Pleine Lune en Vierge – 5 Mars 2015

éruption du Villarrica au Chili

Bonjour à vous tous,  mes Amis,

Pour une fois je suis en avance par rapport à la Lune ! Mais elle est déjà dans le signe de la Vierge et je la sens bien, je suis inspirée alors me voici pour un nouveau partage. C’est donc ce soir, à 18h05 UTC soit 19h05, heure française, que la phase de Pleine Lune opposera, d’une part, le Soleil rayonnant l’énergie sensible et mouvante des Poissons et, d’autre part, la Lune elle-même, reflétant cette sensibilité au travers de la Vierge, concrète, sèche, stable et réservée.

Si habituellement il peut se créer une sorte de dualité entre les deux énergies qui se font face, l’une étant l’ombre de l’autre, je sens pour ce moment plutôt une prédominance en faveur des Poissons, avec le poids de l’inconscient collectif et des émotions. Notre recours (la Vierge) pour nous ancrer raisonnablement et nous cadrer sur le quotidien peut être amoindri par la conjonction de la Lune Noire et de la Pleine lune,  ce qui nous éloigne de notre discernement. et peut nous faire un peu « nager entre deux eaux ».  Il s’agira donc dans ces prochains jours de veiller particulièrement à nous occuper de nous-mêmes, de notre corps, de nos besoins matériels. Le mental et la réflexion (élément air) ne sont pas valorisés pendant cette période, où les actes et les désirs ( élément feu) ainsi que les sentiments (élément eau) sont plus mis en avant par les planètes.

Comme toujours, cela dépend de notre tempérament et du point de vue où nous nous plaçons actuellement (c’est comme une portée de musique):

Dans le plus bas de la gamme et si nous sommes par nature des hypersensibles, l’eau des Poissons peut par moments nous submerger et nous rendre incapables d’y voir clair alors que justement réfléchir et analyser (grâce à Vierge) serait une bonne ressource, nous pouvons être flous et nous sentir provisoirement nuls ou « pas à la hauteur », ce qui est le fait de la lune noire en Vierge laquelle nous enlève une partie de notre « jugeote ». Ce n’est pas vraiment possible de faire autrement si nous sommes des grands sensibles qui n’avons pas encore appris à gérer nos dépendances aux humeurs des autres ou aux courants collectifs c’est-à-dire à l’ambiance globale du monde où nous vivons. Il en est de même si nous avons beaucoup de Poissons dans notre thème, les contingences de la vie physique nous semblent réductrices par rapport au sacré ou au mystique. Prenons patience, cela passera, tentons cependant de rester ancrés dans le quotidien et de garder une hygiène de vie saine en prenant des repères cadrés et simples, même s’ils riment avec une routine un peu ennuyeuse, c’est un garde-fou utile pour rester enracinés dans la matière. Cela nous évitera de nous faire arnaquer ou embarquer dans des histoires dont nous n’avons pas perçu clairement les tenants et aboutissants, attention au monde « fleur bleue » où tout est beau et gentil!

Dans la gamme du milieu nous pouvons vivre des sortes d’alternances (et c’est aussi en raison de la lune Noire qui donne des moments de compulsion) avec des phases d’acceptation et de calme où tout va bien ;  puis d’autres où nous sommes incapables  de discernement et d’être « raisonnables » mentalement, l’émotion (elle peut être agréable ou pas, allant d’un extrême à l’autre) nous gagne et peut nous envahir de façon incontrôlable ou « sans raison » et nos repères habituels nous échappent! Rien de grave en soi, seulement la possible (et encore souvent assez pénible) impression de ne plus trop être réellement « aux commandes » et cela peut être déstabilisant. Même si c’est éphémère.

Dans le haut de la gamme, chance ! Nous ne sommes pas trop affectés par cette alternance et nous ne nous posons pas de questions, notre équilibre est dans l’attitude d’accueil inconditionnel de la vie et d’ouverture à tout ce qui se présente. Il existe à ce niveau un lâcher-prise qui nous rend aptes à traverser ces états, tout en étant capables de les observer. La Lune Noire demandant toujours de dépasser des peurs ou croyances profondément enracinées en nous-mêmes, les êtres qui vivent concrètement dans l’initiation spirituelle consciente ou qui ont bien appris à gérer leur capital émotionnel ou encore ceux qui ont fait des soins pour guérir leurs peurs, profiteront de ce moment pour faire des pas de plus face aux notions de jugement, de critique, de comparaison ou d’auto censure.

Ce qui compte c’est d’observer où nous en sommes de notre expérience personnelle, sans préjuger de ce qu’elle devrait être, et encore moins de ce que nous voudrions qu’elle soit (lune noire en Vierge).

 Le transit de la lune sur la lune noire me paraît assez significatif de changement, notamment par rapport à tout ce qui concerne la façon dont nous abordons nos routines. Nous pouvons être confrontés malgré nous à un flou artistique quant à nos planifications, nos habitudes, nos repères, et à une sorte d’obligation de nous adapter à des choses nouvelles ou d’autres façons d’agir. L’axe de la Pleine lune en Vierge (face au soleil Poissons) est un axe dit mutable dont la qualité est justement de permettre une mutation, une modification d’état. Nous sommes dans les jours de transition entre le dernier signe du zodiaque et le premier suivant le Bélier, ce qui signifie entre le dernier mois d’hiver et le premier du printemps (pour l’hémisphère Nord car pour l’hémisphère Sud c’est la fin de l’été). Le solstice est déjà dans l’air… Tout en nous est en mouvement et nos corps sont soumis à une certaine épreuve de résistance, de fatigue, de tension, la nature leur demande de se préparer au changement de saison.

PL en Vierge Les planètes qui maîtrisent la Pleine Lune sont Mercure et Neptune :

Mercure, encore en Verseau jusqu’au 13 mars, est le messager qui nous relie d’humain à humain et active la communication par l’échange d’idées, il porte les énergies de libération et de changement du monde pour entrer dans l’esprit du Verseau, il manifeste la solidarité entre frères humains  chaque fois que l’orgueil et le narcissisme ou le désir de pouvoir reculent d’un pas (Mercure carré à Jupiter en Lion). Sinon c’est une farouche détermination qui s’exprime peut-être pour conquérir notre indépendance.

Neptune en Poissons continue de diluer les illusions de l’ère des Poissons, afin d’instaurer l’amour cosmique, la compassion et l’empathie. Dans cette phase de pleine lune en Vierge il est en vis à vis de la Lune Noire, ce qui peut nous empêcher transitoirement d’avoir du discernement et nous ramener à nos propres schémas de sabotage sacrificiel (vous savez, chaque fois que nous voulons nous rendre tellement indispensables ou être tellement dans la perfection que nous nous oublions et nous mettons une pression du tonnerre pour des broutilles !!). Cette dilution est là pour favoriser le changement de cycle vers l’ère du Verseau.

Grâce à l’acceptation et l’amour inconditionnel que donne Neptune en Poissons, il est moins difficile de supporter les énormes tensions que crée le carré  d’Uranus et Pluton qui sera au maximum le mardi 17 mars, juste avant la Nouvelle Lune. Il y a donc beaucoup de tension encore ce mois ci car nous cheminons vers l’aspect exact (pour la septième fois) de cet aspect qui s’est installé en 2012. Ensuite ce carré, qui est à la source de tant de tourments, se défera très lentement,  degré après degré, pendant que les révolutions initiées par Uranus en Bélier s’installeront dans le temps et seront suivies de vraies et profondes transformations (Pluton en Capricorne) autant de nos sociétés que de nos approches privées et individuelles de la vie.

Je lisais à ce sujet,  récemment,  une phrase concernant l’effet du carré Pluton Uranus sur le plan personnel en fonction de notre âge et j’ai eu envie de vous la citer: « Il est certain que la rencontre avec ce type de quadrature céleste – Uranus-Pluton – est préférable – sauf accident et autre coup du sort – à l’âge printanier, voire encore entre trentaine et quarantaine, que plus avant dans l’âge de l’existence alors que la vie est faite, que l’esprit est moins réactif, que le corps se tasse… » (Extrait d’un article de Marc Cerbère)

Sans présumer de ce que voulait dire l’auteur (et vous pouvez exprimer ce que vous en pensez vous aussi) , en raison de mon approche personnelle et spirituelle de l’existence, je ne partage pas totalement cette « certitude ».  Nous pouvons tous, de manière égale, que nous soyons jeune ou vieux, souffrir énormément du carré Uranus-Pluton qui nous dépouille de notre orgueil  et nous met face à des changements et des explosions inattendus (et probablement non désirés de prime abord) de nos structures mentales et sociales. Mais cependant, nous pouvons tous aussi profiter de cette crise pour commencer quelque chose de neuf et participer pour le reste de notre « voyage actuel » à l’élaboration d’une planète plus humaine et plus respectée car ce n’est pas seulement de nos petites personnes qu’il s’agit,  Uranus et Pluton sont des planètes collectives.

Cette vie, selon moi, n’est qu’un court voyage/passage sur la Terre au sein d’une autre grande vie sans fin, laquelle est enrichie par nos pensées, nos actes et nos expérimentations, quel que soit notre âge. J’entre moi-même dans la vieillesse d’une manière bien différente de celle dont j’envisageais de le faire avant cette grande  crise et je suis finalement heureuse d’avoir traversé cette expérience, même « sur le tard » car mon âme s’est beaucoup enrichie et s’enrichit encore. Je ressens surtout que je quitterai cette sphère d’existence avec l’espoir procuré par le sentiment du changement en marche objectivé dans le carré Uranus Pluton. Selon mon intime conviction,  la conscience qui habite l’humain est potentiellement toujours en expansion, jusqu’à son dernier souffle. Je suis contente d’avoir pu, grâce à cet article, affiner ma pensée de façon encore plus précise au sujet de notre contribution personnelle à la transformation collective.

Notre mutation actuelle est aidée par Pluton en Capricorne qui est en sextile au Soleil en Poissons : La compassion et la bienveillance sont favorisées (tout comme l’acceptation inconditionnelle de ce qui est)  et les attitudes sensibles et aimantes sont facilitées pour tous ceux d’entre nous qui nous acceptons de laisser partir nos croyances et nos rigidités devenues  obsolètes et d’un autre temps. Pluton est en trigone à la Pleine Lune, et de ce fait à la lune Noire, ce qui renforce l’aspect initiatique de cette période, là encore pour ceux d’entre nous qui ne restent pas accrochés à leurs ambitions personnelles du passé et leurs anciennes structures de vie. C’est un soutien qui adoucit la métamorphose pendant ces quelques jours mais il faut être dans la conscience ou avoir une nature aimante pour en profiter.

L’élément feu est très actif dans le ciel astrologique de ce mois-ci et l’éruption formidable du volcan Chilien Villarrica illustre parfaitement cette énergie de jaillissement spectaculaire. Nous ne sommes pas séparés (et encore moins « au-dessus ») des phénomènes qui affectent la planète, que nous le sachions ou non.

En Bélier:  Uranus, Mars, Vénus et le Nœud sud, autant dire un élan de feu pour tous, un élan pour agir, démarrer, passer un cap. Il peut naître de l’impétuosité ou de l’impatience en nous car le Bélier est « tout feu tout flamme », impulsif et fonceur. Mais il peut aussi nous stimuler, nous pousser au passage à l’acte avec fougue et audace.  Cela risque de comporter un peu de démesure dans l’expression de cette énergie jaillissante, avec un soupçon d’esprit de conquête.

Cela n’est pas forcément difficile à vivre, certains d’entre nous aiment que les choses aillent vite donc réjouissons-nous, ça déménage et nous pouvons trouver ça excitant et agréable, notamment pour les amoureux car la planète Mars est dans son élément en Bélier, ce qui vivifie nos élans sexuels et notre vitalité tandis que Vénus est dynamisée par la chaleur de ses attirances. C’est fugace mais…Pourquoi pas ? L’échange sexuel est aussi une façon pour le divin de s’exprimer quand il est échangé dans une vibration de véritable amour. En revanche, dans l’extrême opposé, si nous sommes dans des énergies de feu destructeur c’est la colère et ’explosion qui sont menaçantes, le feu devient brûlant et ravageur. C’est donc comme un souffle brûlant de printemps avant la date. Ce qui est sûr, c’est qu’il nous faut être préparé à l’imprévisible, aux surprises, aux changements de dernière minute, voilà une bonne occasion de devenir plus fluides et cela rejoint cette sorte de difficulté à programmer que j’expliquais au début. Car « programmer », c’est désirer reproduire le futur  selon une règle habituelle et connue mais nous entrons dans un tel moment de transformation ce mois-ci qu’il vaut mieux être averti : le temps va nous sembler passer très vite en raison des planètes dans l’énergie vive du Bélier et nous entraîner vers des situations inédites, voir désordonnées.

En Lion, Jupiter : Il s’agit plus d’un mouvement intérieur car Jupiter est rétrograde et nous convie à trouver du sens à nos élans du cœur. La consigne pour assurer notre bonheur est d’écouter celui-ci et ne pas nous laisser embarquer par le feu de l’égo, ne pas faire une histoire personnelle des réactions émotionnelles des autres. Les blessures narcissiques peuvent être à l’origine, en nous et chez les autres, de réactions intempestives et cela peut être soit très contrariant si nous nous cramponnons à nos vieilles façons de réagir (quinconce Jupiter Pluton) ; soit très évolutif et apaisant par une nouvelle vision car, en nous centrant sur nous, sur notre cœur, sur la générosité qui en émane et qui désire faire régner la joie nous ne désirons plus du tout vivre les « prises de têtes » mais agir avec chaleur et amour (trigones de Jupiter  à Uranus, Mars et Vénus).

En Sagittaire, dernier signe de feu, Saturne en carré à Neptune continue à nous pousser à prendre notre responsabilité dans le choix de nos idéaux: cheminons-nous vers des buts qui vont nous élever ou sommes-nous dans une illusion?  Par sa nature, Saturne est limitant et met un frein à l’énergie qu’il traverse. Le feu du Sagittaire, lorsqu’il est en excès, nous entraîne vers une exagération des dogmes et un enfermement dans des grands principes, voire un fanatisme incontrôlé, la présence de Saturne est donc bienvenue dans ce contexte collectif de tension politique et idéologique. Mais pas sûr que chacun de nous accepte de voir sa part de responsabilité. Le message est pourtant là pour dépasser nos idéaux inaccessibles, ne pas continuer à nous accrocher à des concepts spirituels qui suivent des vérités uniques au détriment de la multiplicité et de la diversité.

Le changement est en marche, il comporte des aléas et du chaos c’est vrai et nos personnalités aiment rester dans des systèmes connus et des repères. On appelle cela nos « zones de confort », ce qui est paradoxal car elles comportent la notion de souffrance à laquelle nous avons du mal à renoncer. C’est étonnant mais c’est vrai, nous avons encore peine à fonctionner dans le plaisir, sans doute un vestige de l’ère des Poissons qui nous a conditionnés dans  des schémas, souvent religieux, de culpabilité et de sacrifice.
Alors rappelons-nous que nous ne sommes pas seuls, que nous sommes soutenus par des forces créatrices de renouveau qui dépassent de loin notre simple humanité et que nous cheminons vers des jours qui seront toujours meilleurs,  La souffrance n’est plus utile et nous pouvons désormais vraiment choisir de vivre la joie du cœur et dans une attitude de profonde compassion bienveillante pour nous même, pour notre prochain et pour la planète,. Ce ne sont pas que des mots, c’est vrai, c’est une voie qui s’ouvre devant nous, et beaucoup d’entre nous commencent à toucher ces belles énergies dans leur vie de tous les jours et s’en réjouissent alors profondément.

Pour conclure, voici une citation qui exprime une idée que j’ai personnellement vérifiée maintes fois dans ma vie:

Une seule personne totalement confiante qui maîtrise son Amour et sa puissance intérieure peut transformer une foule hostile. Une seule personne bien préparée et dont la fréquence vibratoire suffisamment élevée peut, avec beaucoup d’Amour, faire changer la fréquence vibratoire d’un groupe. Si elle ne le peut pas, elle peut néanmoins s’en protéger de telle façon que l’égrégore de ce groupe n’interfère pas sur sa propre énergie. L’Amour, ne l’oubliez jamais, est la plus grande puissance qui existe dans l’Univers ! Vous ne vous servez pas suffisamment de cette puissance qui est non seulement en vous mais aussi autour de vous !  (extrait de Les clés de Sagesse, site Du ciel à la terre)

 

Chers amis, je vous dis à bientôt pour vos réponses et témoignages partagés et vous envoie mes pensées chaleureuses.

Michka

 

 

 

 

 

 

 

Pour rester informé(e)

Si le contenu de ce blog vous plaît et que vous souhaitez être tenu au courant des nouvelles publications, vous pouvez choisir de recevoir la notification de nouvel article.
De temps à autre, il peut arriver qu'une information soit envoyée par newsletter au lieu d'être publiée sur le site, notamment en cas de dysfonctionnement de celui-ci. Les newsletters sont peu fréquentes (deux à trois par an).

Assurez-vous de ne pas faire d'erreur en entrant votre adresse mail.
Vous devrez impérativement confirmer votre adresse en cliquant sur le lien contenu dans le mail que vous allez recevoir. Si vous ne l'avez pas reçu dans la journée qui suit, vérifiez dans vos courriers indésirables.

Veuillez noter que, en l'absence de confirmation de votre part, aucun mail ne vous sera envoyé et votre adresse sera supprimée de notre base de données dans le mois qui suit au plus tard.

27 réflexions sur « Pleine Lune en Vierge – 5 Mars 2015 »

  1. Bonjour Michka ! Que du bonheur dès ce matin … Réveillée tôt, naturellement, avec plein d’énergie, j’ouvre ma boîte mail et reçois votre article … Comme je me sens proche de vous !
    Je vous ai trouvé très inspirée (sourire). Comme vous, en raison de mon parcours personnel et spirituel, je n’adhère pas à ce que dit Marc Cerbère. Cela fait bientôt trois ans, que je vis le carré Pluton, Uranus à ma Lune natale en maison III
    En reprenant vos termes, ce carré m’a pas mal « dépouillée », non pas de mon orgueil, mais de mes attentes …
    Dans quelques jours, je fêterai mes 60 ans !
    Quelque chose c’est passé et se passe en moi ! Après recul, cela n’a pas été facile du tout … mais je sens un nouveau souffle arrivé, un nouvel élan, quelque chose de bon poindre, une certaine joie m’envahir (eh oui, je suis moi-même surprise après avoir tant pleuré sur mes déceptions …) un sentiment de liberté intérieure … oulala, j’arrête.
    Ce carré m’aura permis de me rendre libre (enfin, de me mettre sur le chemin de la liberté ! et me libérer de liens de dépendance !)
    Je vous adresse toutes mes pensées chaleureuses ! Et vous renouvelle mes remerciements pour votre blog !!!!
    Brigitte (une voisine … )

  2. Merci Michka !
    Magnifique article d’Amour partagé. L’image du volcan, au début, est superbe !
    Ton article est un pont entre le Ciel et la Terre et entre nous, humains. Je le ressens vraiment comme un baume d’Amour que tu partages !
    Merci, Merci, Merci <3

  3. Bonjour ma Michka,
    Quelle inspiration !! Et quel bonheur de te lire en cette journée de pleine lune… Je me sens tout particulièrement concernée par certains passages et notamment lorsque tu évoques « l’acceptation de laisser partir nos croyances et nos rigidités devenues obsolètes et d’un autre temps », « tout comme l’acceptation inconditionnelle de ce qui est »… Ma hanche me le fait savoir depuis le début de semaine ainsi que des personnes de mon passé qui réapparaissent depuis quelques jours comme des messagers…
    Merci de tout cœur pour ce magnifique partage, puissant remède pour la guerison…
    Je t’embrasse <3 <3 <3

  4. C’est toujours un grand bonheur de vous lire.
    je ne suis pas non plus d’accord avec Marc Cerbère. J’approche de mes 76 ans…et la Vie me fait des cadeaux incroyables depuis qq années. Gros nettoyage en 2014 encore une fois des blessures d’enfance .Je pense que la « vieillesse » dépend du travail intérieur effectué tout au long de la vie.
    Je suis moi-même une modeste astrologue et je constate toutes les transformations qui se produisent chez les personnes que je connais.J’ai toujours été dans l’Espérance et je la cultive plus que jamais.
    Belle route à chacun et chacune.

  5. merci Michka de ce nouveau texte si enrichissant;
    j’ai toujours hâte de vous lire;

    vous avez raison dans la vie il n’y a que l’amour qui compte
    je vous embrasse
    solange

  6. merci beaucoup Michka pour ce nouveau texte;
    c’est vrai il n’y a que l’amour qui compte dans la vie;
    je vous embrasse
    solange

    • J’ai « personnellement » toujours prôné « l’amour » mais avec le temps j’ai compris que cet amour est à manifester et se manifeste différemment de ce que j’en avais compris.

      L’amour est une force qui est venue me chercher chaque fois que j’ai voulu « baisser les bras ».

      Certes, je les ai « baissés » mais cette force m’a toujours aidée à me « relever ».

      Cette force est un cadeau « inestimable ».

      Cette force c’est « l’amour » qui guide mes pas… les vôtres et qui est « au-delà » de tout.

      Merci

  7. Pas de hasard Michka : hier au soir je me dis « j’aimerais savoir ce que Michka dirait de ce qui se passe actuellement » et, une fois de plus, tu m’invites à lire ce que je ressens et comprends dans ma vie.

    Je suis entrée dans cette période dite du « 3ème âge » et je comprends qu’effectivement je sois encore plus mise à « l’épreuve » par ce qui se passe.

    Cela me demande beaucoup d’humilité et d’amour pour moi-même.

    Je prends « conscience » que par le passé j’avais cru vivre en accord entre mes pensées et mes actes mais que c’était un « leurre ».

    Comme cela a eu une incidence par rapport à mes fils c’est très douloureux dans un premier temps.

    Au final, c’est encourageant car ayant des petits enfants je vois ce que cela est… sur la durée… un bénéfice pour ceux-ci.

    J’en remercie la vie qui m’invite alors à regarder « différemment » le bilan de ma vie.

    J’apprends à aimer chaque jour davantage celle que je suis et… surtout… Michka… comme tu le dis si bien je vois que j’ai toujours été pleine d’amour et que c’est en la force de l’amour que je crois chaque jour davantage.

    La force de l’amour dés’habillée de ses « illusions ».

    Je vois la photographie de mon dernier petit-fils avec un sourire « étincelant » comme une invitation à la joie.

    Et c’est bien la joie qu’il pose en mon coeur.

    La joie d’être celle que je suis qui est, depuis l’enfance, cet être qui a souhaité mettre de la lumière, du réconfort autour d’elle en s’investissant trop au service des autres oubliant ainsi que cet amour est à se porter à soi-même avant de pouvoir être « offert ».

    Merci Michka pour tout ce que tu m’offres à « entendre » et pour tout « l’amour » que tu partages avec tant de Bonté d’âme.

    Mariepaule habillée de tendresse

  8. Et bien, voilà un commentaire de notre univers qui risque d’en toucher au cœur plus d’un(e) et dont l’effet dépasse chez certain(e)s tout ce que tu peux espérer. Michka, tu as atteint des sommets de clairvoyance et de lumière qui procèdent comme les cercles concentriques dur l’eau et diffusent leur vague de joie et d’amour.
    Merci de tout cœur.

  9. Merci Michka!
    C’est toujours avec bonheur que je lis vos textes qui résonnent très fort en moi. En tous points je m’accorde à votre ressenti … je ne sais pas trop comment vous exprimer ma gratitude pour votre travaille et pour ce qu’il m’apporte … c’est comme une reconnaissance de mon être intérieur, de qui je suis réellement! C’est aussi l’expression de mes pensées les plus profondes, de mes rêves les plus fous: l’éveil de l’Humanité, le grand Changement, l’énergie de l’Amour qui se répand partout et illumine nos zones d’ombres … Sourires!! Bon, y a encore du boulot, certes, mais, grâce à vous aussi, j’avance beaucoup plus vite vers ce nouveau paradigme, et surtout avec beaucoup plus de confiance!
    Belle journée lumineuse à vous Michka

  10. Poème de Sabine SICAUD (1913-1928)

     » PRINTEMPS  »

    …….Et puis, c’est oublié.
    Ai-je pensé, vraiment, ces choses-là ?
    Bon soleil, te voilà
    Sur les bourgeons poisseux qui vont se déplier.

    Le miracle est partout.
    Le miracle est en moi qui ne me souviens plus.
    Il fait clair, il fait gai sur les bourgeons velus ;
    Il fait beau – voilà tout.

    Je m’étire, j’étends mes bras au bon soleil
    Pour qu’il les dore comme avant, qu’ils soient pareils
    Aux premiers abricots dans les feuilles de juin.

    L’herbe ondule au fil du chemin
    Sous le galop du vent qui rit.
    Les pâquerettes ont fleuri.

    Je viens, je viens ! Mes pieds dansent tout seuls
    Comme les pieds du vent rieur,
    Comme ceux des moineaux sur les doigts du tilleul.

    (Tant de gris au-dehors, de gris intérieur,
    De pluie et de brouillard, était-ce donc hier ?)

    Ne me rappelez rien. Le ciel est si léger !
    Vous ne saurez jamais tout le bonheur que j’ai
    A sentir la fraîcheur légère de cet air.

    Un rameau vert aux dents comme le  » Passeur d’eau  » ,
    J’ai sans doute ramé bien des nuits, biens des jours…
    Ne me rappelez rien. C’est oublié. Je cours
    Sur le rivage neuf où pointent les roseaux.

    Rameau vert du Passeur ou branche qu’apporta
    La colombe de l’Arche, ah ! la verte saveur
    Du buisson que tondra la chèvre aux yeux rêveurs !

    Etre chèvre sans corde, éblouie à ce tas
    De bourgeons lumineux qui mettent un halo
    Sur la campagne verte – aller droit devant soi
    Dans le bruit de grelots
    Du ruisseau vagabond – suivre n’importe quoi,
    Sauter absurdement, pour sauter – rire au vent
    Pour l’unique raison de rire… Comme Avant !

    C’est l’oubli, je vous dis, l’oubli miraculeux.
    Votre visage même à qui j’en ai voulu
    De trop guetter le mien, je ne m’en souviens plus,
    C’est un autre visage – et mes deux chats frileux,
    Mon grand Dikette-chien sont d’autres compagnons
    Faits pour gens bien portant, nouveaux, ressuscités.

    Bon soleil, bon soleil, voici que nous baignons
    Dans cette clarté chaude où va blondir l’été.

    Hier n’existe plus. Qui donc parlait d’hier ?
    Il fait doux, il fait gai sur les bourgeons ouverts…
    ——————————————————————
    Tendresse à tous, Jackie

  11. merci merci , ce texte subtil et responsabilisant m’aide tellement à rester confiante, aimante, à ne pas cèder à la peur des lendemains, Je vais me sentir plus sereine, ancrée dans l’instant présent et reliée aussi à ceux et celles qui ont répondu et dont j’ai lu tout aussi attentivement les réactions.

  12. Encore Merci Michka pour ton partage, et tes belles inspirations.
    Je pense que ce carré est une belle opportunité quelque soit l’âge…. Peut-être qu’en vieillissant, l’esprit est un peu moins réactif et tant mieux!!! et le corps plus apte à lâcher contraintes et retenues!!! Chacun son rythme, le temps n’a rien à voir dans le chemin spirituel, tout est parfait…L’âme ne cesse de s’enrichir et grandir jusqu’à notre dernier souffle. C’est magnifique.
    Prends soin de toi, douce Michka. Avec tendresse.

  13. Merci Michka pour cette analyse astrologique qui nous aide par les mots choisis pertinents et efficaces à traverser cette période plus ou moins mouvementée pour chacun d’entre nous.
    Une remarque personnelle sur l’image du volcan chilien en début de texte : j’y aperçois un profil de visage humain qui ressemble ou pourrait ressembler au Christ ! En tout cas ce visage porte une belle vibration haute en énergie ! Avec encore toute ma gratitude.

  14. Merci pour ce partage Michka.

    « Pluton qui nous dépouille de notre orgueil et nous met face à des changements et des explosions inattendus (et probablement non désirés de prime abord) de nos structures mentales et sociales. Mais cependant, nous pouvons tous aussi profiter de cette crise pour commencer quelque chose de neuf et participer pour le reste de notre « voyage actuel » à l’élaboration d’une planète plus humaine et plus respectée car ce n’est pas seulement de nos petites personnes qu’il s’agit, »

    oui, c’est EXACTEMENT ce qui s’est passé pour moi en découvrant récemment par « hasard » le documentaire EARTHLINGS de Shaun Monson.

    • Bonjour à tous et merci de vos témoignages qui enrichissent l’ensemble.

      Je suis heureuse que vous trouviez une résonance dans ces mots, chacun de nous est attiré par ce qu’il a besoin de rencontrer sur sa route comme texte, comme personne, comme site…

      A Katia, merci de la vidéo que tu proposes ce jour-ci à notre découverte mais avant de la regarder il me semble indispensable de dire à tous, et notamment aux plus sensibles d’entre nous, qu’ils doivent être prévenus de l’extrême violence et de la cruauté des images qui dépassent parfois le soutenable.

      La prise de conscience c’est avant tout de comprendre que ce ne sont pas « les autres » (ceux qui sont filmés ici par exemple ni même ceux qui permettent ces sévices) qui sont seuls responsables mais nous tous en tant que communauté humaine. Et là, aucun documentaire ne peut ouvrir notre conscience si nous même ne savons pas faire circuler en nous -et pour nous- la dynamique de sentir comment nous pouvons changer de comportement. Certains défendent la cause de l’animal mais eux-mêmes mènent une vie sans prendre d’égard pour leurs propres corps ni leurs propres pensées, or c’est ce qui crée une autre vibration: être dans l’écologie personnelle d’abord.
      S’alimenter de façon agréable et équilibrée, se reposer suffisamment , prendre soin du corps, veiller à penser sainement et de façon froide, dialoguer sans chercher à convertir, sentir pleinement ce qui est en nous et s’autoriser à avoir des émotions, des peurs et des élans. Enfin, agir à partir de ces élans intuitifs et lumineux pour rayonner le nouveau, sans chercher à laisser d’empreinte particulière, juste participer discrètement, humblement, chacun sa part et ne jamais tenter de « changer le monde » ni faire avancer l’autre. Voilà l’esprit de solidarité du Verseau.
      Et pour ce qui est de la vraie compassion cela peut être englober d’abord en soi qu’il n’y a pas de victime, pas de sauveur, pas de bourreau, juste des êtres qui cherchent, qui errent, qui compatissent, puis comprennent, pardonnent, se pardonnent aussi et assument de ne pas reproduire ce qu’ils ont fait ou ont laissé se faire par ignorance ou inconscience.

      Tout commence par nous et tout découle de nous, de nous seul, de notre vision vigilante et ouverte du monde à partir de notre intérieur. Ce sont tous ces « nous » qui feront la différence.

      Michka

  15. Toute ma gratitude Michka d’avoir transmis mon message .
    Votre message à ce propos est effectivement indispensable et pertinent.
    Merci.
    Prenez soin de vous, vous êtes précieuse.

    Katia.

  16. Chére Michka,

    je souhaite aujourd’hui rajouter qu’il me semble que l’éveil des consciences passe aussi par une prise de conscience.
    Pour ceux et celles qui ne peuvent regarder la vidéo évoquée plus haut et la réalité de sa cruauté je vous propose de partager un lien plus doux mais tout aussi concret. ce lien provient d’un blog d’une femme que j’apprécie beaucoup : Laura marie.

    http://lauramarietv.com/interview-laura-marie-laila-del-monte-communication-animale-alimentation-conscience/

    Belle journée
    Katia

  17. Bonjour à tous,

    Merci encore pour vos partages.

    Moi aussi j’aime l’approche de Laura Marie qui est un peu la mienne: Désirer mettre de la beauté partout.
    Mais nous n’en sommes qu’au début de la transmutation terrestre et nous ne pouvons changer la dimension actuelle de vibration planétaire (passage de 3D en 4D); en revanche, nous pouvons l’accompagner de notre mieux, chacun selon son intuition la plus profonde.

    Je crois foncièrement que chacun de nous doit prendre en charge sa propre façon de vivre et que rien ne peut éveiller « de force » les consciences des autres, que chacun doit créer d’abord dans sa vie intérieure une harmonie parfaite et la respecter à tout moment avec amour, autant qu’il a le devoir de respecter les différences des autres, surtout de ceux dont les agissements lui sont viscéralement antipathiques.

    Est-ce que cela ne nous donne pas déjà de quoi faire pendant toute une vie? 🙂 Certes il est difficile pour les puristes d’aimer celui qui tue, d’aimer celui qui fait souffrir et pourtant c’est de cet Amour que La Vie nous aime sans distinction.

    Belle journée mes amis!

    Michka

  18. Michka,
    Ton partage de pleine lune est si riche, complet et dense que je reviens régulièrement m’en nourrir.
    Tu es une « bénédiction »
    Merci d’être « toi ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.