Avis de tempête

bateau-tempete-terre-neuve

Bonjour mes amis,

Cette image décrit ma sensation actuelle. Et vous, comment vous sentez-vous en ces jours si intenses ? Comme annoncé il y a quelques jours, l’énergie est puissante, rapide et instable en raison de l’amas planétaire en Bélier. L’agitation générée par le changement touche tous les domaines, elle est partout, plus ou moins manifestée. Il est difficile de nous en tenir à nos plans initiaux sans avoir à nous confronter à l’imprévu et il peut être dur de rester simplement debout et impassibles. Nos repères habituels peuvent s’effondrer alors que nous avons tant travaillé à les élaborer et nous pouvons même avoir l’impression terrible d’avoir perdu ce que nous avions si durement acquis par nos efforts patients de transformation. Et oui, c’est très douloureux et même effrayant. Un sentiment de vide qui nous emmène aux confins du néant peut engendrer en nous des angoisses et des peurs paniques. Mais plutôt que de tenter de garder un cap vers un but initialement fixé, essayons simplement de respirer et d’attendre que l’épisode aigu se dissipe de lui-même, relaxons-nous car nous n’avons plus du tout de contrôle, le navire dérive et est secoué par la tempête tandis qu’à son bord, nous avons le mal de mer.

Nous pouvons être de ceux qui se sont préparés depuis de nombreuses années à cette période afin d’apprendre à gérer la nouveauté et à s’adapter au changement demandé dans nos vies (Uranus, le souffle de l’éveil). Mais peut-être nous nous sentons-nous quand même comme pris dans l’œil du cyclone et assistons-nous sans protection ni résistance possibles à un tourbillon qui dépasse de loin notre propre capacité de maîtrise. (C’est le carré exact d’Uranus en Bélier avec Pluton en Capricorne). Nous pouvons aussi être de ceux qui tentent encore de garder les repères rassurants de notre ancien système de référence interne, nos valeurs, nos habitudes de penser et maintenant nous voilà soulevés de notre socle et chahutés par cette tempête en dedans comme en dehors. Si par nature nous sommes très rigides, la période va nous faire souffrir beaucoup dans notre corps physique, notre véhicule terrestre étant notre meilleur messager quand notre conscience n’est pas à l’écoute de ce qui se passe.

Quoi qu’il en soit, dans ce mouvement de vie, il est impossible de rester immuables et sans ressenti moral, physique ou sentimental. L’humanité est en train de devenir « adolescente » et se rebelle pour accéder à sa libération, après une longue période de croissance qui ressemblait à une enfance soumise à la peur. La rébellion de cette adolescence est en chacun de nous, mais elle prend forme différemment selon notre aptitude individuelle à l’éveil. Pour certains c’est violent (Uranus en Bélier attise ces jaillissements) et leur colère explose à la face du monde sous forme d’agressivité et de guerre. Pour d’autres le conflit est tenu sous le couvercle (Pluton en Capricorne soulève ces couvercles) et ils tentent d’enrayer coûte que coûte des conflits qui mettraient tout ce qu’ils ont construit en péril. Et tout cela est juste et en parfaite adéquation avec le changement. Cela ne le rend pas confortable pour autant.
Quelle que soit notre expérience personnelle, il est bon de nous laisser aller complètement dans notre situation pour ne pas en souffrir exagérément et d’une façon inutilement prolongée. Laissons-nous immerger dans cette situation, traversons ces circonstances incontournables en restant en contact avec l’instant présent : Là où je suis et maintenant. Dans cet instant, il y a ce que je ressens, ce qui explose en moi, ce qui jaillit sans le réprimer et parfois ensuite, c’est un sentiment de sécurité qui vient comme un réconfort immédiat car je ne suis pas en réel danger, j’ai eu juste « plus de peur que de mal ». Et parfois au contraire, c’est tellement douloureux que je préfère « passer à autre chose » tout de suite, et c’est OK ! Si je me sens mieux ainsi.

Que notre propre adaptation passe par la dérobade, une acceptation positive ou une vive réactivité, c’est bon, c’est ainsi, acceptons-le tel que cela se présente sans juger que nous aurions dû faire autrement ni que les autres se comportent mal. Dans cette transition, essayons de ne pas entrer dans la dualité « bon-mauvais » tout en sentant que nous devons nous occuper de nous-même et suivre notre route à nous. Le but c’est de retrouver notre fluidité (Nœud Nord Lunaire en Balance) et de ne pas résister (Pluton en Capricorne) pour ne pas générer davantage de souffrance dans notre vie personnelle, ce qui remplirait encore le réservoir de la souffrance collective. Notre responsabilité est participative autant qu’individuelle : De quoi j’alimente le tout ? Qu’est-ce que je désire créer dans ma vie et dont j’imagine que cela rendra mon monde plus harmonieux ?

La lucidité nous amènera cependant à constater que la souffrance résiste à la pensée et aux discours,  fussent-ils positifs. Si nous sommes d’une nature très mentale ou avons des buts très spirituels, nous verrons que les pensées positives ou l’optimisme béat comportent une part d’aveuglement  (Saturne en Sagittaire carré de Neptune en Poissons). Ce serait comme ne pas y prêter attention et rester dans l’ignorance ou l’inconscience, sans maîtrise de notre responsabilité : Ce n’est pas dans la tête seulement. L’esprit doit s’aligner sur le cœur et s’incarner dans un corps sain et relaxé.

Si nous sommes d’une nature très douce et sensible, plutôt bienveillante, nous apprendrons peu à peu à nous préserver de la croyance qu’il suffit d’aimer et de dire oui à tout, sans sourciller, pour créer paix et bonheur ; car cela ne suffit pas non plus. C’est le monde des « Bisounours » (sourire), nous en sortons après des générations passées à croire que tout est beau tout est gentil, ou qu’il n’y a que des gentils et des méchants. Notre vision la plus élevée voit surtout des êtres qui souffrent, la souffrance est partout mais  cela ne doit pas être une cause entendue d’avance comme si nous n’y avions pas pris part. Les comportements agressifs ou destructeurs de certains sont des miroirs  de nous et nouas avons le devoir de nettoyer notre ombre, car ces agissements peuvent nuire à notre cheminement vers l’amour inconditionnel. Qui dit « inconditionnel » sous-tend que nous soyons « éveillés » sur nous-mêmes pour éviter l’illusion, le masque des apparences, et réellement informés (c’est le rôle d’Uranus) avant de dire que cela nous plaît ou nous déplaît.  Il est salutaire de sentir d’abord si notre être profond est « d’accord », c’est-à-dire  accordé, comme un instrument de musique,  pour jouer cette partition harmonieusement. Ou si c’est encore très théorique.

"Enfant pleurant" du peintre italien Giovani Bragolin...La planète Jupiter (rétrograde en Lion) demande actuellement un retour sur nous même, dans le cœur. Des blessures de l’enfance viennent de nouveau parasiter notre discernement. Notre responsabilité est aussi de prendre soin d’elles.

Récemment, par exemple, j’ai vécu deux grands conflits relationnels avec des personnes proches. Dans les deux cas, j’ai encaissé une vraie déferlante de leur agressivité (c’est une réaction de me mettre d’emblée en protection et de gérer seule ce qui doit l’être) mais, n’ayant rien « vu venir », j’ai été très déstabilisée (impossible de se raccrocher à quoi que ce soit quand le coup de mer vous emporte alors que vous étiez tranquillement assoupi sur la plage!). Et j’ai eu beaucoup de chagrin.

La colère et le sentiment d’injustice, je les ai bel et bien contactés et sentis en moi, pas de doute ! (En non ! Je ne suis pas de marbre et je n’ai pas non plus d’auréole sur ma tête). Alors j’ai eu vraiment envie de les « incendier » et de leur dire des choses cinglantes à ces gens en qui j’avais placé tant de confiance et qui m’ont provoqué tant de peine ! Mais les mots ne sont pas sortis car je suis ainsi quand je suis touchée par surprise. C’est ainsi pour moi et, au final, après une période d’introspection et de retrait total je retrouve toujours ma stabilité profonde. J’accepte que l’autre soit en rage pour une raison qui touche à ses propres blessures d’humiliation ou d’abandon, même si je les ignore, j’accepte qu’il cherche à retrouver sa voie intérieure et manifeste ce qu’il sent ou croit avoir besoin de me crier  (ça ne signifie pas que je vais lui donner l’occasion de me déverser son venin dessus, une seconde fois.). Et de mon côté, je m’autorise à être très blessée et contrariée, même si les autres trouvent que cela n’a pas lieu d’être, que c’est dérisoire, qu’il n’y avait pas de quoi faire un drame, qu’en sait-il de mes drames?  Je me permets de sentir que je suis très chagrinée au lieu de faire comme si j’étais la meilleure, la  Michka Super Woman parce que je vois bien mon ego qui fait des drames et j’accepte de m’en occuper, j’ai la charge de cet ego, de cette personnalité, de l’expérience de l’enfance blessée. J’ai pris corps dans une vie humaine où l’ego a besoin d’être éduqué et guéri. Mais je ne désire pas semer de graines de guerre et j’offre un terrain neutre. En général c’est porteur de réconciliation car ne trouvant pas de répondant en moi,  le conflit cesse, faute de combattants.

J’ai bien compris au fil de ma vie qu’il ne s’agit pas de chercher la paix extérieure pour « avoir la paix »  mais que c’est plutôt de « retrouver l’état de paix Divine en nous », cette Paix faite dans l’absence de choix ou dans l’acceptation des deux parties d’un choix. C’est tout le sens de l’acceptation. Il n’y a pas de renoncement, pas de déchirure inutile. Essayons de nous mettre au calme et nous détendre avec foi, à l’intérieur même des situations qui secouent nos vies, qu’elles quelles soient, tellement surprenantes (des innovations spéciales ou chanceuses)  ou tellement inattendues (des coups du sort douloureux) qu’elles nous déstabilisent pareillement. Appliquons-nous à nous aimer avec tendresse pour ne pas rejouer les peurs que notre enfance nous a laissées tels de vieux manteaux.

Voilà ce dont j’avais envie de vous parler depuis quelques jours. Je profite d’un weekend de total retrait et de rupture avec mon quotidien pour me reconnecter à moi, dans un silence éclairé par la petite flamme du Cœur. Ce matin je regarde, avec une joie tranquille, tomber la pluie, cette eau qui lave la planète et nettoie aussi les plaies de l’âme. Et déjà, au-delà des apparences, je sens venir le printemps car la terre s’ouvre joyeusement à ses énergies.

 Je vous partage l’image de ces belles tulipes, que j’ai reçues en cadeau avec gratitude, elles délivrent une touche de douceur et m’accompagnent pour vous dire un grand merci à tous, d’être là.

Michka

Pour rester informé(e)

Si le contenu de ce blog vous plaît et que vous souhaitez être tenu au courant des nouvelles publications, vous pouvez choisir de recevoir la notification de nouvel article.
De temps à autre, il peut arriver qu'une information soit envoyée par newsletter au lieu d'être publiée sur le site, notamment en cas de dysfonctionnement de celui-ci. Les newsletters sont peu fréquentes (deux à trois par an).

Assurez-vous de ne pas faire d'erreur en entrant votre adresse mail.
Vous devrez impérativement confirmer votre adresse en cliquant sur le lien contenu dans le mail que vous allez recevoir. Si vous ne l'avez pas reçu dans la journée qui suit, vérifiez dans vos courriers indésirables.

Veuillez noter que, en l'absence de confirmation de votre part, aucun mail ne vous sera envoyé et votre adresse sera supprimée de notre base de données dans le mois qui suit au plus tard.

36 réflexions au sujet de « Avis de tempête »

  1. Merci infiniment une fois de plus pour ce partage tellement , j’ai envie de dire « revivifiant » dans le sens où je me retrouve totalement dans ces propos. Et c’est vrai, malgré le ciel gris et la pluie, après quelques jours de ciel bleu et de soleil étincelant, la lecture a provoqué un sentiment de joie dans mon cœur, l’envie d’aimer, inconditionnellement, tous les êtres de l’univers.
    merci encore une fois et excellent week end.

  2. Bonjour a Toi Michka (je me permet de tutoyer) car dans cette écrit Je me sens tellement proche comme si j’écrivais un peu ce que je vis a l’instant présent et ce que je ressent a l’intérieur. Merci a Toi pour ce partage passe une belle journée. Jeannine

  3. Bonjour Michka,
    Comme je vous comprends , encore une fois j’ai vécu la même chose que vous dans les jours précédents, de la part de 2 personnes différentes qui me sont très proches. C’était tellement soudain, que mon tempérament assez calme et sensible n’a pu se protéger, pour l’un je ne faisais que pleurer de part l’injustice du propos, et l’autre j’ai mis plus de 48 h à le digérer mais mon cœur est quelque part brisé. Je n’ai rien dit, j’ai analysé le pourquoi du comment et suis passé au dessus comme si je n’avais rien entendu mais la leçon était comprise et j’en ai retiré de la détermination à penser à mon objectif de vie.. j’attends toujours avec impatience vos réflexions astrologiques qui sont d’une incroyable véracité et justesse. Je suis de tout cœur avec vous. Courage le printemps arrive.
    Bien amicalement
    Pierrette

  4. Merci Michka !! Ça m a fait plaisir de lire ton billet:)) oui ça secoue fort mais, comme tu l as dit ya pas très longtemps, accueillons inconditionnellement ce qui es….. J aime cette phrase, c est mon Mantra du moment… Et ça me fait beaucoup de bien de le dire a chaque fois, ça me remet de suite dans ma paix intérieure… Nous vivons un passage exceptionnel et je suis pleine de gratitude pour ce cadeau dont nous verrons les effets très bientôt:)) bon passage a tous et toutes, a toi Michka, dans cette semaine tumultueuse qui nous amène vers l exceptionnelle Equinoxe du vendredi 20!!!.. De coeur a coeur !

  5. Bonjour Michka !!

    Ce que tu décris me parle beaucoup , avec mon soleil en Bélier pile sur la trajectoire d’uranus et du noeud sud ,et le noeud nord sur mon asc….. brrr !! si je ne me maintiens pas dans une forme d’indifférence , en dehors de toute image ,toute mémoire , je me sens assise sur une machine à laver  » touche ..essorage « …. Alors moi aussi , je regarde tomber la pluie , je ne touche rien , je me dis que c’est comme ça , mes pieds sont par terre et …. qu’est ce qu’on est bien !! Ces jours ci , moi aussi on est venu « me chercher « , et sur le moment je n’ai rien ressenti et puis dans la nuit les larmes sont venues … quel nettoyage on nous fait subir …. j’avoue que moi aussi je les aurai bien envoyer promener ces olibrius !!! ! non mais !! Allez courage me dis je , ne touche rien , ils viennent toucher en toi quelque chose qui n’est pas règlé , mais effectivement , on ne nous demande pas de tout accepter , je crois même que dans mon cas le fait de dire stop! serait une avancée de poids ! …. pensées très fraternelles , Jackie

  6. Bonjour Michka

    Oui nous ne sommes que des êtres humains mais nous ne sommes pas seules
    Merci pour ce magnifique témoignage .

    On appelle œil du cyclone la zone située en son centre, où les vents sont encore calmes et le temps clair.

    Être dans l’œil du cyclone, c’est donc connaître une accalmie… avant d’essuyer la tempête ! Et, plus largement, « rester calme dans la tourmente ».
    Bon courage Michka
    Rini

  7. Quel écho vos propos,miroir de ce que j’ai vécu et vis…je suis touchée, dans les deux sens du terme que d’autres personnes ressentent et vivent ceci des traversées de tempêtes, où je m’aperçois , après cette expérience-apprentissage de » l’oeil » du « cyclone », il y a aussi la reconnaissance de ce pourquoi chacun existe en conscience…

  8. merci Michka ce partage tombe pil poil, pratiquement les mêmes ressentis mon habités très fortement pendant 2 semaines, comme un retour en arrière de 20 ans, comme si après tout ce cheminement la vie me ramenait à la case 0 et ça revient même encore partiellement quelquefois durant dans la journée….je tiens le cap en attendant que l’orage passe! Ouf! Merci car cette lecture cela me permet de comprendre que je ne suis pas seul sur le navire! Belle journée à toi!

  9. Merci Michka pour ce partage ! Je m’y reconnais totalement …
    comme beaucoup je suppose !
    J’ai partagé ton article – comme souvent – sur mon F B 🙂
    Tout bouge à une vitesse hallucinante et s’installer au point zéro de notre Essence nous permet de garder le calme intérieur au milieu de cette tempête … qui ne fait que commencer …
    Amicalement
    Chantal

  10. Bonjour ma Michka,
    Comme ton témoignage fait écho en moi… Et répond si justement à mes récentes interrogations … Je comprends bien mieux mon mal être et mes terribles douleurs de ces derniers jours.. Merci pour ton précieux partage et après la pluie vient le beau temps…
    Je t’embrasse ❤

  11. Merci à toi Michka d’éclairer cet instant puissant en énergie que j’ai vécu moi aussi de façon violentes sans avoir rien vu venir ! Ma réaction a été semblable à la tienne.
    Tes messages sont d’un grand soutien, et je vais suivre ton exemple. Prendre soins de moi, me recentrer dans le cœur d’où émane l’Amour, et laisser la tendresse m’envahir. Tu as si bien décrit le sens de l’acceptation, rejoignons nous dans la paix divine, dans l.Amour universel.
    Je te souhaite bon repos,
    Affectueuses pensées
    Sinatou

  12. Bonjour Michka,

    Bravo et merci pour le partage. Je pense que nous sommes très nombreux à rencontrer ce genre de situations.

    Mille soleils du Mexique

  13. Quelle apaisement de vous lire ce matin ! Je traverse un période difficile et je suis confrontée à des fantômes du passé . Merci encore je me sens moins seule et continuerai à me tenir debout 🙂

  14. Merci Michka pour ce joli partage . A lire les commentaires je vois que nous sommes nombreux a traverser cette tempête ça n’est pas que ça console mais ça rassure un petit peu. Ouf ! Je ne suis pas si différente des autres le ciel ne m’en veut pas personnellement. Je souhaite nous arrivions toutes et tous a traverser ces chamboulements sans trop de dégâtsni d’amertume pour nous retrouver au printemps le coeur un peu plus léger rempli d’amour et de lumière. Courage Michka ensemble nous y arriverons .Nous sommes tous et toutes dans le même bateau liés les uns aux autres par le coeur. Je vous embrasse. M.F

  15. Merci Michka de partager, si simplement, ton expérience.
    Depuis plusieurs semaines j’ai retrouvé des sensations douloureuses du coeur , du corps… sensations vieilles de 60 ans (ventre labouré, coeur en miettes…) et -même en les identifiant- je me suis senti désespérée de ce qui je prenais pour des régressions après tant de travail et de prises de conscience ! Et puis le calme est progressivement revenu et je goûte à nouveau les indices du printemps qui se pointe…
    Merci Michka de ton témoignage qui rassure et de l’amour qui émane de toi.
    Marie-Claire

  16. Bonjour Michka, merci pour ce que vous écrivez, cela me semble toujours tellement juste ! C’est très apaisant de comprendre ce que l’on ressent et de se dire qu’il y a une raison à cela… On ne saurait mieux décrire cette période de bouleversements… C’est vraiment génial ce que vous faites, merci ! Je vous souhaite le meilleur et vous dis à très bientôt,

    Cécile

  17. Merci pour cette honnêteté, cette pureté de l’âme.
    C’est toujours un plaisir de vous lire, car on y trouve Vérité, Humilité, Amour comme Trinité constante de toile de fond de tous les thèmes que vous évoquez.
    Merci à l’Etre que vous êtes dans sa Totalité.
    Bien A Vous
    Lina

  18. Mich’ka,

    Un flot de tendresse s’envole de mon coeur vers le tien !

    L’envie de te prendre dans mes bras pour te dire combien je t’m bien que nous ne nous connaissions pas « physiquement ».

    Comme toujours, ton partage touche ma réalité et ton vécu : le mien.

    Prends bien soin de toi car, comme j’aime à le dire, en prenant soin de toi tu prends soin de moi.

  19. Bonsoir Michka !
    Quel beau témoignage d’une grande âme qui se détache de ses liens d’enfance, de ses attachements … Avec tant d’humilité, de courage à s’exposer, à partager une partie de son jardin intérieur pour le mieux-être de tant de personnes. Merci à vous !
    Se dégager des innombrables illusions où nous nous sentions en sécurité, aimés voire supportés (ou non) malgré nos différences.
    L’heure a sonné, le réveil est proche. Investissons notre vrai être!
    La mer , les vents intérieurs et extérieurs font rage, sont en furie. Conflits non résolus, douleurs physiques car notre ADN aussi se modifie …
    Après les débordements, tout se calme car rien n’es figé.
    Respirons amplement les énergies nouvelles, et laissons se dissiper ce qui n’a plus lieu d’être dans la nouvelle création.
    Que la tendresse, la douceur de l’amour de l’enfant intérieur vous berce cette nuit, Michka !

  20. C’est une évidence, nous sommes tous bien secoués dans le même bateau, et la déferlante nous donne le mal de mer. Sûr qu’on serait mieux sur la terre à se dorer la pilule au soleil et à ne rien faire ! Mais voilà, « on » nous demande de travailler. « Travaillez, travaillez, prenez de la peine, c’est le fonds qui manque le moins » a dit notre bon La Fontaine. Fontaine ! Vous avez dit « fontaine » ?… Que d’eau !

  21. Chère Michka. Un flôt d’émotions me submerge alors que je termine la lecture de vos écrits et des commentaires qui en découlent.
    Alors que je me disais chaque jour « qu’ai-je fais pour mériter ça ? », je me rends compte que cette violente tempête qui traverse mon coeur et qui va au plus profond de mon âme n’est en fait pas seulement la mienne… Moi, je ne m’y étais pas préparée et mon coeur souffre et je mets mon égo en berne… car il ne peut rien faire pour moi. Oui, j’attends avec impatience le soleil après la tempête et j’espère que la chaleur de ses rayons m’aidera à me relever et retirer cet étau qui serre actuellement ce coeur…
    Un grand merci Michka pour ce témoignage miroir qui m’aide à croire encore à demain…

  22. Merci beaucoup.
    Ce texte me permet de mieux appréhender ce que je ressens en ce moment.
    « avoir le Paix » a soulevé beaucoup d’émotion.
    Encore Merci 🙂
    Frédérique

  23. Merci à toi d’être et de partager avec ton cœur .Ca me touche beaucoup dans mon être cette authenticité et cette sincérité
    De belles et douces pensées pour toi et le monde entier …<3

  24. merci pour ce texte rempli d’amour et de partage très utile en cette période de ma vie. A lire plusieurs fois pour moduler mes comportements et mes réactions en fonction des différentes personnes de mon entourage. merci encore
    françoise

  25. Alors c’est ça, c’est une tempête! Moi qui croyais que je ne supportais plus rien qui prenais tout mal, j’ai même pensé m’être perdue en chemin, heureusement que dans cette tempête j’arrive à distinguer quelques lumières des phares au loin (et tu es un de ces phares Michka, tout comme l’arrivée du printemps) ce qui aide à garder le cap! je vous souhaite à tous des eaux plus calme mais comme cité plus haut « après la pluie vient le beau temps »! en attendant courage et belle journée pleine de cette belle lumière de printemps. Katia.

  26. Oui, tempête , agitation… Il est question de trouver et garder son centre car dans le même temps, j’ai rêvé que l’on passerait de « K.o city »(chaos) à « JOY city »… belle promesse si on gardait le cap
    Ne pas lâcher le fil d’ARIANE et tendre la main à tous ceux qui le demandent, dans ma pratique de thérapeute, je bénéficie en ce moment d’un énorme surcroît d’énergie : j’en fais plus, je récupère plus vite … et je sors des résonances, plus envie de m’attarder sur ce qui me froisse, me dérange, m’attriste puisque je sais qu’il suffit de l’accepter pour prendre de la hauteur.

  27. merci du fond du coeur michka, je me suis reconnue dans cette belle aventure et que je pense meneravec mon coeur, mon intuition, mon ressenti et cette Presence qui est là dans cette tempete ou le bateau chavire.mais une fois reconnue ce qui EST, cest un cadeau divin. sans aucune attente, aujourdhui je ressens l’alchimie qui est là, cette partition ou l’autre joue dees notes profondes de son etre.MERCI merci au Tout et que ns puissions tous chacun raviver cette Lumière qui est en tout Etre.Merci à vous tous de nous guider.Namasté….

  28. Merci Michka !
    Quelle synchronicité avec ce que je vis actuellement !
    Gratitude ! Votre partage me permet de garder le cap…
    Coeurdialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.