Nouvelle Lune en Bélier – Lundi 16 avril 2018

Bonjour mes amis,

Cette mi-avril nous propose la première nouvelle lune de l’année zodiacale, entendez par là qu’elle se produit dans l’énergie du Bélier. Une nouvelle lune c’est toujours le début d’un cycle de 28 jours et demi de révolution lunaire, et quand ce début se fait dans le Bélier, premier des douze signes, initiateur de l’année astrologique c’est un indice de renouveau, de démarrage et de l’instauration d’une période de changement rapide.  

Le mois qui vient de s’écouler, dans le cycle de lunaison en Poissons, nous avons fait le bilan puis mis fin à différents domaines de notre expérience et surtout avons traversé plus ou moins de remue-ménage intérieur ou physique selon les personnes. Un grand nettoyage émotionnel s’est produit, plus ou moins consciemment, créant dans l’ensemble beaucoup de tumultes et de rébellions comme nous avons pu le constater aussi dans le monde extérieur. C’est en train de se dissiper mais il nous faut surmonter notre peur du changement (aucun humain n’aborde l’inconnu facilement), rester centrés et garder la foi. Même si c’est dense et intense ou que ça va plutôt vite ce mois-ci dans la Nouvelle Lune en Bélier il est plus facile de faire cette expérience si nous aimons celle-ci en l’accueillant sans viser un résultat.

J’aimerais vous dire que cela va s’apaiser mais la Nouvelle lune conjointe à Uranus, la planète du bouleversement et de l’inattendu, ne m’incite pas à vous parler de repos et de tranquillité. Au contraire, cette position permet de prévoir des changements rapides d’une façon générale (car le Bélier est une énergie de feu très spontanée et jaillissante) ainsi que des avancées nécessitant plus que jamais de laisser partir nos anciens fonctionnements quand ils ne sont plus adaptés à notre meilleure évolution (carré de la Nouvelle Lune à Pluton en Capricorne). Pluton exige de nous que nous soyons nous-mêmes et fassions face à nos démons. Cet aspect nous touche chacun et chacune, confrontant nos individualités à nos manques d’authenticité face à nous-mêmes, mais il se reflète énormément dans le collectif : les rébellions et conflits visibles dans ce Bélier, avec des gens très en colère, viennent se heurter à d’anciennes structures sociales manifestées par le Capricorne, avec l’impérieuse nécessité de les réformer. En attaquant le gouvernement et la hiérarchie extérieure, il se peut que les individus aient du mal à voir en quoi ils ont participé à cet état de fait. Cela n’est pas forcément mauvais de se rebeller mais il faut que ce soit suivi d’actes constructifs. Sinon ce feu aux poudres n’aura pas de suites et causera d’inutiles destructions.

Uranus est aussi la planète de notre autonomie et de notre émancipation, nous pouvons donc l’utiliser dans ce sens : pour devenir plus indépendants, pour nous autoriser à nous affirmer plus fermement, mais cela ne veut pas dire dans la rébellion destructrice ni la violence. Je trouve que la violence (j’insiste pour dire que c’est ma conviction) naît du refoulement, d’un statu quo trop longtemps maintenu. Elle n’est pas toujours négative ou inutile mais lorsqu’elle est sans contrôle elle dévaste en pure perte.

Le Bélier est une énergie destinée à affirmer notre individualité. Si nous pouvons nous extérioriser avec bienveillance et diplomatie, au fur et à mesure, en affirmant notre désir et notre point de vue et en agissant à partir de celui-ci, notre aspiration intérieure n’est pas contrariée et ne devient pas source de conflit. Ainsi l’affirmation de soi et de nos besoins n’arrive pas nécessairement au stade de la violence et de la  perte de contrôle. Je vous parle d’expérience, c’est une piste que j’exploite au quotidien et j’en retire l’avantage de ne pas laisser s’envenimer les énergies de colère dont la maîtrise a pu m’être difficile dans le passé, générant des passages à l’acte un peu excessifs, parce que j’étais incapable de prendre les rênes de ma vie. Uranus est une planète qui peut nous rendre totalement instables si nous ne voyons pas le génie de sa fonction de singularisation et d’émancipation. En Bélier, le transit d’Uranus génère depuis des années cet élan d’autonomie qui passe par l’innovation et le changement et nous propose de devenir des pionniers dans le domaine concerné par le Bélier de notre propre thème mais aussi de nous libérer de toutes formes d’esclavages, ce qui a donné lieu à beaucoup de dérives.

Tandis que la Nouvelle Lune en Bélier insuffle ce changement en présence d’Uranus, Vénus en Taureau désire une construction solide et stable et aspire à l’harmonie, elle est soutenue par l’action de Mars en Capricorne, celui-ci est très persévérant, a une grande résistance dans le temps et ne lâche pas prise facilement, car Mars en Capricorne est un starter, il est actif et peut être impulsif (le Capricorne est un signe cardinal, en astrologie c’est le caractère de ce qui démarre) mais il a surtout cette qualité de durabilité et d’endurance des signes de Terre. Donc en ce moment, chacun de nous a la possibilité d’utiliser cette fonction Martienne pour entreprendre quelque chose ou un projet dont il veut que cela soit solide et durable. Mais il nous faut accepter de suivre Saturne et ses conseils de discipline et de responsabilisation, il nous faut lui obéir comme à un parent adulte et ne pas nous comporter en enfants immatures et capricieux.

Saturne n’est pas spécialement léger, et encore moins en Capricorne, aussi là où il passe actuellement sur notre thème (chacun ayant le Capricorne quelque part), Saturne redéfinit notre structure intérieure et en appelle à notre intégrité. C’est un passage qui dure trois ans environ, autant nous y faire !

C’est actuellement en nous référant à ce que nous désirons construire concrètement  (Mars en Capricorne) et solidement (Vénus en Taureau) que le changement et la redéfinition proposés par Saturne nous seront les plus faciles.

Patrick Giani a écrit quelque chose à quoi j’adhère vraiment :

« Autant Saturne sanctionne, autant il récompense les efforts fournis.  Autant Saturne limite, autant il fait grandir, évoluer »

(Publié dans « Comment positiver Saturne »- Les livrets bleus de l’association Jupitair © 2008 )

Pour reparler de Vénus en Taureau elle peut être elle aussi très entêtée et dans un désir de jouissance physique ou matérielle égoïste qui ne serait pas totalement bienvenu. Jupiter- qui s’y oppose- nous demande en quelque sorte un équilibre avec les émotions et les sentiments que nous traversons dans le Scorpion. Une écoute profonde à pratiquer de ce qui se passe en nous, au-delà de la forme et du visible, est appelée par ce Jupiter. L’équilibre entre Vénus et Jupiter peut venir à la fois de l’appréciation de ce que nous possédons déjà dans notre vie physique, ce qui est beau et plaisant ; et de l’acceptation de prendre en compte l’amour, les émotions et leur transformation dans nos relations.

Il y a autre chose de caché derrière nos désirs d’argent, d’abondance matérielle, de possession et de jouissance, c’est l’attachement, et en termes de relations c’est souvent l’attachement à un résultat extérieur prédéterminé qui comblerait nos vides. Cela peut être obsessionnel ou passionnel (Scorpion). C’est là une grande source de frustration potentielle car même si nous obtenons ce que nous convoitons, nous ne ressentons pas forcément une grande satisfaction ; une fois que nous l’avons, nous voulons autre chose ou encore plus ou que cela continue sans changement. Tout ceci n’est pas réalisable, la vie est mouvement. Cette avidité de Vénus en Taureau s’apaise quand nous sommes centrés sur notre cœur et notre être : l’essentiel est à l’intérieur, nous le sentons alors puissamment et si « l’abondance de biens ne nuit jamais », comme le dit le proverbe, elle n’est cependant pas la source du bonheur. Cette opposition Vénus Taureau à Jupiter Rétrograde en Scorpion nous invite à aimer et voir ce que nous possédons déjà, à ne pas nous attacher abusivement ni nous cramponner à une personne, à une relation, à un travail ou à une situation, en sachant que rien ne dure, tout a une fin et se transforme. Seule la joie intérieure, celle du cœur, nous appartient.

Toute résistance dans un pôle ou l’autre de cette opposition crée un conflit intérieur. La paix intérieure vient en effet de la cohabitation harmonieuse (quasiment passive)  entre la composante physique du plaisir Taureau (l’harmonie donnée par l’utilisation de nos cinq sens) et l’expansion (voire l’exagération) de nos sentiments et ressentis, de nos émotions gardés secrets ou refoulés donnée par Jupiter en Scorpion (psychologie, sexualité, donc occultes). Dans le concret il s’agit de laisser émerger ce qui remonte de l’inconscient, sans rien censurer, sans résister, c’est ce que j’aime nommer « l’accueil bienveillant de soi », tout en continuant de coller à l’instant présent, au plaisir du corps, à la pleine conscience de celui-ci.

Si vous avez contacté une façon spirituelle de vous relier au ciel, celui-ci vous sera d’un grand secours pour vous libérer de ces situations émotionnelles. Même si vous vous demandez « quand est-ce  que cela va finir ? » lâchez aussi ces pensées afin de ne pas continuer à vous projeter vers des buts trop ciblés et vous enfermer dans des états obsessionnels. Nous allons vers le meilleur pour chacun de nous. C’est ce que je constate dans ma vie : la réalité dépasse tout ce que j’ai pu imaginer et a une forme bien plus proche de mes aspirations profondes que je ne l’ai cru de prime abord. C’est mon âme qui se réjouit de son expérience terrestre.

Nous avons traversé des tumultes sentimentaux, émotionnels intimes mais aussi relationnels depuis la dernière Pleine Lune et nous nous retrouvons à regarder où en est la réalisation de nos rêves (qui prennent la forme de graves désillusions si nos espérances étaient trop utopistes). Pourtant  Saturne en Capricorne peut avoir un effet favorable sur la concrétisation de nos idéaux, en alliance avec Neptune  en Poissons, mais il faut qu’ils soient « réalisables », c’est-à-dire composant un minimum avec la réalité terrestre et les lois qui régissent les êtres vivants sur cette Terre.

C’est un bon moment pour agir, une fois posée notre intention. L’énergie du Bélier en elle-même n’est pas une énergie de construction, elle est là pour inciter, pour envoyer une intuition et un désir, pour démarrer, elle lance les projets, elle donne l’impulsion mais comme le feu de ce signe, elle s’éteint rapidement. Saturne en Capricorne est aidé de Mars, ils peuvent ensemble prendre en charge une action, un positionnement nouveau et des réalisations plus durables mais il faut « le vouloir vraiment » (pas égoïstement comme un enfant veut un jouet, plutôt de façon sage  et adulte et en gardant en tête l’idée d’une responsabilisation), il faut donc le décider et agir en conséquence avec détermination et persévérance. Ce n’est pas un moment où les choses viennent d’elles-mêmes, comme parfois. Toute résistance augmente le poids que nous ressentons dans les situations et nous les vivons alors comme des blocages, alors qu’elles sont destinées à nous poser, nous stabiliser en vue de nouveaux départs.

Je trouve que le moment, avec tout ce Capricorne et son énergie d’élévation, nous permet aussi de nous placer en recul et à une saine distance de nos émotions. C’est un signe d’ambition mais aussi une énergie spirituelle, en lien avec le divin et la voie de la sagesse.

Nous avons eu besoin de pratiquer l’introspection grâce à Mercure rétrograde, nous sommes encore dans un questionnement en quête de sens avec Jupiter en Scorpion rétrograde, mais la Lune Noire en Capricorne révèle l’ombre des choses que nous n’avions pas encore perçues, comme un idéalisme exacerbé, ou un manque de structure et de responsabilisation sur une certaine situation.

S’il y a des moments encore vécus comme des blocages, c’est que nous sommes accrochés à un système ancien de rapidité, d’impatience, de reproduction du connu, etc. Ou bien à des blessures affectives du passé, que nous ne laissons pas s’en aller, voire que nous retenons (le Scorpion en nous sait très bien se faire mal et se saboter de cette façon). La résistance fait beaucoup plus souffrir que l’abandon dans la foi. Ce n’est pas un problème, si nous le faisons, peut-être que nous avons besoin de temps pour comprendre et de le faire et le refaire, nul ne peut en juger. Dans ce moment où Mercure est redevenu direct en Bélier il y a cependant une opportunité plus grande de comprendre de façon plus intuitive et rapide ce qui se cache dans notre ombre (lune noire en carré de Mercure). Chiron et Mercure proches (même si dans des énergies différentes) s’allient pour une résolution de nos problèmes et/ou une guérison de nos blessures.

Comme le dit souvent une de mes amies « on a du pain sur la planche ! » La métamorphose et la transmutation continuent !

Je vous souhaite de poser des actes qui vous conviennent pour que lors de la prochaine Pleine Lune en Taureau  (ma préférée de toutes car c’est celle du Wesak) vous ayez une vision plus claire de vos désirs et de vos intentions à travers les réalités qui vont se manifester.

J’ai été très prolixe, que ceux de mes lecteurs qui aiment faire court soient remerciés d’être arrivés jusque là (rire).
Je vous envoie mes douces pensées printanières, pleines d’espoir comme la Nature qui s’éveille de plus en plus.

Michka

 

 

Pour rester informé(e)

Si le contenu de ce blog vous plaît et que vous souhaitez être tenu au courant des nouvelles publications, vous pouvez choisir de recevoir la notification de nouvel article.
De temps à autre, il peut arriver qu'une information soit envoyée par newsletter au lieu d'être publiée sur le site, notamment en cas de dysfonctionnement de celui-ci. Les newsletters sont peu fréquentes (deux à trois par an).

Assurez-vous de ne pas faire d'erreur en entrant votre adresse mail.
Vous devrez impérativement confirmer votre adresse en cliquant sur le lien contenu dans le mail que vous allez recevoir. Si vous ne l'avez pas reçu dans la journée qui suit, vérifiez dans vos courriers indésirables.

Veuillez noter que, en l'absence de confirmation de votre part, aucun mail ne vous sera envoyé et votre adresse sera supprimée de notre base de données dans la semaine qui suit.

25 réflexions au sujet de « Nouvelle Lune en Bélier – Lundi 16 avril 2018 »

  1. Merci de cette lecture si intéressante, claire et enrichissante…
    C’est toujours un réel plaisir de vous lire !
    Belle journée à vous.
    NOUMÉA

  2. Merci Michka pour ces écrits qui me parlent tant. C’est toujours un grand plaisir de recevoir votre lettre.
    Delicieuse journée à vous à chacun

  3. Merci Michka
    Cette analyse très riche nous permet de bien nous préparer à cet événement grandiose qu’est la fête du Wesak.

  4. Michka la « douce » 😉

    Actuellement en mode 😉 déprime depuis quelques jours je suis aidée par le fait d’être en connexion avec cette guidance qui m’invite à « entendre » que derrière tout nuage il est le soleil.

    Depuis mon enfance ce titre d’un livre de la comtesse de Ségur est pour moi un doux leitmotiv : après la pluie le beau temps.

    J’Y entends toutes les vérités de ton partage de ce jour dans ta lecture du Ciel et des étoiles comme de leur Mère la Lune.

    Je me suis autorisée à être pleinement authentique ce jour en offrant ce blues passager.

    Merci d’être là et de nous accompagner avec cette infinie tendresse, attention.

    Je suis heureuse de lire que tu te sens mieux.

    Continue à prendre bien soin de toi, car, comme tu le sais 😉 prendre soin de soi c’est prendre soin de 😉 cet(te) autre.

    • Bonjour Mariepaule et bonjour à tous, merci pour vos commentaires et mots doux !
      Moi aussi j’ai lu « Après la pluie le beau temps » quand j’étais enfant et c’est vrai que tout revient de façon cyclique car on peut dire aussi « après le soleil revient la pluie! » et c’est ainsi…, rien ne dure, rien ne s’éternise ni les bonnes choses ni les épreuves, profiter des unes et laisser passer les autres, telle est la voie du Sage !
      L’énergie est en train de changer et c’est perceptible, courage à tous ceux qui sont encore pris dans les traumatismes émotionnels et physiques, ou pertes matérielles, laissez vous aller et cela permettra au renouveau de s’installer… C’est de ces moments là que vient la plus grande transformation !
      Bises amicales à tous et à toi, Mariepaule !
      Michka

      • Infiniment « touchée » par ta réponse Michka 😉

        Merci.

        Et… oui à laisser aller pour… s’habiller de neuf comme les extraordinaires énergies de la végétation luxuriante de ce printemps m’y et nous y invite 😉

        Je ne sais pas si tu/vous avez remarqué mais les pâquerettes sont « omniprésentes » cette année.

        Pourquoi cela me réjouit ainsi ?

        Parce que je considère que nombre d’entre nous sont comme elles : discrètes, bienveillantes.

        J’accueille tes mots et tes bises avec toute la tendresse qui te caractérise et j’ai bien reçu les belles énergies enveloppantes de ton message.

        Bisous joyeux de cette rencontre imprévue 😉

  5. merci Michka des lectures ou réflexions toujours riches et profondes vous êtes un bon guide encore merci pour votre travail et le temps que vous y passez belle à journée et
    belle lunaison à vous

  6. Ping : Recueil d’articles sur la Nouvelle Lune du 16 Avril 2018 à 4h ! – Que du bonheur

  7. Merci ! Pour le partage de ces vérités cosmiques j’apprécie beaucoup et te lit avec grand plaisir
    Que la lumière t’accompagne avec plein d’amour!

  8. Merci, Michka, pour ce précieux billet de la NL.
    Ayant Saturne pile poil sur mon ascendant Sagittaire, je ne peux que souscrire à la maxime « Autant Saturne limite, autant il fait grandir, évoluer »… En ajoutant qu’autant il est dur à vivre dans la jeunesse, par son intransigeance et son austérité, autant il peut soutenir en vieillissant, par sa sagesse et son endurance.

    • COMME C’EST JUSTE !!! Finalement on partage tous les mêmes souffrances et les mêmes « joies »
      … je ne sais pas si le mot est juste !!

  9. Merci Michka pour ces ESSENTIELS que l’on a besoin de réentendre souvent pour l’intégrer peu à peu. De plus vos paroles sont « déculpabilisantes » car parfois on peut se sentir pas toujours au top …
    Là, vous nous montrez bien que c’est juste « voir » ce qui est en soi, grâce à ce très bon outil -l’astrologie – Ainsi couplé avec notre responsabilité spirituelle, nous pouvons être mieux en nous-même, et devenir un meilleur être humain (en étant aussi beaucoup moins dans le désir de possession .. divers ..)
    Parfois on peut confondre les « moyens » avec le « but » .
    Toute cette compréhension amène de la LIBERATION.
    Très heureuse que ça résonne en beaucoup de vos lectrices !
    Merci à vous

  10. Michka, un grand merci pour ce riche contenu et votre bienveillance constante ; votre réponse à l’adresse à la fois de Marie Paule et à nous tous, en est la parfaite illustration – Beau printemps à tous et à vous chère Michka.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *