Nouvelle Lune en Taureau avec éclipse solaire annulaire – 29 avril 2014

NL EN TAUREAU 29 AVRIL 2014

Nouvelle lune à 6H16 UTC soit 8H16 heure de Pairs.

Bonjour mes amis,

Comment  se passe ce moment pour vous ? Ça peut chahuter pas mal car le Ciel nous gâte en énergies toniques, et je ne pourrai pas vous parler de cette Nouvelle Lune en Taureau sans d’abord la placer dans ce contexte particulier de la « grande croix cardinale » et entre les deux éclipses : celle lunaire de la dernière Pleine Lune du 15 avril comme nous l’avons vue. Et l’éclipse solaire annulaire est prévue pour 6h GMT, soit  8 h à Paris.Ce ciel est si intense que cela ne peut pas passer inaperçu dans notre vie, même si nous avons acquis nous-même suffisamment de sérénité et une grande capacité à maintenir notre vibration à un niveau assez élevé. Nous ne pouvons ignorer ni  l’ambiance collective ni nos propres ressentis,  au quotidien l’imprévu s’invite et nous sommes tous plus ou moins touchés  dans nos vies personnelles.

Ce qui donne plus d’impact à cette lunaison qu’à celle des dernières années à la même époque, c’est justement l’encadrement par deux éclipses et la configuration du ciel dans la grande croix cardinale mettant notamment en jeu deux planètes collectives (Uranus et Pluton) dont l’action dure très longtemps et réforme l’humanité entière en profondeur.

La Grande Croix Cardinale.

Regardez le dessin de la carte du ciel et voyez le grand carré rouge qui relie quatre planètes entre elles, les quatre côtés de cette figure géométrique portent eux-mêmes en astrologie le nom de « carrés » et les diagonales sont appelées des « oppositions ».  Ces aspects forment la grande croix en question, elle est cardinale car les signes qui sont dans les angles sont des signes dont le mode d’expression est « cardinal », ce sont les premiers signes de chaque saison : le Bélier au printemps, le Cancer en été, la balance en automne et le Capricorne en hiver et qui ont en commun une énergie en analogie avec les débuts, le démarrage, l’impulsion, l’initiative. En excès, ces signes dénotent notre autoritarisme et notre hyperactivité qui génère vite de l’ennui, une grande ambition et un non respect possible des structures. En manque, ils dénotent notre difficulté d’agir, une grande inertie et une facilité à tomber dans les routines.

Voilà pourquoi la grande croix cardinale  nous bouscule énormément au niveau de ces signes, nous avons tous ces quatre énergies dans nos thèmes respectifs mais nous vivrons différemment ce moment selon le stade où nous en sommes dans nos prises de conscience, et selon l’importance de nos attachements aux excès de ces signes. Voici ce qui est mis en évidence par ces oppositions :

Dans l’axe Bélier Balance, il s’agit de revisiter notre comportement tel qu’il est révélé par les autres, dans nos relations, il peut nous apparaître des prises de conscience de toutes sortes de choses : par exemple, que nous n’osons pas trop nous affirmer au sein de nos relations, privées ou professionnelles, privilégiant l’avis des autres, leur plaisir, leurs choix ; ou bien, au contraire,  nous sommes très égoïstes et impatients et exigeons de l’autre qu’il/elle comble nos besoins; ou bien encore décidons-nous systématiquement pour tout le monde sans tenir compte des valeurs sociales. D’un point de vue des énergies c’est l’opposition entre la guerre et la paix, la colère et la négociation, l’individualité et l’altruisme. Voici venu le temps de nous interroger sur notre sens de ce qui est « juste » pour nous et de faire la part des choses. Il est bon de maintenir l’équilibre entre nous et l’autre sans privilégier notre individualité au détriment des autres ni mettre l’autre en priorité jusqu’à ne plus savoir dire non. Et avec Mars rétrograde, il n’y a RIEN À FAIRE mais seulement écouter en nous, nous faire confiance, explorer nos désirs et nos talents et les laisser transparaître.

En astrologie, les oppositions proposent de voir la complémentarité entre les deux pôles de cet axe  afin de trouver un juste milieu. Il nous sera nécessaire de nous remettre en question bien des fois. Ainsi si nous avons pour habitude de nous effacer afin de ne pas créer de conflit (Balance) ou de nous conformer à des règles sociales sans jamais remettre en question nos choix il deviendra de plus en plus nécessaire de voir l’intérêt de nous positionner fermement et parfois même en écoutant notre ressentiment ou notre colère…qui n’est pas toujours mauvaise conseillère, mais est simplement une énergie de feu, et peut même devenir le moteur d’une nouvelle dynamique. C’est en ce sens que le changement de paradigme intervient. Lorsque je me cantonne dans la soumission parce que mes croyances me conditionnent à ne pas m’opposer aux autres pour ne pas leur déplaire,  je vais rester inerte et en retrait mais si j’écoute mon émotion, je peux sentir de la rébellion, de la colère et cette démarche d’attention à mes besoins est un vrai pas vers moi-même, vers l’ouverture à ce qui est enfermé. Il n’est pas question de s’en prendre à l’autre, ni de critiquer le monde,  mais de nous positionner intérieurement dans un choix qui soit en accord avec notre désir du cœur (et de le manifester calmement et, en même temps, avec une certaine fermeté) au lieu de continuer à nous laisser embarquer par notre ego robotisé. Car tôt ou tard, le mental perdra la partie quand la souffrance qu’il génèrera nous ramènera à méditer sur nos choix, sur nos besoins fondamentaux et nos vraies valeurs, plus en rapport avec l’amour.

Les planètes concernées sont Uranus en Bélier (que nous connaissons bien maintenant)  et Mars en Balance qui est déjà en place depuis quelques semaines. Uranus nous bouscule, nous sollicite pour le changement, nous demande de cesser de nous conformer à ce que nous répétons et répétons encore, pour agir de manière totalement inédite, donner de l’inventivité à notre vie et transgresser nos vieilles règles de vie. Mars est toujours rétrograde et ne nous permet pas de faire autre chose que de nous occuper de nous, « à l’intérieur », il minimise l’action extravertie, la voue même parfois à l’échec, et il demande que nous prenions du temps pour réfléchir avant de nous lancer.

Uranus est en carré de Pluton comme je vous l’ai déjà bien expliqué il y a deux semaines, ce sont des planètes lentes qui agissent sur les masses et les structures collectives. Pluton travaille de plus en plus profondément à nous dépouiller de nos conditionnements qui se transmettent depuis des milliers de générations (il s’agit de l’action sur nos cellules et notre ADN). Bien sûr c’est difficile pour nous de faire tant de renoncements et de métamorphoses dans nos esprits, nos valeurs. Mais le carré Uranus – Pluton  permet que la mutation se fasse plus vite, l’éveil et la nouvelle vision nous semblent toujours plus accessibles car nous voyons rapidement les résultats de nos prises de consciences. Et cela peut nous encourager. Uranus en nous, c’est l’éveil, l’éclair de génie, la foudre. Avez-vous remarqué à quel point l’univers répond rapidement à nos désirs comme à nos peurs et comme  il est aussi rapide que l’éclair ?   Toute pensée de basse vibration va créer de plus en plus instantanément  un résultat difficile ou douloureux dans notre ambiance et notre vision de la vie ou nous attirer une situation que nous ressentirons comme désagréable. À l’inverse, toute idée joyeuse et toute pensée qui nourrisse le cœur, la confiance et l’enthousiasme va faire remonter notre vibration et nous permettre d’attirer et de recevoir le meilleur, même un aléa deviendra alors, dans notre perception nouvelle, une occasion d’évolution. Pour laquelle nous ressentons de la gratitude.

Pour ma part, j’ai un test imparable : Mon corps se manifeste douloureusement dès qu’une pensée se référant à un de mes schémas de pensées anciens (par exemple, si je me dis « Je dois d’abord faire le ménage, je ne vais quand même pas me détendre ni aller me balader avec tout ce qui reste à faire à la maison ») une douleur va me vriller instantanément la tête, ou bien je vais prendre une quinte de toux qui m’étouffe, m’obligeant à revenir consciemment  « en arrière » sur les pensées que j’ai nourries juste avant. Dès que je rétablis ma pensée en me remettant en contact avec mon cœur, mes désirs pleins d’amour, mes énergies d’abondance et de bien être, le mal physique cesse et s’en va instantanément comme il est arrivé. Naturellement, c’est parce que j’ai une nature hypersensible et que mon corps est très réactif.  Je peux considérer que c’est une chance d’avoir un tel messager car il ne me laisse pas m’enfermer longtemps dans des attitudes qui ne soient pas justes envers moi-même ni conformes à mes besoins réels, alors même que cela correspond à des modes de fonctionnements qui ont été les miens pendant toute ma vie d’adulte : beaucoup de devoirs, peu de plaisir. Le temps actuel ne permet plus que cela se passe ainsi sans « retour de bâton ».

Chacun de nous reçoit des informations par son corps, même si ce n’est pas sur le même mode que le mien: à vous aussi, lorsque vous vous éloignez de la juste affirmation de vous-même, votre corps vous parle : au travers des émotions, par exemple, comme la sensation  d’être « plombés » par de la mélancolie, de la tristesse, ou bien un profond sentiment que les choses sont dures, injustes ou de la fatigue physique, des douleurs articulaires, des maladies infectieuses…ou plus sérieuses encore.

Uranus est en carré aussi à Jupiter en Cancer qui amplifie nos souvenirs du passé, les mémoires de l’enfance, certes mais aussi le passé collectif. Notre sensibilité est donc augmentée et notre réceptivité aussi. Ce que je décrivais pour le corps est valable pour les ressentis, les sentiments, les émotions, tout ce qui est du domaine du Cancer. Pour beaucoup, la relation à notre mère, qu’elle soit biologique ou de substitution, va se réactiver afin que nous mettions de la guérison et de la clarté dans des choses qui datent de vieux et se sont répétées depuis longtemps. Il n’est pas question de retravailler sur nous et notre relation quelle qu’elle fût avec notre génitrice mais bien plutôt de sentir nos besoins non satisfaits et de les accueillir enfin maintenant. Là non plus il n’y a rien à faire, rien à changer, juste à accepter (moi j’aime dire « tout est OK ! »  Ou « pourquoi pas ? ». Ainsi tout est dédramatisé : je me sens frustrée ? C’est OK ! Et voilà c’est tout, cela passe comme ça dès que je l’accueille, personne n’est coupable, c’est humain, c’est juste « humain ». Derrière cette frustration peut  alors se révéler un besoin qui se cachait et la bonne question peut-être de me demander : de quoi ai-je besoin réellement ? D’attention ? De consolation ?

Dans l’axe Cancer Capricorne, il est question du pouvoir : notre propre pouvoir et celui que nous donnons aux autres ou prenons sur les autres  et il est question de la responsabilité. J’ai la responsabilité de ce qui se passe en moi e dans ma vie mais je ne suis pas responsable et encore moins « coupable » de comment l’autre vit sa vie.

Ce n’est pas mon devoir d’intervenir dans la vie de l’autre en lui donnant des conseils ni en lui faisant des leçons de morale s’il ne me demande pas mon opinion ni mon aide. La responsabilité et le pouvoir qui  m’incombent sont de prendre en charge MON évolution et ma conduite, de prendre soin de moi, de mes émotions, d’écouter mes besoins, de créer ma vie en utilisant mes dons et talents, sans me juger, sans me mettre de la pression par rapport à ce qui est « politiquement correct », ce qui se fait, ce qui ne se fait pas, ce qui doit être fait et comment, etc. Toutes ses notions de devoir, d’obligations très « Capricorne » sont mises en évidences dans l’opposition Cancer Capricorne. Et Pluton œuvre à bien nous montrer notre manque d’authenticité lorsque nous choisissons de négliger nos besoins intimes pour satisfaire le qu’en dira-t-on, ou notre ambition égotique d’être conforme aux normes d’avant. Récemment je lisais un roman dont l’action se déroulait il y a un siècle, l’héroïne a renoncé à se marier par devoir envers sa mère, pour la seconder à la maison. Elle n’a pas écouté l’amour en elle mais le sens du sacrifice, ce qui a entraîné souffrance et regret dans sa vie. Ce n’est qu’un roman dites-vous ! Eh bien pas si sûr ! Quand, dans nos vies actuelles de 2014,  nous faisons de nombreuses choses plus sous l’emprise de nos croyances au sujet de nos  obligations (« je suis bien obligé/e sinon qui le ferait ? » ou par peur de perdre la face ou un certain statut social (« je risquerai d’être renvoyé/e ou de perdre la considération/ l’amitié des autres ») et quand nous agissons ainsi au lieu d’être animés par les élans de nos cœurs, ne reproduisons-nous pas ce genre de schéma ancestral ?

Voilà de quoi parle l’axe cancer Capricorne : comment nous fonctionnons par rapport au passé et comment nous nos conformons à un point de vue collectif. Pluton impose en Capricorne de fortes remises en question. Il y a une sorte de tri à faire de façon vigilante et avec discernement sur nos habitudes et nos routines. Là encore se détacher de l’ancien n’est pas « travailler dur  pour changer» mais s’autoriser à faire différemment, s’écouter, se laisser aller, cela se fait tout seul dès que nous ouvrons la porte à une nouvelle manière de voir les choses qui soit davantage empreinte de douceur, de tendresse et d’accueil de soi. Il n’y a rien à faire pour « apprendre à s’aimer » mais seulement suivre nos envies, suivre nos coups de cœur, notre joie est l’indice le plus sûr et notre réussite se manifestera tellement rapidement que nous verrons très vite que ces nouvelles façons de faire attirent encore plus d’amour dans nos vies. C’est cela qui nous encourage : notre propre réussite avec des résultats concrets, visibles.

Comment ne pas nous sentir prisonniers dans la grande croix cardinale ?

Le minimum  est de repérer notre mal-être et de prêter attention à nos douleurs et nos souffrances. Écouter ces signes qui dénotent souvent nos entêtements, nos manières de vouloir faire « comme d’habitude », ou en solo parce que ce sera « mieux fait », il est important d’apprendre à partager nos savoir-faire (toujours sans moraliser !) et à déléguer nos pouvoirs, partager aussi le poids des charges de travail, des responsabilités ; faire confiance, laisser une place à l’autre, bref : coopérer au lieu de rivaliser.

Si vous trouvez que votre vie ne change pas, regardez vos résistances, écoutez vos pensées, voyez ce que vous vous efforcez de retenir, à quoi vous mettez de l’effort et lâchez-vous davantage, laissez-vous aller, laissez-vous bercer…Ne mettez pas de pression non plus à faire cela, prenez votre temps, le Capricorne est lent et profond il n’agit pas sur des coups de tête et s’installe dans la durée. Respectez votre rythme et bénissez-vous de tout ce que vous faites déjà, vous le méritez, vous êtes digne d’amour et devez être fier/e de vos progrès.  Cultivez la gratitude et le contentement et vous verrez le changement advenir de lui-même.

L’éclipse solaire qui succède à l’éclipse lunaire du 15 avril augmente l’impact des « révélations » du ciel. Le soleil est l’astre qui réchauffe et éclaire nos jours et nos vies. Lors de l’éclipse son rayonnement est partiellement occulté puis revient  ensuite très fort, c’est symboliquement ce contraste les énergies dans l’axe Taureau Scorpion.

Ci dessous un lien menant vers une vidéo qui permet de voir comment se produit le passage de la lune devant  le soleil lors de l »éclipse solaire annulaire, petite consolation puisque nous ne pourrons pas la voir dans notre ciel en France. Bien qu’elle soit un phénomène courant l’éclipse solaire reste une chose remarquable et beaucoup de photographes super équipés de filtres sur leurs appareils sont à l’affût de ces images. Après la publicité (eh! oui, soyez patients!) vous découvrirez donc ce passage de l’astre de nuit devant l’astre du jour!:

Soleil : suivez en direct la première éclipse solaire de 2014

 

La Nouvelle Lune en Taureau:

© http://www.routard.com/photos/limousin/41168-

© http://www.routard.com/photos/limousin/41168-

 

Lorsqu’elle arrive,  nous entrons plus avant dans le  printemps, la  nature commence à bourgeonner et prend son rythme de croissance. Le Taureau est une énergie douce et  de joie de vivre, très féminine et sensuelle, qui s’imprègne de la nature, de la terre, c’est donc un moment qui incite à rester proches d’elles, cette période étant en analogie avec la terre meuble du jardin, mais aussi la planète Terre et notre corps physique avec la valorisation de nos cinq sens.

Nous pouvons nous réjouir de ces délices printaniers, la vue et l’odeur des premières petites fleurs des champs si nous pouvons nous échapper des villes, le bruit du chant des oiseaux. Notre corps est à l’honneur. Le Taureau est l’énergie du bien être et du temps présent, c’est l’épicurien et le carpe diem, ce signe se nourrit de chaque situation en s’y investissant pleinement. C’est donc une énergie qui permet de décider lentement de l’action à mener après les avoir bien digéré les idées (Mercure en Taureau orienté également ses pensées et sa compréhension vers le concret) : le Taureau prend son temps, ne précipite rien, réfléchit afin de ne pas se tromper, avant de bouger, d’agir ou de changer et voilà donc l’énergie du mois telle que la Lune nous la propose. Tous ceux qui ont l’énergie Taureau valorisée dans leur thème (Soleil, Lune en Taureau ou d’autres planètes personnelles) se reconnaîtront bien dans cette description où la gourmandise et le farniente ne sont pas de « vilains défauts » mais participent à l‘apologie du plaisir !!

Ainsi nous pouvons continuer à nous enraciner  et nous poser dans la stabilité. Comme je l’ai dit lors de l’entrée en  Nouvelle Lune Bélier, nos intentions sont à l’œuvre et produiront leur effet tout doucement au fil des semaines de printemps. Idéalement, pendant cette Nouvelle lune en Taureau le calme est propice à la vie et à la joie de vivre,  l’abondance est au rendez-vous, à l’image de la germination sous la terre et de la maturation. L’aspect matériel et concret est en valeur pendant cette période de nouvelle Lune, ne perdons pas de temps en questionnements inutiles, apprécions la simplicité, voire la routine. C’est un moment pour poser des repères qui partent de nous, qui s’appuient sur la joie et le plaisir du corps, construire nos journées dans la douceur.

Après le Bélier du mois dernier où nous avons posé nos intentions, il est maintenant  question d’ancrer et fixer, de mettre doucement en concrétisation. Nous ne sommes plus dans le jaillissement de feu, ni dans la spontanéité du Bélier mais dans l’élaboration patiente, un jour après l’autre, en vivant dans l’instant présent. Le secret de la réussite pourrait même être de vivre chaque heure intensément, en étant très présent(e), seconde par seconde, à nos cinq sens. C’est magique ce que cela induit comme changement de paradigme!

Par exemple : Quand nous prenons notre douche,  ne pensons pas à notre liste de courses à faire, ni aux activités futures qui remplissent les pages de nos agendas. Restons en uniquement à prendre soin de notre corps, sentir l’odeur du savon parfumé, profiter de la caresse de l’eau chaude sur notre peau. De même, au moment ses repas, faisons une vraie  pause dans le calme, tentons de goûter et de savourer en conscience, loin du bruit et des bousculades, un plat fût-il frugal, qui nous réconcilie avec le goût. Voilà des astuces de bonheur de l’énergie du Taureau.  Écouter le bien être du corps passe par tous ces petits plaisirs. La sensualité, la sexualité participent aussi à notre état d’être. Il serait vain de prétendre être spirituels si nous négligeons notre « véhicule » terrestre qui est notre corps. L’amour dans la relation de couple emprunte les chemins du plaisir sexuel et le toucher, les caresses, les sensations de plaisir remontent notre vibration et notre énergie si nous les vivons de manière épanouie. Beaucoup de nos freins et de nos rigidités dans nos croyances gagnent à être revisitées pour que notre accomplissement dans notre relation amoureuse physique soit au top. Il n’est pas question de flotter dans l’immatériel mais bel et bien d’habiter pleinement notre corps.

Les aspects harmoniques (en bleu) qui relient la Pleine Lune en Taureau  à Jupiter en Cancer (les émotions, les besoins de notre partie enfantine) ainsi qu’à Neptune en Poissons (l’amour le plus élevé, sans retenue ni condition) ou à Pluton en Capricorne (transformer nos vielles attitudes) sont très propices à nous faire vivre des moments agréables et de bien être, et cela fait partie de l’élan donné par la grande croix cardinale pour un coup de pouce supplémentaire vers le changement.

Et si vous n’êtes pas très en forme ou que vous traversez des moments difficiles laissez-vous glisser patiemment dans le fil des jours car dans peu de temps le ciel redeviendra plus clément.

Je vous souhaite une belle Nouvelle Lune à tous et vous envoie mes douces pensées.

Michka

« À combien de personnes vous voudriez dire qu’elles doivent être plus patientes, plus indulgentes, plus sincères, plus stables, etc. ! Mais ne vous y trompez pas : si vous ne possédez pas vous-même les qualités que vous voulez éveiller chez elles, quoi que vous fassiez, vous n’arriverez pas à les influencer.
Aucune parole, aucun moyen extérieur ne peut réussir à transformer les êtres humains… comprenez-le bien : aucun moyen extérieur. C’est au-dedans, dans le cœur, dans l’âme, dans l’esprit que vous devez posséder un élément spécial. Cet élément qui vibre, qui rayonne, c’est lui qui influence votre entourage ; alors, sans même avoir à ouvrir la bouche, vous faites naître en eux le désir de posséder cette qualité qu’ils apprécient en vous. Peut-être n’y arriveront-ils pas tout de suite, parce qu’on ne se débarrasse pas du jour au lendemain de ses appétits et de ses instincts inférieurs ; mais ils se rendront compte qu’il y a en vous quelque chose de lumineux, de chaleureux, de vivant. C’est cette lumière, cette chaleur, cette vie qui s’imposeront à eux, et ils voudront suivre votre exemple. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Pour rester informé(e)

Si le contenu de ce blog vous plaît et que vous souhaitez être tenu au courant des nouvelles publications, vous pouvez choisir de recevoir la notification de nouvel article.
De temps à autre, il peut arriver qu'une information soit envoyée par newsletter au lieu d'être publiée sur le site, notamment en cas de dysfonctionnement de celui-ci. Les newsletters sont peu fréquentes (deux à trois par an).

Assurez-vous de ne pas faire d'erreur en entrant votre adresse mail.
Vous devrez impérativement confirmer votre adresse en cliquant sur le lien contenu dans le mail que vous allez recevoir. Si vous ne l'avez pas reçu dans la journée qui suit, vérifiez dans vos courriers indésirables.

Veuillez noter que, en l'absence de confirmation de votre part, aucun mail ne vous sera envoyé et votre adresse sera supprimée de notre base de données dans le mois qui suit au plus tard.

17 réflexions sur « Nouvelle Lune en Taureau avec éclipse solaire annulaire – 29 avril 2014 »

  1. C’est toujours un régal de te lire, Michka. Ce bulletin est abondant et généreux, sans doute à l’image de l’énergie Taureau….Il nous exprime bien comment répondre avec tendresse pour soi à cette invitation de célébrer la vie, les petites choses de la vie, la nature, et notre nature même.
    Un beau message à prendre pour soi, sans occulter le caractère déstabilisant et intense de la Grande Croix Cardinale. Merci à toi. Eve.

  2. Bon jour Michka,
    Merci pour vos précieuses balises.
    La citation d’Omraam a décuplé le sourire que j’avais à lire le bulletin de la nouvelle lune.
    Connaissez-vous Byron Katie et son livre AIMER CE QUI EST ?
    Belle journee
    Katia.

  3. merci pour votre générosité. C’est un plaisir de suivre votre interprétation éclairée du cheminement de nos constellations célestes. Elle me permet d’intégrer ces mouvements plus consciemment dans ma vie de tous les jours.
    gini

  4. Bonjour « belle âme », c’est un billet époustouflant que vous nous communiquez aujourd’hui, tout est si prés de mon ressenti actuel, je me laisse porter par le courant, la vie s’écoule lentement, c’est la première fois de ma vie que je ressens cela, verseau asc gémeaux, je suis plus dans l’information, la communication et en ce moment je n’ai envie de rien voir , rien lire, juste me recentrer sur moi même, quelle transformation!!!!
    Merci encore Michka pour ce partage, je vous aime.

  5. Merci, c’est avec grand plaisir et la 1ère fois, que je lis enfin quelque chose de sensé qui rejoint en grande partie mes prévisions. En ce qui me concerne, j’attends avec impatience dans une dizaine d’année, la rentrée de Pluton en Verseau. Serrons-nous enfin en mesure de faire des rencontres interplanétaires?. Il y aura un superbe trigone Jupiter-Pluton le 3 Avril 2024, c’est demain. 🙂
    Bonne journée

  6. C’est toujours avec une joie quasi enfantine que je découvre le menu que tu nous présentes si justement. Ce matin je comprend et apprécie d’autant mieux mon lâcher prise à l’irresistible envie de m’étirer, prendre le temps, apprécier mon lit 🙂
    Merci à toi de nous partager tes cadeaux. A tout bientôt, Amélie

  7. Merci pour vos lectures des énergies qui m’amènent à la réflexion en conscience de mes choix et l’acceptation de ne parfois pas avoir fais les bons mais d’y revenir à nouveau et tenter de les comprendre et faire avec 😉
    Je vous souhaite une belle journée, au plaisir de vous lire!

  8. MERCI Michka pour ta générosité. C’est toujours d’une si belle clarté et si inspirant. Cheminer avec tes partages est une aide précieuse.
    Pensées tendres.

  9. Encore une fois, mille mercis Michka. Quelle limpidité dans tes analyses et quelle générosité à toi de nous faire ce don! Je te transmets toute ma gratitude. Plus qu’un fil d’Ariane, c’est un espace de lumière et de douceur qui nous enveloppe et nous relie à toi et à chacune de nos vies. Quant à moi, il atténue le trop plein de mon énergie, me réconcilie avec la densité de mon incarnation et me rappelle à l ‘amour de Soi et des Autres. Merci et beaucoup d’amour à toi. MP

  10. Je viens de découvrir ce site et suis agréablement surprise
    Superbe interprétation
    en le lisant je pensai à ma petite fille Taureau qui à l anniversaire ce jour – déjà 20 ans
    cela me parle également pour mon signe capricorne

    Encore merci pour ce message

  11. Bonjour et merci à vous tous et toutes qui avez déposé des commentaires ou écrit pour me dire vos ressentis. Je suis remplie de joie devant tant d’enthousiasme de votre part et j’apprécie votre authenticité, je me rends surtout compte de vos présences bienveillantes même celle de ceux qui ne laissent pas de trace de leur lecture. Ma popularité n’a de consistance que par l’ accueil que vous faites à mes publications et ce qui rend ces écrits puissants ce sont surtout l’écho et la résonance que vous écoutez en vous.
    Ici je sens comme une bulle où « l’amour, énergie de guérison » (tel que j’ai nommé ce site) circule librement…
    Avec un clin d’œil pour Florence je vous partage que c’est aussi l’ours Michka qui a bercé mes longs moments de solitude d’enfant quand je lisais ses aventures (http://www.loisirs-enfants.com/pages/histoires/michka-le-petit-ourson.html) . MICHKA est un prénom masculin d’origine russe et c’est la traduction du mot « ours » . Mais c’est par ma mémoire d’enfant qu’a été inspiré ce choix de surnom il y a de nombreuses années déjà sans qu’à cette époque j’en sache davantage sur l’étymologie de ce mot…J’aimais sa vibration.
    Encore merci…
    Je vous envoie de douces pensées,
    Michka

Répondre à Catherine Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.