La Mort et la Vie

chrysanthemes assortis 1Bonjour mes Amis,

En ce moment, spécial pour beaucoup d’entre nous, où la solitude, la mort, la perte et la séparation sont réactivés par l’automne et par les fêtes de Toussaint, je ressens une immense tristesse dans mon environnement. Je trouve même que célébrer Halloween, en se déguisant en mort-vivant ou en vampire sanguinolent,  nous connecte encore plus (même si c’est de façon inconsciente) à ces champs énergétiques funèbres. C’est un autre débat mais c’est mon ressenti, et même si vous me jugez comme une rabat-joie ( j’en ris d’avance!) je reste conforme à mon ressenti de puriste qui préfère la beauté et l’harmonie aux films d’horreurs et à la vue du sang, fût-il factice. Aussi, en ces temps de peine, où je reçois vos lettres faisant état de vos tourments , ai-je  envie de louer encore davantage la magie de la vie. Oui, je nage résolument à contre courant pour vous partager mon sentiment d’avoir de la chance  et j’aimerais le faire vibrer jusqu’à vous : Nous sommes VIVANTS!

Il y a une semaine,  nous avons changé d’heure et, à peine le soleil caché, à l’heure de sortie du travail, ou des magasins, ou encore de l’école pour les plus jeunes, subitement la nuit tombe, il nous faut de temps pour nous habituer. Mais, qu’on se l’avoue ou pas, ce changement est une contrainte pour nos corps et affecte aussi nos mentalités.

Quant aux chrysanthèmes, serrés dans des potées colorées, qui inondent les trottoirs des fleuristes,  ils ne vibrent pas vraiment la joie, malgré le soleil encore très présent dans beaucoup d’endroits de France.

Même le traditionnel fleurissement des tombes n’est pas vécu comme un acte d’amour (faute d’y mettre cette conscience)  ni perçu comme une offrande de beauté et de joie aux personnes disparues, pour qu’elles en reçoivent l’essence jusque dans le monde où elles sont désormais.

L’aspect mercantile (que je ne réprouve pas car il est bon que chaque corps de métier puisse vivre) a pris le dessus et d’aussi loin que je remonte dans ma mémoire d’enfant, je revois comment des familles ont pu s’enorgueillir d’avoir plus de fleurs ou les plus belles fleurs du cimetière.  La visite, le Jour Des Morts,  de ces endroits devenus de tristes jardins  était assortie de regards critiques ou envieux sur les tombes des voisins ou les caveaux familiaux. Je ne m’y trouvais pas à ma place car je ne me sentais pas séparée des gens dont le nom  figurait sur les pierres tombales en belles lettres dorées.  Et oui,  même au moment ultime, les Humains que nous sommes peuvent désirer laisser sur la terre une trace visible de leur vie et charger tacitement leurs descendants de perpétuer leur « grandeur ». En grandissant, j’ai délaissé ces endroits et privilégié d’envoyer juste une pensée d’amour à chaque personne dont je sens encore la présence dans mon cœur.

 

 

Côté coutumes, je suis convaincue que l’incinération (oups! pardon! On dit « la crémation », ça fait moins cru) me convient mieux car elle favorise un départ discret, propre et net et n’oblige en rien les vivants qui restent, à venir dépenser le peu d’argent que la crise économique leur laisse, en  grosses plantes qui prendront un coup de gel au premier assaut de l’hiver. J’achète chaque année un pot de chrysanthème que je mets chez moi et qui égaie le bord de la fenêtre, je me relie ainsi à l’esprit de l’Asie  puisque le chrysanthème est pour les Japonais un symbole de joie et d’honneur. Il devint  même l’emblème de la famille impériale au Japon et le sceau impérial en 1185. Et comme cette phrase d’un Sage Chinois le préconise…  “Si vous voulez être heureux pour une vie, cultivez des Chrysanthèmes”.

 

Pour une  grande part, ces sentiments de tristesse et de tension dans l’air ambiant, ne sont pas les miens car je loue chaque jour ma vie, je bénis le chat Miki qui partage mon quotidien,  je me nourris de choses  simples et délicieuses et comme je vis à la campagne dans une petite maison, j’apprécie l’automne et ses couleurs fabuleuses, j’adore ce moment où je commence à faire du feu dans mon vieux poêle à bois  et je me sens reliée à Plus Haut et Plus Vaste, au Cœur de l’Univers mouvant et généreux.

"Ne pas résister à la vie, c'est être dans un état de Grâce, d'iasance et de légèreté" - Eckart Tolle

« Ne pas résister à la vie, c’est être dans un état de Grâce, d’aisance et de légèreté » – Eckart Tolle

Qu’on le sache ou pas, l’entrée dans le mois de Novembre vient toucher en nous tous, une corde de souffrance (Eckhart Tolle l’a nommé « le corps de souffrance ») et réveille un inconscient collectif très présent qui vient comme catalyser nos propres douleurs. Beaucoup de pensées négatives et de basses vibrations sont dans l’air.

Aussi ce billet est-il une invitation, comme si je vous prenais par la main et vous disais: Allons, allons! Essayons de ne pas trop nous laisser emporter par la tristesse ambiante et les énergies négatives du monde.  Notre « travail » de tous les jours  c’est aussi mettre de la joie dans notre quotidien, rire, chanter et célébrer la vie comme le ferait un enfant.

Redevenir un enfant ce serait plutôt dans l’esprit où l’entendait celui qu’on a nommé le Christ quand il disait « Si vous ne devenez pas comme des enfants vous n’entrerez pas dans le Royaume de Dieu ». Retrouver en nous ce que l’enfant avait de pureté dans sa confiance en ses parents tel est le secret: Dès lors que nous nous laissons guider par la Vie, bonne et sage, nous n’avons plus la même perception car le contrôle, le sentiment d’être obligés d’assumer tout ce qui fait notre vie, l’ambition et l’esprit de compétition disparaissent. Car l’adulte en nous se sent seul à la barre de son vaisseau ayant coupé le lien qui le relie à sa Nature Profonde, à ses parents spirituels: la Terre Mère et le Père Ciel. C’est notre âme qui nous guide et fait le relais et c’est l’amour qui nous guide par le Cœur. L’élan d’amour de l’enfant en nous n’est pas freiné par notre intelligence ni notre sagesse d’adulte si nous acceptons cette idée de nous laisser porter par notre voix intérieure. Par contre si nous cherchons à créer à partir de la souffrance et la peur, nous ne pouvons plus laisser parler la joie de l’enfant en nous ni laisser couler la fluidité de l’optimisme.
Même dans les grands moments de souffrance, nous ne sommes pas seuls au monde, Nous avons notre bonne étoile, une sorte de bonne fée, que nous l’appelions Dieu ou l’Ange ou de  tout autre nom que nous donnions à la Sagesse Cosmique, cette Grande Conscience d’où nous venons et qui sait ce qui est bon pour nous. Notre seul effort est de continuer à converser avec Elle dans notre cœur.

Nous avons la responsabilité de traverser nos ressentis en les accueillant pour les soigner dans notre cœur plein d’amour. Le silence mental est bienvenu, car à défaut de pouvoir en rire si vraiment nous sommes trop englués dans les drames,  nous pouvons nous laisser traverser avec un esprit d’acceptation par les émotions les plus dures à supporter ou les douleurs physiques les plus pénibles en gardant l’espoir que la solution et la guérison vont venir à nous.

N’oubliez pas:   » Si vous pestez contre un ciel gris, jamais vous ne pourrez en percevoir la beauté. « 

 

 

Je vous propose de vous détendre dans votre Cœur pour traverser ces moments, avec une vidéo inspirante et qui vient toucher notre Réalité Profonde et notre sensibilité.

Et, en attendant de vous retrouver pour de nouveaux partages,  je vous envoie beaucoup d’amour.

 

 

 

 

 

Pour rester informé(e)

Si le contenu de ce blog vous plaît et que vous souhaitez être tenu au courant des nouvelles publications, vous pouvez choisir de recevoir la notification de nouvel article.


Assurez-vous de ne pas faire d'erreur en entrant votre adresse mail.

Vous devrez impérativement confirmer votre adresse en cliquant sur le lien contenu dans le mail que vous allez recevoir. Si vous ne l'avez pas reçu dans la journée qui suit, vérifiez dans vos courriers indésirables.


Veuillez noter que, en l'absence de confirmation de votre part, aucun mail ne vous sera envoyé et votre adresse sera supprimée de notre base de données au plus tard dans le mois qui suit.

26 réflexions sur « La Mort et la Vie »

  1. que d Amour dans vos mots ,si justes et appropriès à nos ressentis du moment..C est toujours un baume de vous lire..Mille merci Michka de nous rebouster quand un nuage traverse nos coeurs..Vous êtes ce soleil avec vos mots doux et vibrants qui viens èclairer la lourdeur ambiante.Merciiiiiiii de tout coeur

  2. Bonjour Michka,
    Je vous rejoins en tout point après lecture de vos écrits.
    Cela m’a permis aussi de prendre conscience que depuis hier, j’étais en parfaite harmonie avec les êtres disparus, chers à mon cœur.
    Merci à vous.
    Marie.

  3. Je suis en forêt sous la pluie et je me sens tellement bien et vivante…j y suis depuis ce matin et je n arrive plus a partir.. Alors je reste, je respire, je suis !! je me suis a collé au majestueux Pin pour lire ton billet depuis mon tel ki a a fait et je souris… Je suis tellement d accord avec ce que tu y écris….moi c est un coeur géant que j ai fait avec des coquillages sur la tombe de mon Tonton chéri, et je rigole d imaginer les commentaires de certaines personnes:))) je sais que lui aussi doit bien rigolé:)) je vous souhaite a tous un beau dimanche de paix et d amour !!! Merci belle Michka !

  4. Merci Michka, pour ton point de vue que je partage pleinement ! Même si les choses ne sont pas faciles parfois, nous avons toujours la possibilité de les regarder avec la conviction que tout est pour le mieux, quoi que l’on puisse en penser au premier abord.
    Et oui, tu as parfaitement raison : célébrons la beauté partout, en chaque ciel gris ou quelle que soit sa couleur !
    Grosse bise

  5. Michka, c’est vous ma bonne fée!!! vous savez mettre le doigt là où les questions se posent en conscience, vous lire me fait un bien fou, merci pour tout ce que vous faites avec cet amour profond que je ressens à chaque ligne. Soyez bénie!!

  6. Michka bonjour
    ce billet vient réveiller ma conscience il est comme ces couleurs d’automne flambloyant d’amour. et merci pour cette invitation à converser avec la vie et sa grâce quelque soient les instants qu’elles nous offrent …. Laisser faire tjs en soi le plus haut .
    De tout coeur

  7. Merci pour ce beau texte qui me parle énormément, pour moi les tombes sont vides et ma pensée quotidienne pour tous mes disparus est plus vivante que ces tombes que je respecte.
    Merci Merci

  8. bonjour Michka, tu n’es pas rabat-joie car il y a joie et joie….
    Je suis entièrement d’accord et l’Amour et la vie sont autres que ces propositions de funestes mascarades mercantiles. Savoir dire non et oui : deux choses difficiles qui nous ramènent chaque fois à notre conscience et notre liberté. Oui, à la beauté où qu’elle soit et non aux comportements grégaires et sans la réflexion profonde. chacun de nos actes et chacun de nos mots vibrent dans l’univers alors autant y réfléchir et choisir. merci pour tes belles phrases et pensées qui m’enrichissent et me ramènent à l’essentiel.

  9. MERÇI! MICHKA, BONJOUR! VALEUREUSE ANCREUSE DE LUMIÈRE, MERÇI! POUR CE PARTAGE DE RESSENTI…, ET TOUT CET AMOUR…., JE ME PERMET DE PENSER EN VIEILLE ROUTIÈRE DE CETTE INCARNATION…( MAISON VIII CHARGÉE, LOL) QUE UN) TOUT CE QUE L ON VIT EN CE MOMENT SE SONT DES MEMOIRES PASSÉES , À DISSOUDRE , ET GUÉRIR..( NEPTUNE- KIRON, SONT LÀ POUR CELA…2) C EST LA PERIODE IDÉALE DE MOURIR À SOI…POUR UNE FANTASTIQUE RENAISSANCE À LA PLEINE LUNE…OÙ AU PRINTEMPS ( POUR LES PLUS CONTEMPLATIF) 3) ET QUE PLUS NOUS AVONS TRAVAILLÉ SUR NOUS, PLUS NOUS SOMMES RELIE AU CORPS- CHRISTIQUE: RÉCONCILIATION DE TOUTES LES AMES…ET PLUS LES PHÉNOMÈNES D UNITÉS AMPATHIQUES VIENNENT À NOUS…, POUR LES METTRE EN LUMIÈRE.., 4) N EST- CE PAS UNE VIEILLE PERSONNALITÉ INUTILE QUI MEURT…POUR LAISSER L ELAN À URANUS BELIER. D OUVRIR LES PORTES EN NOUS À UNE LIBÉRATION…ET L OUVERTURE DE NOTRE PARTICULARITÉ À EXPRIMÉ…SANS LES CONTRAINTES DE CETTE 3D. …MOURANTE…5)) À ETAIT DÉCOUVERTE LE COEUR D UNE MULTI- GALAXIE…LENIAKEA… RENDANT LA TERRE , A CET PARTIE DE L UNIVERS…YA PLUS D ENFERMEMENT DANS LA MATRICE…UNE VRAIE RECONNECTION , UNE REMONTÉE À LA SOURCE DE VIE…
    6)  » NOUS SOMMES LUMIÈRE – CHRIST EN UNITÉ ET VÉRITÉ » NOUS ALLONS VERS L UNITÉ À NOTRE SOI…, MARCHAND AVEC NOTRE CORPS DE LUMIÈRE DONC..
    7) UNE RESURECTION, UNE ASCENSION VERS NOTRE RÉALITÉ ETERNELLE EN UNITÉ…ET ILLUMINANT LES 3 ATOMES DIVIN EN NOUS…
    8) CAR EN DÉFINITIVE NOUS NE SOMMES PAS CE CORPS DE CHAIR..MAIS UN ESPRIT QUI SPIRITUALISE LA MATIÈRE, PLUS LE CONTRAIRE..
    9) ET HEUREUSEMENT QUE CET HUMUS SCORPION EXISTE…MERÇI! MICHKA..
    10) DONC BONNE REDEMPTION À CHACUN.
    JE NOUS VOUS AIME. DANS LE COEUR DU UN…;-);-):-), NAMASTÉ – HUG! TRÉFLDOR! 😉 😉 😉 <3 <3 <3

  10. Je rejoins tout ce qui vous a été fait en déclaration d’amour 😉 !!!!!
    Vous dites avec des mots remplis d’amour et de poésie ce que j’ai à l’intérieur de moi. Merci mille fois. <3 <3 <3

  11. Merci, Michka, pour ce message qui rejoint celui que j’ai écrit hier sur mon blog.
    Oui, nous sommes vivants et aujourd’hui, en faisant un massage à un ami (73 ans) je remerciais son corps, ses mains, ses pieds…..qui l’ont porté jusqu’à cet âge-là et continuerons pendant encore qq années. Je me suis promis de remercier le mien tous les jours (je n’en ai que 75!!!) et, me connaissant, je ne le ferai que qq jours….
    Oui, tout est mercantile des fleurs aux Pompes Funèbres…..
    Je vous souhaite un bel automne aux couleurs si belles
    Solange

  12. Merci M ichka de ces mots que je ressent, mais que j’ai du mal à exprimé. Vivre`l’Amour et la joie dans nos cœurs, C’est le plus important,et c’est ce que j’offre à nos disparu (,que de nos yeux).
    Beaucoup d’Amour à vous partager,

  13. Je me suis posée… là…Mich’ka, j’ai dégusté ton message imprégné de ta grandeur d’âme ainsi que de ces tendresses d’amour partagé avec tant d’égard par vous… âmes z’amies.
    C’est ainsi que… douillettement aimée par vos mélodieux murmures… je me retire sur la pointe des… pieds chaussée de… la joie d’être… emmitouflée dans la chaleur de vos mots colorés.

  14. Merci belle Michka,…quelle joie de te lire, en rentrant de balade où la nature est superbe, tu n’es pas seule à penser comme celà, et tu l’écris si bien…bonne fin de journée, dans cette même douceur, à l’écoute de Michel Pépé….beaucoup d’amour pour toi…Chris..

  15. Il est bon de te lire et ainsi de dissiper ce mal-être, lié à ces fêtes qui n’en sont pas pour moi non plus et de garder le sourire à cette météo clémente qui ne trompe pas les cycles naturels, prêtons nous à cette pré-période de repos, de recueillement, entourés de ces âmes disparues ou pas qui accompagnent notre chemin. Prenons encore le temps de nous séparer de ce qui ne nous est plus utile en propre comme en figuré, d’accueillir le nouveau s’il franchit la porte.

  16. Bonsoir Michka,

    Comme je partage tes écrits ; le culte de la vie est primordial et il est bon de le rappeler et je t’en remercie pour ceux qui parcourent ton blog.
    Que cette soirée soit pour toi douce et paisible

    Plein d’amour

  17. Mille fois merci à vous qui avez pris du temps pour me lire puis pour m’écrire à votre tour, ici comme en courriers électroniques. Vos partages sont précieux, réconfortants pour nous tous, nous avons besoin de nous sentir reliés par nos expériences respectives qui, somme toute, se ressemblent. Chaque Humain, quels que soient son origine, sa culture, son pays, ses croyances, la couleur de sa peau, son âge… chacun sait ce que la vie a de fragile et de magnifique en même temps et chacun sait ce que c’est qu’aimer ♥
    Encore merci
    Michka

  18. « à contre courants »….mais dans le sens de l’essentiel au fond de nous que tu sais si bien faire remonter à la lumière ( je ressens beaucoup le scorpion-phénix dans tout cela
    Francine et son « Elixir d’amour », sabrina et son coeur de coquillage pour son tonton….que de belles preuves d’amour spontanées tu mets en lumière ..sois en fière….J’ai lu les commentaires tout en écoutant la musique si appropriée de Pépé merci
    « le vie, la mort « …le yin, le yang ….l’éternel recommencement au delà des apparences du vivant
    quel bel automne aux couleurs de feu que cet été indien nous permet de savourer
    merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.