Pleine Lune en Balance du 21 Mars 2019

©INFOGRAPHIE OUEST-FRANCE

Bonjour à tous et merci d’être là !

La Pleine Lune en Balance, sera exacte le 21 mars 2019 à 1h43 GMT, 2h43 en France, c’est une « super lune » c’est-à-dire qu’elle est plus près de la terre et que nous pouvons la voir plus grosse que d’habitude. Cette nuit elle était déjà très belle et bien visible, un régal pour les yeux ! C’est aussi la première de deux pleines lunes dans le signe de la Balance et elle marque le milieu du le cycle de lunaison qui a commencé en Poissons, le 6 mars 2019. Les Poissons sont un signe d’eau et de ressentis, sous l’influence de la réceptivité imaginative, émotionnelle, spirituelle et même mystique de Neptune. Je ressens ici toute l’ouverture d’amour inconditionnel qu’offre ce cycle. Voilà où nous en sommes actuellement.

Quand l’autre Pleine Lune en Balance se produira dans un mois, le 19 avril 2019, cette fois-ci ce sera au sein d’une lunaison en Bélier, signe de feu dont la connotation sera beaucoup plus tournée vers l’affirmation de soi, avec tout ce que cela comporte de libérations plus ou moins impulsives… Cette information nous permet de cibler l’enjeu de ces prises de conscience successives : les pleines lunes en Balance, signe de justesse et de justice, en quête d’équilibre, nous invitent à faire le bilan de notre façon d’entrer en relation avec l’autre, avec le monde, mais aussi avec nous-même. Sommes-nous justes dans cette interaction ? C’est sans doute par les émotions et leur écoute que ce mois-ci nous aurons le plus de réponses car les énergies sensibles de la Nouvelle Lune du 6 Mars sont encore très présentes 1

L’équinoxe qui cette année précède d’environ seulement quatre heures cette Pleine Lune, nous a fourni beaucoup de messages qui restent valables et peuvent nous motiver au niveau des intentions de début d’année astrologique : écoute de soi, douceur, légèreté, recul, acceptation, responsabilisation personnelle… Si vous ne l’avez pas encore lu, voici un petit billet que j’ai écrit hier et que vous pouvez lire si ça vous tente, il est ici… Le printemps, pour notre calendrier des saisons, et sur lequel est fondée l’astrologie occidentale, représente le renouveau de la nature, l’émergence de nouveaux bourgeons, de nouvelles formes de vie. Cela évoque l’impulsion d’une année qui débute, l’élan vital et l’apparition de différents changements et innovations qui s’installent dans nos vies.

La facilitation proposée par les énergies de concrétisation est toujours à l’œuvre mais nous pouvons résister à celles-ci si nous avons entretenu des souhaits personnels qui ne « rentrent pas dans le cadre » de ce que la vie nous présente 2.  En effet, nos attirances, nos valeurs, nos préférences, si elles reposent sur des conceptions trop « fermées », vont sans doute se confronter à ce qui est réaliste et réalisable. Et nous avons l’habitude de suivre ces valeurs là sans trop nous poser de questions, c’est ce qui nous cause d’ailleurs plus souvent que nécessaire de la souffrance ou des ressentis de séparation.

Il nous est proposé d’avoir une vision nouvelle et de nous positionner différemment, face au monde, avec une attention ouverte vers la vie collective, vers la communauté et les autres en général 3, tout en nous plaçant réellement à l’écoute de nos besoins physiques, matériels et ceux de notre corps, dont font partie la joie de vivre, l’amour dans ce qu’il a d’attachant et d’affectueux (mais sans sa possessivité ni la jalousie), l’abondance (à ne pas confondre avec l’avidité de  la convoitise et l’âpreté au gain), le plaisir et le repos 4.

C’est le chemin d’évolution collective qui nous est proposé 5 et que la Pleine Lune peut nous montrer car cette phase est toujours celle d’un bilan de milieu de cycle. Sommes-nous en équilibre en nous-mêmes déjà, avons-nous bien ressenti et médité 6 sur ces appels de notre petite voix intérieure à prendre soin de nous avec tendresse et compassion?

Ce n’est pas égoïste si nous sommes à l’écoute de nos besoins émotionnels car, en même temps, dans cet apprentissage, nous pouvons devenir plus ouverts à autrui dans une écoute active, et connecter automatiquement la sensibilité et la qualité d’accueil nécessaires à toutes ces émotions, ces parties sensibles qui sont en nous et chez les autres. Bien des fois ces sentiments ont été refoulés pour des raisons de convenance, d’éducation, de tradition, bref ! par la répétition d’anciens modèles collectifs, à des époques ou dans des cercles sociaux où l’expression de la sensibilité était un signe de faiblesse 7.

Il ne s’agit pas cependant de rester dans des habitudes de facilité comme nous en avons coutume (surtout dans les pays occidentaux où nous avons déjà beaucoup et tentons d’obtenir toujours plus). L’assistanat et les choses qui nous rendent la vie facile, y compris les facilitations sociales 3, ne sont pas forcément « pour notre plus grand bien » car elles favorisent la paresse et l’inertie. C’est humain, certes, mais le ciel l’entend autrement et nous pousse à plus de justice ou à plus de conscience et d’ouverture à autre chose que notre petit moi 8. Il s’agit maintenant (évidemment pour ceux d’entre nous qui désirent s’ouvrir à quelque chose de plus grand) de vérifier si nous sommes alignés sur une perception juste ou, au contraire, en résistance par une forme de caprice à des remises en questions qui nous feraient sortir de nos zones de facilité matérielle et de confort psychologique (le connu, ce qu’on détient et possède et à quoi on s’accroche).  Pas de jugement personnel dans ce que je dis là car je suis comme nous tous et sur le même navire. Cet aspect de confrontation 2 peut agir de façon inconsciente, bien sûr, et créer alors de la nervosité, de la tension intérieure, cela peut se manifester  en nous, ou bien déborder dans nos relations aux autres quand nous projetons vers l’extérieur nos valeurs et nos désirs comme des acquis ou des dus. C’est un moyen de les observer si nous le désirons.

Certaines relations peuvent finir sous cet aspect (car ça frictionne trop) et d’autres venir, apportant leur lot de nouveauté et d’ouverture si tel est notre souhait. Cela dépend totalement de nos intentions et de notre vision. Le changement est toujours lié à de l’instabilité puisque son contraire, la stabilité, est en elle-même signe que rien ne bouge (ce qu’on nomme avec humour une vérité de La Palisse ! ) mais l’instabilité n’est pas « mauvaise » en soi, bien que nos sociétés essaient de se cramponner aux choses et aux systèmes dans leur état initial et qu’en général, l’humain déteste le changement qui génère en lui une grande insécurité. J’ai bien dit « en général », ce n’est pas forcément le cas de tous car il y a parmi nous quelques rebelles qui adorent que ce soit changeant , remuant et même déstabilisant ou dérangeant car Uranus les anime d’un esprit d’éveil et plus ou moins contestataire ou révolutionnaire !

Nous avons le choix de gérer les aspects dynamiques du ciel de la Pleine Lune par la réflexion sur nos aspirations profondes et rien n’est écrit d’avance. Si l’amour nous inspire nous saurons quelle voie emprunter car la justice s’imposera d’elle-même (la justice divine bien sûr) en nous invitant à prendre en charge seulement « notre part » dans la relation. C’est tout le processus évolutif de l’énergie de la Balance : être juste avec soi et avec l’autre passe par la responsabilisation de chacun, ne pas porter le poids de l’autre mais ne pas non plus attendre de lui qu’il comble nos désirs ni lui laisser gérer ce qui dépend de nos propres responsabilités. Le juste milieu est demandé et nous pouvons tester là où nous en sommes, pendant cette phase de Pleine Lune en Balance, notamment dans le respect de nous et de l’autre sur le plan émotionnel.

C’est pourquoi dans ce contexte nos relations avec les autres nous renseignent beaucoup : sommes-nous encore sous la tutelle de quelqu’un d’envahissant (que ce soit par ses besoins, ses bobos, ses demandes émotionnelles) ou de trop autoritaire qui exerce sur nous une emprise malsaine pour notre évolution ? Cela peut être au niveau de notre famille que des liens anciens soient désormais à défaire, non pas dans un esprit de fuite mais plutôt avec l’énergie de l’amour. Car c’est toujours de l’amour qu’il s’agit quand nous restons enfermés dans des situations affectives sclérosantes qui ne permettent pas l’épanouissement de notre rayonnement divin. Mais c’est aussi parce que ces liens contiennent en eux une sorte de codage qui nuit également à l’épanouissement de l’autre personne. C’est lui rendre service que de renoncer à des jeux de pouvoir ou d’autorité, que ces forces soient émotionnelles ou ancrées dans des jeux de rôle anciens 9.

Des énergies de transformation très importantes depuis des mois (et encore pour un petit bout de temps) continuent à solliciter notre responsabilité individuelle et la redéfinition de ce qui est essentiel 9 mais passent aussi par les changements radicaux et nécessaires à l’évolution du collectif 10, et même à la survie de l’humanité. Ces dernières vérités et forces liées à la réforme des systèmes sont obligatoires, incontournables et essentielles et agissent sur l’humanité entière et non pas directement sur nous. Il s’agit de la crise qui a commencé en 2008 et de l’effondrement nécessaire des systèmes qui régissent la politique mondiale au niveau de la production alimentaire, du climat, de la gestion des ressources planétaires 10. Nous y sommes connectés en tant que membres de cette humanité et le vivons par l’émergence des pulsions et désirs profonds qui nous affectent, le plus souvent de façon non consciente (donc à notre insu …) et qui prennent ou prendront la forme de crises, de pertes (toujours bien fondées, même si leur raison nous dépasse) et de remises en questions radicales dans nos vies personnelles. Pluton agit sur nous jusqu’au niveau cellulaire et sur notre ADN mais vise une transformation globale de l’humanité. C’était juste un petit rappel du contexte de notre actuelle progression car elle est éclairée par la position de la planète Mars en Taureau 11 – 12.

Alors, en conclusion, veillons sur l’équilibre, c’est la prise de conscience proposée par cette Pleine Lune en Balance.

Dans quel domaine de notre vie particulièrement ? Celui où est le zéro degré de la Balance et celui où est le zéro degré du Bélier. La première manière d’identifier les domaines en question est de posséder et comprendre le dessin de sa carte du ciel et d’avoir un minimum de connaissance d’astrologie pour repérer ce degré là de la Balance dans notre thème et son vis à vis en Bélier. Sinon, pour la Balance, nous pouvons sentir simplement en nous (peu importe alors le secteur du thème) cette énergie qui aspire à la paix, à des valeurs d’harmonie et d’équilibre afin que la vie nous soit fluide et non dans le combat. Car là où il y a combat il a automatiquement l’utilisation d’énergies générant des rapports de force de résistance et d’opposition. La loi de l’attraction nous enseigne que de lutter contre une situation, comme de se battre contre une maladie, crée de la fatigue, d’épuisement. Alors que de cultiver la paix, la sérénité au sein même de situations et d’expériences dures apporte l’équilibre et la libération.

Nous pouvons parfois croire dans cet axe, que « demander et obtenir justice » est un acte conforme à l’équilibre mais il peut y avoir, derrière cela, des attentes de « réparation » et de validation ou de revendication par l’extérieur, ce qui ramène à des forces inconscientes qui mettent en jeu l’attente d’une punition, d’un verdict extérieur et une énergie de défense/ accusation donc d’adversité et de combat. Le procès (quelle que soit sa forme) fait appel à la justice humaine, la Balance quant à elle, dans sa vision élevée, fait appel à la justice au niveau de l’âme et dans une vision plus globale. Et parfois cela est en parfait alignement mais souvent ce n’est pas le cas. Nous voyons des gens commettre des exactions qui ne sont pas jugées ni condamnées et cela peut nous sembler injuste. C’est alors que notre choix individuel de positionnement est le plus important : lutter contre la noirceur ou œuvrer pour la fluidité à laisser s’installer la lumière ?

La Balance ne peut être dissociée de l’énergie du Bélier puisqu’elle nous implique dans la nécessaire expression et affirmation de nous-même et c’est souvent l’absence de cette affirmation et de l’écoute de notre individualité qui va poser problème. Nous espérons que par on ne sait trop quel miracle, l’autre ou les autres vont automatiquement tenir compte de nous, de notre avis, sans que nous nous mettions en phase d’écoute de nous ni ne prenions la responsabilité de nous positionner (oui, je sais, on y revient encore une fois, c’est pas rigolo l’histoire de la responsabilité individuelle, mais c’est une réalité dans cette vie).

Jean Pierre a récemment commenté en nous partageant que le mot « responsabilité » a la même origine que le mot « réponse », c’est un rappel passionnant que je vous invite à lire ici  (merci Jean-Pierre !) qui permet de se délivrer de la confusion entre « responsabilité » et « culpabilité ».

Car ce qui se passe pour bon nombre d’entre nous (et j’en ai fait longtemps l’expérience) c’est que nous avons ce  poids inconscient et donc plus de facilité à répondre en fonction de ce que pensons au sujet de l’autre, ou « faire vivre à l’autre », style « je ne veux pas lui faire de peine », « je ne veux pas lui imposer mon choix ou mon point de vue ». À y regarder de plus près, c’est surtout de la réaction que cela peut engendrer chez l’autre dont nous avons peur, nous ne sommes pas prêts à nous confronter à son refus, sa déception, sa contestation. Notre réponse – responsabilité est alors inconsciemment systématiquement « décalée  » en fonction de cette peur de ce que l’autre peut faire, dire, et encore plus fort, de la peur qu’ayant été déçu par nous, il nous apprécie plus, il ne nous aime plus. C’est le souci de l’état de paix (dans la relation) que nous voulons préserver avec l’autre, qui fait que nous n’exprimons pas toujours qui nous sommes et ce que nous sentons, ce que nous désirons, ce dont nous avons besoin. Cette fuite de la confrontation et du conflit est très « Balance » et nous demande à tous une prise de conscience.

Parfois, heureusement, notre réponse – responsabilité –  fuse par l’intermédiaire d’une force plus puissante encore que cette convention héritée de nos conditionnements, c’est une pulsion lucide et avide de vérité ou d’authenticité ou encore une nécessité devenue vitale de nous positionner dans une juste expression de nous. Et là cela devient une chance merveilleuse de créer des relations plus belles et plus équilibrées, plus fluides mais réellement aussi plus authentiques sana jeux de rôles ni peurs aux commandes !

Je pourrais encore me laisser aller à écrire sur le sujet des relations pendant des heures mais le moment de la Pleine Lune n’attendra pas.

Alors je vous envoie à tous et toutes mes pensées bien chaleureuses et vous dis à la prochaine fois ! Bienvenus soient vos suggestions, remarques et commentaires, je lis tout, même si je ne réponds pas de façon systématique et je m’enrichis et me nourris comme beaucoup de lecteurs, de chaque réponse que vous faites. Merci à tous et toutes de vos précieuses présences !

Michka 

1 En Poissons, la rétrogradation de Mercure insiste sur Neptune, avec lequel Mercure est en conjonction 
2 Vénus en Verseau, carré de Mars en Taureau
3 Vénus en Verseau, signe collectif et humaniste
4 Mars en Taureau, Uranus en Taureau
5 Proposition du Nœud Nord en Cancer en sextile à Mars en Taureau ; en trigone à Mercure rétrograde
6 Mercure rétrograde conjoint à Neptune
7 Nœud Sud en Capricorne
8 Mars en Taureau s’allie en trigone décroissant (donc dans une vision collective) avec Saturne et Pluton en Capricorne, conjoints donc associant leurs forces.
9 Saturne en Capricorne en opposition au Nœud Nord en Cancer
10 Pluton en Capricorne
11 Mars est la planète qui régit le Soleil de cette Pleine lune c’est-à-dire l’énergie printanière du Bélier et de démarrage du renouveau pour la planète Terre mais aussi pour nous, pour toute notre année qui commence avec l’équinoxe du 20 mars 2019.
12 Saturne et Pluton en Capricorne, associent harmonieusement leurs forces avec Mars en Taureau
 

Pour rester informé(e)

Si le contenu de ce blog vous plaît et que vous souhaitez être tenu au courant des nouvelles publications, vous pouvez choisir de recevoir la notification de nouvel article.
De temps à autre, il peut arriver qu'une information soit envoyée par newsletter au lieu d'être publiée sur le site, notamment en cas de dysfonctionnement de celui-ci. Les newsletters sont peu fréquentes (deux à trois par an).

Assurez-vous de ne pas faire d'erreur en entrant votre adresse mail.
Vous devrez impérativement confirmer votre adresse en cliquant sur le lien contenu dans le mail que vous allez recevoir. Si vous ne l'avez pas reçu dans la journée qui suit, vérifiez dans vos courriers indésirables.

Veuillez noter que, en l'absence de confirmation de votre part, aucun mail ne vous sera envoyé et votre adresse sera supprimée de notre base de données dans le mois qui suit au plus tard.

16 réflexions sur « Pleine Lune en Balance du 21 Mars 2019 »

  1. Lune et Soleil sont à 0 degré : nous avons juste envie ou besoin de tenter l’expérience, nous débutons et nous méconnaissons (pas de savoirs, pas de convention). Avec NN en Cancer en plus… notre réponse est sans doute seulement d’essayer, et pour y prendre plaisir je pense qu’il faut garder en tête cette humilité (très responsable) de débutants, avec tout ce que cela comporte de rafraîchissant mais aussi de risque de se tromper, d’avoir à recommencer, encore différemment.

  2. merci Michka pour tous ces partages ( » petit billet », le site de conférences astros..)
    la culpabilité ..et quand on est maman elle est parfois pregnante et y mettre du sens et de la distance permet souvent d’avancer
    quand je formule une réponse, je préfère le mot « engagement » au mot « responsabilité »
    je te remercie de nous pousser à cette « empathie » envers nous mêmes …pas si évidente
    La Pleine Lune BALANCE nous pousse à nous positionner en toute légitimité en tant qu’être unique et sans passage en force

  3. Ping : Pleine Lune en Balance du 21 Mars 2019 | Sur le chemin de lumière

  4. Pourquoi vous dites que la lune est en Balance alors que si on regarde le ciel on voit qu’elle est en Vierge ?
    Pourquoi ce décalage entre la réalité et l’astrologie ?

    • Annick, la pleine lune se fait toujours dans une opposition astrologique lune pile en face du soleil, celui-ci était encore à zéro du bélier où il est entré quatre heures plus tôt et donc la lune est à zéro degrés (plus quelques minutes et secondes) de la balance comme sur la carte affichée dans le billet de Pleine Lune (c’est écrit à côté de son symbole) regardez mieux ! 0° Balance.

      • Oui mais le problème pour moi c’est que le soleil dans la réalité il est en poisson ces temps. L’astrologie est décalée de +2000 ans. 1° tous les 72 ans. J’ai appris cela récemment on observant le ciel….du coup j’y crois plus du tout et suis presque triste de cela…De plus nos constellations sont à environ 400 années lumière, du coup allez savoir ou elles sont précisément aujourd’hui…bref je comprends que parfois la science et l’ésotérisme fasse pas bon ménage. Je dis pas cela pour critiquer ou vous blesser, au contraire vous faites un très joli travail. Je cherche à comprendre pourquoi l’astrologie ne se mets pas à la page tous les 72 ans. Je pense que celle-ci est plus un support à capter des infos plutôt qu’une réalité pur et dur. Je pense aussi que le ratio jour-nuit, travail de l’épiphyse, choix de la saison de naissance, du lieu influence le caractère d’un personne. Vous pouvez enlever mon commentaire si il dérange je ne veux pas discréditer du tout votre travail. Je vous souhaite une belle continuation. Annick

      • Ah d’accord, Annick! Donc je comprends mieux et, en fait, votre premier commentaire n’aurait pas dû être « Pourquoi vous dites que la lune est en balance? » car la réponse est évidente en ce qui me concerne : je ne peux parler de ce que je connais comme symbolisme et qui me correspond. Je croyais que par « ciel » vous parliez « carte du ciel » et on n’était pas sur la même longueur d’onde. Mais merci de votre message intéressant.
        Puisque c’est un problème deux mille ans de décalage je plaide non coupable et je demande l’acquittement tout simplement pour moi bien sûr et pour les milliers d’astrologues qui ont deux mille ans de retard! En fait, je plaisante avec joie car ce décalage, entre l’astronomie et l’astrologie, tous les férus d’astrologie le connaissent mais la plupart d’entre nous fonctionnons sur le symbolisme inspiré et les archétypes donc dans le monde symbolique on est dans une dimension plus vaste que la réalité rationnelle.
        De même que rien n’a besoin de nous être expliqué sur le fait que l’oscillation d’un pendule puisse aider à trouver des réponses justes ou que le pouvoir de l’intention puisse apporter des améliorations dans notre vie, alors que cela n’est pas justifié scientifiquement.
        J’ai moi-même une grande acceptation par rapport au fait que l’univers est assez grand pour contenir toutes les formes de pensées et d’approches selon le choix et la préférence de chacun, de la plus cartésienne à la plus farfelue. Et que chaque astrologue attire à lui les gens qui sont de sa ligne vibratoire. Cela n’est pas triste, c’est même rudement chouette d’avoir en face de soi des gens qui nous reconnaissent et que nous reconnaissons parce que nous vibrons autre chose que le mental, la science, les certitudes calculées et vérifiées par le savoir ou l’académie. Pourquoi se réduire à une vérité unique ? Tout est dans tout.

        C’est gentil, Annick, de préciser que vous ne cherchiez pas à critiquer mon travail, j’ai entendu que vous évoquiez une autre information et une source de compréhension de l’astrologie, ce qui est tout-à-fait OK pour moi, je ne me sens pas en réactivité car je ne me compare pas. Je sais qu’il existe des tas de formes d’approches et des tas d’astrologies même, et que dans cette vie j’ai trouvé la forme qui m’inspire. Je fonctionne au feeling et je suis mes intuitions, mes élans du cœur, j’aime marcher sur ce chemin sans chercher à coller aux vérités des autres, ça m’évite des confrontations que je perçois comme stériles pour moi.. Et je remarque aussi que toutes ces connexions, ces méthodes, si différentes soient-elles, sont justes . C’est un mystère qui nous échappe mais j’adore les mystères 😀 et j’aime de façon inconditionnelle cette immensité de possibilités. Je trouve ça purement merveilleux!

  5. Et voilà !

    Une pleine Lune qui ouvre le coeur et l’Esprit pour s’incarner dans un présent où l’amour vient à s’écouler tendrement.

    Merci ma délicieuse âme amie… Michka pour ce Ciel étoilé d’une Pleine Lune en forme de coeur,

    Affectueusement

    Mariepaule

  6. Merci Chère Michka, vous délivrez un véritable enseignement. Le mot responsabilité vibre particulièrement pour moi ces temps-ci, chaque fois que je me considère encore comme une victime par rapport à mon travail d’enseignante que j’ai dû quitter car il me rendait malheureuse, ce mot est un rappel. J’en vois les fruits car j’ai enfin pu démarrer une nouvelle activité de cours à domicile et de garde d’enfants, mes résistances sont enfin tombées et je vais de l’avant avec confiance… ( je suis balance ascendant poisson). Je souris avec la lune…

  7. Merci encore et encore
    C’est si bon, enrichissant et juste pour moi de te lire!
    Une toute petite chose importante pour moi, serait-il possible que les notes soient entre parenthèses intégré dans l’ecrit plutôt qu’en bas de page difficile d’acces pendant la lecture. Ca me parait faciliter l’integration de l’astrologie.
    Bien à toi
    Johanna

    • Coucou Johanna, merci de ton message. Pour le moment je teste et ça m’est plus facile pour mettre en pages, en plus je ne peux pas fluctuer en fonction des goûts particuliers des uns et des autres sinon je vais devenir un peu dingue, certains aiment cette façon, certains n’aiment pas, ce qui est important c’est que cela soit moins contraignant pour moi qui passe beaucoup de temps à rédiger mes billets.
      Bien amicalement, merci de ta fidélité !

  8. Merci! Merci! Merci! Tellement précieux ces textes d’enseignemnt que tu nous offres…Apprécié…je partage avec des amies et amis!

  9. Ping : Pleine Lune en Balance du 19 Avril 2019 | Sur le chemin de lumière

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.