L’amour est votre maître

clair obscur

Voici un extrait de « L’Évangile selon Jésus – Un nouveau testament pour notre époque » de Paul Ferrini (pages 252-253) qui nous parle  de l’amour véritable et inconditionnel autant de soi (accepter de voir nos propres failles et les aimer totalement)  que de l’autre (sans besoin de retour, ni de preuves et sans idée que l’autre  devrait être autrement ou changer, évoluer, se remettre en question afin d’être conforme à nos attentes).

Observons comment nous tentons encore trop vite de passer sous silence nos angoisses profondes: Prenons-nous le temps de les écouter sans les bannir et de les accueillir réellement, concrètement? Le faire pourrait être parfois de pleurer à chaudes larmes « sans raison » ou de nous arrêter pour nous pencher délicatement sur ce quelque chose de souffrant en nous qui se manifeste pour notre plus grand bien. Notre orgueil nous empêche (et souvent malgré nous) de nous laisser aller dans la bonté et la douceur envers nos « travers » et nos faiblesses de sensibilité.

De même nous exigeons inconsciemment de l’autre qu’il ait un comportement conforme à celui que nous exigeons de nous-même, selon des critères de discipline ou de politesse, ou encore de réciprocité (je pourrais dire de « redevabilité ») et c’est ce qui est erroné  dans notre façon d’aimer. Suivre la voie de l’Amour suppose d’abandonner tous nos désirs égoïstes et ce n’est pas facile car nous nous sommes longtemps trompés sur nous mêmes en croyant bon de nous occuper d’abord des autres, nous le faisions en espérant inconsciemment  combler notre manque d’amour au travers de l’attention donnée aux autres proportionnellement à celle qui nous manquait. Notre responsabilité : comprendre que l’ombre en nous même (ce que nous ne voulons pas reconnaître car nous le préjugeons mauvais)  est notre guide vers la lumière. L’époque actuelle est d’une grande révélation,  avec l’énergie sombre et profonde, souvent nauséabonde du Scorpion, celui-ci est comme un grand nettoyeur des égouts; et de Pluton en Capricorne  qui dépouille tous nos égos de leur superbe et de leur froideur. Le but est de nous amener à découvrir l’authenticité de l’Amour.

Tout cela nous le savons déjà intellectuellement (nous avons déjà tant travaillé sur ce chemin, c’est vrai et parfois nous sommes dans le désespoir de parvenir un jour à la fin de ce chemin escarpé)  mais sans doute nous manque-t-il  encore maintenant de le mettre vraiment en pratique chaque fois que  où nous nous sentons mal (écoutons ces symptômes)  mais aussi  face à chaque rencontre où l’autre nous inspire une critique, un jugement (observons le miroir de nous même que cet autre nous tend, car nous voyons en lui ce qui nous dérange en nous ).

Et maintenant place à l’auteur de ce livre magnifique dont l’avantage est de nous transcrire la parole de Jésus en langage d’aujourd’hui.

« La lumière de la vérité se trouve même dans les lieux les plus sombres. L’absence totale de la lumière n’existe pas. L’obscurité ne peut exister qu’en référence à la lumière. Quel que soit le degré de votre souffrance, il se mesure d’après l’intensité de votre sentiment d’absence ou de perte d’amour. Toute noirceur est un cheminement vers la lumière. Toute souffrance est un cheminement vers l’amour sans conditions. C’est pour cela que vous êtes ici: pour pénétrer cette noirceur que vous percevez en vous et chez les autres et pour trouver la lumière qui habite là. Une fois que vous trouverez la lumière, quelle que minuscule ou insignifiante qu’elle puisse paraitre, votre vie ne sera plus jamais la même. Un porteur / une porteuse de lumière ne doute jamais de la lumière qu’il /elle porte. Par conséquent il / elle peut l’offrir aux autres patiemment et sans crainte.

Vous qui cherchez à convertir en mon nom, sachez que vos actes trahissent votre propre peur. Car l’amour est bon et doux. Il donne sans rien attendre en retour.il ne demande pas aux gens de changer mais les accepte comme ils sont. Nul ne peut exercer mon ministère en se refusant à aimer et à accepter. Celui ou celle qui offre mon amour en mettant quelle que condition que ce soit usurpe mon nom.

Vous devez reconnaître que vous êtes vous-même faillible, tout comme j’ai dû moi-même le faire. Lorsque c’est vous qui vous faites les règles, l’amour est étriqué ou nié. Nul, ni vous ni moi, n’est aussi grand que l’Amour. C’est devant l’Amour que vous devez vous incliner. L’Amour est et sera toujours votre maître. Accepterez-vous d’être son élève et d’apprendre ce qu’il a à vous enseigner? Ou insisterez-vous pour écrire le contenu de l’enseignement et pour interpréter le texte? « 

Cliquez ici pour acheter ce livre: L’Évangile selon Jésus – Un nouveau testament pour notre époque

© de la photo: Clair-obscur © Benoît Strappazon juin 2008

Et  après toutes ces  profondes  paroles, je vous souhaite une journée joyeuse, légère et pleine d’expériences émouvantes et riches!

À bientôt!

Michka

Pour rester informé(e)

Si le contenu de ce blog vous plaît et que vous souhaitez être tenu au courant des nouvelles publications, vous pouvez choisir de recevoir la notification de nouvel article.


Assurez-vous de ne pas faire d'erreur en entrant votre adresse mail.

Vous devrez impérativement confirmer votre adresse en cliquant sur le lien contenu dans le mail que vous allez recevoir. Si vous ne l'avez pas reçu dans la journée qui suit, vérifiez dans vos courriers indésirables.


Veuillez noter que, en l'absence de confirmation de votre part, aucun mail ne vous sera envoyé et votre adresse sera supprimée de notre base de données au plus tard dans le mois qui suit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.