Méditation sur la séparation

Bonjour mes amis,

Cette illustration de Henn Kim, je l’ai vue plusieurs fois sans y prêter attention mais aujourd’hui, elle me touche profondément car elle évoque le temps comme un facteur inéluctable de la fin d’une relation ou de l’éloignement d’un être cher que nous avons serré dans nos bras. Romantique et sensible, j’ai des moments où la séparation me paraît plus difficile à vivre qu’à d’autres.

La vie est pourtant ainsi faite de séparations et de retrouvailles ou de séparations suivies de nouvelles opportunités de rencontre mais, selon notre état d’être, nous pouvons le vivre avec un sentiment de chagrin ou au contraire, avec la sérénité qu’apportent le recul, la compassion et la sagesse. Dans l’ensemble, le temps nous permet de cheminer vers plus de détachement et de stabilité émotionnelle , ce qui nous aide quand nous sommes devenus des êtres posés et centrés sur nos intuitions et notre cœur.

Accepter pleinement d’être touché(e) et triste ou chagriné(e), c’est accueillir cette infime partie de nous qui soudainement crie sa peur d’être abandonnée, d’être rejetée ou oubliée. Mais c’est aussi lui permettre de s’exprimer, d’exister, de se faire entendre pour être prise en compte, soignée et guérie.

Sur un plan encore plus conscient, c’est laisser notre âme expérimenter l’émotion et la dualité, tout ce pour quoi nous sommes venus.

Cette image qui m’inspire énormément de ressentis et de méditation sur la fin des choses, quelles que soient les circonstances, m’a poussée à me rendre sur le site de sa publication originelle et là,  j’ai eu une très belle surprise en cliquant sur le dessin :

https://www.instagram.com/p/BVLQsCwBIbp/

J’y ai trouvé un message pour moi : il n’y a jamais de fin, mais c’est un éternel recommencement, la vie succède à la vie, transmutée, sous un autre état  mais elle continue à exister au-delà de sa forme et de son apparence précédentes. De même, rien n’est terminé pour nos relations même si l’attachement s’estompe au fil du temps, en fonction des circonstances ou de nos différences d’états d’âmes,  il nous reste, quand nous l’avions déjà chevillé au cœur, l’amour qui nous a unis et soutenus et l’espoir de vivre encore de beaux moments d’union ou de de réunion.

Michka

Pour rester informé(e)

Si le contenu de ce blog vous plaît et que vous souhaitez être tenu au courant des nouvelles publications, vous pouvez choisir de recevoir la notification de nouvel article.
De temps à autre, il peut arriver qu'une information soit envoyée par newsletter au lieu d'être publiée sur le site, notamment en cas de dysfonctionnement de celui-ci. Les newsletters sont peu fréquentes (deux à trois par an).

Assurez-vous de ne pas faire d'erreur en entrant votre adresse mail.
Vous devrez impérativement confirmer votre adresse en cliquant sur le lien contenu dans le mail que vous allez recevoir. Si vous ne l'avez pas reçu dans la journée qui suit, vérifiez dans vos courriers indésirables.

Veuillez noter que, en l'absence de confirmation de votre part, aucun mail ne vous sera envoyé et votre adresse sera supprimée de notre base de données dans le mois qui suit au plus tard.

22 réflexions sur « Méditation sur la séparation »

  1. Merci Michka pour ce partage tout en… douceur du Coeur où tout se conte dans la tendresse du « être soi » pour inviter cet(te) autre à avancer dans la… sérénité.

    Il m’arrive, régulièrement, de regarder dans le rétroviseur et de voir combien de rencontres, de chemins parcourus, et de… ruptures… séparations… sous bien des… formes.

    Et, ce dont je me suis sentie assurée avec le… Temps c’est que jamais nous ne sommes séparé(e)s des êtres ou… animaux… ou… lieux ou… car en mon coeur le… lien demeure de manière… non apparente mais bien… réelle.

    C’est ainsi que je continue à être en… relation même quand celle ci semble s’être rompue et… il m’arrive… régulièrement… depuis enfant… de constater que ceci est bien… réel quand… de nouveau… ces êtres croisent mon chemin par 😉 accident.

    J’ignore pourquoi le terme « accident » est venu se… glisser mais ma Guidance m’a appris à accepter ces clins d’oeil de la Vie 😉 qui m’invitent à écouter ce qui m’est « confié ».

    Merci pour ces écrits qui viennent à rencontrer mon coeur avec combien… d’affinités.

    Bonjour à vous qui suivez Michka et venez à butiner ses invitations à se… poser pour… écouter et engranger le savoir des… Etoiles dans la Lumière du… Coeur

  2. Un beau message d’acceptation du principe de réalité. A sa lecture, j’ai ressenti : douceur, fluidité, entièreté, légèreté, transformation, et une forme de sagesse évidente face au phénomène de la séparation. Un magnifique témoignage d’amour.

  3. Bonjour Michka,
    belle méditation et belle illustration qui me touche aussi.
    Depuis un mois je rencontre des personnes chers à mon cœur, séparés ou perdus de vue.
    La brillance de ces apparitions me réchauffe au plus au point.
    Les boucles se referment avec une compassion qui me surprend.
    Je suis comme légère et ma confiance s’ouvre, élargie par le cœur qui a ses raisons en apparence duelles (séparation ou incompréhension).
    Je le ressens en profondeur comme un signe de complétude.
    Merci

  4. Bonjour Michka,
    Très beau message et combien je partage cette vision !
    Il rejoint ce poème d’un inconnu qui parle ici d’amitié mais cela s’applique aussi à nos amours qu’ils soient avec un humain, un animal, une plante ou une pierre :
    « Les amitiés au fil de la vie
    Les amis entrent dans notre vie pour une raison, une saison ou la vie entière.
    Si nous arrivons à déterminer pour chaque rencontre si nous l’avons faite pour une raison, une saison ou la vie, alors nous saurons comment réagir envers elle.

    Celui qui passe dans notre vie pour une RAISON …
    C’est généralement pour combler un besoin que nous exprimons consciemment ou non.
    Il est là pour nous aider à traverser des difficultés, pour nous fournir des pistes ou nous guider et soutenir,
    pour nous aider physiquement, émotionnellement ou spirituellement.
    Il peut nous apparaître comme une aubaine et cela en est une !
    Il est là parce que nous en avons besoin.
    Un jour, sans que nous n’y ayons pas la moindre part de responsabilité, cette relation fera ou dira quelque chose qui brisera le lien.
    Peut-être mourra-t-elle ou partira-t-elle, peut-être agira-t-elle de telle manière que nous ne pourrons continuer à cheminer à ses côtés.
    Ce que nous devons réaliser alors, c’est que notre besoin a été comblé, notre désir satisfait, qu’il n’y a plus de raison de cheminer ensemble et qu’il devait être temps de se séparer.

    Celui qui entre dans notre vie pour une SAISON …
    Parce que notre tour est venu de partager, d’évoluer ou d’apprendre.
    Il nous apporte un sentiment de paix, ou nous fait rire.
    Il se peut qu’il nous fasse découvrir quelque chose de nouveau, ou nous fasse faire quelque chose dont nous nous sentions incapable?
    Celui-là nous apporte généralement une somme immense de joies.
    Mais ce n’est que pour une saison !

    Ceux qui sont là pour la VIE ENTIÈRE …
    Ceux-là nous forgent pour la vie, nous aident à construire nos bases émotionnelles.

    Notre tâche est d’accepter les leçons, d’aimer et de mettre ce que nous en avons reçu et appris dans les autres relations qui émaillent notre vie.

    On dit que l’Amour est aveugle,
    l’Amitié, elle, est clairvoyante.
    Merci de faire partie de ma vie !
    Arrête-toi là, un instant et sourit !

    Dans tous les cas:
    Travaille comme si tu n’avais pas besoin d’argent,
    Aime comme si tu n’avais jamais été blessé(e)
    et Danse comme si personne ne te regardait. »

  5. Bonjour Michka
    Merci pour votre publication.je suis de une détresse profonde aaujourd hui face a la séparation de mon mari
    J ai des attaques de mort extrement fortes et suis totalement épuisée par la violence de la séparation et son silence…
    Tout semble me qquitter aujourd hui mes enfants…ma famille..reste juste quelques amies vaillantes mais l envie de suicide est de plus en plus preignante.mon chagrin est immense etla joie de vivre n est vraiment plus presente.pourquoi continer pour souffrir autant.je ne saiss plus.je suis de un processus de mort interne de la personnalité pour trouver une percée de l être.mais je suis fatiguee de tout cela.c est la nuit noire de l âme et rien ne me dit aujourd hui que la lumière soit au bout…je suis fatiguée d être ce saumont qui depuis tjs cherche a remonter vers la source.j abandonne…en deux ans j ai perdu ma soeur violemment ma mère et mon mari ma quittedeux mois après la mort de ma mère se disant homosexuel…c est d une violence extreme.apres un mariage sacre il ya sept ans.jj ai 64 ans et je suis fatiguee .mavie s ecroule littéralement…je mebat comme une lionne depuis 9 mois pour rester debout mais la toutes mes forces m abandonnent..je craque….merci de m avoir lu…
    Ns avons eteen contact plusieurs fois déjà
    Je vous embrasse
    Claudine chaves
    .

    • Bonjour Claudine,
      Il y a beaucoup de départs aujourd’hui … Et même lorsque l’on a la foi, notamment en un au-delà, les séparations de toutes sortes sont toujours douloureuses à accepter et nécessitent du temps pour les intégrer.
      Pour moi qui croit, notamment via l’astrologie, en la réincarnation et au processus de parcours initiatique à travers des vies successives, le suicide ne règle rien, bien au contraire …
      Je suis de tout cœur avec vous en ces tests de la vie, confiante aussi en vos ressources profondes pour surmonter ces épreuves.

    • Bonjour Claudine,
      merci de votre partage qui exprime le feu du changement.
      La fatigue est un bon signe, reposez-vous, lâchez prise (attachement à l’ancien), le nouveau est déjà là au présent, c’est le moment du repos afin d’être au plus proche de ce qui va naturellement vous ressourcer.
      Confiance et patience à vous Claudine.
      Prenez soin de vous, vous n’êtes pas seule.

    • Je vous souhaite plein de courage et de foi , afin de surmonter ces épreuves et de retrouver le sourire , prenez soin de vous et n’oubliez pas que si vous êtes éprouvée , vous êtes aussi tendrement aimée …. Plein de tendres pensées , Jackie

    • Chere Claudine, Je vous envoie toutes mes pensées de soutien et de lumière. Le temps adoucira votre peine et déjà l’amour invisible de l’univers vous prend dans ses bras, ouvrez vous à cette belle énergie et vous sentirez que cet Amour là ne vous abandonnera jamais.

    • Chère Claudine,
      Je me souviens de vous, bien sûr.
      Je connais la nuit noire de l’âme, une épreuve de purification très intense pour l’âme et très douloureuse pour l’Humain, je connais l’envie de partir pour ne plus souffrir et le passage à l’acte – je compatis. Mais la vie continue même si le corps est détruit et nous emportons avec nous ce que nous n’avons pas terminé ou compris. Je ne peux que vous souhaiter de prendre le recul nécessaire par rapport à votre mari, appelez vos guides à l’aide pour mettre de l’amour sur cette séparation et pour accepter les choix de celui que vous aimiez, même si cela vous a fait souffrir. Je vous souhaite d’installer la paix en vous afin de finir votre existence dans la sérénité. Personne, ni aucune circonstance extérieure ne peut atteindre notre état de paix intérieure quand nous sommes centrés sur notre cœur. Alors je vous souhaite de retrouver le chemin de votre cœur et je vous embrasse aussi avec tendresse,
      Michka

  6. Unis vers l’Uni-vers…au centre du point de Lumière!
    Absence de distance,absence de temps,absence de séparation…
    Bel été à toutes et tous!
    Michka je t’embrasse et Merci

  7. bonjour Michka

    merci pour votre témoignage et de nous faire découvrir ces superbes dessins, en mouvement ou non mais toujours animés par l’âme de Henn Kim (« Take your broken heart, make it into art »)

    pour ma part la séparation me rappelle le mot « sevrer », qui provient du verbe « séparer » … le sevrage en tant que passage d’un mode (d’un monde) à un autre, plus autonome, nous y sommes

    par exemple aujourd’hui je lis : https://translightml.wordpress.com/2017/07/19/kara-schallock-mises-a-jour-permanentes/

    une éclosion d’amour dans le jardin du cœur

    bien à vous ~ Jean

    • Bonjour Jean, le message de Kara Schallock m’a aussi beaucoup apporté ce matin quand je l’ai lu notamment dans le passage sur le jugement qui sépare 😉
      Un trésor de bienfaits que cette publication !
      Bien amicalement à vous, Michka

  8. Quand la séparation est la mort et que c’est sa « moitié » qui n’est plus à échanger dans le même monde
    il parait insurmontable de dépasser cette situation et trouver la sérénité !
    Quelque chose fait que qui était le défunt dans notre vie est insubstituable
    et que la vie dans deux plans différents avec le corporel pour un et dans l’Au delà pour l’autre semble invivable …
    il y a des signes réconfortants, des sortes d’échanges télépathiques mais le manque est là et une souffrance en résulte …
    j’apprends à la gérer c’est une expérience mais elle ne fait pas place à la quiétude !

  9. Magnifique….quelle belle transmutation….
    Je pense que toute séparation vécue sur Terre réactive notre blessure primordiale, notre séparation illusoire avec nos familles d’âmes, avec la Source.
    Un tout grand merci Michka pour ce beau message plein de douceur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.