent à l’introspection, au retrait et à l’examen intérieur. Mercure est encore rétrograde en Cancer, drainant des mémoires émotionnelles du passé.  C’est cet ensemble qui peut induire un sentiment d’avoir des envies qui ne peuvent aboutir. C’est une perception un peu tristounette car elle nous confère un sentiment de limitation et de frustration. Beaucoup de personnes peuvent se sentir déprimées en ce début de mois car elles résistent à la vague de changement apportée par la planète Uranus qui vise à notre émancipation par rapport au passé devenu un poids inutile, c’est lorsque nous résistons à ce mouvement de libération que le corps souffre, que nous sommes fatigués et que nous voyons la vie en sombre.  Nous avons le choix de la curiosité et de voir venir les bonnes surprises d’Uranus au lieu de tenter de retenir des modes de fonctionnement qui n’ont plus leur place ou de tener de tout contrôler « comme avant ».

Mais peu importent les freins que nous tirons pour que le changement n’arrive pas trop vite car finalement la vie reprendra toujours le dessus et même les soins à apporter à notre bien-être ou notre santé peuvent être des occasions de nous détourner de nos peurs et / ou de cesser de courir à toute vitesse vers des projets qui ne sont pas pour tout de suite.

Nous pouvons aussi nous sentir tout-à-fait bien dans ce mouvement de la Nouvelle Lune en prenant conscience de l’opportunité de croissance que représente le changement et le temps à prendre pour nous y habituer lentement mais nous pouvons aussi avoir l’impression que nous n’arrivons pas à nous projeter dans le futur. C’est commun à beaucoup d’entre nous et nous pouvons nous sentir pénalisées de ça, sauf quand nous essayons de rester très centrés (Lion) et concentrés sur chaque petit instant présent (Taureau) où chaque heure du jour.apporte son occupation et ses émotions à accueillir.

Ceci dit, la cohabitation entre le feu (le Lion) et la terre (le Taureau et le Capricorne) est du genre pas commode : le feu en nous veut quelque chose, il est brûlant et veut ça tout de suite, la nouvelle lune est donc bouillonnante et pressée, alors que dans le contexte global prédomine l’énergie de la terre, celle-ci est stable, lente, patiente et persévérante. Elle est opiniâtre et donc requiert cette même discipline en nous : solidité sur nos bases, beaucoup d’intériorisation et de réceptivité pour laisser émerger le désir et l’acte justes !

Ce qui peut être porteur, me semble-t-il,  c’est d’envisager ce mois d’août comme une randonnée à flan de montagne : Il y a en nous une pulsion, un désir d’avancer, de faire des choses qu’on aime, de s’élever vers des buts qui nous tiennent à cœur, des projets qui représentent en quelque sorte un sommet ; et en même temps il y a une forme de ralentissement qui nous oblige à monter par un chemin sinueux et quand même assez escarpé. Cela peut nous sembler super ennuyeux et lent mais n’est-ce pas l’occasion de découvrir les changements de vision que nous offre le paysage de notre vie ?

Certains, comme sur la montagne chinoise dont j’ai choisi la photo, préfèreront prendre l’escalier qui monte de façon moins douce et plus abrupte mais cela demande de toute façon de notre part à tous un effort et de la persévérance en même temps que garder la motivation et le feu intérieur !

Je n’en dis pas plus car je vous cède la place pour vous exprimer. Je lis tous vos commentaires avec grande joie, même si je n’y réponds pas forcément.

Je vous souhaite une belle Nouvelle Lune avec cette énergie de feu et tout ce qui bouscule, apporte surprises et changements pour nous pousser à être créatifs !

Michka

Pour rester informé(e)

Si le contenu de ce blog vous plaît et que vous souhaitez être tenu au courant des nouvelles publications, vous pouvez choisir de recevoir la notification de nouvel article.
De temps à autre, il peut arriver qu'une information soit envoyée par newsletter au lieu d'être publiée sur le site, notamment en cas de dysfonctionnement de celui-ci. Les newsletters sont peu fréquentes (deux à trois par an).

Assurez-vous de ne pas faire d'erreur en entrant votre adresse mail.
Vous devrez impérativement confirmer votre adresse en cliquant sur le lien contenu dans le mail que vous allez recevoir. Si vous ne l'avez pas reçu dans la journée qui suit, vérifiez dans vos courriers indésirables.

Veuillez noter que, en l'absence de confirmation de votre part, aucun mail ne vous sera envoyé et votre adresse sera supprimée de notre base de données dans le mois qui suit au plus tard.

32 réflexions sur « Nouvelle Lune en Lion – 1er août 2019 »