Pleine Lune en Vierge – 12 Mars 2017

 

Bonjour mes Amis !

Comment vous sentez-vous ?

Les énergies de ce cycle de lunaison sont puissantes et la Pleine Lune vient éclairer ce qui a été engendré lors de la Nouvelle Lune en Poissons, que ceci soit inconscient ou ait été formulé avec une intention. La Vierge est un signe de récolte et d’amélioration par la transformation, c’est ce que nous pouvons percevoir d’une manière ou d’une autre. Tout est juste et il n’y a pas de « bonne réponse » ni à devenir une « meilleure personne » ce qui serait tenter de coller à une injonction ou un modèle standard. Nous avons tous de belles âmes et sommes tous de bonnes personnes puisque nous émanons d’une conscience Une et Parfaite. Bon, je commence fort aujourd’hui (hi ! hi !) mais nous allons « descendre » voir comment cela peut se vivre au niveau de la Terre !

La Pleine Lune se situe en Vierge, à 22° du signe, ce dimanche – à 14 h 54 UTC, soit 15 h 54 en France – face au Soleil en Poissons.

Nous avons à nous replacer dans un contexte énergétique actuellement très porteur de changement et d’expansion. Les choses de ce monde ne PEUVENT PLUS fonctionner comme avant. Pluton en Capricorne exige avec force et de façon implacable que nous laissions partir, mourir, finir, ce à quoi nous nous cramponnons et qui ne nous sert plus à rien. Jupiter en Balance apporte toute son énergie expansive à nous montrer où est le juste milieu et son action est complétée par Uranus en Bélier qui stimule à petits coups de décharges électriques notre réveil vers l’émancipation et l’autonomie de l’être. Il est plus que temps de nous montrer tels que nous sommes et de sortir des rangs où nous nous sommes sentis jusque là en sécurité, cachés parmi les autres et que nous voilions ainsi notre lumière individuelle. Enfin Saturne en Sagittaire exerce son droit de limitation pour nous montrer que toute les solutions ne résident pas dans l’élévation spirituelle, dans la quête, dans la recherche d’un ailleurs meilleur plus divin, d’un idéal plus intellectuel qui veuille toujours lutter pour défendre la noblesse et la générosité. Saturne nous rappelle qu’il y a à vivre une autre vérité : celle de la réalité quotidienne, avec ses hauts et bas, ses liens humains et ordinaires, ses inquiétudes et émerveillements, et il nous exhorte (un peu violemment en ce moment) à descendre de nos nuages pour vivre ici-bas.

À notre époque, l’approche d’une pleine Lune en Vierge ne peut donc plus se limiter à une analyse très critique et perfectionniste de la vie sans engendrer aussitôt en nous une souffrance perceptible. Il y a une aspiration collective à devenir simplement soi-même, à réunir les parties de notre puzzle éparpillé un peu partout pour nous sentir autrement que déchirés, séparés, et impuissants à trouver notre place réelle dans ce monde, revenir alignés dans l’instant présent, secret de l’Unité.

La Pleine Lune  n’est pas, en Vierge, dans une énergie faite pour planer mais pour nous incarner dans la matière et nous mettre bien dans notre corps avec un minimum de règles propres à cette sphère de vie, bref il s’agit d’être des humains part entière, pas seulement des cerveaux ou des robots qui sont bien au service. Si une quelconque raison nous pousse à rester trop dans notre tête il n’y aura ni joie ni amusement dans cette période. Ce n’est pas un verdict, juste une perception dont vous pourrez tester vous-même la perspicacité et la véracité. De même si nous planons dans les illusions (le Soleil en Poissons vient éclairer celles-ci) nous serons vite rattrapés par les réalités « bassement terre-à-terre » !

Dans ce signe dit double ou mutable la Pleine Lune nous permet une adaptation et de vivre des changements, avec méthode, organisation, patience et le respect des étapes car la Terre est un élément qui demande de la lenteur. Dans la Vierge, l’intellect est une ressource de base, elle analyse et trie les informations avant de manifester ses choix en actes concrets.

Mais qui a dit que nos choix devaient de faire en fonction du « devoir » ou de la souffrance? Nous sommes encore très empreints des principes judéo-chrétiens qui comportaient dans cette dualité de la Vierge une promesse de rédemption obtenue seulement après une longue vie de travail, de purification, de privations ou de punition. Cette vision manichéenne (le bien d’un côté, le mal de l’autre) est la source de beaucoup de peines et de chagrins que nous portons encore, issus de notre vision étroite de la Vie. Cette perception est très éloignée de la joie et de l’amour de soi, de la gratitude et de la spiritualité. La nature duelle de la Vierge à intégrer est dans le rapport corps esprit, harmoniser ces deux pôles dans une danse de joie est, dans ma vision, le suprême niveau de la Vierge. Ce n’est peut-être pas forcément non plus atteindre un quelconque nirvana et y rester, ce n’est pas donné à tout le monde (à part quelques Sœurs Carmélites ou yogis qui ont choisi ce chemin d’expérience)  cette sorte de reconnexion permanente à la Source ; mais ce n’est pas le but commun de notre voyage sur terre. La Source expérimente au travers de nous, des émotions et des ressentis qui ne sont possibles que dans une telle sphère d’existence en trois dimensions. Alors quelles prises de conscience peut nous apporter cette année la Pleine Lune en Vierge ?

– D’un côté beaucoup de limitations qui viennent encore ternir notre vie humaine parce que notre mental les considère comme vraies : nous ne « devons pas » mettre en avant le sexe et l’amour de l’argent, qui sont bannis comme étant de mauvaises énergies ; le corps reste inconsciemment un lieu de péché (gourmandise, luxure) et la vie matérielle un lieu de perdition (envie, avarice), quant à nos désirs ou besoins (l’envie, la paresse) on n’a pas le droit d’en avoir et notre personnalité humaine ne peut pas non plus exprimer ses spécificités sans être blâmable (orgueil, colère). Bref ! Parfois ce n’est pas dit de façon aussi tranchée mais quand notre sexualité n’est pas épanouie dans notre couple et que nous en souffrons il y a là un indice. Quand nous avons des soucis d’argent et de travail, alors que nous nous comportons en bon et humble petit soldat, un autre indice est donné dans le même style. Quelle expérience de privation avons-nous générée et pour comprendre quoi ? Tentons-nous de nous priver de dessert parce que nous sommes trop gros (et donc de joyeux gourmands ?) Allons-nous faire de l’exercice en salle ou courir une heure par jour, alors que nous n’en avons pas du tout envie, parce qu’on nous a dit que nous le devions pour préserver notre cœur ou évacuer notre stress?  Nous plaçons-nous dans des situations de travail déstabilisatrices et insatisfaisantes pour expérimenter que « nous le savions bien: les patrons sont tous des abuseurs, les banquiers sont tous des pourris? » alors nous générons ce que nous croyons.

– Dans l’autre extrême, nous sommes parfois sous l’emprise de l’ego spirituel celui qui dit que nous « devons » devenir des gens pleins d’amour et de foi qui « doivent »  se mettre au service des autres et accepter tout avec le sourire. S’il est vrai que l’amour et un minimum de foi en la vie sont des directions qui aident à guérir, nous pouvons désormais nous rendre compte que ce ne sont pas des vertus valables partout et dans tous les cas et qu’un bon « coup de gueule » peut aussi être bienvenu pour remettre les pendules à l’heure, n’en déplaise aux gourous de tous ordres !  Et qui a dit que nous devions toujours nous mettre au service des autres , alors que c’est vraiment de nous-mêmes dont nous avons la charge. Evidemment, c’est moins facile de nous occuper de nos affaires que de porter nos énergies vers l’extérieur et regarder ce qui se passe dans la marmite des autres, mais bon !  Tôt ou tard, nous sommes amenés à cette évidence incontournable : nous sommes venus vivre « NOTRE » vie !

Je vous épargne les statistiques qui nous expliquent à quel rythme nous devrions faire l’amour pour être heureux , les sites de rencontres qui nous mettent en contact avec le / la  meilleur/e partenaire pour nous, ou bien les sollicitations de la publicité et des médias qui nous convainquent des conditions de vie qui seraient les meilleures pour que nous nous sentions bien (avoir une maison, au calme, jardiner et manger écolo, devenir végétariens voire crudivores, faire du yoga ou de la gymnastique, etc.), tant d’injonctions subtiles qui peuvent nous porter à renoncer à nos préférences ou à nous sentir  coupables de ne pas être comme ça, et nous marginaliser de façon inconfortable !

Quelles prises de conscience pouvons-nous faire de votre cheminement à ce stade-là ? Beaucoup d’entre nous ont connu récemment des « remontées acides », si je puis dire ainsi avec un brin d’humour. Comme si certains aspects de notre passé nous revenaient avec acuité pour nous faire souvenir de nos souffrances d’avant et les ramener à notre conscience. Une amie m’a confié : « C’était comme si j’y étais encore » et j’ai moi-même expérimenté une telle situation créant une réminiscence cruelle de vieilles blessures que je « ressentais » de nouveau comme si elles venaient de m’arriver. Cela a pu nous plonger subitement dans des abîmes émotionnels d’où nous nous sommes extirpés en revenant dans le présent, dans l’ici et le maintenant, seuls lieux où nous pouvons être vivants et aux commandes avec notre libre-arbitre. Pour ma part, ce fut un nouveau point de départ avec un sentiment d’intense compassion et gratitude pour tout ce que j’avais vécu et fait vivre à ceux que j’aimais.

Cet influx de la Pleine Lune porte au maximum la lumière de la Vierge dans notre thème natal. Où est ce degré dans votre carte du ciel personnelle ? En face, là où est actuellement le Soleil, que nous montrent les Poissons, qui sont notre lien à notre plus grand Nous?

Pour moi, par exemple, ce degré de la pleine Lune est en Maison III et j’ai eu pas mal de révélations sur la manière dont je m’étais adaptée à mon environnement, la Maison III est le champ d’expérience de l’intégration dans notre milieu quotidien, et nous utilisons pour cela notre réflexion et notre compréhension, ainsi que la communication intérieure et extérieure.

Soudain (c’est aussi l’effet d’Uranus la planète de l’éveil) beaucoup de choses m’ont « sauté aux yeux » comme des évidences car la Pleine Lune est dans mon secteur où le mental fait des liens et sert de messager pour la conscience. Cela se passe dans des circonstances très pragmatiques (la Vierge l’est totalement) que je n’avais jamais étudiées de si près avant.

Si je vous raconte cette anecdote personnelle, c’est pour prendre un exemple de combien nous sommes capables de fonctionner longtemps sur une croyance ancienne, enfouie et profondément intégrée. Ceux qui me connaissent pour être venus me voir chez moi,  savent que j’habite dans une vieille maison en pierre que j’ai rénovée et qui se situe dans une ruelle inaccessible en voiture. Lorsque je l’ai acquise, j’ai renoncé au chauffage central car je voulais chauffer avec un seul poêle à bois (allez savoir pourquoi, j’ai demandé spontanément son démontage intégral à mon arrivée). Donc depuis 2010 j’achète du bois, qu’on me livre plus loin en haut de la rue puisqu’on ne peut pas s’approcher plus de la maison,  je porte mes huit stères de bois par an pour les stocker à la cave et je me fais aider pour les ranger ; mais ensuite, chaque jour il faut porter de nouveau ces lourdes bûches de bois, éclairer le vieux poêle (papier, petit bois de cagettes, bois moyen et bois plus gros… Tout un rituel !) Et aussi sortir les cendres, nettoyer la poussière tout le temps (ce qui pour une allergique génère pas mal de soucis) et surtout être en permanence à le surveiller, donc se mettre dans un état de souci constant car si on oublie il faut rallumer, réchauffer de nouveau la maison, etc.

Une amie me faisait écho,  il y a deux ans, de son admiration pour ma force et ma persévérance (et mon ego était content, content, oui, oui, très content !…ça m’a fait du bien ! et ma conscience n’a pas saisi le message!). Dès le début de cet hiver j’ai ressenti physiquement enfin ! ( je mets du temps à m’incarner, c’est comme ça !) une envie de plus de simplicité, de moins d’efforts  d’autant que j’étais souvent malade, les allergies, la sinusite, le mal de tête (la prise de tête aussi, vous comprenez bien !), alors je me suis résolue à ouvrir les robinets des radiateurs électriques pour me trouver au chaud dès mon réveil sans avoir à supporter la corvée du bois, des cendres, etc.  Mais c’est seulement maintenant, dans le cadre de cette Pleine Lune, que  le sens profond de cette expérience m’est apparu.

Pourquoi diable (hi ! hi !) ai-je été si aveugle et si longtemps ? Eh bien, la réponse m’est venue de façon claire après qu’une de mes amies m’ait proposé l’écoute d’une conférence de Franck Lopvet. Celui-ci explique, entre plein d’autres choses, que nous reproduisons l’ambiance de notre famille d’enfance, car c’est là que nous nous sentions en sécurité quelles qu’aient été les circonstances et quelle qu’ait été l’ambiance de cette famille. Lorsque j’étais petite, j’ai été élevée dans une famille à la campagne, loin de tout, sans confort, où le froid faisait de belles étoiles de givre  sur l’intérieur des carreaux. Le minimalisme de la Vierge est perceptible ici, travail, régularité et efforts et cela ne m’a jamais dérangée, au contraire. C’était beau, doux et merveilleux, j’étais l’objet de toutes les attentions de cette famille qui prenait grand soin de moi et je participais même très jeune aux corvées de portage d’eau et de nettoyage, bien que ma vraie nature soit en fait réellement autre, plus contemplative et pas aussi extrême dans le sacrifice. Ma nourrice  se levait à trois heures tous les matins, elle allait chercher le bois dans la remise, elle allumait le fourneau dans la cuisine, le surveillait jusqu’à ce qu’il fasse bien chaud et se rendormait dans un fauteuil jusqu’au lever des autres personnes qui trouvaient alors une douce ambiance et un café odorant préparé par notre Bonne-maman que nous aimions tant. J’avais dans cette famille un profond sentiment de sécurité car j’y étais nourrie et choyée avec douceur et patience, tout ce que j’aime, l’essentiel y était.

Nous voyons dans cette histoire comme nos croyances peuvent nous limiter à du connu alors que, par ailleurs, nous luttons pour nous émanciper des contraintes et des peines. Il n’y a aucun « dommage » là-dedans, j’y vous au contraire une expérience tellement enseignante et enrichissante !

Les éclipses de février continuent à agir sur nous, ce qui a été mis en route (même sans notre participation active) va s’ouvrir, s’ouvrir encore et encore. Dans cet axe Vierge- Poissons nous nous efforçons de réunir harmonieusement notre corps (bien-être et santé) avec notre esprit (notre mental et notre Esprit supérieur qui nous guide). Nous sommes dans un déploiement individuel et collectif. Le renoncement total à la lutte et au contrôle est une ressource formidable pour grandir vers plus de joie.

Ce qui a changé depuis la Nouvelle Lune en Poissons, c’est que Mars est entré dans le Taureau apaisant notre besoin compulsif de « faire quelque chose », il aspire à du calme, de la sérénité et de la paresse, il prend sont temps et nous invite à faire de même.

Vénus est devenue rétrograde dans le Bélier, elle s’interroge en dedans et nous propose de faire comme elle. Elle pose ces questions : « Quelles sont mes valeurs en dehors de tout ce qu’on m’a appris, de tout ce qu’on m’a dit sur moi, de tout ce que j’ai tenu pour vrai ? Et en dehors des conditionnements sociaux, culturels et politiques ou religieux ? »

Vénus aime ou déteste, elle désire ou ne désire pas, elle est attirée ou repoussée, elle a de l’attraction ou de la répulsion. Par quoi et pour quoi ? C’est votre Vénus natale qui le dit clairement. Et il n’y a rien à faire, juste à la vibrer dans l’amour et la détestation, c’est juste être un humain !

La mienne en Sagittaire a besoin de principes et parfois je tente aussi d’amener les autres à croire sur parole en « ma » vérité car ma Vénus veut toujours partager avec les autres ses idéaux et ce qu’elle capte du divin ; mais elle aussi férue d’indépendance et de liberté, donc elle déteste qu’on cherche à la convaincre, à l’évangéliser et elle peut être très intransigeante et pète-sec si je ne la calme pas. Ceci dit l’inverse de la pièce est valable : elle peut me maintenir dans des dogmes et principes où je me contrains, je me flatte dans l’ego spirituel et au nom du divin (genre « la bonne Michka, qu’elle est gentille avec son prochain! »). Elle me fait oublier alors ma trop humaine condition (rire !). Car il n’est pas de pièce de monnaie qui n’ait une chose et son contraire. Vénus rétrograde permet donc de voir chaque valeur et ce que nous en avons fait car trop d’indépendance et de spiritualité par exemple, tuerait par exemple la possibilité d’un sain attachement relationnel avec un/e partenaire, bien humain/e et  bien en chair et en os. Là où est Vénus dans notre thème il y a l’indice des valeurs et du désir primordial de chacun et le potentiel de toutes les expériences qui amèneront la réalisation de ce désir.

Vénus est rétrograde depuis le 5 mars, elle est très favorable à notre expansion intérieure et favorise  notre évolution dans les domaines de l’amour et de ce qui a pour nous de la valeur. Elle augmente nos désirs d’autonomie et de singularité libération et de voir arriver du changement et du renouveau. (Elle est en Bélier où siège Uranus). Le soutien qu’elle reçoit pour nous pousser à davantage d’optimisme et de confiance ainsi que nous promettre une vraie transformation alchimique  (trigone Vénus Lune noire en Sagittaire) ne nous dispense pas cependant de plonger en nous avec courage pour faire cette introspection. Car c’est de là, de notre intérieur, que naîtra la révélation. Cet influx dure jusqu’au 4 avril, et Vénus retourne doucement jusqu’en Poissons, sensible et réceptive aux émotions,  jusqu’au moment où elle redevient directe, le 16 avril : nous assimilons ce que nous avons senti (Poissons).

Elle restera en Poissons, signe qui teinte les valeurs Vénusiennes de ses énergies  émotionnelles, jusqu’au 29 avril où elle repassera en Bélier, prenant de nouveau son élan, attisant notre désir de bouger et d’avancer rapidement !

 

Aujourd’hui, afin d’illustrer cette Pleine Lune, pour notre groupe constitué et tous ceux qui viendront lire dans le futur, j’ai tiré la carte de la Roue du Tarot des fées de Doreen Virtue. Et elle me semble coller parfaitement à ce que je ressens de Vénus rétrograde.

Le message de cette carte, La Roue, est qu’il n’est plus temps de retarder les choses et que nous avons à nous mettre en marche de nouveau, il nous faut garder l’élan (pour lancer sans cesse la roue) car les promesses de la chance et de la bonne fortune ne suffisent pas. Il peut être nécessaire d’approfondir notre recherche avec rapidité et optimisme, en nous entourant de gens positifs qui vont nous encourager et valoriser nos succès.
Autres sens : De nouvelles portes qui s’ouvrent, un coup de chance, les forces de changer vers le positif, faire des progrès, rester optimiste pour vos plans, la continuité dans le changement. Une nouvelle voiture ou un voyage.

Les deux dernières propositions sont amusantes pour leur symbolique: voyager mais en voiture, ce qui va plus vite ! Je vois une idée d’exploration dans ce voyage qui peut être intérieur et de nouvelle conduite dans l’image de la nouvelle voiture, tout cela dans une notion de rapidité.

Chers Amis, je vous souhaite une joyeuse Pleine Lune et vous laisse la place pour commenter, témoigner et partager.
Bien amicalement à tous,

Michka

 

Franck Lopvet: Vous pourrez regarder cette vidéo en suivant le lien ci après: « Se Réveler à Soi » avec Franck Lopvet en Conférence à Montréal

 

 

Pour rester informé(e)

Si le contenu de ce blog vous plaît et que vous souhaitez être tenu au courant des nouvelles publications, vous pouvez choisir de recevoir la notification de nouvel article.
De temps à autre, il peut arriver qu'une information soit envoyée par newsletter au lieu d'être publiée sur le site, notamment en cas de dysfonctionnement de celui-ci. Les newsletters sont peu fréquentes (deux à trois par an).

Assurez-vous de ne pas faire d'erreur en entrant votre adresse mail.
Vous devrez impérativement confirmer votre adresse en cliquant sur le lien contenu dans le mail que vous allez recevoir. Si vous ne l'avez pas reçu dans la journée qui suit, vérifiez dans vos courriers indésirables.

Veuillez noter que, en l'absence de confirmation de votre part, aucun mail ne vous sera envoyé et votre adresse sera supprimée de notre base de données dans la semaine qui suit.

Sélectionnez une ou des listes :

27 réflexions au sujet de « Pleine Lune en Vierge – 12 Mars 2017 »

  1. GRATITUDE très chère Michka !!! Quel Bonheur et plaisir de lire vos bulletins attendus avec impatience. Vous éclairez à chaque fois nos chemins.
    Très belle pleine lune à vous et excellente nouvelle année à tous en cette approche d’équinoxe du printemps.
    Je vous embrasse avec toute mon affection.
    Joséphine

  2. Merci de tout coeur, c’est formidable et tellement rassurant de vous lire. Je me réjoui chaque fois et votre message si humain me réconforte de de continuer sur mon chemin.
    Amitié et tendresse
    Margrit

  3. No comment tant tout colle comme de coutume!! Ah! que ne suis-je capable tout soudain de sauter dans le wagonnet de l’amour…que l’on SE donne.
    Merci encore et encore pour ton témoignage si éloquent.

  4. Ah ça, c’est une bonne pleine lune bien mitonnée sur le coin de la cuisinière, dans une bonne marmite, et servie sur la nappe blanche des dimanches, merci Michka.
    Je suis toute émue et attendrie par ce souvenir d’enfance que vous nous confiez si justement ; j’ai vérifié sur moi et sur des proches combien nous sommes têtus à retrouver ses ambiances de l’enfance.
    Votre nouveau portrait m’aide sans peine à imaginer votre frimousse de petite fille, les yeux émerveillés par le givre.
    Beau et bon dimanche à tous !

  5. C’est extra michèle…très limpide
    Merci à toi pour cet éclaircissement astral…et meilleur souvenir de notre rencontre à mandelieu pour une analyse de mon thème natal à ta façon
    Cette pleine lune en poissons, signe de mon ascendant, est venue me mettre un coup de pied essentiel pour me projeter dans l’action, enfin !
    J’ai aussi une amie facebookienne astrologique, une autre michèle, qui m’y a bien aidé..
    Merci aux planètes et à nous mêmes.
    Quand on est prêt, ça se ressent et on se doit de le vivre.

  6. Comme Toujours Très Chère Michka, cet éclairage et ces mots tombent juste…..Divinement juste…..Quel plaisir et quel réconfort de Vous lire……Gratitude Infinie pour Tout Cela……
    Je Vous attends toujours avec délectation….Et je Vous lis Toujours avec une Joie Infinie….
    Belle route parsemée de Douces Zétoiles….
    Marie

  7. Merci Michka pour ce message encore et toujours si juste.
    Il me parle… cette synchronicité entre tes mots et mon état intérieur.
    Gratitude pour nous donner la force et l’espoir. Quand le voile se lève tout devient plus lumineux et le chemin paraît plus accessible.
    Douce et Belle pleine lune. Bien affectueusement.

  8. J’attendais avec grande impatience ton partage Michka et… voilà qu’une fois de plus… rires… eh oui mon ego est content content… de lire que je suis en accord avec toutes tes propositions… pistes de réflexion ou ?

    Qu’importe. L’essentiel est de demeurer fidèle à soi même et rien que cela c’est déjà… extra.

    Je reviendrai te lire car… une fois de plus… j’entends bien que je n’ai pas tout… entendu… assimilé… compris car… survolééé

    Merci à toi pour te « conter » une fois de plus et ainsi nous inviter à réaliser une introspection pour en extraire le meilleur… Ce qui fait 😉 corps avec mon… coeur… âme… Esprit.

    Avec toute ma gratitude,

    Bon vent à… toi à… vous et… Merci

  9. Merci merci merci ! En plein dans le mille sur plein de point, comme toujours. Et j’ai adoré le côté « coup de gueule » de cet article justement. Je ressens beaucoup cette énergie là en ce moment aussi ! 😀 <3

  10. Merci beaucoup Michka.
    J’étais si impatiente de lire votre article que je me suis trompée de jour. Je l’ai espéré hier (le 11) croyant qu’on était le 12! Et j’ai bien ri de moi aujourd’hui!

    En tout cas, merci infiniment pour tous ces partages à chaque fois en résonance profonde avec mes ressentis.

    Bisous.

  11. Ping : Pleine Lune en Vierge – Michka | Sur le chemin de lumière

  12. Et si nos besoins nous donnent la possibilité d’amour et que nous exprimons en retour une intention de perfection fantasmée.
    Alors comment être amour inconditionnelle libre de toutes les formes ? (comme l’eau prends tous les chemins directs).
    Confiance dans la simplicité de tous les aspects qui donnent réponses aux besoins.
    Nous avons aussi le choix des réponses, une multitudes de réponses…
    Un jour ce sera le feu de bois et un autre le feu de gaz.
    Merci de ce partage lumineux.

  13. Un tout grand merci pour cette analyse qui une fois de plus « met les mots » sur ce que je ressens profondément 🙂 Et Venus qui redevient direct le 16 avril, jour de Pâques, fête de la résurrection du Christ pour les chrétiens ! Fête de lumière et de joie, en tout cas pour moi. Merci Michka et une infinité de merveilleuses choses pour vous.

  14. Bonsoir Michka.
    Apres avoir eu des angoisses la semaine dernière, j’étais étonnement sereine et bien ce week-end.
    Un grand merci pour tes lumières

  15. merci Micka pour vos commentaires une brèche s’est ouverte car depuis 20 ans et avec beaucoup de souffrances j’ai cru en la source .Je ne me suis pas écoutée ni écouté mon mari qui est toujours avec moi malgré tout ce cheminement malheureux. Encore merci de votre éclairage annie

  16. Bonjour,
    Merci Michka pour cette lecture qui raisonne SI juste….
    La Vierge avec « Sa » notion de sacrifice de « Soi », je connais ( ascendant Vierge, noeud Nord Vierge)…entraine souvent à « pourquoi faire simple qd On peut faire compliqué »….
    Et oui, On ne le voit pas… la tête formaté entraine à continuer aveuglément, la Conscience obnubilé ne sent pas, ou plus, que le corps parle…
    Bien parlante cette histoire de moyen de chauffage (vécu un évènement similaire), cherchant à répondre à des idéaux Nous mettant en difficultés…C’est encore bien (trop) souvent la voix de la raison qui parle au détriment de celle du Ressenti…

    Bien Belle journée à Toutes et Tous,
    GRATITUDE,
    Ma. ♥

  17. Très chère Michka, c’est fou comme je comprends bien ta vie quand tu racontes ! ( ah, ah )
    La mienne beaucoup moins…. derrière des voiles ou dans le brouillard !
    (J’aime bien Franck Lopvet …. drôle de personnage, pour les cadeaux, il vaut mieux ne même pas y penser )
    Merci de ce beau travail ma douce, et à TRÈS VITE

  18. Whaou ! Pour une fois j’ai tout compris …… ce qui est hallucinant c’est que j’ai chanté l’envie d’aimer toute la semaine dernière !!!!!! Merci pour tout cette lumière, plein de bisous

  19. Bonjour Michka et un grand merci! que d’amour, de partage dans ce merveilleux billet, mon cœur résonne en le parcourant ! Cette pleine lune me fatigue, alors je fais ce qu’il est bon pour moi au minimum matériellement , sinon je lis, « j’adore » ou je dors, c’est cool. Mon corps me donnera le signale que l’énergie du printemps, du Bélier (mon signe Astral) viendra mettre le feu sous la casserole afin de bouillir à la vie… Coeurdiament tendre Marie

  20. Bonjour Michka,
    En tant que Bélier ascendant Scorpion, c’est le Grand Ménage pour moi intérieurement (+ besoin de solitude) et extérieurement en réévaluant mon engagement dans la Société du fait des prochaines élections qui me semblent vitales pour le Futur à tous les niveaux…
    Je vous remercie Infiniment pour vos accompagnements si clairs chaque mois, afin de nous permettre de mettre des mots et des explications sur tous les mouvements et émotions que nous Vivons actuellement. En nous souhaitant bonnes méditations et ascension spirituelle et matérielle, je vous envoie mes pensées arc-en-ciel les plus lumineuses.
    Avec Gratitude.
    Béatrice

  21. Michka !

    Et voilà que je pars d’un grand éclat de rire !

    Pourquoi ? Parce qu’en parcourant hier ton message tissé dans la toile de la Tendresse je ne m’étais pas pleinement imprégnée de toutes tes « lumières ».

    Eh oui : j’ai acquis, après plus de 20 ans… du fait de soucis de santé et de biens matériels amoindris… une voiture et me suis remise à conduire !

    Et mon projet actuel ? Quitter le lieu où je demeure actuellement pour me rapprocher d’un élément qui me manque et dont il m’est difficile de le rejoindre : la mer, l’Océan.

    Vois tu douce et tendre Michka, les astres que tu sers avec tant d’Amour et de fidélité viennent, par ton intermédiaire, me confirmer l’élan qui me pousse à être celle que « je suis » dans la Joie, la sérénité, l’abandon et la foi en soi… et en ce… Présent.

    Une foi s 😉 de plus je m’émerveille de l’accompagnement que tu m’offres et que tu offres avec tant de bienveillance en te déshabillant toi même pour nous montrer le Chemin.

    Gratitude à toi? à tou(te)s ceux/celles qui viennent à passer par ici et ponctuent de « Lumière » par leurs commentaires ce « lieu » créé pour l’Unité de nos coeurs et notre plus Grande Joie.

    Merci à la Vie qui sans cesse m’invite à découvrir combien le chemin peut se faire… doux et tendre… comme toi Michka.

  22. bonsoir Michka…..je te remercie pour ce magnifique message qui comme à chaque fois révèle la réalité de ce que nous vivons…..j’ai toujours l’impression que tu l’écris juste pour moi tellement le bulletin reflète ce que je vie……je suis abonnée depuis plusieurs années et j’attends toujours avec impatience ton analyse du moment..toutes les 2 semaines …bizarrement, cette fois ci j’attendais…j’attendais et pas de message….je n’ai pas reçu le bulletin et pourtant je suis toujours abonnée..j’ai été voir sur ton site et j’ai vu qu’il était publié .. j’ai pensé qu’il t ‘était arrivé quelque chose…est ce cette pleine lune qui me joue des tours…..avec toute mon amitié…..mille merci à tout PAT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *