L’équinoxe de printemps – Dimanche 20 mars 2016

le passage

Bonjour mes amis,

Avant d’entrer dans le vif du sujet, je remercie Michèle S. pour la photo que j’ai choisie en introduction et qu’elle a baptisée « le passage », nom que je trouve bien adapté à ce moment d’équinoxe ; ainsi que Bruno Arnoux qui est a fixé sur la toile les premières fleurs de printemps ci- dessous. Je  m’adresse ensuite avec gratitude à tous ceux et celles qui m’ont envoyé un message ou déposé leur commentaire sur le site. Tous ces mots sont arrivés jusqu’à moi comme autant de trésors bienfaisants, d’autant que j’ai traversé ces deux derniers jours un très fort épisode de remise à niveau qui m’a bien clouée au lit ! Mais rien de grave, me revoilà fraîche et dispose ce soir et comme j’ai pu lire vos beaux messages qui arrivaient au milieu de mes ras de marée, cela m’a beaucoup aidée.
Avez-vous observé comme il se trouve toujours des mains tendues dans nos moments difficiles et comme on garde un reste d’espérance même au pire de nos tourmentes ? Avez-vous observé aussi comme on revit après une période de crise de conscience  bien acceptée ou même après un simple mal de tête qui s’allège ? Beaucoup m’ont confirmé que ces périodes de nettoyages psychologiques (parfois longues) ouvrent sur une sensation de bond en avant et de libération. Tant mieux car dans le processus de guérison collectif il en est parmi nous qui vont bien quand les autres sombrent, c’est ce qui permet de toujours s’entraider.

le-bourget-du-lac-(savoie)-photo-prise-par-bruno-arnoux2 DL 22022016

Voilà une nouvelle saison qui s’amorce et l’arrivée de l’équinoxe est encore un grand moment avant la Pleine lune et son éclipse. Le cumul des éclipses participe au remue-ménage et au chaos que nous percevons encore en nous et autour de nous mais comme nous avons déjà traversé beaucoup de moments de prises de conscience, d’élévation et de compréhension, nous savons que même ce tumulte émotionnel qui nous secoue n’est qu’un passage qui ne va pas durer. C’est important de nous redire cela chaque fois que nous sommes perdus ou dans de grandes douleurs émotionnelles : c’est un nettoyage qui ne va pas durer et c’est pour notre plus grand bien. Il est essentiel cependant de ne pas nier ce qui est peut-être encore dans nos auras comme des résidus émotionnels (car il y a beaucoup de planètes en Poissons, ce qui nous rend très sensibles et impressionnables) et d’en prendre soin afin de le gérer avec bienveillance, le plus possible, à notre rythme. Dans ces moments là, prenons aussi la mesure des comportements qui nous sont favorables et des relations qui nous font du bien. Et réciproquement, éloignons en conscience les actions qui ne nous servent plus et les personnes qui ne correspondent plus à notre cheminement et cela sans jugement sur nous-même et sur l’autre. C’est parfois à partir de choses très simples que le renoncement doit passer, des choses dont nous savons qu’elles nous réveillent des nostalgies ou des sensibilités douloureuses et de ce fait, diminuent notre joie. Par exemple, pour ma part, je sais que si je regarde un documentaire ou un magazine « social » ou si je vais sans précaution sur les réseaux dits sociaux, je vais faire baisser ma vibration parce que j’engrange des informations qui attirent vers moi, les heures suivantes, des pensées négatives me faisant douter de la bonté de l’humanité, ce qui n’est pas mon choix. Donc j’essaie de rester vigilante et de préférer une activité plus porteuse d’espérance, par exemple une lecture ou un film qui touche à ce qui me fait ressentir de l’expansion.

L’équinoxe :

C’est ce dimanche 20 mars à 4 h 31 (T.U.) soit pour Paris 5 h 31 c’est le moment où le soleil éclaire le plan de l’équateur. En astrologie c’est le degré d’entrée du Soleil en Bélier. C’est un moment très fort énergétiquement qui marque le début du printemps pour les habitants de l’hémisphère Nord et le début de l’automne pour ceux de l’hémisphère Sud. Le mot clé est « Équinoxe » dans les deux cas, cela veut dire équilibre en faisant référence à la durée du jour et de la nuit. Désormais pour tous les lecteurs de l’hémisphère Nord, nous aurons plus de lumière et les jours vont grandir, la nature se réveille et c’est un bon moment pour poser nos intentions pour tout cette année. Pour les habitants du Sud de l’équateur, c’est un moment pour équilibrer ce qui a été crée lors de leur printemps à l’équinoxe de septembre dernier.

Le bon moment pour faire nos vœux :

Le printemps est le début de l’année solaire. C’est donc bon de mettre notre intention à clarifier nos désirs pour ce nouvel élan qui impulse ses énergies toutes fraîches.  Il s’agit de ne pas se mettre trop de choses en tête à faire mais plutôt de savoir écouter nos inspirations car c’est ainsi que nous nous alignerons sur ce que l’âme veut.
Tout ce brassage énergétique que nous venons de traverser nous a sûrement montré des excès ou des manques dans notre vie et il se peut donc que nous ayons désormais une idée assez claire de ce que nous voulons créer en remplacement de ce que nous avons laissé partir et que nous ne voulons plus attirer. Notre cœur est notre guide, comme chaque fois. Les énergies du Bélier installent en nous davantage d’impulsivité, d’audace et de courage.

Un mode d’emploi :

Barbara Hand Crow a proposé une sorte de mode d’emploi pour poser nos intentions un quart d’heure avant l’équinoxe (je crois que je dormirai donc je vais le faire avant d’aller au lit) qu’Anne Duquesne a traduit sur son blog ici.

Clarifier ses désirs :

Ce qui me paraît le plus utile est d’écrire ce que nous désirons pour nous et de se limiter à trois désirs comme suggéré. Le bien-fondé d’un tel acte me semble être de ne pas rester dans un flou mental, c’est sous nos yeux et ne peut devenir autre chose sous l’effet de notre coquin d’ego. J’ai déjà testé à d’autres périodes de poser mes désirs et ils se sont concrétisés au fil du temps, ce qui fut alors très surprenant pour moi. Mais lorsque nous sommes inspirés et qu’un désir s’installe en nous, c’est exactement ce que notre Etre Divin veut expérimenter.

Le test du ressenti:

Il me semble bon de laisser venir ce qui a besoin de venir et de trier en nous projetant dans la situation. Ainsi je vais prendre mon exemple personnel, en posant au départ que toute ma vie est orientée vers l’autonomie et l’indépendance. Cependant il y a quelques années j’ai posé comme désir de me remettre en couple selon l’image traditionnelle (cohabitation et partage de l’espace et des activités du quotidien)  ; tel me semblait être sincèrement mon désir  mais lorsque je me suis visualisée dans la situation, au lieu de ressentir l’expansion du cœur, je me suis confrontée tout de suite aux changements que cela impliquerait dans mon existence, à la modification nécessaire de la gestion de mon temps libre, à l’imprégnation émotionnelle de la présence d’un autre dans mon espace de vie, etc. Et de ce fait, je me suis aperçue que ce n’est pas un juste désir pour moi mais peut-être davantage un manque d’amour ou de câlins.  Cet exemple illustre que notre désir peut émaner d’un besoin momentané ou d’un manque et ne pas être « le bon ». Il est donc souhaitable de vérifier si notre désir est aligné sur notre cheminement et l’expression juste de notre personnalité en fonction de ce que son ressenti nous inspire.

Lorsque nous nous imaginons une fois ce désir réalisé et accompli, nous devons nous sentir remplis(es) de joie mais si nous nous mettons à douter un seul instant de la possibilité que ça arrive en nous dévalorisant ou en croyant que ce n’est qu’un rêve idiot, alors nous éloignons de nous la concrétisation de cette situation tant espérée. Il nous faut donc respirer et être dans le calme pour laisser émaner notre intention et aussi ne pas faire intervenir une autre personne connue ou proche dans notre vision achevée, mais émettre un désir que nous pouvons réaliser par nous-même et nous y tenir.

Cultiver l’intention sur la durée :

Pour que les choses se mettent en place il est vraiment important d’entretenir avec enthousiasme le(s) désirs que nous avons émis car notre nature humaine est ainsi faite que l’impatience et le doute peuvent revenir au galop, dès que notre vibration baisse un peu. Cela demande une certaine constance qui s’appuie sur le ressenti du cœur. Il nous faut retourner chaque fois à notre joie et si besoin, avec de la persévérance à réaliser nos désirs. J’ai trouvé justement sur le site de Jeanne la citation la plus pertinente que j’aie lue sur le sujet :

« L’astuce (ce n’est pas une astuce, mais un talent), le talent est d’avoir des désirs que vous ne détruisez pas avec vos doutes. Quand vous croyez que vous pouvez accomplir votre désir vous vous sentez merveilleusement bien. Mais lorsque vous doutez d’un désir vous ne vous sentez pas bien. Et alors vous dites parfois : « Eh bien, je vais lâcher mon désir [lire la suite ici …]

Ne pas renoncer en route est primordial. C’est pourquoi répéter nos intentions va mettre en place les énergies favorables à leur réalisation.

Le grand tri de printemps :

Enfin souvenons-nous de ce que faisaient nos grands-mères : le grand ménage de printemps ! L’équinoxe peut être cette occasion de faire du nettoyage et du vide aussi dans nos  maisons afin de laisser de la place aux nouvelles énergies. Nous avons souvent beaucoup de choses dans nos placards, vêtements, livres, vaisselle et autres objets multiples gardés « au cas où » et qui nous encombrent. Moi c’est ma première résolution : jeter ce qui est périmé et cassé, donner ou vendre tout ce qui n’a pas été utilisé depuis des mois. Car c’est un poids que les objets véhiculent avec eux et qui encombre notre espace vital.

C’est un bon moment aussi pour nous lancer dans une nouvelle aventure personnelle ou une nouvelle routine d’hygiène de vie. Pour ma part, j’ai toujours posé des jalons pour les grands changements au printemps. Ce qui m’a permis de réaliser ceux-ci dans les mois suivants, avril ou mai. Nous pouvons avoir le désir d’instaurer une nouvelle pratique spirituelle ou physique ou de démarrer un nouveau plan alimentaire plus conforme à notre évolution.

Les mots clés de l’entrée du Soleil en Bélier sont : démarrer, innover, s’élancer, prendre une nouvelle initiative ; faire preuve d’impulsivité, le bélier étant un signe d’intuition spontanée et irrationnelle, mais aussi d’audace et de courage. Puissamment inspiré, le Bélier fonce et ne tergiverse pas. Nous avons tous ce potentiel.

CARTE DE L EQUINOXE PRINTEMPS 2016La carte du ciel montre que les tensions sont les mêmes que lors de la nouvelle lune du 9 mars mais que le soleil entrant en Bélier se place en bonne configuration de Mars : Mars qui gouverne le Bélier désigne notre capacité à décider et à utiliser notre activité pour nous engager au service de nos désirs. Mars actuellement en Sagittaire nous donne un idéal d’indépendance et de l’enthousiasme qui peuvent soutenir nos nouvelles intentions de printemps (en plus de ce que souffle notre Mars natal). Nos désirs sont inspirés par Vénus qui gère le féminin en nous, notre facette réceptive et fluide, et par la Lune qui régit notre inconscient et notre réceptivité. La première est ici en Verseau affirmant son aspiration à l’indépendance et à l’amitié,  la fraternité (… oups! pardon ! je me suis trompée: Vénus est en Poissons,conjointe à Neptune, comme me l’a signalé Anne-Marie, et son aspiration est donc différente de ce que j’ai dit: plus mystique, davantage tournée vers l’amour absolu avec sa part de romantisme et d’inconditionnel mais aussi une grande sensibilité aux émotions) -alors que la Lune en Lion, au moment même de l’équinoxe, protège notre intuition venue du cœur et la chaleur de nos élans généreux. Selon notre Vénus et notre lune personnelles nos nouvelles intentions seront inspirées par ce qui est juste pour nous dans ce moment présent. Faisons confiance au fait que chacun de nous a, à l’intérieur de lui, exactement ce qu’il lui faut pour avancer sur son chemin. Et comme nous sommes tous liés, restons persuadés que chacune de nos intentions personnelles servira le Tout.

Je vous souhaite une belle entrée dans le printemps et pour ceux d’Outre Mer une belle arrivée toute en douceur dans leur automne et je vous laisse la parole et la place pour vos commentaires et partages,  je vous retrouverai dans quelques jours pour la Pleine Lune en Balance qui nous parlera encore d’équilibre !

Michka

 

Pour rester informé(e)

Si le contenu de ce blog vous plaît et que vous souhaitez être tenu au courant des nouvelles publications, vous pouvez choisir de recevoir la notification de nouvel article.


Assurez-vous de ne pas faire d'erreur en entrant votre adresse mail.

Vous devrez impérativement confirmer votre adresse en cliquant sur le lien contenu dans le mail que vous allez recevoir. Si vous ne l'avez pas reçu dans la journée qui suit, vérifiez dans vos courriers indésirables.


Veuillez noter que, en l'absence de confirmation de votre part, aucun mail ne vous sera envoyé et votre adresse sera supprimée de notre base de données au plus tard dans le mois qui suit.

26 réflexions sur « L’équinoxe de printemps – Dimanche 20 mars 2016 »

  1. Quelle bonheur de lire tes mots. Je suis mal, vraiment brassée ces derniers temps, ça fait du bien de se souvenir que c’est un passage et que ça ne durera pas éternellement ! Ton rappel d’un rituel proposé par Barbara Hand Crow va justement me permettre de basculer vers des pensées plus positives et m’aligner avec mon centre. Merci et belle soirée à tous.

    • Merci Anne-Marie d’avoir permis que je rectifie une erreur dans mon texte. Finalement je n’avais peut-être pas encore recouvré toutes mes facultés intellectuelles après ma crise de migraine ! Beau dimanche à vous !

  2. Merci Michka pour ces belles paroles qui sonnent tellement justes en moi ces jours… que de sensibilité exacerbée !!!
    Je viens de poser mes intentions et je compte bien les cultiver dans les semaines et mois à venir…
    Bisoux
    De coeur à coeur.

  3. Merci, Michka, pour ce généreux et lumineux partage, une nouvelle fois.
    Je te souhaite la poursuite de cette « fraîcheur » retrouvée, en ce début d’année cosmique.
    Pour ma part, après un début de mois assez tumultueux émotionnellement , je récupère mon calme intérieur en construisant des carrés potagers dans mon petit jardin … Remuer la terre et planter les graines conservées précieusement en fin d’été dernier me permettent de m’ancrer sereinement et de me relier à ce renouveau saisonnier de la vie dans tous ses règnes.
    Çà me fait beaucoup de bien de me sentir reliée ainsi à vous. Très bel équinoxe à toi et à chacun.
    Liliane

  4. Bonjour Belle & Lumineuse Michka,

    … Juste inspiration… que de rallumer mon ordi à 01:05 : youyouououou !
    Merci pour ce nouveau partage ! ♥
    Heureuse que nos messages/énergies d’amour vous aient soutenue dans cette nouvelle turbulence transitoire…

    Comme vous, donc, mes désirs prennent forme sur le papier, pour s’envoler vers l’Univers…

    Lumineux ☼ dimanche à vous, dans l’amour et la sérénité retrouvée.

    Soyez très, très heureuse !

    Bises du ♥

  5. Merci beaucoup de vos partages Michka.
    Première fois que je me lance à poser un commentaire.
    Je vous lis toujours avec grand intérêt.
    Je vis à Nouméa donc hémisphère Sud.
    Bientôt 15h30 donc je vais écrire mes intentions….
    Bien à vous,
    Maeva

  6. Comme d’habitude Michka, je vous lis avec un très grand plaisir . Il passe dans vos écrits une grande et belle chaleur humaine.
    Belle journée
    Arielle

  7. Je reviendrai lire les commentaires qui fleurissent sur ta page Michka,

    Une fois de plus tu es venue poser des mots… pensées… vérités en concordance avec mon propre vécu aussi je ne puis que t’exprimer toute ma gratitude.

    Moi… aussi tout comme… toi j’ai eu ces derniers jours besoin de repos et je l’ai pleinement accepté « consciente » que c’était indispensable pour passer un… cap et évoluer.

    J’ai expliqué à ma belle fille que c’est un nettoyage de… fin d’hiver pour que le printemps s’invite dans toute sa « lumière » d’être.

    A vous belles z’âmes amies qui venez ici partager vos ressentis : merci.

    Avec toute ma tendresse

  8. Un merci tout en émotion , en tendresse , en sourire aux Anges à la lecture de tes écrits
    Je traverse une galère physique qui s’estompe petit à petit

    Toujours se souvenir de cette phrase lue à un moment de ma vie
    Dieu dit :
    Par où rentrerais je s’il n’y avait de faiblesses en toi ?
    Toute mon affection pour toi , tu es si précieuse dans ma vie

  9. bonjour, je me demande comment un bélier du printemps se distingue d’un bélier de l’automne (personne née dans l’autre hémisphère). Mais c’est vrai pour un verseau de l’hiver ou de l’été ?

    • Bonjour Aladine, c’est une intéressante question que je me suis déjà posée. Sommairement on peut dire qu’un « Bélier d’automne » doit s’interpréter comme étant dans l’expression du signe de la Balance qui lui est opposé. Mais les planètes ne changent pas de signe pour autant bien sûr, même si l’impact des signes est inversé.
      L’astrologie étant fondée sur des connaissances et observations anciennes elle s’est calée sur le système des saisons de l’hémisphère Nord car peu importait alors de prendre en compte les terres lointaines de l’hémisphère Sud.
      Mais les saisons sont inversées, cela ne signifie pas que les énergies elles mêmes émanant des astres soient inversées mais qu’elles n’ont pas la même vigueur et que le soleil en Bélier du printemps pour nous dans l’hémisphère Nord génère un départ des choses alors que dans l’hémisphère Sud il correspond à une saison où on va vers des jours qui raccourcissent, et où entre dans une phase d’équilibration c’est donc une question d’interprétation de l’impact du soleil et de son importance. Ce qu’on appelle en astrologie les maîtrises planétaires est remis en cause. En effet c’est plutôt dans la Balance que le Soleil sera le plus chaud et porteur de nouvelles énergies pour l’hémisphère Sud et que ce qu’on appelle le « domicile » sera automatiquement à revoir. Ainsi le soleil qui pour nous est « exalté » en Bélier est plutôt « en chute » dans ce signe dans l’hémisphère Sud et favorise un retour à l’équilibre, il en est de même pour le Soleil en Lion chez nous qui sera en exil dans le Verseau et maître du Lion, devra être réinterprété comme étant en dignité dans le signe du Verseau, en février lorsque la chaleur est au maximum dans l’hémisphère Sud. C’est que les saisons sont inversées et que notre habitude d’interprétation repose sur le Soleil et le fort potentiel qu’il dégage lors des différentes saisons.
      Un texte très intéressant a été publié ici par Danièle Jay en 2001 et nous explique cela très en détails: Hémisphère Nord, hémisphère Sud

      Merci de cette question très pertinente. Et bonne journée à vous !
      Michka

  10. Merci beaucoup pour ce message très positif que je vais partager avec mon fils qui aura 52 ans le 26 ( 26+26=52…)
    Bonne continuation à trës bientôt, je vous lis toujours avec grand intérêt
    Michèle

  11. Merci beaucoup, Michka. Vous choisissez vos mots avec une telle précision et pertinence…ça ne peut que nous parler! Et aujourd’hui en particulier vous lire nous aide à nous recentrer…merci encore!

  12. Bon jour
    je déguste ce texte et les commentaires avec les tartines du petit déjeuner, tellement heureuse de commencer cette journée en pensant à cette reliance avec vous tous et toutes.

  13. Merci merci Michka pour tous ces renseignements et compréhensions..
    Cela m aide à avoir la foi en cette nouvelle Ère …
    Suis alitée depuis 2 jours,l.e grand nettoyage de printemps opère dans ma poitrine…je respire à fond la Lumière et diffuse celle ci partout dans mon cœur.
    Je vous souhaite une santé lumineuse Cher Michka et vous embrasse. Julia

  14. Merci chère Michka de nous éclairer sur l’influence des plantes sur nous! pour ce qui est de vosAmour si vous demandiez à l’univers dIvin «  »J’attire vers moi Humain qui s’accorde Mentalement,Spirituellement, et physiquement avec moi et pour le meilleur!!! Si la personne arrive dans votre vie, c,Est Dieu qui répond à votre demande! Faite lui confiance!!! Quand on veux vraiment quelque chose nous trouvons des solutions! Si non nous trouvons des excuses!!! Bon printemps , et belle Vie!!!A vous toutes et tous!!!!Claire

    • Eh oui, chère Claire !
      L’exemple donné de me visualiser de nouveau en couple datait de mon lointain veuvage et le processus que vous proposez est bien entendu celui que j’ai finalement utilisé d’abord en toute inconscience, attirant à moi l’homme qui me correspondait en tous points et qui répondait à mes souhaits d’âme. Et ensuite en conscience afin de permettre à cette relation de s’épanouir dans la sérénité et l’harmonie que je souhaitais créer dans mon monde.

      Bon printemps à vous aussi !

      Michka

  15. Connaisant le rituel des intentions de l’equinoxe de printemps, je les préparent depuis le début de l’année. Réveillée pour l’occasion je vais cultivée tout au long de l’année car comme vous dites il faut les nourrir d’enthousiasme régulièrement. Pour l’avoir éprouve l’année dernière, je peux témoigner que le résultat est plus que surprenant.
    Merci à vous Michka pour vos publications que je prend toujours un grand plaisir à lire et qui me remplissent de bonheur. Bon dimanche.
    Françoise

  16. merci Michka pour ces partages …qui nous aident à continuer de gérer les flux et reflux de nos émotions, relations…. telle les marées dont la Lune est maîtresse et les grandes marées nous montrent son pouvoir puisque liées à la Nouvelle Lune le plus souvent
    pensées de l’ouest

  17. Bonjour Michka cela me fait du bien de te lire .Je viens de subir une « Tempête » Je suis partie en urgence il y a 2 semaines en clinique pour avoir été opérée une « Énorme » vésicule biliaire Coelio plus laparotomie pour extraire cette masse grosse comme 2 poings rassemblés…. a la limite de la catastrophe…Je suis de retour chez moi depuis 8 jours et je suis au raz des «  »pâquerettes «  »Il y a deux nuits des remontées du passé me sont venues en rêve mi cauchemar….L émotionnel est drôlement ébranlé et je m’ autorise au fond de mon lit à pleurer car ça coule en plus tout seul….Merci pour ce texte qui me réconforte

    • Une pause tendresse pour vous Joëlle… que ce ras des pâquerettes se tapisse de ces mêmes petites fleurs qui offrent dans une couronne leur… Coeur

  18. merci michka je vous lis depuis un moment j aime ce ke vous écrivez cela me rassure car souvent je vis les mémes etat d ame que vous .merci pour c est beau partage

  19. Ah ces énergies de mars qui nous terrassent….
    Dur dur ce joli mois de mars…

    Michka, vous exprimez ce qui nous arrive à beaucoup.
    Cela peut être rassurant pour certains/certaines.
    Continuez à exprimer tout cela. Grand merci!!
    A toutes et tous, soyez attentifs comme jamais à vos ressentis, à ce qui vous entoure. Tout change, se bouscule ou se précise.
    L ascension nous transforme.
    Gratitude.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.